Moussa Dembélé (Photo by PHILIPPE DESMAZES / AFP)

OL - Mercato : Dembélé pourrait partir libre en 2023

Le contrat de Moussa Dembélé avec l'OL prend fin en 2023. L'avant-centre pourrait attendre d'être libre pour quitter l'Olympique lyonnais.

Arrivé en 2018, Moussa Dembélé a disputé 138 matches toutes compétitions confondues avec l'OL. Son contrat avec la formation rhodanienne court jusqu'en juin 2023. Deuxième meilleur buteur du club cette saison derrière Karl Toko-Ekambi (16 réalisations contre 15), l'attaquant français pourrait attendre la fin de son bail pour quitter l'Olympique lyonnais selon L'Equipe.


Peu de chances de le voir prolonger


Courtisé par plusieurs écuries anglaises, l'avant-centre préférerait rester un an de plus dans le Rhône. Les dirigeants des septuples champions de France (2002-2008) ne seraient pas encore venus à la table des négociations avec le joueur de 25 ans, mais ils auraient de toute manière peu de chances d'arriver à un accord pour une prolongation.

17 commentaires
  1. OL-91 - mer 20 Avr 22 à 15 h 55

    Savez-vous partir sans sous ...À la mode de chez nous.

  2. Dede passion 69 - mer 20 Avr 22 à 16 h 05

    Suite à un com d'hier qui relayait un article de proot01 au titre putaclic , j'ai lu et relu celui de l'Équipe sur ce sujet. ( Lisez le)

    On y lit des témoignages de Peter , d'Emerson , de Mendes , tous d'ailleurs élogieux.
    Mais pas un mot, ou commentaire de qui que ce soit, sur un possible départ, HORMIS un seul sous-titre " UN PROBABLE DÉPART EN 2023 " !...
    Ah bon , c'est tout ! Donc ça c'est de l'info !

    En clair, on ne sait strictement rien sur ce sujet , cela reste possible ....ou pas ....

  3. Le_Lyonniste - mer 20 Avr 22 à 17 h 06

    Malédiction sur lui si c'est le cas !

  4. isabielle - mer 20 Avr 22 à 17 h 47

    Tout à fait.... Dédé !

  5. JUNi DU 36 - mer 20 Avr 22 à 17 h 47

    Il a le droit d'aller jusqu'au bout, ça va devenir une habitude faudra vous y faire, les joueurs ne veulent plus devenir de la marchandisation, ils ne veulent plus qu'on les force à partir ou à rester. Je trouve ca très bien,il a raison.
    Les présidents n'ont qu'à pas non plus leur faire des aussi long contrat, comme ça le club n'aura pas à payer des salaires mirobolants pendant des années en plus à des joueurs qui se la donne pas...

    1. Le_Lyonniste - mer 20 Avr 22 à 17 h 57

      Ah, encore ta vision biaisée de gauchiste. Ce qui a une valeur marchande c'est le contrat du joueur, et par extension ses capacités de footballeurs.

      1. JUNi DU 36 - mer 20 Avr 22 à 18 h 32

        Rien à voir avec le gauchisme, tu mélange tout. Si toi tu as un contrat de 5 ans dans un boulot tu vas bien aller jusqu'à la fin non ?? A moins que si tu préfère être au chômage...
        Incroyable que tu rapporte tout au gauchisme, je te parle de son contrat et de droit du travail, je te parle pas de gauchisme.
        Qu'est ce qui s'est passé pour que tu sois haineux contre eux à se point là ?? Ils t'ont pris ton château ?? 🤣🤣

      2. OLVictory - mer 20 Avr 22 à 18 h 44

        Mais un contrat de joueur professionnel n'a absolument aucun rapport avec celui d'un salarié lambda d'une entreprise lambda. Faire un parallèle entre les deux n'a aucun sens.

      3. JUNi DU 36 - mer 20 Avr 22 à 18 h 56

        Ol victory tu vas pas faire ton lyonniste quand même 🤣 un contrat de travail est un contrat de travail, faut arrêter d'aller chercher la ou s'est inutile.
        Si le joueur il a envie d'aller jusqu'au bout de son contrat il y va. Un contrat de travail fait partit du code du travail, c'est pareil pour tout le monde et les droits sont les mêmes pour tout le monde, point barre !

      4. OLVictory - mer 20 Avr 22 à 21 h 18

        Non pas du tout, les contrats de foot sont très spéciaux et ne ressemblent en rien à des CDD classiques. Ni sur la durée (plusieurs années), ni sur la vente du contrat, ni sur la rupture, ni sur les primes de signature, ni sur la période d'essai, ni sur les sanctions pécuniaires, on ne retrouve quasiment rien de commun.

    2. Cicinho - mer 20 Avr 22 à 18 h 00

      Je crois plutôt qu'un joueur moyen + comme lui se dit qu'il pourra signer dans un club de plus haut standing que ce à quoi il pourrait prétendre avec un transfert
      Et au pire il empoche une bonne prime à la signature et/ou un salaire supérieur

    3. poussin - mer 20 Avr 22 à 19 h 26

      ce qui est sûr, c'est que les joueurs préfèrent aller au bout de leur contrat pour avoir eux et leurs agents de grosses primes à la signature . tout est une histoire d'argent , pas de point de vue moral.

    4. fandelol - mer 20 Avr 22 à 20 h 31

      "Les joueurs ne veulent plus devenir de la marchandisation". Non, ils se vendent contre une prime à la signature alors franchement, c'est pas mieux. Même pire pour moi.

      1. le_yogi - mer 20 Avr 22 à 20 h 47

        Ils ne se vendent pas, ils changent d'employeur après avoir honorer la durée de leur contrat, comme JD36 je n'y vois rien de choquant !
        Ils pensent à leur pomme c'est tout. Dans un système qui a érigé l'argent en maître, ils ne faut pas s'étonner que les acteurs qui en sont la base développe des comportements plus individualistes. Les clubs spéculent à longueur de temps, fassent du trading en utilisant les joueurs comme des actifs financiers, des machines à plus-value, ça ne choque personne. Par contre qu'un joueur veuille le contrôle sur sa trajectoire professionnelle, tout de suite c'est la levée de boucliers ! Je suis d'accord qu'il y a un risque de renforcement de l'individualisme dans le foot (est-ce encore possible ?) mais ça doit justement nous interroger sur les fondements de ce système. Les joueurs n'en sont que les produits.

      2. JUNi DU 36 - mer 20 Avr 22 à 21 h 08

        Tu as suffisamment développé sur le fond le yogi, pas mieux 👍😉

  6. Philippeb - mer 20 Avr 22 à 20 h 56

    En effet un contrat est un contrat. C'est bien normal que le joueur veuille aller jusqu'au bout. Il n'y a rien d'immoral du tout à le faire.
    Mais évidemment c'est un choix qui peut être risqué. Le plus sûr étant de prolonger au moment on il est en bonne forme, ou de signer un bon contrat avec un autre club lors d'un transfert. Attendre le dernier moment n'est intéressant que si on est sûr de trouver un bon club à ce moment précis.
    Ça pénalise les clubs qui s'y retrouvent en principe en trouvant plus de joueurs libres sur le marché.

  7. OLVictory - mer 20 Avr 22 à 21 h 25

    Ce genre de comportement c'est la ruine pour les centres de formation qui ne pourront plus trouver de quoi financer le coût de ces structures. Du moins pour les occidentaux. Dans les pays sans protection sociale ils pourront continuer.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut