Reims – OL (1-0) : pour Aulas, Lyon a perdu au mental

Interrogé à l’issue de la défaite lyonnaise à Reims (1-0), Jean-Michel Aulas estime que l’état d’esprit a fait la différence dans cette rencontre. Il regrette également le manque de réussite des siens.

C’est un premier faux pas pour l’OL, mais il intervient trop tôt. En s’inclinant face à une équipe rémoise bien regroupée, les Lyonnais ont démontré trop peu d’allant pour espérer ramener des points du stade Auguste Delaune. Si Jean-Michel Aulas a préféré ne pas s’alarmer et louer la qualité de l’adversaire, il constate néanmoins que plusieurs réglages doivent être effectués au sein de la formation rhodanienne : « Avec un système de jeu très bas et une projection assez rapide, Reims met en difficulté des équipes censées être meilleures. Il faut s’en prendre qu’à nous même. Je n’ai pas trouvé qu’on était prêts pour affronter ce genre d’équipe, puis il fallait un peu de réussite qu’on n’a pas eu aujourd’hui ».

« Il faudra se poser les bonnes questions »

En battant Nice et Lyon lors des deux premières journées, les Champenois se sont affirmés comme l’équipe surprise de ce début d’exercice. Le boss de l’OL, lui, estime que ses joueurs ont abordé cette rencontre avec un brin d'excès de confiance : « En ce début de saison, les promus comme Reims ont un mental plus affiné que les équipes comme nous qui pensent que ça va être facile, et ça n’est jamais facile de jouer un promu à l’extérieur », a-t-il souligné. Avant de poursuivre : « Le milieu de terrain a été moins conquérant qu’en fin de saison dernière. Il faudra donc se poser les bonnes questions pour revenir avec un autre état d’esprit contre Strasbourg et Nice. On va récupérer Nabil, Anthony Lopes et un défenseur central va nous rejoindre donc je pense qu’à partir de la semaine prochaine, ce sera un autre Olympique lyonnais ». Les hommes de Bruno Genesio seront donc attendus au tournant lors des prochaines échéances.

6 commentaires
  1. pachar67 - dim 19 Août 18 à 9 h 39

    Hey oui le mental … depuis plusieurs saisons avec Mr Fournier, Garde et maintenant Genesio nous faisons des demis-matchs et demies-saisons. Hé oui l'état d'esprit. Il me semblait il y a quelques temps déjà que la principale recrue aurait due être un préparateur mental ou psychologique voire investir dans ce genre de formation pour l'entraîneur et son staff afin qu'ils comprennent le mental des joueurs.
    J'imagine assez facilement qu'un joueur qui voit que la tactique ne fonctionnant pas et l'entraîneur persistant dans son choix peut perdre sa motivation, son envie et désespère.
    Je doute sincèrement que l'apport d'un joueur ou deux puisse modifier cela.

    Les équipes en face savent que nous ne savons pas gérer la partie face un bloc bas resserré. Reims l'a fait à Nice dixit Genesio.

    Ce n'est pas d'aujourd'hui. Un formateur psy pourrait peut être faire comprendre à BG qu'il devrait réagir beaucoup plus vite pour éviter que ses joueurs ne baissent les bras. Après c'est à lui de savoir prendre des décisions tactiques radicales et savoir les expliquer à ses joueurs.

    Face à ce genre de situation comme à Reims, refuser le jeu peut-être une option. S'adapter aux situations.

    1. OLVictory - dim 19 Août 18 à 19 h 51

      C'est pire que de persister dans ses choix, là c'est une vraie régression puisqu'on a abandonné le schéma de jeu qui nous a permis de faire notre sprint final. Les joueurs doivent halluciner...

  2. pachar67 - dim 19 Août 18 à 9 h 53

    Dernière chose… je me pose des questions sur le management de BG. Cela me fait penser aux employés qui ont une idée pertinente sur le problème de l'entreprise mais qui ne sont pas consultés. Ou l'abruti de politicien qui sait tout et qui nous impose sa vision des choses qui chamboulent nos vies sans nous consulter.
    Je suis persuadé que les joueurs ont la solution face au problème pendant le match, mais je ne suis pas sûr que BG leur demande leur avis. Si c'est le cas imaginons la frustration.

    Là encore c'est du management et je ne crois pas que l'apport d'un joueur ou deux changera la donne.

    En ce qui concerne le match de Reims, pour faire râler un peu … j'aurai sorti Aouar (le banc lui ferait du bien) .. et j'aurai mis Jordan.

    On peut s'acharner autant que l'on veut sur Morel ou Ferri ou n'importe quel jouer le problème n'est pas là.
    Bref oui , Notre problème est bien un problème de mental et d'état d'esprit.

  3. ol-91 - dim 19 Août 18 à 19 h 10

    On ne peut pas demander un mental à faire tomber les murs. Il faudra bien trouver autre chose.

  4. OLVictory - dim 19 Août 18 à 19 h 49

    Trop de jeunes inexpérimentés,pas assez de joueurs d'expérience, quasiment pas de cadres, on a tous les ingrédients pour une équipe trop confiante et pas assez bagarreuse.
    L'excès de confiance c'est un péché de jeunesse, on aurait pu y pallier en injectant un peu d'expérience dans l'effectif, mais pour l'instant on ne voit rien venir.
    Ce qui n'empêche pas notre Président-Directeur Sportif de s'en plaindre...

    1. GoneAndBack - dim 19 Août 18 à 22 h 46

      Un jeune, par définition, est souvent inexpérimenté...^^
      Pas la peine de répéter 20 fois la même chose sous différentes formes, "ils sont tous jeunes", "ça manque de vieux briscards", "où sont les cadres?"
      ça n'est qu'un seul et même "argument" : la jeunesse des troupes.
      Et on le sait depuis le mercato de l'année dernière.
      Pour mémoire, celui de cette année n'est pas encore fini.
      Mais c'est bien de le souligner quand même.
      Il est évident que c'est moins facile à gérer pour Pep que des joueurs matures qui arrivent et savent d'emblée où se placer, comment jouer, quoi faire (Marcelo). Merci pour lui 🙂

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut