Paris FC – OL (Photo by Bertrand GUAY / AFP)

Paris FC - OL : la réaction de l'UNFP après les sanctions contre les deux clubs

Dans un message teinté d'ironie, l'UNFP a réagi après l'annonce des sanctions à l'encontre du Paris FC et de l'OL. Le syndicat des joueurs a vivement critiqué le comportement des supporteurs impliqués dans les débordements lors du match de Coupe de France.

L'UNFP manie l'ironie. Ce mardi, le syndicat des joueurs professionnels a dévoilé sa réaction suite aux sanctions prises contre le Paris FC et l'OL après les débordements lors du match de Coupe de France. Dans un premier temps, il félicite de manière sarcastique les supporteurs responsables des incidents d'avoir "allégé le calendrier" des deux clubs.

L'UNFP condamne les agissements des coupables

Dans la deuxième partie du communiqué, le groupe mené par Philippe Piat et Sylvain Kastendeuch critique les "casseurs à la petite semaine". "Nous continuerons à employer d’autres arguments que les vôtres, qui, in fine, sanctionnent aussi les joueurs, dont vous êtes censés être les supporteurs pourtant, privés d’une compétition dont l’attrait ne se dément pas au fil des années."

Avant de poursuivre. "Les voilà coupables et responsables de vos actes imbéciles, tout comme les vrais fans auxquels nous ne vous associerons jamais. À cause de vous, ce sont aujourd’hui deux clubs, du dirigeant à la secrétaire, du footballeur et de l’entraîneur au staff médical, qui ont été lourdement sanctionnés pour rappeler que le football français, à commencer par les joueurs qui en sont la cible depuis l’été dernier, veut en finir avec toutes les formes de violence", conclut l'UNFP.

7 commentaires
  1. Moimoi - mar 28 Déc 21 à 18 h 08

    Bien dit !

  2. Dede passion 69 - mar 28 Déc 21 à 18 h 35

    Ben oui !

    Pour une fois, on devrait TOUS être d'accord !
    Quoi que .....
    C'est quand même Kastendeuch qui participe au communiqué !!!😉

    1. gg - mer 29 Déc 21 à 9 h 10

      Hello,

      Je ne comprends pas l'allusion sur Sylvain?
      En effet j'ai grandi dans les travées du Saint-Symphorien et avec l'emblématique Sylvain Kastendeuch en capitaine. Je n'ai aucun souvenir d'histoires quelconques le concernant.

      Concernant le communiqué rien à dire au contraire je trouve que c'est plein de bon sens.

      Ma crainte maintenant est que j'ai le sentiment que ça va être le début de la fin du football français à moins qu'au niveau des instances sportives et civiles des décisions radicales soient prises.
      En effet le message envoyé est allez foutre le bordel dans les tribunes des clubs adversaires ils seront sanctionnés.

      1. Dede passion 69 - mer 29 Déc 21 à 10 h 33

        gg,

        Juste un gentil clin d'oeil à celui qui fut capitaine des verts , notre meilleur ennemi à l'époque, mais surtout le capitaine du FC Metz en 96.
        En finale de coupe de la Ligue, il avait réussi en faisant pression sur l'arbitre Mr Batta , à faire annuler le but d'éric Roy dans la prolongation.
        Donc défaite aux t.à.b., et un trophée de moins pour l'OL !

        Pas très important, et puis , il y a prescription !....
        C'était juste mon coté, passionné de l'Histoire de mon club .😉

        PS: j'étais au Parc des Princes, bien triste !😥

      2. gg - mer 29 Déc 21 à 10 h 57

        Hello Dédé,

        Oui c'est vrai qu'il a joué à Sainté mais je n'ai pas connu cette période 😉
        Pour la finale de 96 je n'ai pas de souvenirs, mais c'est de bonne guerre je dirai 😋.

        En tout cas moi j'appréciais le joueur et surtout sa complémentarité avec Rigobert Song.

  3. OctoGone - mer 29 Déc 21 à 9 h 10

    Trop fort...
    C'était avant qu'il fallait S'exprimer.

  4. poussin - mer 29 Déc 21 à 9 h 25

    un coup d'épée dans l'eau !! les supporters visés n'en n'ont rien à faire du club ou du foot . La seule chose qui les interesse , c'est la violence et les bastons en réunion . Rien d'autre !! quand on aura compris ça, on aura fait un grand pas vers le ménage dans nos tribunes "au karcher" comme dirait sarko mais pour y débusquer cette fois des fachos et autres petites frappes.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut