Nicolas Tagliafico lors du toro d’échauffement (crédit : David Hernandez)

OL - Mercato : Nicolas Tagliafico reconnait avoir "pris le temps de la réflexion"

Arrivé à l’OL il y a un mois, Nicolas Tagliafico n’a pas mis longtemps à s’imposer. Malgré l’envie lyonnaise, le latéral reconnait avoir pris le temps de faire son choix, notamment face à l’absence de coupe d’Europe.

Il l’a assuré lui-même après la victoire contre Troyes, il n’est pas encore à 100% physiquement. Débarqué entre Rhône et Saône il y a un mois, Nicolas Tagliafico continue de jauger son nouvel environnement, lui qui vient de passer quatre ans et demi à l’Ajax Amsterdam. Entre barrière de la langue, nouveaux coéquipiers et tout simplement nouvelle vie, le latéral argentin n’a pas le temps de chômer depuis un mois. Néanmoins, il ne semble pas regretter sa signature pour quatre saisons avec l’OL.

"Dans notre équipe, il y a des jeunes qui auront un bel avenir et des joueurs d’expérience, c’est un bon mix, a-t-il détaillé dans les colonnes du Progrès. Ça me rappelle un peu quand je suis arrivé à l’Ajax, on avait réussi à former une belle équipe."


Tagliafico souligne l'apport d'Henrique


Encore en pleine phase d’acclimatation à jongler entre l’espagnol et l’anglais pour se faire comprendre, Nicolas Tagliafico peut notamment compter sur l’aide d’Henrique pour le guider dans sa nouvelle aventure. Bien que concurrents, les deux joueurs échangent comme l’a démontré l’entraînement ouvert au public lundi et pour l’Argentin, "avoir des coéquipiers comme Henrique" doit être la base du succès d’une équipe. Pourtant, cet effectif, Nicolas Tagliafico a failli ne jamais le rejoindre.

Malgré la cour assidue de l’OL, l’international argentin a pris le temps de la réflexion. Certains ont critiqué cette attente mais le joueur en a donné les raisons. "C’était une décision compliquée, parce qu’il y avait d’autres options, mais aussi parce que je laissais un club où j’ai passé 4 ans et demi, où j’étais très bien. Mais j’étais dans une zone de confort à l’Ajax, je voulais en sortir, connaître une équipe et un championnat différents, vivre un autre défi, a-t-il avoué au quotidien régional. L’absence de coupe d’Europe m’a fait hésiter, évidemment, mais ça me donnait aussi l’opportunité de tout donner pour aider ma nouvelle équipe à se qualifier de nouveau pour l’Europe. C’est fondamental pour l’OL."

L’heure des hésitations est désormais un lointain souvenir. L’OL et Tagliafico continuent de s’appréhender mais la victoire contre Troyes a donné un aperçu de pourquoi le club voulait tant le voir débarquer dans la capitale des Gaules.

14 commentaires
  1. Cavegoal - mer 24 Août 22 à 9 h 08

    Bienvenue Nicolas ! Déjà adopté !

  2. Moimoi - mer 24 Août 22 à 9 h 13

    A corriger : "m’a fait hésité" -> hésitER.

    Les supporteurs aiment les joueurs qui montrent qu'ils donnent tout pour leur club. Des guerriers, c'est cela dont l'OL a besoin.

    Nicolas a réagit concernant le PSG :
    "On voit tous leur grande qualité, mais il y a deux ans, ils n’ont pas été champions. Je sais que contre Paris, on sera à 120 % tous, on va tout donner, mais les parties-clés sont celles que l’on joue contre d’autres équipes. Si on est fort sur les matches comme ceux qu’on vient de gagner, on prendra des points. On va avancer pas à pas".

    Il s'est également exprimé concernant...
    "Rayan est un grand joueur, mais très individualiste. C’est normal en même temps, il est jeune et veut devenir une étoile dans le futur.
    C'est aussi mon rôle de l'aider, et aussi celui de Corentin ou Alexandre, de lui montrer l'intérêt de jouer en équipe.
    Ces diamants, il faut les polir. Il y a beaucoup de bons jeunes à l’OL. Malo est aussi très fort. J’ai lu dans un journal que Lyon a la meilleure académie du pays et ça me stimule aussi. S’il y a du talent, avec discipline et ordre, il y a de grandes choses au bout".

  3. OLVictory - mer 24 Août 22 à 9 h 14

    "pour l’Argentin, "avoir des coéquipiers comme Henrique" doit être la base du succès d’une équipe."

    Je crois que c'est le truc que les supporters comprennent le moins.
    La plupart pensent que le foot est d'abord un sport individuel et qu'ensuite, on empile les individus jusqu'au nombre de 11. La plupart n'ont sans doute jamais joué au foot

    1. Darn - mer 24 Août 22 à 20 h 35

      La plupart critiquent Deschamps, qui comprend la notion de groupe.

  4. poussin - mer 24 Août 22 à 9 h 23

    il a une vision du football qui me plait et c'est quelqu'un de volontaire sur le terrain. Je n'utiliserai pas le mot de guerrier tout de suite mais il en prend clairement le chemin. Espérons qu'il prenne pas trop de carton comme il avait l'habitude de le faire à l'ajax par un excès d'engagement justement. Mais il est clair que son but qui à corriger l'offrande pour le pénalty montre qu'il ne lâche rien aussi bien défensivement qu'offensivement. Ca fait plaisir que ça discute avec Henrique (que je trouve sobre mais efficace défensivement) . Ca montre que le groupe vit bien malgré les joueurs qui ne se décident pas à partir .

  5. olgoneforever - mer 24 Août 22 à 10 h 34

    Salut tous... pardon OLVictory...je te trouve un peu dur avec les supps: je dirais plutôt que les supps non initiés pensent que le foot est un sport collectif et qu il suffit d empiler des noms! Et pour les excuser il y a le modèle du showroom qsg ....bon qui peut être,après pleins de recettes ratées, va y arriver grâce au nouveau chef de cuisine française.
    Plus sérieusement ce joueur argentin me plaît pour l instant par sa sobriété, ses placements et sa hargne ce qui nous manquait bien sûr. Petite alerte avec ce péno vu sa réputation avec les cartons. Normal qu il ait pris son temps et même rassurant ! Avoir plusd affinités avec Henrique ne me semble pas un souci: c est souvent la même chose pour nous dans notre job ....
    Courage Nicolas pour ton adaptation et bienvenu!

    1. OLVictory - mer 24 Août 22 à 10 h 56

      Les articles sur lesquels on (les supporters dont je parle) réagit le plus ici ce sont des sujets sur des joueurs en particulier. Les cas individuels des uns ou des autres sont disséqués chaque jour.
      Les articles sur les performances ou les tactiques collectives sont rares et ont très peu de lecteurs/commentateurs.
      À la fin d'un match, on voit 99% de commentaires qui disent untel est génial, untel n'a pas le niveau, untel fait une erreur et nous coûte le match, etc. Lire que l'ensemble de l'équipe a réussi ou a failli, ça arrive, mais c'est très rare.
      Essayer de parler de tactique, c'est même l'assurance de voir l'article déserté au bout de 4 ou 5 réponses. Je t'encourage à faire le test et on en reparlera ensuite.

      1. olgoneforever - mer 24 Août 22 à 11 h 07

        Tout à fait d'accord avec tes explications OLV et cela rejoint un peu ce que je dis sur l empilage de noms... il est en effet plus difficile de parler du jeu collectif et des choix de jeux définis par le coach ainsi que des compos en fonction de l adversaire. J'avoue encore une fois avoir rejoint ce forum pck séduit par les commentaires très avisés de certains et qu étant abonné je ne vois pas tout à domicile dans l ambiance du stade par rapport à la tv .

      2. OLVictory - mer 24 Août 22 à 13 h 07

        Quand je reviens du stade j'ai souvent du mal à trouver le sommeil et je lis parfois les commentaires, ça n'a souvent rien à voir avec ce que je viens de voir en conditions réelles.
        On ne voit pas les mêmes choses à la télé ou au stade, le jeu sans ballon par exemple ou le placement intelligent qui va empêcher un joueur adverse de trouver un coéquipier dans la profondeur. C'est très compliqué à voir à la télé.
        À l'inverse, pour juger de la coiffure d'un joueur, ou de son sourire/grimace quand il rate un but tout fait, là, c'est clairement supérieur sur son écran

      3. Dede Passion 69 - mer 24 Août 22 à 13 h 24

        Très exactement le même ressenti qu'OLV !

        Les coms du live, c'est quelque chose à ne pa manquer !
        Je les regarde de plus en plus souvent, et que l'on puisse changer d' avis après q.q. semaines, pourquoi pas , mais là , c'est de quart d'heure en quart d'heure . Impressionnant !
        RIEN ne remplace un match au stade, nos réalisateurs actuels des différents diffuseurs choisissent leurs plans, et préfèrent le plan des amygdales d'un joueur ou d'un entraineur, plutôt que le jeu sans ballon, le placement, les attitudes lors d'une perte de balle , etc...

        Je continuerais donc d'y aller, même si certains annoncent une purge certaine prévue à venir !😉😜

      4. olgoneforever - mer 24 Août 22 à 14 h 07

        OLV et DDp 69... je dis simplement qu'au stade avec l'ambiance la vision du match est souvent plus partiale que sur son canapé. Ne serait ce que sur les fautes et décisions des arbitres. Au stade j' essaie d'avoir un regard plus global sur les joueurs et leur placement sans ballons ou leur possible appel mais cela est plus difficile dans un moment de jeu très offensif. Pour certains plans à la tv entièrement ok avec vous: il doivent performer pour l'audience avec des détails qui font sortir du rythme du match sans parler de certains commentaires blabla hormis les consultants en général.

  6. Absa7799 - mer 24 Août 22 à 12 h 20

    Ça confirme qu'en ramenant Henrique, Juninho a fait un bon recrutement, le gars n'a pas la place de titulaire qu'il devait avoir à sa signature et dans une saison sans coupe d'Europe donc avec moins de matchs pour briller, il aide son concurrent direct à son poste à s'intégrer.
    Il a clairement la mentalité qu'il faut, l'équipe avant le joueur.

    1. OLVictory - mer 24 Août 22 à 13 h 08

      Oui une bonne pioche trop dénigrée par les amateurs de bling-bling

  7. Olyonn@is - mer 24 Août 22 à 13 h 50

    Ça c'est de la Tagliatelle !

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut