(Photo by JEFF PACHOUD / AFP)

Ligue 1 : l'OL 19e du classement des pelouses

La LFP a dévoilé ce mardi son classement des pelouses de Ligue 1 après les 12 premières journées. L'Olympique lyonnais occupe le 19e rang de ce championnat avec une note de 16,01.

18e après la 10e journée, l'Olympique lyonnais a encore reculé d'un rang après la 12e. Que les supporteurs rhodaniens se rassurent, il ne s'agit pas du classement de la Ligue 1, mais de celui des pelouses des clubs de l'élite. Avec une note moyenne de 16,01, l'OL devance seulement Lille, largement dernier (13,26).

Le PSG en tête

A l'image du championnat de France, le Paris Saint-Germain est en tête avec une moyenne de 19,57. Montpellier (18,84) et Lens complètent le podium (18,63).

16 commentaires
  1. poussin - mar 2 Nov 21 à 17 h 26

    avant dernière place, on a fait l'impasse sur le remplacement de la pelouse où je me trompe ? économie post covid quand tu nous tiens.

  2. Mimoun - mar 2 Nov 21 à 17 h 53

    Avant dernier avec plus de 16/20 de moyenne... Je connais pas mal d'étudiants qui signeraient pour de tels scores aux examens...

    1. fandelol - mar 2 Nov 21 à 18 h 14

      C'est clair qu'être avant dernier avec plus de 16, c'est fou quand même. Ça dénote surtout que les pelouses sont bien meilleures qu'avant. J'ai souvenir des matchs de ligue 1 où on a joué dans des véritables champs de patates ya encore pas si longtemps.
      Quand on voit la pelouse de Prague il y a deux semaines...

    2. poussin - mar 2 Nov 21 à 18 h 18

      je ne sais pas ce que vaut vraiment un 16 mais être derrière 18 équipes , c'est pas un signe qui tend à dire qu'on a une bonne pelouse au parc OL. j'ai plus souvenir à l'époque de Gerland qu'on figurait dans les meilleurs à ce sujet. Ce qui m'interpelle, c'est la coincidence entre les blessures et l'état de notre pelouse qui n'expliquerai pas tout mais en partie peut être.

  3. Moimoi - mar 2 Nov 21 à 18 h 51

    Juni au stade se comporte comme nous pourrions le faire, cf Jean-François Gomez, du Progrès :

    "Quand le lensois Arnaud Kalimuendo a marqué à la 61e minute, réduisant le score à 2-1, Juninho était à bout.
    De rage, il a tapé du poing sur son pupitre, s’est levé d’un bond, et a faussé compagnie aux adjoints de Peter Bosz et aux analystes vidéo du club, en tribune de presse.
    Son attitude trahissait l’agacement et la hantise de revivre le scénario terrible de la défaite à Nice et le directeur sportif lyonnais a préféré s’isoler ailleurs avec son stress, pour vivre la fin du match".

    1. Juninho Pernambucano - mar 2 Nov 21 à 19 h 08

      Faudrait qu'il se calme un peu le Juni il est toujours tendu comme un string comme il l'était sur le terrain quand il dégoupillait parfois .

    2. Dede passion 69 - mar 2 Nov 21 à 19 h 24

      La presse LYONNAISE, c'est la classe !😉

      Et on est très souvent d'accord avec elle , vu que l'on est habitué au parisianisme incessant et omniprésent, par ailleurs.

      Lannier, Gomez, sont dans la lignée de Marc Naville qui , au Progrès comme à Lyon Matin, nous disais tout sur l'OL, dans ma jeunesse......

    3. Lyonnais19 - mer 3 Nov 21 à 1 h 38

      J'étais pas loin de lui, et effectivement il était très nerveux tout le match ! Les yeux vissés vers le sol et une agitation dingue !

  4. Moimoi - mar 2 Nov 21 à 18 h 55

    Le Progrès encore, avec la chronique de Sidney Govou :

    "J’ai vu un esprit collectif que je n’avais pas ressenti depuis longtemps. Je pense que la défaite à Nice leur a appris à gagner. C’est bien d’être beau, mais quand on a des objectifs élevés comme à l’OL, c’est mieux de gagner.
    Quand on est moins bon, il faut apprendre à se battre pour remporter un match et j’ai trouvé des joueurs qui avaient cette envie-là.
    La saison dernière, j’ai pas mal tancé Houssem Aouar, qui est un excellent joueur de foot, mais dont l’attitude me déplaisait. Au-delà de son but, son attitude collective a été plaisante à voir. Je l’ai vu revenir faire les efforts défensifs, taper dans les mains, encourager ses coéquipiers. Comme Paqueta, je pense qu’il peut instaurer cet esprit collectif qui manque à l‘OL depuis un certain temps".

    1. Juninho Pernambucano - mar 2 Nov 21 à 19 h 05

      pas complètement d'accord avec Sydney .
      L'esprit collectif il n'est pas né au dernier match , il existait déjà avant nice .
      Ils se dont déjà battu pour gagner des matchs , notamment la victoire à Prague qu'il a déjà oublié ?
      Simplement le match à Nice était pour moi un accident , avec l'expulsion de kade et la débandade qui a suivi .

      1. Moimoi - mer 3 Nov 21 à 7 h 10

        Pour employer une rhétorique quotidienne, si les joueurs cessaient de commetttre des infractions, la var n'aurait plus l'occasion de flasher et le club garderait ses points.

  5. Mimoun - mar 2 Nov 21 à 18 h 56

    On pourra vraiment juger de la qualité des pelouses qu'au début avril, après les mois pendant lesquels les conditions climatiques font vraiment souffrir le gazon et où l'entretien devient primordial... Cela explique pourquoi aujourd'hui le classement est aussi serré, un peu comme un championnat où toutes les équipes se tiendraient en une poignée de points après 12 journées... Mais vous verrez, au printemps les écarts seront bien plus grands et nous pourrons alors commenter de façon pertinente la performance du stade de Décines.

    1. Tongariro - mer 3 Nov 21 à 12 h 34

      Oui bien sûr on va commencer à s'intéresser à l'état des pelouses quand les 4/5 du championnat seront joués.
      Sacrée idée, ca.
      On pourrait même faire un classement de qui a la plus belle pelouse pendant l'été, non ?
      Change rien mimoun, t'es de plus en plus comique.

      1. Mimoun - mer 3 Nov 21 à 17 h 31

        Tonga en mode pitbull qui a décidé de me mordre quoi que je dise...
        Je laisse le monde me relire et juger de la différence avec ce que Tonga me fait dire....

  6. Lyonnais19 - mer 3 Nov 21 à 1 h 43

    Étonnant en effet, au début du stade des lumières, on etait en concurrence avec Paris tout en haut ! La c'est plus délicat, je commence même à le constater en venant au stade, la pelouse est pas dingue.

    Mais la qualité des pelouses est bien supérieure à ce qu'elle a était il y a quelques temps, on voit que les clubs ont compris qu'il fallait de bonnes pelouses pour bien jouer au foot ! D'ailleurs le niveau de la ligue 1 cette saison est clairement supérieur à ce qu'il a était par le passé, bcp de but, d'équipes qui jouent bien, des vrais bons joueurs. Les résultats en coupe d'Europe cette saison témoignent d'ailleurs de l'augmentation du niveau de la l1 avec une seule défaite si je ne dit pas de bêtise ! En 18 matchs !

  7. lazydream - mer 3 Nov 21 à 11 h 54

    la pelouse n'est pas belle. On a d'ailleurs bien vu les raponces dans les surfaces de réparation. Il faut aussi dire qu'effectivement le niveau des pelouses était bien inférieure il y a quelques années, le meilleur exemple étant Montpellier qui est sur le podium et qui, il y a quelques années jouait sur un champs de patates

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut