Kadidiatou Diani (PSG) et Perle Morroni (Photo by JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

OL - Mercato : Perle Morroni, le temps des questions

Arrivée l’été dernier en provenance du PSG, Perle Morroni a débuté dans la peau d’une titulaire, avant de progressivement laisser sa place à Selma Bacha. Convoitée en Europe et aux Etats-Unis, la latérale gauche doit évoquer avec le club son futur temps de jeu.

A l’été 2021, l’OL, tout juste dépossédé de son titre de meilleure équipe de France, recrute chez son principal concurrent, le PSG. Christiane Endler, Perle Morroni et Signe Bruun rejoignent les rangs lyonnais. La gardienne est devenue la numéro 1, l’attaquante a été prêtée à Manchester United cet hiver. Pour la latérale gauche, son temps de jeu a clairement connu deux trajectoires. Tout d’abord titulaire, elle a ensuite, au fil des blessures et des choix de Sonia Bompastor, laissé sa place à Selma Bacha

Au total, elle a disputé 26 matches cette saison, dont 19 dans le 11 de départ. Mais en 2022, elle a joué, 8 rencontres, dont 5 comme titulaire. Dans le couloir gauche, l’entraîneure de l’Olympique lyonnais préfère installer Bacha sur cette fin d’exercice, associée à Melvine Malard. Selon nos informations, cette baisse d’utilisation interroge dans le clan de la joueuse de 24 ans. 


Elle suscite de l'intérêt à l'étranger


Habituée à un statut différent au PSG, son ancien club, où elle était le premier choix à son poste, Morroni joue nettement moins depuis le début de l’année. L’éclosion de Selma Bacha, mais aussi ses pépins physiques, ont pour l’instant inversé la hiérarchie. Toutefois, elle espérait un roulement plus important avec sa coéquipière, et sa situation interpelle les formations étrangères. 

En effet, plusieurs écuries seraient venues aux nouvelles, en Europe (Chelsea, Barcelone et d’autres grosses cylindrées européennes), mais également aux Etats-Unis. Cela ne présage en rien d’un départ car la joueuse est bien intégrée au groupe et reste sous contrat jusqu’en 2024. Néanmoins, un point doit être fait avec l’Olympique lyonnais lors des entretiens à la fin de la saison. 


Elle pourrait manquer l'Euro cet été


Cette situation joue aussi un rôle dans la carrière internationale de Perle Morroni. A quelques semaines de l’Euro, elle n’est pas certaine d’avoir sa place dans le groupe. Corinne Diacre, qui annoncera sa liste pour le tournoi le lundi 30 mai, n’avait pas appelé la défenseure en avril dernier, lui préférant Selma Bacha. Le forfait de cette dernière avait permis à l’ancienne Parisienne de finalement intégrer les Bleues, même si elle n'avait pas joué lors de ce rassemblement. Il n’est donc pas acquis qu’elle voyage avec l’équipe de France en Angleterre cet été. 

Entre blessures et mises sur le banc, Perle Morroni a donc vécu une saison contrastée, même si ses performances sont restées d’un haut standing. Après les deux derniers matches de cet exercice 2021-2022, viendra certainement le temps des réflexions, en même temps que celui des discussions.

4 commentaires
  1. Le Bon - ven 27 Mai 22 à 10 h 24

    Les blessures ça ne donne pas du temps de jeu...
    On pourrait dire la même chose pour Eugénie (qui a fait un super centre pour Ada à 90'+6 samedi). Pourtant l'une comme l'autre sont de super-joueuses !
    Est-elle complètement réparée ? Prête pour jouer à fond ?
    Il est évident que lorsqu'une équipe tourne très bien, il est difficile de changer encore et encore.
    De là à envisager un départ, cela sous-entendrait un problème, qui nous échappe à nous, observateurs...

    Au début de l'année Selma jouait plus haut et la triplette Morroni/Bacha/Malard marchait fort, sans oublier Majri un peu recentrée.
    Je ne vois pas pourquoi Perle ne serait pas sélectionnée, vu qu'avec Diacre, Selma joue plus haut et qu'on ne peut laisser Karchaoui jouer tous les matchs.
    Après cela dépend beaucoup de la forme du moment...

    1. Janot-06 - ven 27 Mai 22 à 15 h 03

      D'après ce que j'ai pu lire quelque part, Karchaoui ne serait pas sélectionnée par Gracieuse... un espoir pour Amandine ?
      Réponse lundi.
      En tout cas, si Henry n'était pas retenue après ses excellentes dernières sorties, on aura compris que la rancœur de Gracieuse est sans limite.

      Pour Morroni qui était titulaire indiscutable au PSG, il est sûr que sa situation actuelle doit la troubler mais elle doit faire preuve de patience et redoubler d'efforts pour se faire une place dans le onze.
      Renoncer au moindre obstacle serait un aveu de faiblesse.

      1. Le Bon - ven 27 Mai 22 à 15 h 07

        Karchaoui ou Hamraoui ?
        Tu parles de la seconde je suppose.

      2. Janot-06 - ven 27 Mai 22 à 15 h 14

        Bigre ! Me mélangerais-je les pinceaux ? 😳
        Hamraoui, en effet !

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut