Bruno Guimarães (Photo by SCOTT HEPPELL / AFP)

Guimarães évoque son rôle à Newcastle, différent de celui à l'OL

Joueur de Newcastle depuis janvier 2022, Bruno Guimarães s'épanouit en Angleterre. Le milieu de terrain revient sur son nouveau rôle chez les Magpies, différent de celui qu'il a connu à l'OL.

En quelques mois, Bruno Guimarães est devenu une valeur sûre en Premier League. Depuis son transfert en janvier 2022 de l'OL à Newcastle, le Brésilien, qui participera à la Coupe du monde, a contribué à la montée en puissance du club anglais. Titulaire indiscutable à la pointe basse du triangle du milieu de terrain, le joueur de 25 ans a pris une nouvelle dimension, dans un rôle différent de celui qu'il occupait à l'Olympique lyonnais.


"Je suis plus libre qu'à l'OL"


Dans L'Equipe, l'ancien Rhodanien s'est confié à ce sujet. "Je n'ai jamais douté de ma qualité. Quand je suis arrivé, il fallait se maintenir (19e en janvier, 11e au final). Cette saison, on fait un super parcours (3e). Mais mon rôle ici est complètement différent de celui à Lyon. Je joue comme un numéro 8, je me retrouve souvent aux abords de la surface pour passer ou marquer. Je crois que parmi les milieux, seul Kevin De Bruyne participe plus aux actions de buts dans le championnat. Ça veut dire que je réussis des choses intéressantes. J'aime ce jeu, défendre et attaquer. Je suis plus libre qu'à l'OL. Là-bas, j'étais considéré comme un récupérateur qui ne doit pas trop passer le milieu de terrain, a-t-il expliqué. A Newcastle, je suis un créateur. Et Tite veut aussi m'utiliser comme ça."

19 commentaires
  1. Polygone - sam 19 Nov 22 à 12 h 47

    Dès le début, je voulais lui mettre un vrai 6 a côté,
    Et Mendes n a jamais réussi à s imposer

    Signaler
    1. Guilyon - sam 19 Nov 22 à 13 h 39

      Si rien ne dit que cela aurait été différent mais le covid est passé par la. Il fallait bien compenser les non entrées prévues et le prêt garanti par l etat

      Signaler
      1. Olyonn@is - sam 19 Nov 22 à 13 h 55

        Ça c'est l'explication de pas mal de monde sur le site,mais en fait concrètement on en sait rien,on n'est pas dans les caisses de l'Olympique Lyonnais,un club si bien géré normalement ça doit garder de côté en cas de coup dur,afin de sauvegarder son niveau sportif.Le club a sacrifié nos joueurs pour s'en mettre plein les poches.Après tout le Président Aulas arrive à la retraite,et celle ci doit être confortable.

      2. Philippeb - sam 19 Nov 22 à 14 h 12

        Mais non, Olyonn@is ! Les 110 millions qu'ont rapportés les deux brésiliens, ont assuré la survie du club . Ou du moins, sans ça les actionnaires auraient dû mettre à peu près autant en augmentation de capital. Tu peux toujours dire qu'ils n'avaient qu'à le faire...Mais c'est leurs sous et ils ont préféré vendre..

      3. Olyonn@is - sam 19 Nov 22 à 14 h 18

        Encore une fois,je le répète on n'est pas à l'intérieur du club,et pour ma part je maintiens que le sportif a été sacrifié sur l'autel de 2 ou 3 comptes en banques,et qui d'ailleurs ont pris la poudre d'escampette juste après... (Pathé,IDG,et bientôt Mr Aulas).Ne soyons pas naïf mon cher Philippeb.😉

  2. Valbranque - sam 19 Nov 22 à 12 h 55

    Pour moi, la vente de Guimaraes a été le point de bascule définitif vers la médiocrité.

    On l’a vendu pile au moment où il était selon moi devenu le métronome en milieu de terrain. Avec lui l’OL commençait enfin à enchaîner des victoires sous la houlette de Bosz.
    L’OL a inconsciemment envoyé un signal très fort avec sa vente: Le sportif était clairement relégué au second plan derrière le financier.
    Paqueta a perdu son pote après avoir perdu son mentor Juni. Il a connu un certain déclin à cause de cela et Ponsaulas ont réussi à le vendre avant qu’il ne perde trop la cote. Aujourd’hui on se retrouve avec une équipe sans vrai leader technique et on voit ce que ça donne

    Signaler
    1. Olyonn@is - sam 19 Nov 22 à 13 h 50

      On réussi à avoir 2 bons joueurs,pas vu depuis Matuzalem à Lyon(grâce à Juni)et ils partent au bout d'un an ou deux.On est pas prêt de retrouver deux bons joueurs comme eux.C'est une erreur monumentale.

      Signaler
    2. Juni forever OL - sam 19 Nov 22 à 14 h 34

      +1 valbranque

      Signaler
  3. Philippeb - sam 19 Nov 22 à 13 h 53

    Peut être Valbranque que tes suppositions se seraient avérées... Ou peut être pas.
    Ce qu'on peut dire c'est qu'une équipe est meilleure avec des très bons joueurs que sans. Et incontestablement les deux brésiliens le sont.
    Mais ce qu'on a vu, et ça ce n'est pas des suppositions, c'est que la première partie de saison dernière était mauvaise ( comme le début de la saison actuelle) et que les deux brésiliens étaient là, Bruno était bon et Paqueta excellent, et le collectif mauvais (27 points). Et en deuxième partie de saison sans Bruno et avec un Paqueta quelconque le collectif n'est toujours pas terrible mais quand même meilleur ( 34 points).
    A mon avis ça prouve qu'avec un coach proche du néant on n'arrive à pas grand chose.
    Mais on peut dire aussi comme toi que si Bruno était resté on était mieux, Paqueta aurait continué d'être excellent et on aurait atteint les 50 points. On peut le dire, on peut même y croire.

    Signaler
    1. Juni forever OL - sam 19 Nov 22 à 14 h 35

      T'es lourd ponsot

      Signaler
  4. Cicinho - sam 19 Nov 22 à 14 h 07

    On peut louer Juninho pour ces 2 recrues, mais aussi le blâmer pour avoir répété que Guimaraes pouvait jouer en 6 et Paqueta en 9

    Signaler
    1. Philippeb - sam 19 Nov 22 à 14 h 14

      On peut aussi blâmer Juni d'avoir embauché puis abandonné dans la tempête un coach en bois.

      Signaler
      1. Juni forever OL - sam 19 Nov 22 à 14 h 36

        Dommage de ne pas pouvoir te bloquer comme sur Twitter, tu es insupportable par moment

    2. Mym’b - sam 19 Nov 22 à 14 h 28

      Juni voulait absolument un 6 technique, qui voit bien le jeu
      C'était son idée.
      Mais c'est vrai que c'était aussi se priver d'un (potentilel à l'époque) magnifique joueur de ballon un peu plus haut.

      Signaler
  5. Olyonn@is - sam 19 Nov 22 à 14 h 22

    Il est interdit de blamer

    Signaler
  6. Olyonn@is - sam 19 Nov 22 à 14 h 53

    Qu'on critique Juni pourquoi pas,mais certains ici font de l'acharnement sur cette personne(Juni quoi!...)qui a gagné je le rappelle 7 titres de champion de France et ça c'est difficilement compréhensible.A bon entendeur salut.

    Signaler
  7. Moimoi - sam 19 Nov 22 à 15 h 13

    Dans une autre interview (au journal média brésilien UOL Esporte), Bruno a dit
    "Aujourd'hui, tout le monde veut venir à Newcastle. C'est le club le plus riche du monde. Mais moi je suis arrivé à un moment où l'équipe allait mal, qu'elle était vivement critiquée et virtuellement relégable.
    Trippier et moi avons été les premiers à croire en ce merveilleux projet, donc les fans des Magpies ont une affection particulière pour nous.
    Je pense que Newcastle a besoin de joueurs forts, mais avec une excellente mentalité. Le but n'est pas de signer tout le monde car ils ont de l'argent. Il ne s'agit pas de faire venir des Messi, Mbappé, Neymar et Cristiano Ronaldo. Non, ce n'est pas comme ça".

    Bon, faut aussi dire que même si Newcastle est très riche, ça ne veut pas dire que Messi, Mbappé, Neymar et Cristiano Ronaldo seront intéressés par ce club...

    Signaler
  8. Moimoi - sam 19 Nov 22 à 15 h 19

    Puisque cette page traite de Newcastle, voici de quoi raccrocher au sujet tout en parlant d'un ancien de l'OL :
    d'après Calcio Mercato (site italien spécialisé dans les transferts), Newcastle Unis compte formuler une offre de 45 millions d’euros lors du prochain mercato hivernal afin de s’attacher les services de Nabil Fekir.
    Pieds et poings liés d’un point de vue financier, le Betis pourrait être contraint de céder son leader offensif de 29 ans, auteur d’une nouvelle saison enthousiasmante avec 3 buts et 2 passes décisives en 11 rencontres disputées toutes compétitions confondues.

    Signaler
    1. ITSGONE - sam 19 Nov 22 à 15 h 53

      Ils auraient un sublime milieu, ADN ol...
      Tandis qu'à l'OL aujourd'hui...

      Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut