ASSE - OL : un derby différent avec moins de purs lyonnais ?

L’Olympique lyonnais se présentera dimanche à Geoffroy-Guichard (21h) avec beaucoup moins de joueurs formés au club que les années précédentes. De quoi donner une autre saveur au derby ?

Dimanche sur la pelouse de Geoffroy-Guichard (21h), le derby entre Saint-Etienne et l’Olympique lyonnais sera certainement différent des années précédentes. Cet été, l’OL a laissé partir de nombreux joueurs de son cru, baignés dans cette rivalité depuis le plus jeune âge. Exit Maxime Gonalons, Alexandre Lacazette, Corentin Tolisso ou Rachid Ghezzal, place à Mariano, Bertrand Traoré, Marcelo ou encore Tanguy Ndombele, qui pourraient vivre leur premier derby dimanche soir. Ont-ils déjà compris tous les aspects et les enjeux qui gravitent autour de ce match si particulier ?

Etre Lyonnais pour le comprendre

Avec les recrues, Houssem Aouar fera certainement partie de ceux qui vont vivre leur baptême de feu dans le derby, dimanche. A l’inverse des nouveaux arrivants, le joueur formé à l’Olympique lyonnais sait à quoi à s’attendre. Les autres pourraient avoir du mal à comprendre ce que représente ce match, à en croire Sébastien Faure, le défenseur central formé à l’OL. « Je pense que les joueurs qui ne sont pas de la région, qui n’ont pas habité à Lyon ou à Saint-Etienne, ne peuvent pas comprendre que ce derby c’est quelque chose de très important pour les deux clubs. Ça sort probablement du cadre du football », nous confie celui qui a remporté le championnat d’Europe des moins de 19 ans en 2010, avec Alexandre Lacazette, Clément Grenier ou encore Enzo Réale. Malgré les conseils et les enseignements reçus, les recrues vont sans doute apprendre sur le tas ce qu’est le derby. « On essaye de leur parler. Pour nous, c’est un match particulier, c’est l’un des meilleurs matchs de l’année. C’est une affiche qui tient à cœur à nos supporters, a rappelé Nabil Fekir, vendredi. Les nouveaux comprennent sans comprendre car il faut le vivre pour comprendre. On va donc essayer de bien les préparer (sourire). » De quoi leur permettre de briller d’entrée.

Avertis dès la signature

C’est une histoire qui perdure à Lyon comme à Saint-Etienne. Dans les deux camps, on aime à raconter que tous les joueurs sont avertis de l’importance du derby dès la signature de leur contrat.  C’est les deux matches à gagner chaque saison. « Dès que les nouveaux joueurs mettent un pas au centre d’entraînement, ils sont conditionnés pour le derby. Il n’y a pas besoin de les sensibiliser plus que ça cette semaine », a fait savoir Anthony Lopes, jeudi. L’enjeu est autant important pour eux que pour les « Lyonnais de souche ». Même s’ils abordent le match différemment. « Il faut avoir cet aspect détaché, mais je pense que la concentration vient naturellement parce que c’est un match qui est ancré, nous souffle Christian Lanier qui suit l’OL pour Le Progrès depuis plus de 30 ans. Dès que les joueurs signent ont leur dit : « Attendez le derby c’est là, c’est comme Fluminense-Flamengo, attention ». Mais ne pas en faire une montagne et avoir ce côté détaché, c’est bien. » Comme Juninho, Cris, Tiago ou Claudio Caçapa avant eux, les nouveaux devraient rapidement assimiler l’importance du derby. Transféré à l’OL l’hiver dernier, Memphis n’a pas tardé à comprendre que les petites piques et le chambrage nourrissaient aussi cette rivalité historique. Même pas un mois après son arrivée, le Néerlandais avait chambré une journaliste en zone mixte après une victoire face à Nancy (4-0), parce qu’elle possédait un micro... vert (celui d’Infosport +). Bien plus qu’un match, c’est aussi ça le derby.

8 commentaires
  1. Gones2wano - sam 4 Nov 17 à 10 h 44

    Lopes aouar nabil peut être diakhabi sa fait 4 sur 11 qui on grandi dans cette rivalité
    Après je pense que certain joueur avec une mentalité de guerrier comme Marcelo tete Mariano toussart ont vite compris l'importance de ce match jai nai aucun doute sur leur état d'esprits, il sont devenu très vite lyonnais dans leur tête
    Les seule qui peuvent peut etre prendre ce match a la "légère"* (et encore) sont Traoré mendy ndombele
    Je me rappel par exemple d'un bastos qui devenais fou lors des derby
    Ou bien les cacapa ou cris

  2. Gones2wano - sam 4 Nov 17 à 10 h 47

    Il faut juste ne pas confondre rivalite et agression en prenant un rouge bêtement

    1. poussin - sam 4 Nov 17 à 11 h 15

      dis ça au verdâtre qui vont frotter des crampons sur les jambes de fekir et de aouar. J'ai peur qu'on en perde un des 2 demain sur blessure.

      1. Polygone - sam 4 Nov 17 à 11 h 28

        Les plus dangereux, ceux sont les puissants, maladroit et parfois méchant comme dabo lol

  3. OL-38 - sam 4 Nov 17 à 11 h 27

    Bonjour à tous,
    Les néo Gones ont du vite entendre parler de l'importance du Derby. Les Gones comme Mariano, Kenny, auront à coeur de tout faire et tous donner demain. Tous comme ls jeunes néo gones comme Aouar et Memùphis pourront aussi apporter de leur talent après les très bon match et But. ALLEZ LES GONES ONT EST TOUS AVEC VOUS. ALLEZ L'OL

  4. Sony07 - sam 4 Nov 17 à 16 h 53

    Je viens de revoir le derby de 2011, un pur régal de revoir Licha,Toulalan, Kalstrom, Réveillère, Lloris, Gomis, bastos, Cris,Delgado, ...que des guerriers et un Gourcuff avec ses coups de pieds arrêtés du bonheur surtout avec la victoire 4/1 à GG.
    Une victoire est possible dimanche en y mettant un peu d'engagement et de lucidité devant les buts, allez un prono : 0/2

  5. OLVictory - sam 4 Nov 17 à 17 h 04

    Qu'on ne prenne pas de rouge, surtout, et ça devrait rouler. Ils sont chez eux, ça équilibre les chances, mais je ne vois pas les lyonnais perdre ce match. Pour le reste tout est possible

  6. Juninho Pernambucano - sam 4 Nov 17 à 19 h 02

    les verts sont bien pâles cette saison .
    Je crains le pire pour eux en fin de celle ci .
    Recrutement catastrophique , il doit y avoir un ou deux bons joueurs dans cette équipe , le reste ce sont des coureurs à pieds .
    C'est le constat amer qu'à fait JM Larqué ....
    Rarement j'ai vu une Asse aussi faible .

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut