OL - Sélections : Tolisso porte les Espoirs

Corentin Tolisso a été l'un des hommes du match lors de la victoire des Bleuets face à la Géorgie (5-1), hier soir, en amical. Sa prestation permet aux siens de croire au miracle en vue d'une qualification à l'Euro 2017.

À l'heure où les Espoirs français n'ont plus leur destin entre leurs mains en vue d'une qualification à l'Euro 2017, la prestation de Corentin Tolisso, jeudi soir, lors du match amical face à la Géorgie (5-1), laisse envisager la possibilité d'un exploit. Auteur d'un but, d'une passe décisive et d'une frappe sur le poteau, le Lyonnais, brassard de capitaine enroulé autour du bras, a livré une prestation pleine en première mi-temps, avant d'être remplacé par son sélectionneur. Homme fort de l'OL cette saison, le milieu de terrain permet aux Bleuets de se rassurer avant leur déplacement en Irlande du Nord, mardi, lors du dernier match des éliminatoires au Championnat d'Europe qui aura lieu en Pologne en juin prochain.

Pour se qualifier, les hommes de Pierre Mankoswki, 3e du groupe 3 avec 17 points, doivent obligatoirement l'emporter face à la lanterne rouge en espérant, dans le même temps, que l'Islande et la Macédoine (respectivement 1ere et 2e du groupe avec 18 points) ne remportent pas leur match. Auquel cas, les Français termineraient en tête de leur poule et se qualifieraient directement pour la phase finale. En cas de succès face aux Nord-Irlandais et d'une victoire des Islandais ou des Macédoniens, les Bleuets devraient alors jouer les barrages. Mais si les deux nations viennent à gagner, alors les Bleuets diront adieu à leur espoirs et passeraient à côté d'un Euro pour la sixième fois consécutives après les échecs de 2007, 2009, 2011, 2013 et 2015.

5 commentaires
  1. Jacks - ven 7 Oct 16 à 11 h 59

    Coco 2018. Qui sait?

  2. Slaimer - ven 7 Oct 16 à 12 h 30

    Il était encore en 10 ? Car la ça commence à en faire des matchs pas mal en 10

  3. godefroy - ven 7 Oct 16 à 13 h 57

    Je ne suis pas trop (pas du tout) les sélections espoirs. Est ce que quelqu'un saurait dire si la Macédoine et l'Islande ont des équipes fortes ? Car franchement pour les A, au moins pour la Macédoine et l'Islande jusqu'à il y a 2 ans ce sont des peintres non?

  4. ol-91 - ven 7 Oct 16 à 15 h 38

    Un but, une passe décisive et... un tir sur la barre ! C'était donc bien lui !

  5. Ismael Bakekolo - ven 7 Oct 16 à 15 h 49

    Non il a jouer en relayeur avec Rabiot dans un 4-3-3. Il est sortie à la mi temps, tant mieux pour nous.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut