Eugénie Le Sommer (Photo by Villar Lopez / POOL / AFP)

ASSE - OL : Eugénie Le Sommer évoque le derby et "la rivalité" entre les 2 clubs

Lyonnaises et Stéphanoises se retrouvent ce samedi 12 mars (14h30) dans un derby comptant pour la 16e journée de première division. Malgré le fossé qui oppose les deux équipes en termes de niveau de jeu, les joueuses lyonnaises comptent bien mettre les ingrédients nécessaires pour repartir du Forez avec la victoire.

À l'aller, les joueuses de Sonia Bompastor avaient infligé une claque aux Stéphanoises à Décines (6-0). Ce samedi 12 mars, les Fenottes tenteront de réitérer cette performance lors du déplacement à Saint-Etienne dans le cadre de la 16e journée de première division (14h30) .Un derby qui semble très déséquilibré à première vue, puisqu'il opposera le 1er et la lanterne rouge du classement. L'ASSE reste sur 6 défaites de rang toutes compétitions confondues et ne comptabilise qu'une seule victoire cette saison (4-0 à Dijon).

Depuis leur première opposition en 2007, l'OL s'est toujours montré supérieur face à son voisin dans le football féminin. Les Stéphanoises n'ont d'ailleurs jamais battu leur adversaire du week-end. Ainsi, l'OL a remporté 24 de ses 25 matches contre les Foréziennes, avec parfois de gros écarts (8-0 et 7-0 en 2011 notamment).


On a besoin de cette rivalité pour jouer des gros matches dans des grandes ambiances. Je suis heureuse de jouer un match comme celui-ci mais je le serai encore plus quand on l'aura gagné", Eugénie Le Sommer.


Absente lors du match aller, l'attaquante lyonnaise Eugénie Le Sommer compte bien améliorer ses statistiques face à une équipe qu'elle connait bien. "Je me rappellerais toujours mes premiers derbys à Lyon. On est vite dans le vif du sujet car les filles en parlent beaucoup en amont, a-t-elle expliqué. J'ai été éduquée par Sandrine Brétigny qui aimait cette rivalité avec Saint-Etienne et je suis très contente que l'ASSE soit en première division.  On a besoin de cette rivalité pour jouer des gros matches dans des grandes ambiances. Je suis heureuse de jouer un match comme celui-ci mais je le serai encore plus quand on l'aura gagné".

"Un match important pour l'image du club"

Malgré l'écart qui sépare les deux équipes, la joueuse aux 277 buts avec l'Olympique Lyonnais estime que l'opposition sera au rendez-vous. "Les autres années il y a quand même eu des matches difficiles. Sur un match tout est possible, ça sera à nous de ne rien leur laisser car on ne peut pas se permettre de perdre dans un derby". Pour rappel, l'ASSE a seulement inscrit 8 buts  contre 109 pour les septuples championnes d'Europe. Et depuis 2015, les joueuses stéphanoises n'ont plus trouvé le chemin des filets contre les Lyonnaises (5 rencontres sans marquer). Pour autant, Eugénie Le Sommer rappelle qu'il ne faut pas prendre ce match à la légère. "C'est hyper important pour le club en termes d'image pour les supporters".

Creuser l'écart avec Paris

Une victoire face à l'éternel rival serait également une aubaine sur le plan comptable. Si elles l'emportent ce samedi à l'extérieur, les Rhodaniennes pourraient creuser l'écart avec le PSG, actuel deuxième du championnat et freiné par Montpellier ce vendredi (0-0). En cas de victoire dans le derby, les Fenottes peuvent prendre 5 longueurs d'avance sur leurs principales poursuivantes qu'elles rencontreront dans le cadre de l’avant-dernière journée.

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut