Les dessous de la défense lyonnaise

Si l'attaque de l'OL peine en 2013 (lire ici), la défense ne se montre pas plus rassurante. La faute à l'absence d'une charnière centrale type, la blessure de Réveillère et la frustration de ne pas marquer.

Quatrième défense de Ligue 1 lors de la première partie de saison (17 buts encaissés), Lyon pointe seulement au 12e rang de ce classement sur les matchs de la phase retour (15 buts encaissés). Les Lyonnais encaissent en moyenne 1,36 but par match en championnat en 2013 contre 0,9 but par match en 2012. Comment expliquer ce changement brutal ? Rémi Garde a utilisé six charnières centrales différentes depuis le début du championnat*. Une rotation importante. Plébiscité par le technicien lyonnais, le duo Bisevac - Lovren a été titularisé à 15 reprises avec une moyenne de 1,73 point par match joué. Mais les absences à répétition du Croate (blessures et trois cartons rouge) ont obligé Garde à aligner le jeune Samuel Umtiti (19 ans).

Bisevac - Umtiti, charnière gagnante

Le natif de Yaoundé (Cameroun) a dès lors explosé au plus haut niveau en compagnie de l'expérimenté Bisevac (29 ans). Cette charnière demeure la plus efficace puisque les deux coéquipiers rapportent en moyenne 1,75 point par match (8 rencontres de Ligue 1). Mais le Gone de Ménival n'a plus été aligné en défense au côté du Serbe depuis la défaite face à Lille le 10 février dernier. Une défaite qui correspond aux débuts des véritables maux lyonnais (2 victoires, 2 défaites, 2 nuls). Loin d'être une coïncidence.

Toutefois, la baisse de régime rhodanienne ne peut s'expliquer uniquement par le retour sur le côté gauche d'Umtiti. L'absence d'Anthony Réveillère sur le flanc droit de la défense pèse lourd. L'OL n'a pris que 5 points en 6 matchs en l'absence de l'international français depuis le début de saison (soit 0,83 point par match). Et sur les trois dernières rencontres - toutes manquées pour cause de blessure aux adducteurs -, les Gones comptabilisent seulement deux défaites pour un nul. "C'est un joueur ultra professionnel. Il rassure avec sa vitesse, sa sérénité et son expérience internationale. Je suis sûr que pour l'entraîneur adverse, cela change ses plans si Réveillère est là ou pas", confie Ghislain Anselmini, ancien défenseur de l'OL de 1991 à 1993 et 1994 à 1998. Heureusement, le latéral de 33 ans devrait faire son retour dimanche face à Reims.

"Avant, on était des guerriers"

Une autre explication, moins évidente à première vue, existe. La frustration du manque de réalisme des attaquants pèse sur les défenseurs. Pour faire simple, les hommes du président Aulas encaissent plus de buts car l'arrière garde prend des risques en voulant jouer vite et direct. Face à Sochaux, alors que le score est toujours de 1-1, Dejan Lovren tente de relancer propre et rapidement pour donner le ballon à ses attaquants. Même s'il sait que Giovanni Sio le presse. Résultat, les Lyonnais - qui auraient dû au minimum assurer le match nul - prennent un but et perdent le match.

Toutefois, Ghislain Anselmini ne veut pas accuser qui que ce soit : "Il ne faut pas tirer à boulets rouge sur la défense. C'est tout le collectif qui est moins bien. Ceux qui doivent marquer des buts ne les mettent pas, donc l'OL se met en difficulté. La frustration de ne pas inscrire de buts fait que les Lyonnais font des erreurs". L'ancien arrière gauche évoque également une différence de mentalité entre l'OL d'aujourd'hui et celui des années 90 qu'il a connu"Avant, on était des guerriers. Mais quand l'équipe a le ballon cette année, ça tourne très bien. Plus que nous à l'époque en tout cas (rires). Par contre, pour aller au combat, on était au-dessus".

*Cris - Koné (2 fois), Koné - Bisevac (2 fois), Koné - Lovren (2 fois), Umtiti - Bisevac - Lovren (PSG), Bisevac - Lovren (15 fois) et Bisevac - Umtiti (8 fois)

Crédit photo : @N. Le Gouic / FEP / Panoramic

150 commentaires
  1. Wizzkykok - sam 6 Avr 13 à 8 h 46

    Tout le monde sait que la charnière Bisevac-Umtiti est ce qu'on a de mieux.
    Conclusion: Il faut la changer régulièrement!

  2. sima - sam 6 Avr 13 à 9 h 10

    Dabo joue à gauche car il est meilleur à droite.
    Umtiti joue à gauche car il est meilleur au centre.
    En fait le problème c'est l'erreur de casting Monzon qui aurait dû être à gauche.
    Mais comme il n'est que prêté tout rentrera dans l'ordre;o(

  3. dada - sam 6 Avr 13 à 9 h 51

    salut la compagnie
    ah, la défense, on en parle depuis longtemps "coupet et ses acolytes n'ont pas échappé aux critiques à l'époque.
    (ni l'entraineur)
    c'est le milieu de terrain qui protège la défense quand celui ci n'est pas au niveau, derrière on souffre et pas qu'a l'ol.
    après les bourdes individuelles doivent être corrigée si possible, sinon effectivement ça pose problème.
    si nos attaquants étaient un brin plus décisif, on soulignerait moins nos carences derrière, mais pour moi chaque ligne a ses faiblesses et c'est le principal handicap de l'équipe.

  4. dada - sam 6 Avr 13 à 9 h 55

    en attendant marseille nous condamne a gagner demain, sinon on quittera le podium pour de bon et "riolo" ne viendra pas a lyon faire la photo avec JMA, tout ce joue demain ou presque vu qu'on a grillé tout nos jokers voir plus, car nos adversaires sont confiants fasse à nous, psychologiquement c'est nous qui tremblons à chaque match maintenant tellement on a perdu nos repères collectif pour le peu que nous en avions.

  5. magister72 - sam 6 Avr 13 à 10 h 18

    bjr les olympiens

    dada, trembler devant reims, je reve. quelle désilusion !
    et puis si lovren etait pas si souvent blessé ou suspendu ...

  6. Juninho-delgado - sam 6 Avr 13 à 11 h 02

    Maintenant,reste à convaincre RG de la charnière Bisevac - Umtiti.

  7. poussin - sam 6 Avr 13 à 11 h 28

    oui on peut trembler contre n'importe quelle équipe. vous oubliez un peu vite bastia, ajaccio, Sochaux qui sont pas des grosses cotes et pourtant qui fait déjoué OL.

    donc reims s'inscrit dans ce genre d'équipe. Avec le peu de confiance que l'on a en ce moment chaque adversaire peut nous mettre en difficulté. il faut craindre reims mais jouer la gagne pour rester sur le podium. il faut qu'on défende collectivement comme contre tottenham et que nos attaquants soient plus efficace .

  8. easytest - sam 6 Avr 13 à 12 h 01

    On a eu l'occasion de prendre de l'avance en tête du championnat sur paris on l'a pas fait on a eu possibilité de prendre de l'avance pour conserver cette 2eme place qui qualifie directement en ligue des champions on n'a pas reussi non plus maintenant on a plus que nos yeux pour pleurer le niveau de l'ol ne lui permettra même pas de conserver cette 3eme place c'est vraiment du gachit cette saison car il y avait vraiment possibilité de faire quelque chose de beau après le championnat n'ai pas terminé reste quelque matche tout peut bouger dans un sens comme dans l'autre que les joueurs se bouge le c** une bonne fois pour toute ! Allez l'OL quoi qu'il arrive

  9. Ricardo Quaresma - sam 6 Avr 13 à 12 h 08

    Reims joue sa survie en L1.
    Moi aussi j'ai peur vu l'investissement douteux de nos stars dans ce genre de match.

  10. dada - sam 6 Avr 13 à 12 h 09

    poussin
    salut
    déja construisons pour l'extérieur, un milieu costaud pour épauler la défense, pour ne pas trop subir. enlevons un attaquant devant, gomis par exemple et mettons licha seul dans l'axe ou un autre (pas de souci), sans omettre d'aligner un meneur tout de même (grenier/yoyo) peut importe et rachid a gauche et lacaz a droite ou jimmy, (mais bon)
    si réveillère est apte (pas sur) mettre milan et sam dans l'axe, dans le cas contraire on fait comme dab, donc pour ce match, je remets mon éternel 4/1/4/1 car je vois pas ce qu'on peut proposer de mieux avec notre effectif, ça fait un peu défensif, mais justement c'est notre point faible, et nos milieux marqueront vu que nos attaquants finalement on très peu de ballon exploitable par manque d'ailier ou de meneur de jeu. en cette fin de saison le beau jeu, on s'en fout, seul les points seront comptabilisés et depuis un moment nous en perdons, donc stop demain, sinon les carottes seront cuites, de quoi foutre le stress au groupe et aux supporters, pas un hasard que les représentants des" bad gones" soient aller voir rémi à l'entrainement

  11. dada - sam 6 Avr 13 à 12 h 15

    Ricardo Quaresma
    salut
    justement l'investissement de certains n'est pas conforme aux attentes de rémi, donc demain faut s'attendre et pour les autres matches aussi à une mise au placard de cadres, avec changement tactique adapté aux nouveaux appelés ou anciens, pour moi licha , bafé , lovren, sont visés. je mettrais steed au repos du moins pas titulaire et tenterais mvuemba pour relancer le milieu fatigué

  12. Ricardo Quaresma - sam 6 Avr 13 à 12 h 29

    salut dada

    Garde est obligé de changer quelque chose vu que plus rien de fonctionne dans cette équipe.

    Perso je placerai Gonalons en défense (va t-il nous faire un caprice de star ?) avec Bisevac.
    Lovren on l'a vu contre Sochaux arrive a transformer des actions anodines en but.