John Textor et Jean-Michel Aulas (Photo by OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP)

Avec la vente à John Textor, l’OL tourne une page de son histoire

Ce lundi 19 décembre, l’OL doit passer sous pavillon américain. Avec la vente du club et des actifs à John Textor, l’Olympique lyonnais se trouve à un tournant de son histoire.

Certaines dates restent à vie dans nos mémoires, pour le meilleur et pour le pire. Le 15 juin 1987, Jean-Michel Aulas a enfilé le costume de président de l’Olympique lyonnais pour la première fois. Ce 19 décembre 2022, le patron de l’OL s’apprête à céder le club, celui pour lequel il se lève chaque matin depuis plus de 35 ans, à John Textor, via sa société Eagle Football. 

Le communiqué du 10 décembre donnait cette échéance pour conclure définitivement le “closing”. Après 6 mois presque jour pour jour de négociations, de reports et de démentis, l’institution sept fois championne de France avec les garçons entre 2002 et 2008, passera aux mains de l’homme d’affaires américain (il détiendra 80% du capital d’OL Groupe). Un véritable tournant dans son histoire. 


Aulas sera encore là


Si Jean-Michel Aulas restera à la tête de l’Olympique lyonnais pendant trois ans, des changements sont logiquement à prévoir. De nouvelles têtes vont apparaître au conseil d’administration, dont le président de Botafogo (Durcesio Mello). Les autres noms devraient être connus prochainement, tout comme la composition exacte de la holding Eagle Groupe avec l’ensemble des personnes impliquées. 

Ce 19 décembre sera aussi source de nombreuses questions, avec une interrogation principale en toile de fond. “Qu’elle est l’ambition de John Textor, a demandé Thierry Braillard, avocat et président de la Fondation du sport français dans Tant qu’il y aura des Gones. On peut tout entendre, mais généralement, lorsqu’on rachète un club, c’est qu’on a quand même un aspect passion, qu’on veut le porter et qu’on connaît des choses. On sait qu’il détient des parts dans d’autres équipes (Botafogo, Molenbeek et Crystal Palace). Avec l’OL, il passe dans une dimension supérieure. Donc qu’elle est son ambition, on ne l’a pas entendu sur le sujet.” 


Quid de la direction sportive ? 


A la peine depuis plusieurs années malgré quelques éclaircies, la formation masculine a besoin d’un renouvellement profond pour retrouver son standing et une place sur le podium de la Ligue 1. Les 86 millions d’euros apportés pour l’augmentation de capital doivent permettre de renforcer, pour une partie en tout cas, l’équipe première, aussi bien chez les hommes que chez les femmes. A la direction sportive, cette vente pourrait également amener un bouleversement dans l’organigramme, mais là aussi, il faudra se montrer patient pour avoir des réponses. 

Le plus important sera avant tout de bien gérer ce remaniement à la tête de l’Olympique lyonnais. En cela, le choix de conserver Aulas peut être une bonne chose, même si tous ses choix n’ont pas eu le succès escompté ces dernières saisons. “Rapidement, John Textor va vouloir mettre ses hommes en place, des gens qu’il connaît. Là, on a quand même l’assurance d’avoir Jean-Michel Aulas à la tête du club pendant 3 ans, ce qui est une différence fondamentale par rapport à Bordeaux par exemple. Le président va pouvoir assurer la transition, la stabilité car il connaît parfaitement le football. Il a mis trop d’énergie, de temps et de passion pour ne pas s’assurer que la passation se déroule bien avant de partir [...] Nous devrons prendre du recul, laisser faire les choses et voir comment ça se passe, a expliqué l’ancien secrétaire d'Etat chargé des Sports. Il ne faudra pas perdre l’identité de l’institution, et pour cela, il faut conserver le côté humain.” 


Textor devra s'adapter à la culture lyonnaise 


Pour réussir dans son entreprise, Textor devra aussi s’acclimater à l’environnement français, et plus particulièrement rhodanien, une manière d’être et d’agir qui diffère de ce qu’il a connu jusqu’ici. “Nous avons une culture lyonnaise, des valeurs qui se transmettent malgré tout, a rappelé l’ancien joueur Nicolas Puydebois. Il faut que le nouvel investisseur et ses collaborateurs s’approprient l’identité qu’il y a à l’OL. C’est important. Il faut que le président transmettre sa passion aux Américains pour pouvoir partir tranquille, l’esprit serein. Si on trouve le juste équilibre entre la passion latine et l’état d’esprit anglo-saxon dans le business, cela peut faire quelque chose de plutôt bien.” 

En attendant, l’Olympique lyonnais s’apprête à connaître “une révolution”, comme l’a soufflé l’ex-gardien de but dans TKYDG. Un saut dans l’inconnu qui sera scruté de très près par les supporteurs, suiveurs et certainement aussi une grande partie du football français.

26 commentaires
  1. Avatar
    jolann69 - lun 19 Déc 22 à 9 h 38

    Si cela se fait bien, car on n'est plus à une surprise près, bonne chance à lui, il va en avoir besoin, car le chantier est colossale.

  2. Bourru
    Bourru - lun 19 Déc 22 à 10 h 21

    Perso, j'y vois pas beau... Pour moi, la stratégie de ce mec, c'est le commerce de joueurs!
    Et un club qui est encore malgré tout parmi les club européens connu et reconnu pour ça formation, et qui peut encore attirer des bons joueurs, sera parfait pour faire du commerce... Ils viendront se faire voir à l'OL et ils seront vendu. Un peu comme aujourd'hui mais en pire! Ce gars n'aura aucun scrupule envers les supporters!

    1. MICAL
      MICAL - lun 19 Déc 22 à 11 h 05

      Difficile de faire pire au niveau de la vente des bons joueurs . Guimaraes et Paqueta tu te souviens?

      1. Bourru
        Bourru - lun 19 Déc 22 à 15 h 46

        Oui mais ça recommencera ... :/

  3. Avatar
    Philippeb - lun 19 Déc 22 à 11 h 08

    T'as raison Bourru son objectif de fond c'est bien de gagner de l'argent mais comme dit Braillard il a sûrement un côté passion aussi qui vient après. Il est prévu qu'il investisse plus de 800 M€ dans cette opération, donc il va faire de son mieux pour que le club progresse et prenne de la valeur, c'est plutôt rassurant même si on s'éloigne encore un peu plus du club familial à la Loulou Nicollin ou Guy Roux.
    La question est comment va t il s'y prendre ?
    Mais la première question c'est : est ce que ça va vraiment se faire cette fois ci ?

    1. OLVictory
      OLVictory - lun 19 Déc 22 à 11 h 20

      Pour gagner de l'argent, il y aurait bien plus simple et moins risqué pour lui.
      Son projet, c'est de développer des entreprises de divertissement sportif, un projet d'entrepreneur !

      1. Avatar
        Cicinho - lun 19 Déc 22 à 11 h 52

        En effet, il me semble qu'il a deja donné des indices : il veut qu'on achète plein de choses quand on est au stade en payant avec la reconnaissance faciale, créer de la valeur sur les joueurs entre ses différents clubs, faire en sorte qu'on achète les maillots de Palace et Botafogo en plus de celui de l'OL, ...

      2. JUNi DU 36
        JUNi DU 36 - lun 19 Déc 22 à 11 h 55

        Ouai dépenser de l'argent inutile quoi

      3. Avatar
        Foot Toujours - lun 19 Déc 22 à 13 h 13

        @JUNI 36 : désolé mais l'argent est "utile"..... surtout quand tu n'en as pas trop, et que tu dépenses le juste nécessaire pour bien vivre.... et que tu partages avec ceux que tu aimes et protèges ! .... avec l'excédent, on peut (encore) nourrir ceux qui ont vraiment faim.

      4. OLVictory
        OLVictory - lun 19 Déc 22 à 13 h 53

        Prendre soin des humains, prendre soin de la Terre et partager les surplus, c'est une belle devise.

      5. Tongariro
        Tongariro - lun 19 Déc 22 à 14 h 22

        OLV qui dit ça lol 😀

        Un peu comme si Jeffrey Epstein disait "protéger l'enfance, respecter les femmes et mener une vie chaste" 😀 😀

    2. Avatar
      Foot Toujours - lun 19 Déc 22 à 13 h 00

      Les Ricains ont inventé la "machine à cash" utilisable à l'infini dans TOUS les domaines : fast-food, cinéma, show biz, sports business, sportwear, time share, LOA et LLD.....etc, etc.... il y en a même qui ont commercialisé des terrains à bâtir sur la lune, et des voyages sur Mars (avec un excellent client : Elon Munsk)..........
      Textor est Américain et businessman, que croyez-vous qu'il fera ?..... du business sous toutes ses formes.
      .... et si cela ne me convient pas, je ferai comme toujours : j'irai voir ailleurs si c'est mieux. Rien, ni personne ne m'a jamais contraint d'accepter ce qui ne correspond pas à mes valeurs !

      1. JUNi DU 36
        JUNi DU 36 - lun 19 Déc 22 à 13 h 12

        Remarque JMA c'est ce qu'il fait aussi depuis un certain temps, pas besoin d'être américain d'origine pour faire monter une vague de 2 m.
        Foot toujours, on pourrait même rajouter les drogues chimiques que l'oncle Sam et la world company ont mis sur le marché partout dans le monde, ça fait parti du biz biz, et en cash aussi...

  4. Juninho38
    Juninho Pernambucano - lun 19 Déc 22 à 13 h 45

    En même temps , Textor est un peu le frère jumeau de Jean mimi , version outre atlantique .
    Il communique comme lui via les réseaux sociaux et nous promet monts et merveilles , avec un OL concurrencant les qataris , j'en passe et des meilleures

  5. Le_Lyonniste
    Le_Lyonniste - lun 19 Déc 22 à 14 h 01

    "Si on trouve le juste équilibre entre la passion latine et l’état d’esprit anglo-saxon dans le business, cela peut faire quelque chose de plutôt bien." J'aime cette idée d'équilibre entre les choses !

  6. OLVictory
    OLVictory - lun 19 Déc 22 à 14 h 03

    Textor va arriver juste à la veille d'un mercato qui s'annonce mal, il va s'en prendre plein la courge en guise de bienvenue, je me demande si Aulas va le protéger comme il protégeait ses collaborateurs jusqu'à ce jour

    1. Avatar
      Foot Toujours - lun 19 Déc 22 à 14 h 20

      Quel est l'intérêt à court terme de JMA ?.....
      1-conserver son poste
      2-assurer l'achat des actions restantes aux mains des petits porteurs
      3-retirer quelques dividendes de ses placements perso dans OL Vallée
      Donc, en toute logique, il fera ce qu'il sait faire le mieux : jouer de la brosse à reluire et assurer la protection de celui qui va l'engraisser davantage !

      1. OLVictory
        OLVictory - lun 19 Déc 22 à 14 h 51

        Le 2 je ne pense pas que ça soit utile, le prix est fixé il me semble.

      2. Avatar
        Philippeb - lun 19 Déc 22 à 16 h 01

        Tu oublies qu'il aura encore 8.25 % des parts de l'OL soit environ 43 M€ au tarif du rachat...ça motive aussi ( c'est toujours la même histoire il en ont déjà plein mais plus ils en ont, plus ils en veulent)

  7. Avatar
    simonlyon6 - lun 19 Déc 22 à 15 h 31

    Quelle est son ambition?* (x2)

  8. Bourru
    Bourru - lun 19 Déc 22 à 15 h 44

    Du fric oui plein de fric ! mais pas pour le sportif, pour les actionnaires...
    On va continuer dans un ventre moue et les seul qui seront contant, seront les actionnaires qui gagneront du fric grasse à la billetterie, aux différents abonnements, au merchandising etc... Mais cette argent n'ira plus à la recherche de victoires...

  9. Avatar
    Philippeb - lun 19 Déc 22 à 16 h 04

    Bourru, en principe Textor va désendetter l'OL donc il y aura des marges de manœuvres importantes. reste à voir comment ça va se faire.
    Et on est le 19 à 16 h et toujours pas vu l'oseille sur mon compte !

    1. Avatar
      rolandcire - mar 20 Déc 22 à 15 h 16

      La vente était ouverte. Il aurait suffit que les anti-systèmes se mobilisent, cotisent et achètent.
      Il est vrai que cela aurait exigé de faire, pas seulement de critiquer, avant même de savoir.
      Les préjugés : rien de pire, et pourtant on est au 21è siècle.

      En cette période de Noël, je dirai donc : doux Jésus.... merci de nous préserver !!!

  10. Avatar
    Doudski69 - lun 19 Déc 22 à 16 h 12

    A ce jour ce qui me fait flipper c'est le souvenir de samedi avec Sochaux plus fort que Liverpool.
    Sale temps.

  11. MICAL
    MICAL - lun 19 Déc 22 à 18 h 01

    C'est fait avec Textor. Communiqué de ol group.

    1. Dede Passion 69

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut