Andrei Girotto (Nantes) et Lacazette (OL)
Andrei Girotto (Nantes) et Lacazette (OL) (Photo by LOIC VENANCE / AFP)

OL - Nantes (0-0) : un lionceau inoffensif

A l’image de ses dernières sorties, l’OL s’est trouvé à court d’arguments offensifs mercredi à Nantes. Une animation qui n’offre aucun progrès visible pour l’instant.

On ne dira pas qu’Alban Lafont a passé une soirée totalement tranquille mercredi lors du match entre Nantes et l’OL (0-0), mais pour un gardien de sa trempe, il n’a rien affronté d’insurmontable. Les attaquants lyonnais ne l’ont que rarement inquiété sur leurs six tirs cadrés.

Même si les coéquipiers d’Alexandre Lacazette ont largement maîtrisé la fin de la partie, on a le sentiment que celle-ci aurait pu durer une heure supplémentaire sans qu’ils trouvent la faille. La faute notamment à une animation offensive défaillante depuis maintenant plusieurs rencontres, surtout lorsque l’adversaire n’offre pas, comme ce fut le cas à Brest (2-4), des espaces béants au cœur de sa défense. 


Deux ailiers à la peine 


La prestation des deux ailiers, Karl Toko-Ekambi et Tetê, est à souligner dans le mauvais sens du terme. Les deux joueurs n’amènent pas suffisamment le danger, et lorsque c’est le cas, une erreur technique vient stopper leur action. Le Camerounais et le Brésilien sont actuellement trop empruntés et logiquement, le système rhodanien en pâtit. "Des ailiers, il y en a de moins en moins. C’est difficile de trouver des joueurs de couloir performants”, a tenté de justifier Laurent Blanc. Il devient néanmoins de plus en plus difficile de défendre les performances des deux attaquants de côté, eux qui multiplient les prestations au mieux insipides dernièrement.    

En choisissant de laisser Rayan Cherki sur le banc et de le remplacer par Johann Lepenant, l’entraîneur lyonnais s’est aussi privé d’un élément créatif dans l’entrejeu. Résultat, Lacazette a encore une fois semblé bien seul, isolé au sein du collectif. Si en contrepartie, le milieu de terrain a beaucoup couru, il a en revanche manqué d’inspiration offensive, et cela s’est fait ressentir. Maxence Caqueret a bien essayé d’évoluer un cran plus haut, surtout après la pause, mais ce n’est clairement pas le domaine dans lequel il excelle. 

Les entrées de Cherki et Corentin Tolisso ont apporté un peu de mieux, avec quelques tentatives de l’international Espoirs, mais finalement, tout cela est resté infructueux et timide. “Par rapport à notre première période, on est déçu. Et à la fin, on se dit que l'on s'en sort pas trop mal”, a observé l’entraîneur nantais, Antoine Kombouaré, pour résumer un match qui a eu deux visages. 


De grosses carences techniques 


Dans ses attaques, l’OL est plombé par ses carences techniques, ce qui devient de plus en plus criant au fil des journées disputées. Un constat que dresse également Laurent Blanc.  “Je sentais qu’on avait envie, mais malheureusement, on n’y arrivait pas à cause d’erreurs techniques. C'était mieux en deuxième période. A part à Montpellier et à Rennes où on avait été bon techniquement, on est moins bien sur ce point-là, a-t-il reconnu. On va retrouver cette aisance avec les résultats certes, mais aussi avec le fait que physiquement, on est de mieux en mieux.” 

L’Olympique lyonnais est une équipe en plein doute, et malgré les nombreuses déclarations pour affirmer que les entraînements sont qualitatifs, les observateurs et les supporteurs ne voient eux aucune amélioration. “Il faut être beaucoup plus serein avec le ballon. On a l’impression que quand on a le ballon, on doute alors que c’est l’adversaire qui doit douter. Nous avons des joueurs très bons techniquement, je le vois tous les jours à l’entraînement. On n’arrive pas à le transposer en championnat, a expliqué le Cévenol. On a cette espèce de chape, de microcosme, et il faut passer au-dessus de ça. C'est aussi le travail du staff (technique)."


L'OL n'a pas marqué en Ligue 1 depuis 2 matchs


En attendant, voilà l’OL sur deux matchs sans marquer en Ligue 1, ce qui n’est pas une première sur cet exercice 2022-2023. Mais les adversaires s’appelaient alors Paris et Lens, et si pour un club de ce standing, ce n’est pas excusable d’être aussi inoffensif, cela l’est encore moins contre Clermont et Nantes, sans faire injure à ces deux formations. A mi-saison, les partenaires de Thiago Mendes ne jouent déjà plus grand-chose, et à ce rythme, les 20 dernières journées risquent d’être longues.

24 commentaires
  1. kazo le rouge - jeu 12 Jan 23 à 8 h 56

    L OL 8EME LES AMIS IL FAUT S Y HABITUER .......C EST STRUCTUREL
    Hier je commençais à voir des BLANC DEHORS, or le coach n 'y est pour rien, l OL recule et c'est structurel, les milliards investis dans le stade le parc OL ETC il FAUT LES REMBOURSER!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Non seulement tu peux plus te battre pour faire venir des TOPS JOUEURS ...mais tu es obligé de vendre les meilleurs
    ET c'est pas d aujourd hui !!! LACAZETTE (près de 60) TOLISSO (près de 40) NDOMBELE FEKIR UMTITI j'en oublie ETen plus quand tu réussis des bons coups GUIMARAES PAQUETA tu les revends plus de 2 fois plus cher 2 ans après.

    Mais à coté tu fais quelques choix discutables ou conneries un peu chères JRA KTE THIAGO MENDES FAIVRE à 20 moins ou plus QUI N ONT PAS DU TOUT LE RENDEMENT ESCOMPTE our diverses raisons ( blessures , niveau réel, etc) que tu n arrives pas à céder au mercato....et qui restent

    Après tu fais dans les joueurs libres SHAKIRI BOATENG DA SILVA LACAZETTE TOLISSO et tout n'est pas forcément au top.....malgré tout certains (les 2 derniers sont une bonne affaire , j en reste persuadé).......

    Et malgré le rachat par TEXTOR (pas confondre avec le QUATAR) tu n'as pas d argent pour te renforcer REMBOURSEMENTS OBLIGENT

    heueusement QUE L ACADEMIE OL SORT DES JEUNES PLUTOT BONS que l on va revendre pour les remboursements

    Je connais pas les tableaux d amortissements des prêts, mais celà risque de durer encore quelques années, surtout qu après + de 20 ans d EUROPE, L OL tenait les recettes pour certaines.....or sur les 3 dernières années nous en ratons 2......ça risque de prolonger les remboursements

    INUTILE DE SE CRISPER SUR CHAQUE NUL OU DEFAITE IL Y EN AURA D AUTRES.............ET SI ON FAIT PAS UNE BORDELAISE APRES CA IRA MIEUX

    Je reste supporter OL de temps en temps ils gagnent!

    Signaler
    1. Sebepe - jeu 12 Jan 23 à 14 h 42

      Bravo pour ce commentaire que je partage à 100%. On a pas les tableaux d'amortissements des prets donc on peut pas tous savoir en détails mais MediaPro+Covid ont fini de nous mettre dans la merde financièrement.
      Et comme sur le terrain on asssure meme plus l'Europe, les rentrées d'argent sont en berne pour rembourser ces emprunts.
      Le stade est vraiment arrivé 5 à 10 ans trop tard dans l'histoire de l'OL. On s'en remettra, mais il va falloir du temps.

      Signaler
    2. Cypus34 - jeu 12 Jan 23 à 16 h 50

      Le détail qu'on a facilement, c'est que la balance de transferts depuis 10 ans est de +300M€.
      Le stade est bientôt payé.
      Reste à voir s'il y aura encore une équipe et des supporters à mettre dedans.

      Signaler
      1. OLVictory - jeu 12 Jan 23 à 16 h 58

        Il reste encore une dette de 280 millions à rembourser.
        Ca sera fini de payer normalement en 2031

      2. Timoret - jeu 12 Jan 23 à 17 h 00

        et le PGE, l'arena, les fails recrue depuis des années, la non qualif 2 ans sur 3 en C1 (lol, la c'est non qualif à tte coupe d'europe 2 ans sur 3 ) etc... oublie c'est mort c'est loin d'être remboursé ...

      3. Timoret - jeu 12 Jan 23 à 17 h 01

        Faut pas se retaper une crise la dessus, sinon c'est faillite...

  2. Bourru - jeu 12 Jan 23 à 9 h 18

    Mais évidement on va dire les même choses...
    Pourquoi Cherki était sur le banc, pourquoi Toko et mendes sont encore sur le terrain,???
    Ect,ect...😤
    Une seule question me vient:
    Si ils descendent en L2, pourrait on retourner à Gerland? svp?
    Qu'ils fassent leurs spectacles de merdes dans leur stade maudit! 🤮

    Signaler
      1. OLVictory - jeu 12 Jan 23 à 10 h 58

        Je ne vois pas comment on pourrait ne pas être d'accord avec cette analyse !

      2. OLPassePresent - jeu 12 Jan 23 à 11 h 13

        Merci pour ce lien.
        Totalement d'accord avec cette analyse. Cela fait plaisir de lire une analyse sans les œillères habituelles en ce qui concerne Thiago Mendes. Quand je vois son abattage en milieu de terrain, sa présence et le nombre de ballons qu'il récupère, le voir traiter de nul à longueur de saison, ça fait vraiment gerber.

        Le seul point que je discuterai serait le top pour Cherki. Je vois bien l'intention : récompenser son activité, les dangers qu'il a apporté avec quelques tirs. Mais au final, son efficacité reste selon moi assez limitée. Je me faisais déjà le même constat sur le match précédent contre Clermont, vu par beaucoup comme très positif. Il essaie, donne de la vie à une équipe très terne mais sans beaucoup de réussite au final.

      3. OLVictory - jeu 12 Jan 23 à 11 h 28

        Je trouve tout de même que Cherki progresse. Doucement, mais il progresse.
        La saison prochaine il aura 20 ans, on pourra commencer à exiger de lui du rendement.
        Là c'est un peu tôt, il ne joue pas beaucoup.
        En plus hier il jouait à l'aile, un poste où ses qualités ne l'aident pas trop

      4. OLPassePresent - jeu 12 Jan 23 à 17 h 15

        Je ne discute pas les progrès, parfois dans des conditions difficiles. Cherki suscite quelques espoirs supplémentaires, qui restent à confirmer.
        Dans une équipe au jeu très terne, il apporte de la vie c'est indéniable, avec les scories que son jeu rend inéluctables (pertes de balle dans des actions personnelles).
        Je voulais juste préciser (ce n'est donc qu'un avis) que d'en faire un top ou de se réjouir sur ces 2 dernières prestations (à Brest, c'était par contre nettement plus encourageant) me semble excessif. En espérant évidemment, que les progrès récents vont se poursuivre et s'amplifier.

  3. toffe31 - jeu 12 Jan 23 à 9 h 37

    et oui la réalité est de plus en plus flagrante, nous sommes devenu un club de milieu de tableau.

    et ça risque de durer encore quelques années le temps de pouvoir rembourser le stade qui nous a mis dans le rouge avec la politique du club en place après cet achat. il faut rembourser les dettes et le covid et l'absence de ligue des champions plus la connerie de certains supporteurs qui nous ont couté des huit clos bien voilà.

    les investisseurs demandent leurs dus et c'est tout à fait normal, même si on a tous envie de plus, ça ne sera pas possible avant quelques années. va falloir s'y faire et prendre notre mal en patience.

    et bien sur ce n'est pas en voulant encore la tête de l'entraineur en place que les choses changerons, mais bon ça c'est compliqué à faire comprendre à certains qui croient encore que nous somme un grand club de ligue 1...

    nous avons des joueurs qui ne sont là que pour prendre le chèque et es essai de faire au mieux avec ce qui est en place. et tu pourra mettre le meilleur entraineur du monde, ça sera tjrs la même histoire tant que les dettes seront là.

    dommage et allez l'OL. même si en ce moment j'avoue je regarde juste les résultats et me contente de voir qu'au moins ils ne perdent pas...

    Signaler
    1. OLVictory - jeu 12 Jan 23 à 11 h 00

      On est sur une dynamique qui va nous projeter dans le bas de tableau d'ici à quelques matchs.
      Sauf si Blanc arrive à inverser la courbe, ce que l'on souhaite tous

      Signaler
      1. toffe31 - jeu 12 Jan 23 à 12 h 56

        on est sur une dynamique d'un club de milieu de tableau avec des joueurs qui ont le niveau de cette huitième place.

        et tant que nous n'aurons pas rembourser les dettes en place, rien ne changera.
        et ce n'est pas notre nouveau patron qui va changer les choses car ce n'est pas un puits sans fond niveau finances.

        maintenant il faut être réaliste, même les joueurs du centre de formation, ne sont pas des cadors, mais juste des bon joueurs de ligue 1. et avec ça bien tu ne fais pas une équipe compétitive pour jouer les premiers plans.

        une fois la dette payée, là vu que le club est propriétaire de son stade les choses pourront évoluer dans le bon sens mais pas avant. c'est comme ça et il n'y a plus qu'à attendre en espérant quelques beaux matchs de temps en temps mais pas plus.

  4. Bourru - jeu 12 Jan 23 à 10 h 15

    Peut-être devrions nous demander à l'OM de nous prêter de l'argent! ils ont l'air d'en avoir eux!
    Je sais qu'on l'a déjà dis, mais pourquoi avoir fais tous ces autres investissement après le stade???
    L'OL land, l'achat d'un club aux US??
    Franchement JMA vous nous avez bien enfilé après tout le fric qu'on a mis dans le club depuis des années!

    Signaler
    1. OLVictory - jeu 12 Jan 23 à 10 h 30

      C'est de la folie, l'Arena, l'ASVEL, OL Reign, Resendé, Aulas a voulu constituer un groupe sur le long terme, en sacrifiant les résultats de l'équipe première masculine.

      Tout en déclarant exactement l'inverse :
      « Je sais que dans les deux, trois ans qui viennent, l’Olympique lyonnais sera de nouveau au sommet, y compris en championnat de France. »
      Aulas DEC 2018 :

      Signaler
      1. le_yogi - jeu 12 Jan 23 à 10 h 36

        Dans la série on devait aussi gagner une coupe d'Europe dans les 5 ans en 2017. Sans même parler de la gagner, on ne la joue même plus...
        https://www.eurosport.fr/football/ligue-1/2016-2017/dans-les-5-ans-on-gagnera-une-coupe-d-europe-ce-qu-il-faut-retenir-de-l-interview-d-aulas_sto6078548/story.shtml

      2. OLVictory - jeu 12 Jan 23 à 10 h 44

        Excellent 😆

        J'ai celle-ci qui est pas mal :
        « Je vais avoir 70 ans le 22 mars (2019), avec plus de 2 000 matchs à mon actif, j'aimerais bien qu'on ne parle pas de 10 ans, mais de 5 ans pour mon départ. Je l'ai dit, ça fait sourire, mais dans cinq ans, j'espère qu'on aura gagné une Coupe d'Europe. Je ne veux pas lâcher avant d'avoir remporté la Ligue des Champions »,

      3. Bourru - jeu 12 Jan 23 à 10 h 47

        Quand en plus on prend le fric de l'équipe première en vendant les gros joueurs!
        j'ai eu de la peine pour lui pendant longtemps pour ce qu'il ramasse dans les médias mais maintenant qu'ils le défoncent! j'en ai plus rien à foutre!

      4. Koko - ven 13 Jan 23 à 8 h 08

        Qui croit aux mythos d'Aulas xD

  5. OL971 - jeu 12 Jan 23 à 18 h 26

    Hello,
    J'aimerais bien installer Tête à gauche et Cherki a droite . Le problème est que du coup on a aucun véritable n°10 . Ou alors Faivre à droite et Cherki en n°10 . Kte donne le sentiment d'être sur d'être toujours titulaire et ne donne plus le maximum sur le terrain .
    Je me rappelle de Faivre au début, il était vraiment pas mauvais. Il m'a plus l'air d'avoir perdu confiance mais est-il plus mauvais que Kte qui lui est titulaire indiscutable ? Ça se discute...

    Signaler
    1. Tongariro - jeu 12 Jan 23 à 18 h 29

      Le problème c'est qu'on sait pas quel est le meilleur poste de KTE (9 ou ailier), de Faivre (10 ou ailier), de Cherki (10, ailier, ou 9 et demi), de Tete (aile droite ou aile gauche), etc etc

      Le seul truc qu'on sait c'est que le poste de "directeur du foot" est clairement pas pour Ponsot !

      Signaler
  6. tiamo06 - jeu 12 Jan 23 à 21 h 48

    On a beau changer de système, la position des joueurs etc... les semaines passent et les résultats se ressemblent, on prend pas de point contre des équipes moyennes, je crains le pire contre les gros, ça fait flipper. Il y a besoin d'une petite révolution au moins un joueur par ligne, et il n'y a rien à l'horizon aucune annonce, pas de prise de parole du président, hormis sur la FFF, que dalle quoi, on prend les mêmes et on recommence. Le pire c'est quand je regardais Nantes joué je me disais, putain un Blas dans l'équipe ferait vraiment du bien quand-même, un Moses aussi, c'est inquiétant non..

    Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut