France’s defender Jessica Houara delivers a press conference in Zwijndrecht on July 20, 2017, during the UEFA Women’s Euro 2017 football tournament. (Photo by TOBIAS SCHWARZ / AFP)

Houara : "Marozsan sent le football"

Dans L'Équipe ce dimanche, l'ex-joueuse de l'OL se livre à quelques confessions sur sa carrière.

Elle n'a pas tiré un trait définitif sur sa vie de joueuse, mais elle peut tout de même porter un regard dans le rétro. Jessica Houara, qui a quitté Lyon cet été après deux saisons dans le Rhône et a dû mettre sa carrière en stand-by à cause d'un genou à remettre en ordre, s'exprime dans les colonnes de L'Équipe aujourd'hui. L'occasion de rendre hommage à son ex-coéquipière à l'OL, Dzsenifer Marozsan, l'une des deux joueuses qui l'ont le plus impressionnée depuis ses débuts. "Marozsan est très au-dessus de tout le monde techniquement. Elle sent le football." Interrogée ensuite quant à la fille "la plus drôle" qu'elle ait rencontré dans le foot, la défenseure cite Shanice Van de Sanden : "J’ai eu la chance de la connaître la saison dernière à Lyon et, chaque fois qu’elle est là, il y a un fou rire. Elle fait des blagues en permanence. Elle est très extravertie et très atypique. Elle change souvent de coiffure aussi. Elle est très mode et ça se voit sur ses looks."

Le coup de chapeau de Depay

Mais la latérale raconte aussi le bon souvenir qu'elle garde de Memphis Depay. "Celui qui m'a le plus marqué dernièrement, c'est Memphis Depay. On était toutes à table et, à Lyon, les garçons doivent passer à côté de nous pour aller manger. Il s'est arrêté et nous a dit “Chapeau ! Vous faites ce que nous ne sommes pas capables de faire.“ L'équipe masculine traversait une mauvaise passe. J'ai trouvé ça touchant de sa part."

L'actuelle consultante pour Canal + explique en revanche qu'elle a eu du mal à digérer sa défaite avec Lyon face au Paris, en 2016 juste après son départ de la capitale : "On a perdu 1-0 et c'était un déchirement. J'avais fait le choix de quitter le PSG pour gagner des titres, je vais à Lyon qui gagnait tout et... on perd contre Paris. C'était un sentiment tellement horrible de perdre contre mon club de coeur. Très désagréable." PSG-OL, il s'agit d'ailleurs de l'affiche de ce soir, en clôture de la 10e journée de D1.

Lire sur le même sujetRenard va égaler Abily

1 commentaire
  1. OL-38 - dim 18 Nov 18 à 10 h 04

    Les Filles de L'OL sentent tous le football. Sympa de la part de Memphis

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut