(Photo by JEFF PACHOUD / AFP)

Coupe de France : pour Jura Sud, la marche était trop haute face à Saint-Etienne

Club partenaire de l'Olympique lyonnais, Jura Sud, club de National 2, a été éliminé lors des 16es de finale de la Coupe de France face à Saint-Etienne (1-4).

Il n'y a pas eu de miracle ce dimanche pour les joueurs de Jura Sud. Club partenaire de l'Olympique lyonnais, la formation de National 2 a été éliminée face à Saint-Etienne (1-4), lors des 16es de finale de la Coupe de France.

Un match durant lequel les Stéphanois ont rapidement pris les devants avec des buts de Mickael Nadé (7e) puis Arnaud Nordin (13e). Malgré la réduction du score de la part de Tiago Cardoso Moura à dix minutes du terme, Bakary Sako, la nouvelle recrue des Verts, puis Ryad Boudebouz ont scellé la victoire pour les hommes de Pascal Dupraz.


Un match interrompu 20 minutes


Par ailleurs, cette rencontre a été émaillée d'une interruption de jeu de près de 20 minutes. En effet, dès la 3e minute de jeu, les supporteurs stéphanois ont allumé de nombreux fumigènes rendant la visibilité impossible tandis qu'un pétard a même explosé proche de l'oreille du gardien de Jura Sud, Cédric Mensah. Malgré ces incidents, la rencontre a pu reprendre et aller à son terme.

8 commentaires
  1. rbv - lun 3 Jan 22 à 11 h 15

    Les supporters stéphanois ne visent pas assez bien pour que les sanctions tombent...quel dommage.

  2. OctoGone - lun 3 Jan 22 à 11 h 51

    Quand on entendait les ministres et les instances il y a un mois, on allait voir ce qu'on allait voir : sanctions lourdes et tolérance zéro.
    Je ne constate qu'un silence assourdissant qui me donne la nausée à l'occasion de ce match, comme lors du lancer de bouteille sur le joueur de Reims lors d'OM-Reims.

    Et des médias dont l'indignation est sélective visiblement.

  3. dede74 - lun 3 Jan 22 à 12 h 56

    Et, l'autre "rigolo" de RMC, qui continue de semer sa m*rde sur les réseaux sociaux ! à vomir ce mec !!

    1. Akago - lun 3 Jan 22 à 14 h 12

      Toi t'as rien compris. En quoi a-t-il tort?
      Arrêtons de chialer à tout va et assumons nos conneries.

  4. juniryu69 - lun 3 Jan 22 à 14 h 28

    donc pour l'OL et le pfc c'est l'élimination, et pour l'asse dont les agissements de ses supporters sont inqualifiables et mettent sciemment la santé du joueur adverse en danger, c'est juste une interruption de 20 minutes.
    Un pure scandale, après que l'on ne me dit pas que l'OL n'est pas victime d'un bashing de la part des médias, LFP FFF,
    ça me dégoûte encore plus du foot

    1. JUNi DU 36 - lun 3 Jan 22 à 14 h 56

      Ils avaient qu'à faire comme l'OM, ne pas reprendre le jeu. Perso j'en ai marre de ses gens qui braillent mais n'agissent pas. Faut qu'ils arretent de compter tjrs sur les institutions, on voit bien que pour la plupart se sont des incapables ou qu'ils ne veulent pas prendre trop de risques politique.
      Le président de Jura Sud avait qu'à dire "on ne reprend pas le match dans ses conditions, c'est trop dangereux"
      Je ne veux plus plaindre personnes, ils ont qu'a prendre leurs responsabilités. Des mesures ont été prise alors il faut les appliquer aussi par soi meme si on veut avancer.

  5. ciresglover - lun 3 Jan 22 à 17 h 05

    Le contexte n'est pas le même que OL OM, la on est en coupe de France entre un club amateur et un club pro une expérience que les joueurs n'ont peu l'occasion d'avoir tout comme le président.
    Si le match est arreté c'est une perte certaine pour le club qui reçoit le Jura sud et tout un bazar pour s'entendre ensuite dire que Jura Sud club partenaire de l'OL fait la pleureuse et blablabla.
    Le gardien était le seul à prendre la décision il ne l'a pas prise pour ne peut être pas gâcher la fête non plus à laquelle il prenait part. Un lueur de passion encore présente dans ce football aseptisé et biaisé par tout un tas de facteur externes.
    L'Asse aura une sanction c'est sure amande huis clos fermeture de tribune et puis voila.

    1. JUNi DU 36 - lun 3 Jan 22 à 18 h 21

      Donc c'est bien ce que je dis on avancera jamais car il y aura tjrs quelque-chose qui fera que...
      Soit faut pas froisser les groupes de supporteurs, soit c'est une question financière, soit c'est la faute à l'arbitre etc etc etc... Donc un pas en avant deux pas en arrière pfff
      Rendez-vous à la prochaine embrouille dans un stade...
      Sauf que le jour où il y aura un blessé grave ou même un mort, voir plusieurs, faudra pas venir pleurer et dire qu'il y avait des solutions pour les éviter.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut