Ancien : Bisevac regrette les déclarations « inacceptables » d'Aulas

Après avoir résilié son contrat avec l'Olympique lyonnais, le nouveau défenseur de la Lazio de Rome Milan Bisevac est revenu sur certains propos de son ancien président Jean-Michel Aulas. Des propos qu'il juge « inacceptables ».

C'est dans les colonnes du Parisien que Milan Bisevac a souhaité s'exprimer sur son aventure avec l'OL, mais également sur sa relation avec Jean-Michel Aulas. Il avoue avoir été touché par certains propos tenus à son égard : « Après le match contre Montpellier (défaite 4-2), j'ai eu l'impression que tout était de ma faute. Le président Aulas a eu des mots inacceptables pour moi. Je pense que je méritais un peu plus alors que je revenais d'une longue blessure ». Milan Bisevac fait référence à ce qu'avait déclaré Jean-Michel Aulas après ce match : « Milan Bisevac a été peu sûr de lui, fragile, pris de vitesse, je ne l'ai pas reconnu ».

18 commentaires
  1. Juni entraineur OL - lun 11 Jan 16 à 10 h 28

    Pauvre petite bichette ,
    Il aurait du dire que t'était nul et un joueur fini avec un salaire astronomique !!
    Merci la Lazio

    1. Sylvestre - lun 11 Jan 16 à 10 h 45

      Ca, c'est fait 😀

  2. OLVictory - lun 11 Jan 16 à 11 h 05

    Ils sont tous pareils, aucune capacité de remise en cause. Aulas c'est le boss, il est chez lui et il a le droit de tout dire tant que c'est la vérité. Milan que j'aime bien par ailleurs devrait monter son propre club de foot et montrer l'exemple, mais en attendant...
    _
    Pour la première fois de la saison hier, la paire Umtiti-Mapou est devenu la meilleure association en défense centrale (si on considère que Gonalons n'est pas un DC) avec 1,67 pts/match en moyenne. C'est mieux qu'avec Umtiti-Bisevac, 1,60 pts/match en moyenne !
    Mais le nombre de buts encaissés en moyenne est encore élevé, il faudrait veiller à faire quelques clean sheets pour l'améliorer. En imaginant que c'est possible avec les boulettes de Mapou, et là j'ai un peu de mal. Encore deux erreurs grossières de sa part contre une attaque de niveau L2, heureusement qu'elles n'ont pas eu de conséquences. En fait on a eu de la chance dans ce match, les Dieux étaient avec nous.
    Théoriquement nos trois meilleurs défenseurs selon les stats, sont Umtiti, Morel et Gonalons. Toute considération de montant de transfert mise à part, Mapou devrait aller rapidement sur le banc.

    1. Simon Amidieu - lun 11 Jan 16 à 11 h 45

      Le problème est qu'intrinsèquement, Mapou est largement meilleur que Gonalons au poste de DC et meilleur que Morel. La seule paire (Droitier/Gaucher) qui peut constituer une défense solide, de niveau européen, c'est la paire Mapou-Umtiti. Les erreurs assez incompréhensibles de Mapou ne doivent pas gommer son apport défensif, même si il doit les corriger immédiatement. Deux passes comme ça face au PSG, c'était deux buts. C'est ce qui est frustrant, avoir une telle qualité défensive gâchée par des erreurs de débutants. Mais pour autant je suis favorable à ce qu'il continue de jouer pour retrouver de la confiance, des repères, et former avec Umtiti notre charnière centrale.

      1. OLVictory - lun 11 Jan 16 à 11 h 57

        Difficile de faire une paire droitier/gaucher avec Umtiti et Mapou, vu que le premier est gaucher et que le second a deux pieds gauches.
        Après le niveau intrinsèque je ne sais pas ce que c'est, à part des fantasmes de supporters. Mapou de niveau européen, c'est une blague ? Il est peut-être le plus mauvais défenseur central de L1 sur la moitié de la saison, il faut redescendre sur terre des fois.
        Si Genesio le fait revenir à un niveau européen ça sera une performance exceptionnelle de sa part, mais ce que j'ai vu samedi c'est Mapou qui a fait deux énormes boulettes qui nous aurait coûté des points si l'attaque en face n'avait pas été de niveau du National.
        Ca c'est des faits concrets et vérifiables, pas de l'intrinsèque. Et on risque de les vérifier à nos dépends si le pari Mapou est raté.

      2. Simon Amidieu - lun 11 Jan 16 à 20 h 07

        Ahaha bien vu.
        Aucun fantasme de supporter puisqu'il justement assez loin de son niveau depuis qu'il est à Lyon. Les qualités intrinsèques ne sont pas un concept vague. Concernant le football, il s'agit pour moi des qualités, du potentiel de la personne, de ce qu'elle est capable de faire et de produire sur le terrain. Je souhaite et je suis persuadé qu'il va retrouver un très bon niveau et qu'il sera un titulaire de notre charnière centrale en LDC l'année prochaine. Là c'est du supportérisme, c'est plus de l'ordre de la foi et de la croyance, mais il faut espérer.
        Comme je l'ai dis sur un autre post, à part ses deux boulettes indigne d'un professionnel et même d'un amateur, il a été solide défensivement.
        Sur la moitié de saison et le constat depuis son arrivée, nous sommes parfaitement d'accord, que de boulettes et d'approximations.

      3. OLVictory - lun 11 Jan 16 à 21 h 06

        Aucun "fantasme de supporter" mais "de la foi et de la croyance". C'est encore pire 😆

    2. Simon Amidieu - lun 11 Jan 16 à 21 h 27

      La foi et la croyance, c'est dans l'optique qu'il retrouve son niveau (quel supporter ne le souhaite pas et ne veut pas y croire ?).
      Il ne s'agit ni de fantasme de supp ni de foi ni de croyance lorsque je parle de ses qualités intrinsèques 🙂

      1. OLVictory - lun 11 Jan 16 à 23 h 15

        Et c'est quoi alors, de la science ?
        Les fameuses qualités sont en fait la croyance en un joueur qui a fait une très belle saison et qui objectivement n'a jamais pu la reproduire. Des cas comme lui c'est extrêmement banal, il y en a une dizaine chaque saison juste en L1, on est bien placé pour le savoir à Lyon avec Beauvue. Le joueur peut confirmer ou pas, et il y en a plus qui ne confirment pas que le contraire. C'est ça ce que signifie l'expression : "c'est plus difficile de confirmer que de faire la première bonne saison".
        Ce genre de joueur va parfois faire une carrière juste en souvenir de cette bonne saison, et parfois tomber dans l'oubli très vite, et ceci dépend juste de la "croyance" que les gens ont en lui. Plus il y a de gens qui croient en lui et plus il va faire fructifier son petit capital. C'est un phénomène bizarre.

      2. Simon Amidieu - mar 12 Jan 16 à 12 h 41

        Justement, il n'y a pas qu'une bonne saison. Je ne l'ai jamais vu jouer à Newcastle mais je l'ai vu jouer à Montpellier puis à Rome, et les qualités intrinsèques dont je parle étaient bien visibles avant son l'année de son départ de Montpellier, et à Rome : fort dans les duels, athlétiques et vif sur ses appuis et de la tête, rapide, bonne capacité d'anticipation et de lecture du jeu. Voilà en ce qui concerne les qualités défensives, qui lui ont valu d'être sélectionné en équipe de France.
        Ce n'est pas de la science, c'est un jugement subjectif se basant sur des observations objectives. Maintenant que tu ne sois pas d'accord avec celui-ci, c'est ton droit.

      3. OLVictory - mar 12 Jan 16 à 13 h 41

        Le seul fait concret de son passage à la ROMA c'est qu'ils s'en débarrassent au plus vite. Pourquoi donc s'il était bon ?
        Je crois avoir une réponse possible, un défenseur peut être aussi "fort dans les duels, athlétiques et vif sur ses appuis et de la tête, rapide, bonne capacité d’anticipation et de lecture du jeu" qu'il veut, s'il fait deux boulettes par match ça reste un mec à fuir.
        J'ai pas dit que c'était le cas, je ne l'ai évidemment jamais vu jouer à la Roma, mais quand un joueur fait une apparition d'un an seulement dans un club, personne ne me fera croire qu'il a été bon. Et quand c'est pour la deuxième expérience similaire consécutive, c'est encore une confirmation de plus.
        Mapou sort de deux échecs, il est en train de réaliser le troisième, ça c'est un fait concret et vérifiable, le reste c'est juste un avis subjectif et donc avec une valeur très relative. Il finira très vite en Turquie ou en Grèce.

      4. Simon Amidieu - mar 12 Jan 16 à 16 h 09

        Il n'était pas un maillon indispensable de la charnière romaine, bien qu'il ait joué un certain nombre de matchs et participé à la belle période romaine notamment. Il n'a pas fait une apparition d'un an. Il a été prêté avec option d'achat par Newcastle à la Roma, qui a finalement levé l'option d'achat (un fait concret qui contredit tes conclusions, là n'est pas la question).
        Si ils ont trouvé mieux à faire de 8 millions d'euros que de Mapou, les raisons peuvent être nombreuses, et n'ont pas forcément qu'à voir avec les prestations du joueur.
        Il n'a pas fait une apparition d'un an. Il a été prêté avec option d'achat par Newcastle à la Roma, qui a finalement levé l'option d'achat (un fait concret qui contredit tes conclusions, là n'est pas la question).
        Mapou retrouve un championnat qu'il connaît, après des années compliquées dans des championnats différents.
        Je pense qu'il peut et j'espère qu'il va retrouver un gros niveau tout en limitant ses déchets techniques. Je ne pense pas qu'il soit encore destiné à la Turquie ou à la Grèce, et j'espère ne pas me tromper !

  3. janot06 - lun 11 Jan 16 à 11 h 21

    Je tombe sur les fesses quand je lis ce que reproche Bisevac à son ancien président ; je m'attendais à quelque chose de grave mais là, franchement... Être froissé par des propos aussi anodins et pleins de vérité, quelle midinette ce Milan !
    La remise en question, M.Bisevac, savez-vous ce que c'est ?

  4. YoLicha - lun 11 Jan 16 à 14 h 24

    Pas toi milan 🙁

    Idem, je pensais lire des propos dur d Aulas, mais au contraire, il n y a rien de mechant ni d amplification. Simple constat
    Limite gentil ("je ne l ai pas reconnu" prend tout son sens")

    Dommage de partir la dessus

  5. Altheos - lun 11 Jan 16 à 15 h 17

    Je pense tout simplement que JMA avait aussi en travers de la gorge son refus de prolonger.
    Et que, revenant d'une longue blessure, Milan aurait surement préféré que JMA lui fasse ces remarques les yeux dans les yeux, et non en interview. En face à face, connaissant un peu le bonhomme, je suis sûr qu'il aurait accepté volontiers que JMA pointe effectivement ses lacunes face à Montpellier.
    Mettez-vous 2s en situation. Dans votre boulot, vous avez vraiment mal bossé pendant une courte période. Vous avez en plus des circonstances atténuantes (problème perso par exemple). Et votre boss, au lieu de vous faire ses remarques entre 4 yeux, vous "pourri" en réunion devant l'équipe, alors que ce n'était arrivé qu'une fois et dans des circonstances très spéciales.
    Perso, si mon responsable me fait un coup comme ça, il a ma dem' direct sur son bureau.
    Alors, c'est qui la "chochotte" ?
    Ils ont beau avoir des salaires indécents, cela n'empêche pas ces mecs là d'être humain, et d'avoir des émotions.

  6. Edmi - lun 11 Jan 16 à 15 h 25

    Déjà écrit sur d'autres articles : Aulas parle trop devant les médias.C'est le revers de la médaille sur la célèbre position "de se faire haïr pour protéger son groupe". Les commentaires sur les prestations individuelles doivent se faire en interne. Toujours pas compris visiblement. On a déjà suffisamment à faire avec les média, consultants,... qui cherchent la moindre ouverture pour envenimer l'ambiance d'un vestiaire.

  7. ol-91 - lun 11 Jan 16 à 16 h 09

    Comme beaucoup, je n'ai pas non plus reconnu le niveau de Bisevac contre Montpellier et le joueur devrait le reconnaître. En toute modestie.

  8. JUNi DU 36 - mar 12 Jan 16 à 1 h 19

    Bon com Altheos.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut