OL : Puydebois - Aulas, la grande explication

Invité de l'émission "Tant qu'il y aura des Gones", ce lundi, le président de l'Olympique lyonnais, Jean-Michel Aulas et Nicolas Puydebois se sont expliqués après l'épisode de Twitter.

Le président de l'Olympique lyonnais, Jean-Michel Aulas et l'ancien gardien de LyonNicolas Puydebois étaient réunis sur le plateau de "Tant qu'il y aura des Gones", ce lundi. Les deux hommes se sont expliqués par rapport à leurs différends survenus sur le réseau social Twitter. Le dirigeant du club rhodanien a du mal à accepter les critiques provenant de l'ancien portier lyonnais, devenu consultant pour notre site. "En utilisant un certain nombre de remarques qui sont systématiquement contre, vous allez contre l'intérêt du club, affirme Jean-Michel Aulas. Quand on s'autorise un avis sur un site comme le votre, on est suivi par un certain nombre de gens qui n'ont pas le recul nécessaire et qui ont l'impression que tout est mal." Nicolas Puydebois s'est lui défendu en expliquant que tous ses avis n'étaient pas forcément négatifs. Son travail implique de faire preuve d'impartialité. "J'essaie d'être le plus objectif possible avec ma grille de lecture d'ancien joueur professionnel de l'OL, assure Puydebois. Souvent dans mes analyses, j'essaie de pointer ce qui est bien pour continuer de l'améliorer et mettre en avant les axes de progression."

4 commentaires
  1. Juni entraineur OL - mar 10 Avr 18 à 13 h 23

    Je n'ai pas trouvé Aulas objectif en s'en prenant à tkydg, quelle mauvaise foi !
    Il n'a pas dit regretter ses moqueries envers Nico

  2. Mimoun - mar 10 Avr 18 à 14 h 03

    On peut lui trouver toutes les excuses du monde, on peut le féliciter pour le travail qu'il a accompli et qu'il continue de faire pour l'OL, on peut dire que c'est un grand président, sans doute le meilleur en France etc... mais quelle mauvaise foi ! beurk beurk beurk !!! A ce stade de la mauvaise foi c'est compliqué de continuer à communiquer normalement et Nicolas Puydebois qui, lui, essaie de débattre et de vouloir argumenter de façon intelligible se fait rouler dans la farine... Aulas l'oblige à répondre sur des éléments qui n'ont rien à voir dans le débat et du coup le propos intéressant du consultant est perdu... Autre chose : le président tourne les dossiers comme cela l'arrange, ex : il peut parler de l'ol car il a assisté à 6295 matchs de foot, donc cela lui donne le droit de s'exprimer, mais Nicolas ne peut rien dire puisqu'il n'a pas ses diplômes d'entraineur... Bravo à Nico d'être resté malgré tout professionnel et ne pas avoir perdu et envoyé "bouler" son interlocuteur car à ce stade de la mauvaise foi c'est un réel exploit !

    1. Juni entraineur OL - mar 10 Avr 18 à 14 h 24

      Tu as dit ce que je sous entendais ! 🙂

  3. Gui’home Mo - mar 10 Avr 18 à 21 h 24

    Sinon a quand le proces pour utiliser le terme olympique sans autorisationdu CIO et induire en erreur les pauvres gens croyant être sur le site officiel du club ?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut