OL – Nîmes (2-0) : Lyon assure l'essentiel

Après la claque reçue à Paris, l’Olympique lyonnais s’est relancé en obtenant un précieux succès contre Nîmes, vendredi (2-0). Mais que ce fut douloureux.

Trois points et puis c’est tout. En gagnant contre Nîmes (2-0), l’OL s’est relancé dans la course au podium après sa lourde défaite à Paris avant la trêve internationale (0-5, le 7 octobre). Provisoirement troisièmes de Ligue 1, les Lyonnais sont désormais tournés vers leur déplacement à Hoffenheim, mardi en Ligue des champions. Le meilleur moyen de rapidement passer à autre chose, après un succès qui n’a rien eu d’évident, vendredi soir.

Sans Fekir (cheville), Cornet (cheville), Dubois (cuisse), Rafael (épaule), Tete (reprise) et Tousart (suspendu), Lyon se présentait avec une équipe remaniée contre le promu. Pour la première fois depuis la réception d’Amiens (2-0, le 12 août), Bruno Genesio avait opté pour un 4-4-2 en losange au coup d’envoi. Les nombreuses offensives nîmoises de la première mi-temps ont incité le technicien à revoir ses plans à la pause. L’OL est donc passé en 4-2-3-1, puis a fini en 4-3-3 après l’entrée de Traoré (78e). Une sorte de « yo-yo tactique » qui témoigne autant du manque de maitrise rhodanien que de la qualité de l’adversaire, qui avait décidé de ne pas fermer le jeu. « Je pense qu’on n’a pas bien maîtrisé la rencontre. On a manqué de maîtrise pendant tout le match, reconnaissait d’ailleurs Ndombele après la partie. Je ne pourrais pas vous l'expliquer. Moi-même je ne comprends pas. Après on travaille pour avoir plus de maîtrise. » Les Lyonnais devront encore travailler puisqu’ils ont concédé vingt-trois tirs aux Nîmois, un record à domicile depuis presque dix ans.

Les attaquants lyonnais continuent de gâcher

A trois jours du déplacement à Hoffenheim, la question pour Bruno Genesio sera de savoir si ses joueurs souffrent de vraies carences ou agissent véritablement par nonchalance. Il y a certainement un peu des deux pour ces Lyonnais qui ne parviennent pas à concrétiser leurs nombreuses occasions. Il en a fallu trois à Memphis pour définitivement sceller la victoire de son équipe en toute de fin de match (2-0, 90e). Avant lui, Dembélé, qui avait ouvert le score (24e), avait déjà eu l’occasion de faire le break (70e). Terrier n’avait pas été plus en réussite (79e). « Parfois, le contenu n'est pas ce que l'on aimerait qu'il soit, mais il faut aussi savoir prendre des points dans la difficulté, soulignait Genesio après la rencontre. Il a fallu encore beaucoup d'occasions pour marquer, mais nous nous en créons et c'est le plus important. Mais il faudra être plus efficaces si l'on veut se faire un peu moins de souci dans les matches. » Cette semaine, le technicien rhodanien avait admis en conférence de presse que ses hommes ne travaillaient « pas beaucoup » les coups de pied arrêtés à l’entraînement. Visiblement, ils devront aussi travailler face au but. La dernière défense de Ligue 1 ne sera pas en visite tous les week-ends au Groupama Stadium.

Malgré les insuffisances, Bruno Genesio tenait à positiver. Histoire de redonner confiance à ses joueurs. « On a eu beaucoup de difficultés à gérer ce match. On ne l'a pas géré d'ailleurs mais il y a des explications et je tiens à féliciter mes joueurs. Ils ont été très courageux ce soir, soufflait l’entraîneur lyonnais. Il y a un enchaînement de matches et nous étions cinq ou six à l'entraînement depuis dix jours. La plupart des gars ont joué mardi avec leurs sélections, voyagé ensuite dans la nuit. Et on a évolué aussi contre une équipe qui a très bien joué. Je veux retenir le bon côté des choses même si je suis conscient que tout n'a pas été parfait. » Cette fois, les Lyonnais ont au moins su gagner.

4 commentaires
  1. OL-38 - sam 20 Oct 18 à 10 h 58

    Bonjour à tous,
    Une victoire qui fait du bien, espérons que cela remette les gones sur de bon rails. Après L'OL doit rester accrocher et rester au contact du podium. L'OL doit tous faire pour. ALLEZ L'OL

  2. OL-38 - sam 20 Oct 18 à 11 h 07

    Mais c'est dommage que Ndiaye et Caqueret ne soient pas rentrer en fin de match.

  3. Juninho Pernambucano - sam 20 Oct 18 à 11 h 58

    Encore un match à oublier . Les trois points et on passe à autre chose .
    Mais que de tâtonnements , d’atermoiements .
    Une synthèse dans ce match avec trois dispositifs tactiques différents .
    Il n'arrive pas à trouver la bonne solution , aucune maitrise du sujet à l'image de son équipe qui se cherche encore à bientôt fin octobre , les joueurs ne sachant ou et comment se positionner , impossible de trouver un fond de jeu dans ses conditions .
    L'équipe va se mettre en danger jusqu'au dernier match comme la saison dernière , avec un tel yoyo tactique et de telles hésitations .
    Et même dernière mi temps souvenez vous l'an dernier , à la mi temps du dernier match , on tremblait encore !!

    1. fandelol - sam 20 Oct 18 à 16 h 06

      Comme à chaque fois face aux petits. En fait c'est au petit bonheur la chance. Un coup on gagne, un coup c'est nul, et un coup on perd. Du pile ou face quoi. Et encore, on a la chance que Nîmes ne soit pas une équipe qui ferme le jeu.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut