Ligue 1

Strasbourg – OL (3-2) : Mouctar Diakhaby, de la suspension à la déception

Initialement suspendu pour le déplacement à Strasbourg (2-3), samedi, Mouctar Diakhaby a vécu une soirée cauchemardesque. Responsable sur les trois buts alsaciens, le défenseur pouvait difficilement imaginer pire après deux mois sans jouer.

Lorsqu’il a réussi un superbe tacle glissé devant Stéphane Bahoken en début de match (13e), Mouctar Diakhaby lançait idéalement l’intérim de Marcelo, suspendu. Une heure plus tard, il n’y avait qu’à observer la mine déconfite du défenseur central pour comprendre que ce geste était le seul qu’il avait réussi durant cette rencontre à Strasbourg (2-3), samedi. En s’inclinant dans les dernières secondes de la partie, l’OL venait alors de louper l’occasion d’assurer le podium et une qualification en Ligue des champions, à une journée de la fin du Championnat. L’international Espoirs français, lui, rentrait directement au vestiaire, certainement soulagé d’en avoir fini avec cette soirée cauchemardesque, où sa responsabilité était directement engagée sur les trois buts alsaciens.

En début de semaine, l’Olympique lyonnais avait tout fait pour que son défenseur joue cette rencontre au Stade de la Meinau. Suspendu deux matches (dont un avec sursis) par la Commission d’appel de la FFF après les incidents d’après-match de l’Olympico du 18 mars, le droitier avait vu la demande de conciliation de l’OL acceptée par le CNSOF. L’appel étant suspensif, le Lyonnais était disponible en Alsace. Vendredi en conférence de presse, Bruno Genesio avouait que Mouctar Diakhaby avait préparé ce match comme s’il allait le jouer. De son côté, Lucas Tousart se satisfaisait de pouvoir compter sur son coéquipier, estimant que son équipe se retrouvait « sans défenseur central de formation » avec la suspension du Français et celle de Marcelo. Le milieu de terrain oubliait là Mapou Yanga-Mbiwa, qui pouvait aussi prétendre à une place de titulaire aux côtés de Jérémy Morel, à Strasbourg. A l’entraînement, Genesio avait quand même travaillé l’association entre Diakhaby et Morel, qui n’avait pas vraiment donné satisfaction jusque-là. A Angers (3-3, le 1er octobre) et à Lille (2-2, le 18 février), Lyon avait encaissé quatre buts en à peine 125 minutes avec ce duo. Sont donc venues s’ajouter trois autres réalisations.

En manque de rythme

Lors de sa dernière apparition en compétition officielle, le défenseur central avait déjà vécu une soirée difficile. C’était contre le CSKA Moscou (2-3, le 15 mars), lors de l’élimination de l’OL en huitièmes de finale de la Ligue Europa. A Strasbourg, Mouctar Diakhaby souffrait clairement d’un manque de rythme. Avant cette rencontre, le droitier n’avait joué que six matches en 2018 (425 minutes au total), dont seulement deux en Ligue 1 (une titularisation). « Cela a peut-être été difficile pour lui car cela faisait longtemps qu’il n’avait pas joué, reconnaissait Bruno Genesio, samedi. Je ne veux pas l’incriminer. Est-ce que le manque de rythme en compétition l’a pénalisé ? Il avait joué avec la réserve il y a quinze jours [trois semaines en réalité, NdlR] et on s’entraîne tous les jours pour garder le rythme et une forme athlétique. Après, c’est sûrement plus difficile au niveau de la concentration. Mais c’est un jeune joueur et il y avait largement de quoi éviter ce qu’on a subi sans parler de cas particulier. »

En évoquant des difficultés dans la concentration, le technicien rhodanien pensait certainement au premier but encaissé par son équipe, lorsque Mouctar Diakhaby ratait son intervention, avant de laisser filer Stéphane Bahoken (22e). Dans tous les domaines, le défenseur central a peiné, notamment dans les airs où il excelle, normalement. Du haut de son mètre quatre-vingt-neuf, l’international Espoirs n’a remporté que deux duels de la tête, mais a surtout perdu celui face à Nuno Da Costa (1,82m), qui ajustait Mathieu Gorgelin et permettait à Strasbourg d’égaliser (88e). Le Lyonnais n’a pas été plus en réussite au sol, où il n’a réussi que deux tacles, ratant de nombreuses interventions et commettant la faute sur Da Costa, qui donnait à Dimitri Liénard le coup franc de la victoire (90e+4). L’OL, qui n’a remporté aucun match de Ligue 1 en 2018 avec son numéro cinq sur la pelouse, pourra compter sur le retour de Marcelo contre Nice, samedi (21h). Mouctar Diakhaby pourra, lui, ruminer cette soirée pendant longtemps.

21 Commentaires

  1. janot06

    janot06

    14 mai 2018 à 10 h 40 min

    Bah… Que dire, sinon qu’il s’est loupé dans les grandes largeurs, mais ce qu’il y a de grave, c’est qu’il n’est pas le seul dans ce cas. On a jamais eu l’impression qu’une qualification en LDC pouvait être l’issue de ce match tant les joueurs ne se sont pas livrés comme ils auraient dû le faire. Tout a déjà été dit, inutile d’y revenir.
    La saison va se jouer sur un seul match et
    là, il ne faudra pas le rater.

  2. Yass Yass

    14 mai 2018 à 10 h 57 min

    Ses stats sont très mauvaises.
    Pourquoi insister avec lui et croire que l’on tient le nouveau Umtiti.

    Peut être qu’il faudrait laisser une chance aux jeunes défenseurs qui poussent derrière (pour la saison prochaine après une bonne préparation cet été et quelques tests matchs).

    La vraie mauvaise opération de coaching sur le match de Strasbourg, c’est d’avoir fait sortir notre meilleur joueur : Ndombélé.

    • OL IN

      14 mai 2018 à 13 h 54 min

      D’ailleurs je sais pas vous mais je trouve que Aouar est très timide dans ce losange. Malgré son but il pèse moins sur les attaques lyonnaise et joue avec beaucoup trop de prudence

      • OLVictory

        OLVictory

        14 mai 2018 à 14 h 25 min

        Sur les deux derniers matchs Aouar est décisif, faut quoi de plus, sérieux ?

      • Gone forever

        14 mai 2018 à 15 h 50 min

        Il est indispensable en 8 et il sera phénoménal en 10 des l’année prochaine

  3. OL48

    OL48

    14 mai 2018 à 11 h 07 min

    Il est vrai que ramener le match à 3 minutes parce qu’on menait avant est trop rédhibitoire.
    On a mené avec un maximum de réussite et sans jamais donner une impression de sérénité.
    Espérons quand même une qualification directe pour la ligue des champions pour son impact financier pour le club et l’influence sur le mercato.
    On aura Génésio l’an prochain. Peut-être prendra-t-il un peu d’expérience en corrigeant ses erreurs passées.
    J’espère que son contrat ne sera pas renouvelé et qu’un entraineur expérimenté et charismatique accompagné d’un directeur sportif autonome et compétent arriveront dans deux ans pour enfin quitter le paternalisme bon enfant pour un professionnalisme sans faille qui seul peut nous faire changer de catégorie.
    Des sponsors étrangers arrivent petit à petit dans les clubs français. On a créé une structure puissante qui nous permet de nous en passer, mais ne ratons pas le bon wagon sous peine de rester en gare (si le gréve se termine).

  4. Juninho Pernambucano

    Juninho Pernambucano

    14 mai 2018 à 11 h 43 min

    Si l’OL perd samedi je ne vois pas comment génésio pourrait rempiler pour une nouvelle saison.
    Sa tête ne tient que sur ce match , JMA attend la fin du bal pour prendre des décisions ( qui lui seront peut être imposé par le conseil d’administration , il n’est pas seul décideur … ).
    Memphis à fait une virée nocturne à Cannes , jeudi soir , et ça aurait agacé pas mal d’équipiers .
    Est ce pour lui donner une mini sanction que la génèse l’a fait sortir ?

    • Player

      14 mai 2018 à 15 h 11 min

      J’ai vu hier (Nice Matin) Juninho… et c’est ce que j’ai aussi pensé, au vu de l’expression particulière de Memphis.
      Ce ne serait qu’un tour au festival de Cannes en compagnie de sa femme jeudi soir.
      Je n’ai pas voulu rajouter du bruit…. mais si c’est ça, c’est encore une belle c….ie de Genesio.
      En effet, c’est un des seuls qu’il allait au mastic sans compter ses efforts…. de plus, le remplacer par Cornet, qui a tout raté, comme d’hab…. bravo !
      Il y en avait d’autres à sanctionner de part leur attitude SUR LE TERRAIN.

      • vinzenzot972

        15 mai 2018 à 2 h 20 min

        +1000

  5. Gaara

    14 mai 2018 à 12 h 19 min

    Cette saison lors des matchs à couperet on a jamais sût répondre présent. Je ne vois pas pourquoi ca serait différent face à Nice, la pression cette équipe n’est pas capable de la supporte. J’espère me tromper…

    • Altheos

      Altheos

      14 mai 2018 à 13 h 28 min

      Je ne peux pas te laisser dire ça.
      Le match face à l’OM, c’était quoi à part un match couperet ?
      Je trouve au contraire que dos au mur et face à l’adversité élevée, l’OL a plutôt du répondant.
      C’est dans les matchs « à sa portée » que l’équipe ne répond pas présente.

  6. dugenou

    14 mai 2018 à 12 h 24 min

    Ceux qui lisent mes commentaires savent très bien que je ne suis pas fan de ce jeune joueur.
    Non pas que je ne l ‘aime pas mais que pour moi il n ‘a pas le niveau de la ligue 1.
    Toutefois, tout lui mettre sur le dos après le match serait exagéré. Il a fait ce qu’il a pu et n ‘a pas été aidé par le reste de l ‘équipe. Loin de là.
    Ses erreurs individuelles nous coûtent cependant très cher, et pas seulement dans ce match mais de façon récurrente. Le haut niveau se joue sur des détails et Mouctar n’a malheureusement pas les qualités nécessaires pour s ‘imposer à l’OL. Pas pour l’instant en tout cas.
    Il reste plein de bonne volonté , notamment lorsqu’il sait qu’il s’est troué et qu’il essaie de faire quelques montées pour essayer de se racheter.
    Néanmoins, il demeure assez maladroit, lent dans son dos, pas bon dans la relance, d ‘un niveau technique moyen (passes et contrôles approximatifs) , d ‘un jeu de tête meilleur offensivement que défensivement, défend rarement debout proprement sans se jeter, et très moyen dans le placement.
    Cela fait beaucoup. Cela fait beaucoup trop. La conséquence de tout cela est des erreurs défensives grossières à répétition avec des buts encaissés alors même que l ‘adversaire n’en demandait pas autant.
    Mouctar aura peut être le niveau dans un club de ligue 2 ou dans les clubs moins « huppés » que Lyon mais en aucun cas il ne doit être titulaire ou remplaçant à l’OL.
    Certains vont dire que je le « descend » ou ce genre de chose, mais je rappellerai simplement que je n ‘ai pas attendu ce dernier match pour le dire et surtout que je ne prétends pas du tout détenir la vérité absolue. Je l ‘espère en tout cas pour lui et même pour Lyon s’il arrive à me démontrer le contraire.
    Pour terminer, il est clairement le joueur qui a été le plus en difficulté contre Strasbourg, mais que penser d’un Fékir (avec toutes les qualités qu’il a, lui), qui a galéré comme pas possible à se débarrasser du marquage individuel qui lui a été proposé par les locaux. ou encore des changements de l’entraineur aussi surprenants que tardifs.
    Bref, expliquer cette piteuse défaite par la faiblesse de Mouctar serait inexacte et cruelle, car les cadres et les autres n ‘étaient pas là, n ‘étaient pas dans l’état d’esprit qu’il aurait fallu. L ‘entraineur, lui aussi, est resté égal à lui même, à savoir parfois lucide et prometteur mais tellement brouillon et sans solution pour inverser une tendance que tout le monde a senti venir à 10km.

    • Juni entraineur OL

      Juni entraineur OL

      14 mai 2018 à 12 h 49 min

      +1000

    • cavegone

      14 mai 2018 à 13 h 23 min

      Pas le niveau ligue 1 c’est sévère, il y a quand même quelques peintres dans ce championnat.
      Mais comme toi, j’ai toujours été sceptique avce ce joueur, et ce depuis sa première prestation en amical contre Arsenal ou le Zenith (j’ai un doute). Son problème est double. Mentalement déjà il est jeune, et ça le pénalise car il se jette, donc provoque des fautes, ne se canalise pas et manque de lucidité. Ce coup de boule sur Cornet, c’est pas le manque de matchs qui explique d’arriver les yeux fermés 2 secondes après que le ballons soit parti.
      Technique ensuite, car si mesurer 2 mètres et pouvoir jouer au foot était si facile on aurait quelques golgoths de plus dans ce sport. Hors on ne peut pas concilier grands pieds et football de haut niveau. C’est juste pas possible, hormis les 3 cas qu’on peut citer comme exception ces 10 dernières années.
      Il est bien gentil Mouctar, mais contre l’Ajax, contre la Roma puis là contre Strasbourg il se déchire lamentablement et ça coûte très cher au club.
      Après c’était prévisible et on se devait de peser plus devant, c’est surtout pour moi là la cause de l’échec de samedi.
      ça et cet entraineur qui systématiquement fait les mauvais choix quand il s’agit de conserver un résultat. C’est pas un mauvais coach, dans l’absolu, mais pour un entraineur de grand club, il est assez limité intellectuellement il faut le dire.

      • Altheos

        Altheos

        14 mai 2018 à 13 h 33 min

        1m89, ce n’est pas non plus un « géant ».
        Beaucoup de défenseurs centraux mesurent entre 1m85 et 2m et ne sont pas aussi mauvais que lui.
        Sans parler des attaquants du style Lewandsoki, VanNistelrooy…
        Etre grand n’est pas forcément un handicap au niveau de la vélocité et de la technique. C’est un raccourci et c’est très réducteur, comme de dire que les noirs sont seulement physiques et athlétiques.

      • cavegone

        14 mai 2018 à 13 h 44 min

        Oui tu as raison..en plus il est noir… 🙂
        Non je blague tu m’as tendu un trop grosses perche.
        Il a des pieds bien trop grands, bien plus grands que Lewandowsky ou Ruud. C’est ce qu’il l’a éliminé du centre de formation de Nantes, rien d’autre.
        Et techniquement les grands en général ils ont plus de mal, le nier c’est nier l’évidence.

  7. dada

    dada

    14 mai 2018 à 12 h 31 min

    Si contre marseille et les 7 autres ont a tenu notre rang car c’était que des matches couperets il en restait 2 on a raté 1. On attend le dernier mais on ne maitrise rien pour la 2ème place.

    • JMX1903

      14 mai 2018 à 15 h 30 min

      Ça fiche n est pas à jour. Il fait bien plus d 1m90 ya pas besoin d être physionomiste pour s en rendre compte.

  8. JMX1903

    14 mai 2018 à 12 h 55 min

    C est sur que Diakhaby est loin derrière les 2 titulaires de l axe centrale. Quand on pense que certain reclamait la tête de morel pour mettre diakhaby sous prétexte qu il met des buts mdr. Après faut aussi dire que c est pas facile quand on manque de rythme mais dans l axe c est comme ça on tourne peut (et c normal) surtout quand on joue une fois pas semaine. De la a dire qu il n à pas le niveau ligue 1 faut pas exagérer non plus. On l a déjà vu faire des bon match l annee dernière quand même. Mais techniquement il est assez aléatoire et au passage quand on fait quasiment 2 metres c est pas simple pour faire le recul frein face aux attaquants.

    Sinon pour fekir il faudra à un moment donné parle de son rôle dans le milieu en losange. Pour moi ce n est pas un meneur de jeu. Dans le milieu en losange il doit être solidaire d’y milieu que ce soit dans le pressing ou quand on a la balle. On l a vu encore faire des pressing loin de son milieu sans se demander si le bloc montait derrière. Et quand on la balle ça me rend fou de voir ses déplacement. Incapable de se déplacer entre les lignes pour demander le ballon à aouar et ndombele et jouer en une touche à la construction. Ses premières prise de balle aussi. Tjs à l arrêt jamais le corps orienté vers l avant pour voir le jeu sur la premiere touche. Il perd du temps et ralenti le jeu. Alors oui c très dur de lui prendre la balle et est capable de donner des super ballon mais tactiquement c est vraiment faible. Et le coach est responsable. Aucunne progression à ce poste. Bref memphis a montré bien plus à ce poste et surtout Aouar. Fekir actuellement c est un super 2ème attaquant c est à peu près tout. Et c est pour les mmême raisons qu il n ira pas à la coupe du monde.

    • vinzenzot972

      15 mai 2018 à 2 h 43 min

      tout a fait d’accord . je pense meme qu’on jouait mieux sans lui . et un gars comme Memphis donnera toujours plus si c’est lui la star de l’équipe .
      pour moi , cet ete , on prend un gros cheque en vendant mr fekir et on peut solidifier notre milieu et surtout notre défense centrale avec un « chiellini » ou du moins un deuxième vrai patron .

  9. Lyolicha

    14 mai 2018 à 23 h 31 min

    Diakhabite à un niveau moyen de ligue 1. On le descend pas,on est réaliste,c’est différent. C’est simple lorsque Diakhaby reçoit la balle ou intervient,j’ai le caleçon plein. ^^

Laisser un commentaire

En haut