Anthony Lopes (Photo by LOIC VENANCE / AFP)

Ligue 1 : 3e clean-sheet pour l'OL cette saison

En déplacement à Nantes mercredi, l'OL est parvenu à garder sa cage inviolée pour la 3e fois de la saison (0-0). La seule bonne nouvelle dans le marasme actuel.

A défaut d'autre chose, il faudra bien se contenter du (très) peu offert par l'OL. Mercredi à Nantes, le spectacle, mais surtout le résultat, n'ont pas été au rendez-vous. Un 0-0 sans panache ni saveur qui a mis encore un peu plus les problèmes offensifs du groupe de Laurent Blanc. Une chose pourra satisfaire l'entraîneur rhodanien, pour la 3e fois de la saison, son équipe n'a pas concédé de but.


1er clean-sheet à l'extérieur depuis mai 2022


Après Angers (5-0, le 3 septembre 2022) et Lille (1-0 le 30 octobre), l'Olympique lyonnais a réussi un 3e clean-sheet, le 1er donc à l'extérieur cet exercice 2022-2023. Il fallait remonter jusqu'à mai 2022 pour voir Anthony Lopes garder ses buts inviolés loin de ses bases (contre Marseille, 0-3).

Il faudra néanmoins plus que ça pour que l'OL réussisse à inverser la donne et à obtenir de meilleurs résultats. Toutefois, si les Lyonnais ont eu des difficultés défensivement en première période face aux Nantais, la deuxième période a été de bonne facture dans ce domaine.

5 commentaires
  1. Sony07 - jeu 12 Jan 23 à 13 h 52

    Encore un clean sheet pour les attaquants

    Signaler
    1. le_yogi - jeu 12 Jan 23 à 14 h 06

      A ce rythme là ils risquent de finir en haut de l'affiche comme dirait Aznavour. Mais l'affiche des "tacticiens/colleurs" qui vont garnir les abords du stade dimanche 🤭

      Signaler
    2. ChiesaLacombeDiNallo - ven 13 Jan 23 à 0 h 22

      Bien vu!

      Signaler
  2. Olyonn@is - jeu 12 Jan 23 à 14 h 17

    Avec Bosz on était pas aussi solide,bravo Laurent Blanc.Maintenant offensivement c'est un peu le néant,et ça vient sans doute de la liaison milieu de terrain attaque,en fait c'est comme ça depuis que Paqueta est parti,quelle honte de l'avoir laissé filer, ça vaut vraiment un carton rouge pour les têtes pensantes du club qui n'ont plus que leurs yeux pour pleurer vu qu'on perdra au moins 50 millions soit le prix de Paqueta à la fin de saison car pas de Champions League et pas de podium.Je n'arrive pas à croire que le président Aulas soit tombé si bas dans l'incompétence sur le sportif mais aussi l'économique pour le coup qui a été sacrifié sur l'hôtel du court terme boursier.

    Signaler
  3. Chevre - jeu 12 Jan 23 à 18 h 38

    A lyon, on ecrit "shit"

    Modéré

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut