Nicolas Tagliafico au duel contre El Idrissy lors d’OL -Ajaccio (Photo by JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

OL : Nicolas Tagliafico les a déjà séduits

Arrivé à l’OL il y a à peine un mois, Nicolas Tagliafico n’a pas perdu de temps. En l’espace de trois matchs, le latéral argentin a démontré pourquoi les fans de l’Ajax l’adoraient.

Au cas où certains pouvaient douter de sa force de caractère, il en a montré toute son étendue vendredi face à Troyes. En l’espace d’une grosse dizaine de minutes à cheval sur deux périodes, Nicolas Tagliafico a vécu les montagnes russes. D’abord plutôt à son aise durant la première demi-heure avec notamment un beau sauvetage suite à un débordement troyen sur le côté droit de la défense, le latéral gauche argentin s’est mis à douter presque tout seul. En loupant une tête en retrait pour Rémy Riou alors que le danger était lointain, Tagliafico a lancé cette fameuse période de crise dans un match maîtrisé si chère à l’OL depuis quelques saisons.

Et puis, il a eu beau se prendre la tête dans les mains, son intervention en retard a couté un penalty et une égalisation troyenne, moins de dix minutes avant la pause. Comme a pu le regretter Peter Bosz, Nicolas Tagliafico a finalement été à l’image de son équipe avec un double visage. Après celui en pente descendante sur la fin de la première période, c’est un tout autre joueur qui s’est présenté au public du Parc OL. Celui qui a séduit l’entraîneur néerlandais et Bruno Cheyrou pour en faire la solution de secours à gauche après l’échec du dossier Tyrell Malacia. Plein d’envie, dur sur l’homme et véritable pile électrique, l’international argentin a vécu la seconde période à cent à l’heure.


Encore perfectible à l'image de l'OL


On parlait de sa force de caractère dans les premières lignes, en poussant de rage le ballon dans le but de Gauthier Gallon après seulement deux minutes de jeu en deuxième période, Tagliafico a effacé sa boulette et plongé le public dans l’ivresse. Comme si cela ne suffisait pas, sa hargne a permis de récupérer haut le ballon quelques secondes plus tard afin de déboucher sur le but du 3-1 de Tetê. Le penalty concédé n'a été plus qu’un lointain souvenir. "Quand vous changez de club, il y a de nouvelles choses, de nouveaux collègues... donc je travaille en donnant le maximum pour le groupe. (A propos de son but) Je suis très content, mais évidemment plus heureux de la victoire de l'équipe, a t-il savouré. Il faut continuer à bosser, à grandir et à progresser."

Arrivé il y a à peine un mois, l’ancien de l’Ajax s’est déjà adapté à son nouvel environnement même s’il estime "ne pas être encore à 100% physiquement". Sa relation avec Karl Toko Ekambi, peu à son avantage depuis le début de la saison, est encore à parfaire et il est le premier à le concéder, estimant qu'en "changeant de club, il y a de nouvelles choses, de nouveaux collègues... donc je travaille en donnant le maximum pour le groupe." Et c’est bien là ce qui a séduit ses nouveaux coéquipiers et le public lyonnais. Si certains pouvaient avoir des doutes sur le recrutement du vainqueur de la Copa America 2021, Tagliafico, encore en plein perfectionnement, n’a eu besoin que de trois matchs pour montrer ce pour quoi il avait été recruté. "A l’Ajax, Tagliafico était adoré des supporters car c’est un lâche-rien, qui n’hésite pas à aller au contact, nous a décrit Tom Röfekamp, journaliste néerlandais pour Voetbalzone. Et ils le "détestaient" dans le même temps car cette "grinta" est parfois incontrôlée ce qui lui a valu beaucoup de jaunes (38 en 4 ans)."


Un joueur de caractère


Arrivé sur la pointe des pieds à Lyon, notamment en raison de la barrière de la langue, le latéral a rapidement trouvé le bon curseur pour parler le langage universel qu'est le football. On le dit plus défensif que Malo Gusto ? Son but tel un renard des surfaces et sa vingtaine de ballons touchés dans les 30 mètres adverses ont prouvé qu’il n’était pas gêné avec ses pieds. Peut-être un brin trop fougueux pour le championnat de France à l’image du penalty concédé, le natif de Rafael Calzada devra certainement faire des progrès dans ce domaine pour ne pas se retrouver suspendu tous les trois matchs. Mais cette fameuse grinta vendue par les suiveurs de l’Ajax n’avait rien d’un mensonge.

Le cri de joie de Tagliafico et Alexandre Lacazette sur le but de l’Argentin est lourd de sens. Avec l’Argentin, l’OL a trouvé un joueur de caractère et ce n’est pas pour déplaire. Quand le club lyonnais en manquait la saison dernière, le recrutement estival semble avoir été ciblé en partie sur ce point. Il n’est là que depuis un mois mais Nicolas Tagliafico a déjà trouvé sa place. A lui de confirmer l'embelli sur la durée.

34 commentaires
  1. ciresglover - mar 23 Août 22 à 9 h 20

    Cela confirme ce que je proposais dans un autre com, il faut une doublure à droite car cet argentin qui met du coeur à l'ouvrage risque de régulièrement cumuler des jaunes avec nos arbitres pointilleux et les danseuses du championnat des talents qui se roulent par terre au moindre contact, et du coup il faudra laisser Henrique prendre sa place ce qui laissera le côté droit orphelin d'un remplaçant.
    Pour en revenir au joueur je n'avais vu qu'un résumé du 1er match donc pas d'avis j'ai regardé celui de vendredi et un peu comme l'article en fin de 1ere mi-temps j'étais mitigé surtout sur son explosivité à un poste ou il en faut pour etre efficace face aux ailiers feu follets et je ne l'avais pas trouvé super réactifs sur certaines situations, ce qui n'est pas dramatique si il a une science du placement qui lui permet de compenser et effectivement la 2 eme mi temps n'était pas du même niveau d'engagement.
    A revoir pour ma part afin d'avoir un avis plus prononcé et argumenté.

    1. OLVictory - mar 23 Août 22 à 9 h 43

      Henrique, Malo et Tagliafico vont forcément manquer des matchs à un moment, soit par blessure, soit par suspension.
      Et selon la loi de Murphy ça ne sera pas forcément à chacun son tour, ils peuvent déclarer forfaits en même temps.

      Il serait peut-être utile de travailler la défense à 3 DC, on pourra peut-être plus facilement faire descendre un ailier en défense tout en blindant l'axe, ce ne sont pas les DC qui nous manquent.

      1. XUO - mar 23 Août 22 à 9 h 49

        Totalement exact : il faut toujours privilégier ses ressources. Cela permet d'avancer ( ou de ne pas reculer ) en terme de résultats et de valoriser son effectif, ce qui est loin d'être inutile en période de mercato, jamais très loin.

      2. ciresglover - mar 23 Août 22 à 10 h 04

        Cela ne me dérangerait pas autant utiliser les ressources présentes même si j'ai un doute sur la capacité/volonté du coach d'aller vers cette option compte tenu de l'effectif. Mais si tous les DC restent c'est une option tactique possible ce qui en plus a tendance à rassurer certains DC pas/plus forcement en condition pour un défense à plat.
        l'avenir nous le dira.

      3. poussin - mar 23 Août 22 à 10 h 53

        OK mais quel 3 eme dc ? Boateng a déjà dit qu il n aimait pas jouer à 3 derrière. Da silva c est bof et ozkacar inexpérimenté. Donc si diomende n est pas revenu, C est l impasse pour une défense à 3 que je n aime pas soit dite en passant. Pour cela il faut de supers ailiers qui défendent, ce qu on aura pas si gusto et tagliafico sont blessés ou suspendu.

      4. jeremy - mar 23 Août 22 à 11 h 12

        @poussin Ozkacar est sur le point de partir à Valence en prêt avec OA

      5. OLVictory - mar 23 Août 22 à 11 h 19

        poussin :
        Je parle d'un plan B, d'une solution de repli qui soit la moins mauvaise possible, pas de trouver la meilleure défense avec un effectif au complet.
        Da Silva, Diomandé ou Boateng joueront de toute manière, ce sont les trois remplaçants en DC quel que soit le schéma défensif.

      6. Auvoren - mar 23 Août 22 à 16 h 56

        Travailler une défense à 3 alors qu'on n'arrête pas de dire que notre défense actuelle a besoin d'automatismes ? Renforçons déjà nos acquis avant de vouloir innover avec des systèmes différents.
        Le 4 3 3 et le 4 2 3 1 sont des bonnes bases à perfectionner.

  2. Olyonn@is - mar 23 Août 22 à 11 h 02

    J'aime bien,les "lâche rien"même si Taglia semble avoir des défauts, plutôt content du recrutement,si ça se trouve on a mieux recruté qu'un type comme Malacia.😀

  3. Poupette38 - mar 23 Août 22 à 11 h 08

    (Tagliafico n'a pas pris le carton jaune normalement distribué quand tu provoques un pénalty) 😊

    Avec Man U, Malacia a bien contrôlé Salah

    1. Gone95 - mar 23 Août 22 à 13 h 12

      Je me rappelle d'un match où (Kenny) Tete avait éteint Neymar 😉
      Mais sacré match de Malacia hier en effet, on est peut-être passé à côté d'un vrai bon joueur dommage. En espérant que Tagliafico fasse le travail chez nous.

  4. Olyonn@is - mar 23 Août 22 à 11 h 16

    Ok,de toute façon Malacia c'est de l'histoire ancienne.Content de Taglia.

  5. OLVictory - mar 23 Août 22 à 11 h 21

    Tagliafico a fait une boulette défensive mais il s'est bien rattrapé ensuite en attaque. Bravo à lui !

  6. Olyonn@is - mar 23 Août 22 à 11 h 32

    Il a du caractère.

  7. s.k - mar 23 Août 22 à 14 h 15

    Il a fait une erreur de gamin sur le penalty
    Heureusement on gagne le match
    Il y’avait un jeune à droite durant les matchs de préparation qui a même marqué il me semble mais j’ai oublié son nom
    Personne n’en parle pourtant il joue à droite ?

  8. Poupette38 - mar 23 Août 22 à 14 h 59

    Irvyn Lomani, oui . B. Cheyrou en conférence de presse l'avait présenté comme le suppléant de M. Gusto . Il a marqué contre Bourg en Bresse .
    Visiblement il n'entre pas dans les plans de PB

  9. Darn - mar 23 Août 22 à 15 h 16

    Tagliafico a fait, de mon point de vue, un très bon match ; totalement coupable sur le pénalty, où on pourrait penser qu'il se fait prendre comme un bleu, il a été globalement très bon défensivement en dehors de ce fait qui peut arriver, surtout dans une mi-temps où un faux rythme vous fait perdre votre concentration.
    Pour un joueur dont on a dit qu'il apportait peu offensivement, il faut voir son rush pour marquer son but ! Et rester comme ça dans son match malgré ce pénalty facilement concédé, c'est une vraie force de caractère.
    Je ne vais évidemment pas m'emballer mais pour le moment, Nicolas à la tronche d'une bonne affaire et d'un vrai bon coup au mercato, même si forcément, il est difficile de tenir la comparaison avec un espoir comme Malacia ; le tarif n'était cependant pas du tout le même.

  10. Juninho Pernambucano - mar 23 Août 22 à 15 h 56

    Tagliatelles pas encore al dente

  11. Olyonn@is - mar 23 Août 22 à 16 h 13

    Bientôt 😄 🍝

  12. s.k - mar 23 Août 22 à 18 h 52

    Merci Poupette38

    1. Dede Passion 69 - mar 23 Août 22 à 19 h 10

      Poupette est notre " bible " pour tout ce qui concerne les jeunes de l'OL !
      Pour les plus anciens , c'est OLPP ! 😉😜

  13. westkanoute - mar 23 Août 22 à 20 h 05

    Il est tellement venu à reculons que du coup il défendait à reculons sur le penalty.
    Merci poncheyrou pour cette belle recrue.

  14. westkanoute - mar 23 Août 22 à 21 h 23

    Ça va plaire à 3615 juni😉
    .@nico_taglia :"Henrique est le premier qui m’a demandé ce qu’il pouvait faire pour moi. Malgré le fait qu’on joue au même poste, il s’est ouvert pour m’aider. [...] les jeunes doivent apprendre qu’une équipe se construit ainsi" #LT (Le Progrès)

    1. Tongariro - mar 23 Août 22 à 21 h 31

      Quelle bonne idée de recrue gratos cet Henrique.
      Gloire au directeur sportif qui a eu la compétence de le faire venir.
      Un grand directeur sportif, indubitablement.

      1. westkanoute - mar 23 Août 22 à 21 h 36

        Un malin Tonga, on dirait un trampoline.

      2. Tongariro - mar 23 Août 22 à 21 h 59

        Bah disons que même si j'ai toujours soutenu (pour des raisons affectives) Garcia et Ponsot par rapport à Juninho, je dois dire que si l'on regarde de manière dénuée d'affect la compétence pure et la connaissance du foot de chacun de ces êtres, c'est évident que Juninho est des années lumière devant eux.
        Même si encore une fois je préfère ce que dégagent Ponsot et Garcia, sur le plan purement humain et émotionnel, évidemment.

      3. Juninho Pernambucano - mar 23 Août 22 à 22 h 03

        mouahah 😄😄😄,

      4. Beeeeen - mar 23 Août 22 à 22 h 48

        @westkanoute :Un trampoline, un sociopathe et probablement schizophrène : « Bah disons que même si j'ai toujours soutenu (pour des raisons affectives) Garcia et Ponsot par rapport à Juninho » 😂😂😂 il m’a fait la soirée !
        Merci tocarinho !

      5. Moimoi - mar 23 Août 22 à 22 h 53

        Vous êtes fous, les fous.

      6. Tongariro - mar 23 Août 22 à 23 h 49

        @Mister Beeeeeen :

        la dernière fois tu me disais neurasthénique, là tu me dis sociopathe ; or ces deux types de personnalité sont incompatibles (la neurasthénie se caractérisant par une trop grande sensibilité aux affects alors que la sociopathie se caractérise justement pas une absence de sensibilité).

        Je sais que l'intelligence n'est pas ton fort et que tu as probablement une culture générale très sommaire, mais quand tu psychologises quelqu'un, essaye de montrer un tant soi peu de cohérence dans ta pseudo analyse, car sinon c'est toi qui risques de passer pour psychologiquement atteint, voire même totalement demeuré.
        D'ailleurs, pour ma part, je me garderais bien d'émettre un jugement définitif sur le fait de savoir si tu as de gros troubles psychologiques ou si tu es juste demeuré, mais je sais seulement que c'est soit l'un soit l'autre, sans aucun doute.

        Bien à toi 🙂

  15. OL-91 - mar 23 Août 22 à 21 h 27

    Le Tailleur n'a pas fait de boulette. Il a bien sorti sèchement le ballon mais l'attaquant dans son élan lui a tapé dans le pied et s'est roulé par terre.

  16. Juni forever OL - mar 23 Août 22 à 22 h 29

    Je crois que les tagliatelles vont devenir mon plat préféré

  17. Fab - mar 23 Août 22 à 22 h 38

    Sur une autre comm. j'avais déjà exprimé mes premières impressions positives que ce soit défensivement (nota ce n'est pas une fois mais deux fois qu'il est venu coupé le ballon au premier poteau après des débordement venant de la droite côté Malo) ou offensivement (but dans ce match mais également 1 voir 2 occasions franches lors du premier match).
    Certes, sa fougue lui joue des tours (le pénalty) tout en étant son atout !
    Bonne recrue (et j'espère le penser jusqu'à la fin de saison ! 😉 )

  18. Altheos - mer 24 Août 22 à 8 h 26

    Son engagement, sa grinta, sa propension à prendre des cartons, c'étaient des faits connus avant son recrutement, donc en soit, sur ces aspects là, je ne suis pas surpris.
    Ce qui me surprend davantage c'est sur l'aspect offensif, car il avait des stats assez faibles sur ce point là.
    Or pour l'instant, je n'ai pas le sentiment qu'il soit en difficulté dans ce secteur là.
    Malgré son pénalty concédé, je trouve le bilan sur deux matchs très positifs. Il a quand même fait deux retours décisifs en dernier défenseur contre Troyes, et marqué un but.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut