Pierre Sage célébrant le troisième but d'Alexandre Lacazette lors d'OL - Toulouse
Pierre Sage célébrant le troisième but d’Alexandre Lacazette lors d’OL – Toulouse (Photo by OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP)

Sage voit "une demi-saison qui pourrait être historique" pour l’OL

Condamné à la descente en décembre, l’OL a quasiment assuré son maintien en Ligue 1 et joue une demi-finale de Coupe de France mardi. Pierre Sage veut malgré tout que ses joueurs finissent le travail.

Il n’est pas du genre à s’enflammer et à utiliser les grands mots, pourtant, dimanche, Pierre Sage s’est laissé aller à un peu d’euphorie au moment de parler de la semaine qui attend ses joueurs. Il y a le déplacement à Nantes dimanche prochain, mais ce rendez-vous est clairement secondaire. D’abord parce que les résultats de la 27e journée maintiennent l’OL à neuf longueurs de la place de barragiste et donc un maintien presque assuré. Ensuite parce que la saison se joue clairement mardi au Parc OL.

En recevant Valenciennes, les Lyonnais ne seront pas arrivés, mais ils pourraient rendre encore plus paradoxal cet exercice qui en a déjà fait voir de toutes les couleurs aux supporters. Voir l’OL dans une telle situation au 2 avril relevait presque de la folie à la fin de l’année 2023. "Si on retourne au soir de l'OM (0-3, le 6 décembre 2023), avec la stat qui dit que personne ne s'est maintenu avec 7 points après 14 journées... Les joueurs ont été face au mur à ce moment-là, ils ont relevé la tête, ils sont sortis de la zone rouge, énumère Pierre Sage. Le fait de se maintenir en L1 était impossible statistiquement et ça a été rendu possible, je pense, alors remporter la Coupe de France, ça serait extraordinaire, ça viendrait récompenser cette réaction."

Avant de penser à soulever le trophée le 25 mai prochain à Lille, l’entraîneur lyonnais a rapidement retrouvé son flegme légendaire afin de ne pas crier victoire trop vite. Valenciennes est certes un adversaire plus qu’abordable mais "cette équipe n'a qu'une seule chose à vivre cette saison et c'est ce qu'ils vivront mardi." Sage attend donc de ses joueurs le maximum de sérieux pour ne pas revivre la désillusion de la saison dernière. Cela ne passerait de toute façon pas auprès des supporters de célébrer autre chose qu’une qualification finale mardi. "On a la possibilité de faire de ce moment quelque chose de très positif pour tout l'environnement du club, poursuit le technicien français. Donc maintenant, il faut valider cette demi-saison qui pourrait être historique."

1 commentaire
  1. OLVictory
    OLVictory - mar 2 Avr 24 à 16 h 25

    Une demi-saison historique, tous les supporters lyonnais en rêvent !

    Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut