(Photo by JEFF PACHOUD / AFP)

Jérôme Boateng, un monument à l’OL

Dans les derniers instants du mercato, et même au-delà, l’Olympique lyonnais est parvenu à recruter Jérôme Boateng. Doté d’un palmarès exceptionnel, le défenseur allemand vient apporter toute son expérience et ses qualités au secteur défensif lyonnais, malgré quelques interrogations au niveau physique.

Inattendu est peut-être le mot qui correspond le plus au recrutement de Jérôme Boateng à l’OL. Mercredi, le club rhodanien a officialisé en grande pompe la venue de l’ancien membre du Bayern Munich. Laissé libre par les Bavarois, l’Allemand s’est engagé pour deux ans dans sa nouvelle formation. Avec cette signature, l’Olympique lyonnais acquiert notamment un joueur au CV long comme le bras, qui possède également une armoire à trophées particulièrement bien remplie : deux Ligue des champions, une Coupe du monde, neuf titres de champion d'Allemagne et bien d'autres encore.

Dans ces succès, Boateng a très souvent été prépondérant, avec toujours une régularité au plus au haut niveau. « Au Bayern, il a été un joueur régulier et important jusqu'à la fin. Au fil des ans, il a grandi à Munich, non seulement en tant que footballeur, mais aussi en tant que personne. Il a pris un rôle central dans l'équipe, explique Justin Kraft, journaliste sur le blog Miasanrot. Le fait qu'il ait quitté le club est lié au fait qu'ils voulaient rajeunir l'équipe. Mais il est parti à un haut niveau. »


« Il n'est pas encore épuisé »


Une phrase qui peut rassurer les supporteurs lyonnais. Le champion du monde n’arrive pas sur les rotules dans le Rhône. « Il n'est pas encore épuisé. Il y a deux ou trois ans, il ne semblait plus assez en forme pour le football professionnel. Les blessures l'ont fait reculer. Mais la façon dont il est revenu dans l'équipe en 2019 sous la direction de Hansi Flick est remarquable, juge Justin Kraft. Il a une grande ambition et une attitude professionnelle. Il a également augmenté sa charge d'entraînement en privé pour retrouver la forme et il est devenu l'un des joueurs clés de la victoire du Bayern en Ligue des champions en 2020. Je crois qu'il a encore une ou deux bonnes années devant lui. »

Un constat que dresse également Florian Plettenberg, du média Sport1. « Selon moi, ce n’est pas une question d’âge. Il est dans la bonne période actuellement. Je lui ai parlé et il m’a dit que se sentait bien, qu’il voulait franchir cette prochaine étape et réussir ses objectifs avec Lyon, révèle le journaliste. Il est convaincu qu’il peut aider cette équipe et les jeunes joueurs à se développer. Pour moi, c’est un excellent transfert pour l’OL et pour la Ligue 1. Je pense qu'il sera l’un des meilleurs arrières du championnat. »


Une vraie qualité dans le jeu long


Le défenseur central va apporter toute son expérience au vestiaire lyonnais, qui s’est renforcé dans ce domaine avec les arrivées également de Xherdan Shaqiri et d’Emerson. Mais sur le terrain, il a également des choses à faire valoir. « Jérôme Boateng possède une qualité incroyable lorsqu'il joue avec le ballon. Ses passes sont toujours exceptionnelles. Il est particulièrement fort dans le jeu long. Il apportera également une personnalité à Lyon. Il est maintenant une marque mondiale et tout le monde le connaît. Beaucoup voudront suivre ce qu'il fait en Ligue 1 et son club en bénéficiera, estime Justin Kraft. En dehors de cela, les fans peuvent se réjouir de voir un homme qui, malgré son statut, ne se fait pas plus grand que lui. Il apparaît plutôt comme réservé aux yeux de beaucoup, mais d'une manière sympathique. »

Avant de s’engager avec les septuples champions de France (2002-2008), l’ex-Munichois a échangé avec le technicien rhodanien. Un moment a priori déterminant dans la signature du géant allemand. « Il m’a dit qu’il avait eu une très bonne discussion avec Peter Bosz. Il lui a indiqué qu’il serait un leader dans le vestiaire avec son expérience, raconte Florian Plettenberg. Il peut jouer dans beaucoup de systèmes, il est très flexible. Il sera un joueur très important pour l’OL. »


Il sait évoluer dans une défense haute


Toutefois, son manque de vitesse pourrait être préjudiciable, notamment dans le système de Peter Bosz qui souhaite que sa ligne défensive évolue assez haut sur le terrain avec la possession du ballon. Il faut tout de même nuancer car le central de 33 ans a été habitué à ce style de jeu avec le champion d'Allemagne. « Il est devenu nettement plus lent ces dernières années et, surtout dans la défense de haut niveau du Bayern, il s'est retrouvé dans certaines situations où il était impitoyablement laissé derrière par des attaquants rapides. Des problèmes pourraient survenir si le coach ne le soutient pas sur le plan défensif, insiste Justin Kraft. Si la défense est globalement haute, il peut être amené à se lancer dans des duels de course gênants. Bosz a également échoué à Leverkusen à Dortmund parce qu'il était souvent contré et ici, Boateng ne serait certainement pas la solution idéale. La question est donc de savoir s'il peut être plus sécurisé. » Il s’agira du travail du tacticien néerlandais de trouver la bonne formule pour accompagner Jérôme Boateng et lui permettre d’apporter tout son talent à l’Olympique lyonnais.

3 commentaires
  1. fidelalol - sam 4 Sep 21 à 9 h 21

    Willkommen Jérome ! Tu rentres tout juste sur la photo..
    C'est moi ou Jean Mi. tire un peu la tronche ?
    Un peu contrarié par la feuille de paye de Boateng à la fin de chaque mois..LOOL!

    1. GoNL - sam 4 Sep 21 à 9 h 36

      Difficile d’être la star de la photo quand ton voisin de gauche te dépasse d’une tête et demie !

  2. westkanoute - sam 4 Sep 21 à 13 h 34

    Bon article vraiment bien fourni.
    Attention tout de même aux grosses fautes d'inattention.
    HAUT-NIVEAU !

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut