OL : Lyon repasse au losange

La quête de podium lyonnaise passera très certainement par le 4-4-2 en losange, qui permet à Bruno Genesio d’installer ses atouts les plus forts dans les meilleures conditions.

Bruno Genesio est un pragmatique, qui n’a pas peur de bousculer ses habitudes. Depuis deux matches, le technicien ne déroge pas à ses principes. Après avoir aligné Memphis en pointe contre Toulouse (2-0, le 1er avril), l’entraîneur lyonnais a ressorti le 4-4-2 en losange du placard, à Metz (5-0), dimanche dernier. Encore positionné dans l’axe, cette fois avec un partenaire, Depay (un but et quatre passes décisives en Lorraine) a montré à son coach qu’il avait eu raison d’utiliser un système dans lequel l’OL n’avait plus évolué depuis 416 jours et un seizième de finale aller de Ligue Europa face à l’AZ Alkmaar (4-1, le 16 février 2017). Après tout, c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures confitures. Nabil Fekir devrait faire partie de ces joueurs d’accord avec l’adage. En 2014-2015, le capitaine rhodanien avait brillé dans ce schéma, qui avait permis à Lyon de jouer le titre avec le PSG durant la toute la saison.  Souvent positionné en attaque aux côtés d’Alexandre Lacazette, l’international français avait autant impressionné en pointe haute du losange (7 buts et 7 passes décisives en 16 matches).

C’est bien parce qu’il met ses meilleurs éléments dans des dispositions idéales, que Bruno Gennesio a décidé de changer de système de jeu, à un peu plus d’un mois de la fin du Championnat. « Ça permet d'avoir des joueurs qui se sentent à l'aise à des postes clés. Memphis a montré qu'il est beaucoup plus épanoui dans un poste plus axial, on sait aussi que Nabil (Fekir) aime jouer derrière l'attaquant », détaillait le technicien, jeudi. Déchargé des tâches défensives, le Néerlandais est davantage tourné vers le collectif lorsqu’il évolue dans l’axe. Plus mobile et précieux dans son jeu dos au but, le droitier a des statistiques qui parlent pour lui : trois buts et quatre passes décisives en deux matches. Le retour de Nabil Fekir, samedi contre Amiens (17h), ajoutera de la force de frappe à des Lyonnais qui viennent d’enchaîner quatre victoires d’affilée en Ligue 1. Dans sa réflexion tactique, Genesio n’a pas oublié, non plus, ses milieux de terrain. « J'ai plein de possibilités, mais ce qui a fait pencher la balance pour le losange, c'est aussi la performance des milieux de terrain lorsqu'ils jouent, avouait l’entraîneur lyonnais. Ça permet de maintenir ce triangle du milieu, avec Nabil (Fekir) devant, et Memphis déchargé des tâches défensives. » Lucas Tousart, Houssem Aouar et Tanguy Ndombele, à l’aise en 4-3-3, vont donc devoir rapidement assimiler un nouveau système.

Plus de travail pour les latéraux

A Metz, les Lyonnais ont prouvé qu’ils avaient gagné en impact physique avec cette reconfiguration tactique. Jamais les hommes de Bruno Genesio n’avaient remporté autant de duels (61%) cette saison en Ligue 1. Ce bon point, conjugué au score, ne masque toutefois pas les difficultés rencontrées par les partenaires de Memphis dans cette organisation. Le danger est venu des côtés, où les latéraux ont parfois eu du mal à se situer. Absents offensivement (seulement 11 centres), Ferland Mendy et Rafael ont également laissé les Messins centrer 24 fois. « On connait les inconvénients de ce système, surtout sur la largeur, où il n’y a que trois milieux qui peuvent défendre. On a des latéraux à qui on demande encore plus, analysait Genesio, jeudi. C’est surtout l'organisation collective qui doit permettre à tout le monde de faire des efforts équilibrés pour éviter aux latéraux d'avaler la trompette au bout d’une heure de jeu. » Les derniers entraînements ont dû servir à peaufiner les automatismes dans cette configuration. « On verra si on peut perdurer dans ce système, si on est capable d'avoir beaucoup d'équilibre à la perte du ballon, dans les transitions, et d'avoir suffisamment de sécurité », soufflait l’entraîneur lyonnais. Quoi qu’il en soit, la qualification en Ligue des champions passera très certainement par ce système de jeu. Une bonne raison de l’assimiler rapidement.

30 commentaires
  1. romaric - ven 13 Avr 18 à 7 h 19

    Il est clair que sa dégarni les ailes mais de toute façon tous les système demande des efforts.
    (Dans notre cas soit les ailliers dans un 433 ou les 2 relayeurs en 442. Dans tout les cas des joueurs de talent qui disperse leur force mais le foot C est sa et l'équipe doit défendre en bloc). même si les latéraux sont plus exposée et que les milieux doivent plus compenser le foot C'est pas joga bonita donc si les milieux bloque les couloir en phase défensive et que les attaquant font un bon pressing nous ne sommes pas là première équipe à jouer dans ce système pas de raison que ce soit un fiasco.
    Aucun joueur ne doit être totalement épargné des tâche défensives.
    Après si on pars du principe que le foot C est mettre un but de plus que son adversaire et non l'inverse ce qui est le cas. C est un spectacle ne l'oublions pas.

    1. Franckrise - sam 14 Avr 18 à 11 h 24

      Pas du tout convaincu par ce système. J'ai trouvé qu'on avait une incapacité énorme à faire des attaques placées. On marque sur 2 corners et des contres-attaques........
      Défensivement on a concédé beaucoup d'occasions face au dernier, Lopes a réalisé trop d'arrêts à mon goût.
      Le score est flatteur face à un adversaire très faible, ne vous laissez pas berner, le contenu de fond de jeu a encore une fois été très moyen avec Genesio à la baguette..

      1. Matt - sam 14 Avr 18 à 12 h 50

        Sur le match, j'ai eu la même perception que la tienne ....Pour ce qui est de Pep, il écrit la partition et c'est aux joueurs de la mettre en oeuvre...

  2. Clotilde Tarricone Bellon - ven 13 Avr 18 à 9 h 03

    Toute la saison pour essayer ce système a la fin du championnat. Ce qui est malheureux c est que le système peut changer la saison prochaine

    1. Tiger - ven 13 Avr 18 à 9 h 39

      Bien sûr qu'il pourra changer, mais en quoi serait-ce malheureux ? Lyon a évolué pendant des années dans un 4-3-3 "à la lyonnaise" avec succès. Ce système est à priori moins adapté aux joueurs actuels.
      Qu'est ce qui te dit que l'année prochaine le 4-4-2 sera toujours le système le mieux adapté à notre futur effectif ?

  3. Gones2wano - ven 13 Avr 18 à 10 h 50

    Si on joue en 442 en losange, et avec le retour de fekir le grand perdant sera Traoré qui est catastrophique depuis 1 mois et le grand gagnant sera ferri
    Je vois deux solution soit la ligne d'attaque sera un duo memphis-mariano soutenu par fekir en 10
    Soit le duo d'attaque sera fekir-memphis soutenu par aouar en 10, la meilleur saison de fekir est a ce poste, le véritable poste de aouar est numero 10 et il a une qualité de buteur dingue malgré ses 3 raté face a metz et donc la place du milieux sera occupé par ferri

    Je suis favorable au deuxième système mais ça nous prive de Mariano, et donc d'un joueur hyper bon de la tête pour les réception des centres des lateraux, jattends avec impatience la solution que choisira genesio

    1. Wizzkykok - ven 13 Avr 18 à 13 h 50

      Alléluia!
      C’était les 2 compos à essayer dès le début de saison pour qui part d’un postulat simple: faire jouer les joueurs à leur poste de prédilection.
      Et quand je lis ça j’enrage: « Ça permet d’avoir des joueurs qui se sentent à l’aise à des postes clés » dixit le coach…
      Attendez il plaisante là?! Il a tout essayé avant de sortir cette compo et il vient maintenant nous dire que c’est évident de mettre les joueurs dans de bonnes conditions?! Pourquoi avoir attendu alors?
      Attention je dis pas que ce système nous garantit la 3ème place, on l’a bien vu contre Metz, y’a eu de gros trous d’air, mais on aurait du bosser cette compo il y a belle lurette.
      Je me rappelle certains matchs de feu en losange sous Fournier, rien d’impossible aujourd’hui pour un groupe a priori supérieur.

      1. Pamo01Michel - ven 13 Avr 18 à 17 h 03

        En début de saison, il ne pouvait pas mettre les 3 milieux de 19 ans et enlever Traoré ou Mariano, il faut être un peu sérieux.
        On voit bien comme Gouiri et Maolida qui seront excellents dans un an ou deux, sont encore un peu justes physiquement en ligue 1... Aouar et Ndombélé ont énormément progressé cette année .

  4. OnlyGone - ven 13 Avr 18 à 11 h 02

    Il explique quand même sans pression qu'il vient enfin de comprendre qu'il fallait mettre les joueurs à leur vrai poste...

    Nous sommes juste le 13 Avril...

    1. Fekiiresistible69 - ven 13 Avr 18 à 11 h 06

      oklm mdrr

    2. Pamo01Michel - ven 13 Avr 18 à 16 h 57

      C'est vrai il aurait dû commencer avec Fékir en 10 quand il était blessé, à 10 on aurait gagné....

      1. Wizzkykok - ven 13 Avr 18 à 20 h 42

        Salut Michel,
        excuse-moi mais je vois pas le rapport avec Gouiri et Maolida.
        Aouar en 10, Fekir en 9 1/2.
        Avant de bricoler, essayons les joueurs à leur poste non?

  5. Altheos - ven 13 Avr 18 à 11 h 10

    Génésio laisse clairement entendre que le milieu sera composé de Aouar-N'Domblélé-Tousart.
    Fékir devrait jouer en 10 dans le losange, à la place qu'il occupait dans ce schéma sous Garde lorsque Gourcuff était absent avec N'Jie et Alex devant lui.
    Je reste convaincu que le vrai problème sera la largeur.
    N'Dombélé et Aouar vont devoir compenser les montées des latéraux.
    Et le principe de base qui est que lorsqu'un des 2 latéraux monte, l'autre reste est encore plus déterminant dans ce schéma.
    J'avoue que j'ai du mal à voir comment cela va résoudre notre problème face aux blocs bas puisque cette tactique ne permet pas d'étirer le bloc adverse.

    1. Nuggy Nug - ven 13 Avr 18 à 14 h 52

      Face au bloc bas pas forcement besoin d'étirer les lignes mais la je pense que fekir pourra décrocher entre les lignes, pour jouer en une touche de balle et en triangle avec mariano qui reste en pointe pour bloquer les defenseurs et memphis qui pourra aussi décrocher pour apporter de la percution et des solutions au porteur de balle au milieu de terrain.
      Je pense que techniquement ils en sont capables après faut être rigoureux sur le replis defensif en cas de perte de balle

    2. ol-91 - ven 13 Avr 18 à 15 h 33

      Un losange est contraint de perforer.

      1. -bRoglin- - ven 13 Avr 18 à 16 h 03

        contrepeterie???

  6. Hiro Nakamura - ven 13 Avr 18 à 15 h 57

    Pareil, je ne suis pas entièrement convaincu.
    Je ne dis pas que ça ne peut pas fonctionner mais je trouve qu'il y a plusieurs gros points d'interrogations :
    -nos latéraux peuvent ils assurer l'immense travail qu'implique ce système et être suffisamment discipliné tactiquement en phase défensive ?
    - idem pour Aouar et Ndombélé, qui auront moins de libertés et plus de taches défensives que dans le 4-3-3
    - enfin, Fekir n'est-il pas "trop offensif" pour ce système ? On parle beaucoup du losange de Fournier mais dans mes souvenirs, ce système était encore plus performant lorsque c'était Gourcuff le n°10 et Fekir 2e attaquant. Pour moi Fekir est plus un deuxième attaquant qu'un n°10. Un peu comme Griezmann par exemple.
    Cela dit, je suis tout à fait d'accord, ce système il faut le voir et le tester. De là à envisager une instauration sur la durée, sur lequel nous pourrions bâtir l'équipe de l'an prochain, il y a un pas que je ne franchirai pas. Ça aurait effectivement été bien de le voir plus tôt et surtout contre des grosses équipes. Dommage...

    1. Altheos - ven 13 Avr 18 à 17 h 46

      Oui, le losange était vraiment phénoménal avec Gourcuff pour alimenter Alex et Nabil.
      Ce qui pourrait amener la réflexion de "sacrifier" un joueur offensif (Mariano ?) pour jouer avec Aouar en 10 derrière Nabil et Memphis.
      Et le retour du soldat Ferri dans le cœur du jeu...

      1. fandelol - ven 13 Avr 18 à 19 h 51

        Comment on peut hésiter entre Ferri et Mariano?...

  7. -bRoglin- - ven 13 Avr 18 à 16 h 07

    LE 442, voilà un reproche que je ferais pas à Génésio...Je vous rappel qu'enfin cet été on a fait un sorte d'avoir 2 ailiers performants, et qui ont performé sévère en début de saison..Memphis et Traoré...
    Ce n'est que du au sérieux coup de mou de Traoré et son sacrifice qu'on peut basculer vers le 442..
    De plus, je suis exaspéré par l'incapacité de Génésio face aux petites équipes regroupées..Il me semble pas que le 442 soit la solution pour ouvrir le bus alors que l'axe est déjà blindé..
    La dynamique de l'OL ou Metz ne doivent pas faire croire que ce schéma va tout le temps nous réussir..loin de là..
    Mais comme dit par beeeen, c'est une alternative en plus à maitriser pour être plus dangereux ou palier l'absence de Fékir.

    1. Hiro Nakamura - ven 13 Avr 18 à 16 h 42

      Memphis ailier...je trouve qu'il y a quand même eu plus de bas que de hauts. Des éclairs de génie mais trop peu de régularité.
      De toute manière, le 4-2-3-1 ou 4-4-2 à plat avec Memphis et Traoré sur les ailes est à mon sens trop déséquilibré, probablement parce que le hollandais n'est pas un joueur de côté.
      A la rigueur, je préférais ce système avec Aouar à gauche avec Fekir dans l'axe, Traoré à droite et Mariano dans l'axe ça c'était pas mal du tout, ça nous a même souvent fait gagner.
      Le losange, s'il fonctionne, nous permettrait effectivement de profiter de Memphis dans un rôle qui semble beaucoup mieux lui correspondre (dans l'axe, associé à un autre attaquant). S'il confirme à ce poste, il faudra peut être ne plus le considérer comme un joueur pouvant jouer sur un côté, au cas où nous choisirions de jouer dans un autre système que le losange. Après tout, la plupart des grandes équipes jonglent avec plusieurs systèmes, sans parler des absences avec lesquelles il faut composer.
      De fait, si Memphis est amené à jouer uniquement dans l'axe, quelque soit le système, il postulera pour une place avec Mariano ou Traoré dans un losange, ou pour être seul en pointe dans un système où il y a des joueurs sur les côtés. Pour ça, il y aura, l'année prochaine, Aouar (à gauche), Traoré (à droite) voire Terrier (décrit comme polyvalent en attaque), Cornet s'il reste (ce que je ne souhaite pas) et Maolida dont je n'ai aucune idée du meilleur poste. Quoi qu'il en soit, il y aura, en théorie, pas mal d'options, ce qui est plutôt positif.

      1. Hiro Nakamura - ven 13 Avr 18 à 16 h 53

        Totalement d'accord ! Si on estime que c'est le losange, alors va pour le losange 😉

  8. sonny69dinallo - ven 13 Avr 18 à 17 h 29

    Il profite d’une fin de saison dégarni de match pour basculer sur ce système épuisant sur les côtes c’est donc pertinent

  9. OLVictory - ven 13 Avr 18 à 17 h 40

    Pour jouer contre une équipe bien regroupée en défense, le moyen préconisé par la plupart des coachs est d'étirer le jeu sur les côtés.
    Il se trouve qu'on joue souvent contre des équipes bien regroupées en défense pour lesquelles on a du mal à faire la différence, surtout au Parc OL.
    Il se trouve aussi qu'Amiens a une bonne défense, c'est leur principal atout.
    Et donc il parait qu'on va tout miser dans l'axe...
    Je ne vois qu'une solution, c'est du bluff pour tromper l'adversaire, en fait on va jouer avec des ailiers pour jouer dans le dos de leur défense !
    Pas possible autrement.

    1. Altheos - ven 13 Avr 18 à 17 h 50

      La possibilité que je voie en losange pour écarter le jeu c'est que Memphis et Nabil prennent les côtés sur leur pied fort (Nabil à gauche et Memphis à droite) pour centrer sur Mariano temporairement.
      On se retrouverai en donc en 4-3-3 sur les attaques plus placées et en losange sur les contres ou attaques rapides. A voir mais cela demandera une grande flexibilité des joueurs et une capacité à "prendre" le meilleur système quasi-immédiate.
      Quand tu as les joueurs de City, du Real pourquoi pas. Avec les nôtres, je demande à voir. Et je ne demande également qu'à me tromper.

      1. romaric - ven 13 Avr 18 à 18 h 48

        Je pense effectivement que tout est du au positionnement des joueur un 442 devient un 433 en une fraction de seconde et l'intérêt de joueur technique et justement d'utiliser cette faculté à dédoubler, percuter étirer j'espère que nos joueur auront l'intelligence de ne pas s'aglutiner dans l'axe et on peut très bien défendre en 433 avec un Nabil un menphis qui reprenne leur couloir ainsi que pour les contre et se positionner en 442 en attaque place comme tu dis sa serai logique et j'espère que au prix ou sont payer les footballeur il on eux même l'idee de varier leur football et de se réplacer pour défendre peut importe le schéma.

    2. OLVictory - ven 13 Avr 18 à 17 h 58

      Rien n'oblige à jouer avec des pieds inversés.
      D'autant que ça pénalise le jeu collectif, on voit bien que ça va mieux sur ce point depuis que les joueurs sont sur leur bon pied.
      Si ça va mieux ça serait dommage d'y revenir et de risquer de retomber dans les travers de ce début d'année
      On peut essayer de dynamiter Amiens en passant dans l'axe, pourquoi pas, mais c'est pas le moyen le plus simple il me semble

    3. fandelol - ven 13 Avr 18 à 20 h 00

      Repasser avec des ailiers nous obligerait à sacrifier un joueur. Soit au milieu si on repasse en 4231, soit Memphis ou Mariano + Fékir sur une aile si on joue en 433. Ou alors 4231 avec Aouar à gauche, Memphis à droite. Mais ça j'y crois pas une seule seconde et ça serait très expérimental. Je pense pas que ça soit le meilleur moment pour ça.
      Enfin vu les formes du moment, je préfère clairement partir sur un losange. Après, si on voit que ça ne marche pas, ça serait bien de ne pas attendre le 80ème minute pour changer les choses.

  10. lyonnaisdugard - ven 13 Avr 18 à 23 h 17

    Au top le BG 🙂 ne te trompe pas dans le choix des joueurs maintenant !!!
    Il est évident que Mariano est l'avant centre de ce système !!! c'est le seul qui c'est prendre la profondeur et les ballons de la tête. il faut qu'il soit sur le terrain avec Memphis qui tourne autour de lui, décroche et joue dans les petits espaces avec Fékir... Donc pas de blague, maintenant que le meilleur système pour les joueurs de notre effectif est enfin en place, c'est pas le moment d'installer Ferri ou je ne sais qui....
    Mariano et memphis (Traore et Gouiri remplaçant)
    Fékir
    Aouar et Ndombele
    Tousar
    Raphael Marcelo Mouctar Mendy

    Point barre et avec cette compo, on explose toute les défenses, regroupées ou non. On a 3 tueurs proche de la zone de vérités en permanence....Marcelo et Mouctar pour la taille peuvent claquer sur corner...Aouar et Ndombele avec tousar pour gagner la bataille du ballon et dès qu'on récupère la balle, on aura pas 1 joueur isolé, mais plusieurs joueurs techniques capables de marquer à tous moment....
    Bref cela va être régalade et 3 ème place les doigts dans le nez 🙂
    Laissons le terrain parler dimanche et vous comprendrez bientôt ce que je vous expliquais depuis plusieurs mois maintenant....
    Arrêtez de vous prendre la tête jusqu'à dimanche , c'est le système qui va nous faire gagner, admirez et vous comprendrez dimanche....

    1. Gonzo - sam 14 Avr 18 à 0 h 04

      On joue samedi, pas dimanche !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut