OL, OM, Monaco, Bosz, Nice, Mercato, Ndombele, Faivre : TKYDG avec Bruno Cheyrou

Ce lundi, votre émission "Tant qu'il y aura des Gones" s'est longuement penchée sur la défaite face à l'AS Monaco mais également sur le mercato. Avec Bruno Cheyrou, directeur du recrutement à l'Olympique lyonnais, l'équipe de TKYDG a évoqué l'actualité du moment, le mercato qui vient de se dérouler ainsi que la suite à venir concernant le recrutement à l'OL.

Promu conseiller technique et directeur du recrutement à l'Olympique lyonnais depuis le début d'année en remplacement de Juninho, Bruno Cheyrou était l'invité de notre émission "Tant qu'il y aura des Gones". Aux côtés de l'équipe de TKYDG, ce dernier a évoqué le mercato lyonnais ainsi que son rôle au sein de l'Olympique lyonnais. Le prochain mercato estival a également été abordé par Bruno Cheyrou qui est notamment revenu sur la piste Alexandre Lacazette.

13 commentaires
  1. GoNL - lun 7 Fév 22 à 22 h 17

    Étonnant que la super itw de Cheyrou par Razik et Nicolas ne suscite pas ou peu de commentaire (ou alors je ne les ai pas trouvés).
    Le gars se fait tailler ici à longueur de forum, j’étais content de pouvoir l’entendre. Il a un peu cette posture de cadre d’entreprise lisse, c’est dommage pour un ancien joueur de haut niveau, il est plus authentique et solide que ce que suggère sa coupe de cheveux et son costume…
    - j’ai aimé sa réponse quand on lui dit qu’il avait une réputation de feignant au PSG féminin : « j’ai bâti l’effectif qui a battu l’OL »
    - il explique qu’il faut planifier un effectif sur plusieurs années en tenant compte du réservoir de l’académie: il trouve logique qu’un Kalulu soit allé percer ailleurs parce qu’il avait Rafael-Tete-Dubois devant lui. Pareil pour Gouiri
    - il explique le fonctionnement de sa petite cellule
    - pas un mot vengeur sur Juni qui l’avait mis au placard quand même (@Razik, vous vous êtes entendus avant pour éviter le sujet ?)
    - etc..

    Au total un gars qui se met dans le moule qu’on lui donne (pas de vision intergalactique), mais qui mérite qu’on le laisse travailler quelques années. Bravo TKYDG

    1. Mopi do Brasil - lun 7 Fév 22 à 23 h 28

      Complètement d'accord avec toi. C'est important ce genre d'interview pour mieux comprendre ce qu'il se passe en interne et mieux connaitre les principaux décideurs. Ponsot devrait aussi y participer. Cela apaiserait sans doute beaucoup de tensions.

    2. Moimoi - mar 8 Fév 22 à 7 h 10

      "plus authentique et solide que ce que suggère sa coupe de cheveux et son costume" ?
      GoNL ! franchement...

      Sinon, j'ai trouvé Bruno très posé.
      Peut-être trop sur la défensive ? Cf lorsqu'il commence ses phrases par "non" alors que les questions n'impliquaient ni ne valider ou d'invalider quoi que ce soit, alors que Razik et Nico n'étaient pas sur l"offensive. On va dire qu'il était impressionné par eux 😉

      A noter qu'il reconnaît les problèmes d'argent du club et, concernant Juni, s'il ne le nomme pas et ne tire sur lui, il laisse entendre que celui-ci n'avait pas anticipé pour le mercato hivernal.

  2. PAT11grib - lun 7 Fév 22 à 23 h 16

    Merci pour le retour.

  3. Conelus - lun 7 Fév 22 à 23 h 49

    Franchement il m'a fait bonne impression. On vera sur le futur car une interview télé ca reste préparé. Mais il est cohérent et il donne l'impression de savoir ou il va donc c'est plutot bien.

  4. westkanoute - lun 7 Fév 22 à 23 h 57

    Aviez vous également essayé d'inviter juni?
    Sympa de la part de cheyrou de venir sur votre plateau lui qui est mis sur le grill par les supporters.

  5. Absolument, il faut le dire - mar 8 Fév 22 à 0 h 03

    Franchement, je l’ai trouvé plutôt pas mal, enfin son discours…

  6. romaric - mar 8 Fév 22 à 6 h 20

    Plutot agreablement surpris meme si , et la ce n'est pas le responsable mais malgré tout la cellule de recrutement gagnerais a s'étoffer pour superviser d'autres championnat (am.sud / afrique / europe de l'est/ scandinavie ).
    Et sa reponse sur sa reputation au psg etait limpide et coherente.
    Espérons voir les fruits de cette construction a 3 ans et avoir l'impression de futur mercato qui ne sont pas subi.
    Concernant le jeune defenseur turc qu'il a ramené il realise visiblement une saison solide en prêt du côté de louvain.

    1. Gonafrica - mar 8 Fév 22 à 6 h 33

      Même s'il se contredit là : les recrues sont celles du Club (Lyon) mais moi j'ai batti l'effectif champion du PSG

      1. romaric - mar 8 Fév 22 à 8 h 49

        Gonafrica oui mais après j'imagine aussi que toutes les strates du club ne sont aussi concernée pour un transferts feminin au psg , et pour le coup il avait vraiment fonction de directeur sportif.
        Je ne pense pas que leonardo, al kelaifi ou le cheikh soit reellement au courant des négociations de transfert feminin encore plus vu les montant derisoires pour eux, ce qui n'est pas le cas a lyon en feminine comme en masculine.

  7. Beeeeen - mar 8 Fév 22 à 11 h 50

    Je veux bien croire que ces dernières années ont été un cauchemar pour Juninho, mais pour Cheyrou ça a dû être pas mal aussi dans le genre.
    Finalement dans son discours, et le simple fait qu'il soit à l'aise avec les médias, il aurait même peut-être fait un meilleur DS que le Brésilien.
    Une reconstruction avec lui dans les décideurs ça me plait plutôt bien.

  8. Outlander - mar 8 Fév 22 à 12 h 12

    J'aime bien ce mec, déjà en tant que consultant TV il était excellent, posé, réfléchi, il a un coté cartésien... Et si c'était lui le futur DS?

    1. Mopi do Brasil - mar 8 Fév 22 à 14 h 01

      Il a fait sa formation en même temps que Juni, mais lui, au moins, est très clair sur le fait qu'il n'a pas envie d'être entraineur. Pour bien faire son boulot, il faut être motivé, et Juni ne pouvait pas dire aux joueurs de se bouger, de montrer qu'ils aiment ce qu'ils font quand lui-même n'appréciait pas son poste. Cheyrou semble aussi passionné que Juni, mais au bon poste, ce qui fait une grosse différence.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut