(Photo by Fred TANNEAU / AFP)

Ligue 1 : l'OL, un 4e record

La victoire de Monaco dimanche à Reims a fait redescendre l'OL au 4e rang de la Ligue 1. Avec 73 unités, l'Olympique lyonnais possède le plus haut total de points pour une équipe hors du podium à ce stade de la saison.

L'Olympique lyonnais a fait le travail en s'imposant 4 à 1 samedi face à Lorient. Mais Monaco lui a répondu en l'emportant 1 à 0 à Reims dimanche. Tout reste donc à faire dans cette course à la 3e place synonyme de Ligue des champions.

A égalité avec l'OM de Garcia

Avec 73 unités, l'OL possède le total le plus élevé pour un 4e à ce stade de la compétition, à égalité avec l'OM de...Rudi Garcia en 2017-2018. Cela montre l'allure impressionnante du quatuor de tête. Cette formation marseillaise dirigée par l'actuel coach rhodanien est d'ailleurs la seule des 44 équipes ayant glané au moins autant de points (73) à ce moment de l'exercice à ne pas avoir terminé sur le podium à l’issue de la saison (4e).

Anthony Lopes et ses partenaires peuvent croire à cette qualification pour la C1 en 2021-2022 car ils ont su relever la tête après l'échec lillois (2-3). La victoire sur le Rocher le 2 mai (2-3) est peut-être un signe de bon augure pour la fin du championnat. Le calendrier de l'ASM sera particulièrement compliqué avec la réception de Rennes et un déplacement à Lens. Dans le même temps, l'Olympique lyonnais ira à Nîmes avant de recevoir Nice.

34 commentaires
  1. Broglinnn - lun 10 Mai 21 à 15 h 32

    Je préfère avoir le reccord du plus petit total de point pour un 3eme...

    1. Moimoi - lun 10 Mai 21 à 15 h 51

      Oooh que oui. Rien à faire d'être le roi des 4e.

    2. OL-91 - lun 10 Mai 21 à 18 h 07

      Sans doute, mais il faut savoir rester humbles et se satisfaire d'être un perdant magnifique.

      1. Moimoi - lun 10 Mai 21 à 18 h 09

        Un "perdant magnifique" sur le papier, parce que sur les terrains, sur l'ensemble de la saison, hem hem...

  2. Altheos - lun 10 Mai 21 à 15 h 55

    Si on prend à partir du moment ou la L1 est repassée à 20 clubs et la meilleure période de l'OL en terme de titre, ça donne :

    2004 : 79
    2005 : 79
    2006 : 84
    2007 : 81
    2008 : 79

    A chaque fois on a gagné le titre. 74 points à 2 journées de la fin, c'est plus ou moins dans les temps de passage de la période LeGuen/Perrin (Houllier était un cran au dessus).

    Montpellier est champion en 2012 avec 82 points (c'est à titre plus que lors de 6 de nos 7 titres) et Monaco en 2017 c'est 95 points !

    On voit bien qu'il faut désormais performer beaucoup plus et plus régulièrement qu'à l'époque pour être champion ou sur le podium.
    On a tous tendance, et moi le premier, à idéaliser l'OL des années 2000, mais comptablement parlant, l'équipe d'aujourd'hui fait quasiment jeu égal.

    Je ne sais pas trop ce qu'on peut tirer comme conclusion de tout ça, il y a énormément de d'éléments contextuels à prendre en compte, mais il ne faut pas oublier que l'OL dans sa période faste ne pliait pas tous les matchs non plus avec des scores de babyfoot.
    La différence vient surtout de la mentalité, plus besogneuse et qui refusait la défaite, peut être.

    1. Moimoi - lun 10 Mai 21 à 15 h 57

      Ce qu'on peut en tirer comme conclusion, c'est que les autres équipes étaient à la ramasse, et qu'on faisait ce qu'il fallait, nous.

    2. stylo - lun 10 Mai 21 à 16 h 24

      Il faut également rappeler le nombre de matchs que les coups de pied arrêtés de juni ont débloqués...
      La grande différence, c’est la qualité des matchs européens, à cette époque, l’équipe était beaucoup plus sérieuse

    3. Darn - lun 10 Mai 21 à 17 h 40

      Depuis le temps que je le dis !

    4. montcoua - lun 10 Mai 21 à 18 h 54

      La conclusion que l'on doit en tirer est simple: Effet Qatar et creusement des écarts entre clubs.
      Cette année, l'écart de performance entre les 4 clubs du haut de tableau et les suivants est énorme: 17 points entre le 4ème et le 5 ème. Mais pour le bas, seul Dijon est vraiment décroché.
      Depuis 2013, le QSG a mis la barre beaucoup plus haut pour la 1ère place : 90 points en moyenne pour le titre entre 2013 et 2019

  3. Lyon4Ever - lun 10 Mai 21 à 16 h 17

    La différence entre cette saison et les autres, c'est que les équipes qui se trouvent à partir de la cinquième place sont d'une faiblesse affligeante. Il y a 23 points de différence entre le cinquième et le premier, 17 points entre le quatrième et le cinquième. Je n'ai pas fait de recherches, mais je pense que ce n'est probablement jamais arrivé. Donc, l'OL n'a pas fait une saison exceptionnelle malgré son total de points. L'OL a eu plein d'occasions d'être plus haut que la quatrième place, mais à chaque fois, ça a foiré. Maintenant, il faut espérer gagner les deux derniers matches et que Monaco fasse au moins un match nul. On croise les doigts, ou on va mettre un cierge à Fourvière, suivant les croyances. Allez l'OL !

    1. Moimoi - lun 10 Mai 21 à 16 h 25

      Nous sommes quand même un peu comme ces équipes au-delà de la 5e place puisque nous avons perdu ou pas mal fait nul contre elles... Juste un peu moins qu'elles, d'où notre place.

    2. le_yogi - lun 10 Mai 21 à 19 h 09

      Avant les 23 points étaient entre le premier et le 2e, donc on peut déjà dire qu'il y a du progrès !

  4. dede74 - lun 10 Mai 21 à 17 h 09

    Je crois que le suspens durera jusqu'au dernier match.

  5. westkanoute - lun 10 Mai 21 à 17 h 16

    Ça démontre quand même que coach rudi même si on est pas satisfait du jeu produit par moment et de sa gestion de l'effectif est quand même un coach très compétent et qu'on aura du mal à trouver mieux.
    Lors de nos 7 titres,je ne trouve que houiller qui lui était Supérieur.
    Les autres ont bénéficié d'un collectif fort et soudé que nous n'avons plus aujourd'hui même si l'effectif est loin d'être dégueulasse.

    1. stylo - lun 10 Mai 21 à 18 h 00

      Oui et Garcia a à son actif les deux derniers exploits du foot français ( hors qsg)
      Notre final 8 et la finale de l’OM contre l’athletico...
      Il est bon pour les compétitions courtes où il faut concerner un groupe.

      En revanche je ne suis pas fan de notre animation et j’ai l’impression qu’il ne sent pas toujours bien comment modifier tactiquement le scénario d’un match

    2. Juni forever OL - lun 10 Mai 21 à 18 h 30

      +1 weskanoute

    3. OL-91 - lun 10 Mai 21 à 18 h 34

      Garcia est le seul coach depuis Houllier qui m'aura paru le plus efficace et le plus habile.

      1. cavegone - lun 10 Mai 21 à 19 h 05

        Pour moi aussi, sans aucun doute dans le top 3 des entraineurs de l'OL en terme de production au regard de son effectif.
        Mais tellement maladroit dans sa comm' 🙄

      2. jolann69 - mar 11 Mai 21 à 8 h 38

        Et ca va peut-être être le seul entraineur de l'OL au 21e siècle (sauf Silvinho mais qui n'est pas resté une saison complète) à ne pas ramener une qualification pour la LDC. J'aimerai bien qu'on m'explique en quoi il aura été efficace s'il fini 4e, et en quoi il aura été habile, vu sa communication, ses choix de positionnement de joueurs sur le terrain.... Et pour info jusqu'à preuve du contraire, il a le 2e effectif en France, tant en terme de budget que de nombre d'internationaux. Donc bon dire "au regard de son effectif", faudrait me l'expliquer aussi.

      3. kakkolak - mar 11 Mai 21 à 8 h 55

        +1 jolann, avec cet effectif et ces structures, finir 4ᵉ c'est limite lamentable...

      4. cavegone - mar 11 Mai 21 à 9 h 18

        Il y en a d’autres dont Génésio et Garde qui ont fini dans les choux 😉
        L’efficacité elle est comptable mais le classement ça dépend aussi des autres. Leicester termine champion d’Angleterre avec un total de points inférieur au notre actuellement. C’est aussi fonction des autres.
        Et il faut dire que Lille et Monaco auront fait un exercice impressionnant de réussite.
        Après on peut disserter, mais ce total de points, demi, puis finale puis quart de coupe nationale, sans parler de la demi en C1, en un an et demi, qui a fait mieux au juste ?
        Moi j’aurais aimé voir cette saison avec du public, pour voir ce que ça aurait donné.

        De toute façon, puisqu’il ne restera pas, tout va s’arranger non ? 😉

      5. jolann69 - mar 11 Mai 21 à 10 h 54

        @cavegone, malheureusement si on fini 4e tout ne va pas s'arranger. Tout va même grandement s'empirer, quelque soit le prochaine coach. Parce que entre le départ de Depay gratos, et le manque de revenu si non qualification en LDC, pour le coup tu peux être certain que le prochain entraineur aura une équipe bien moins bonne que celle qu'aura eu Garcia. C'est la théorie de "celui après toi payera tes erreurs".

    4. poussin - lun 10 Mai 21 à 18 h 50

      sans coupe d'europe, on aurai du faire beaucoup mieux . Garcia tient difficilement son rang quand il y a plus d'adversité ( défaite lille , paris , monaco en coupe, match nul lille marseille lens rennes ). J'ai du mal avec ses choix de joueurs (bruno, caqueret, cornet, bard, cherki,etc) et les gars qu'il a fait partir comme Gouiri ou coupet par manque de temps de jeu ou autre imcompatibilité d'humeur. Au niveau du jeu , c'est très moyen (même si on peut mettre en avant les except goals) et je trouve juste scandaleux que nous n'ayons pas une condition physique pour tenir plus de 45 minutes depuis début 2021. Il n'est pas responsable de tout mais quand même un peu.

      1. Moimoi - lun 10 Mai 21 à 19 h 18

        +1 poussin

      2. westkanoute - lun 10 Mai 21 à 19 h 27

        Salut poussin,
        Eh bien je suis plutôt d'accord avec tes dires et content que tu sois moins dans l'extrême concernant garcia.
        Pour gouiri ,je vais mettre un bémol.
        Garcia a sûrement sa part de responsabilité mais amine revenait de blessure et d'après broglinn sa mentalité n'était pas bonne .
        De plus entre temps le club par maurice voire juni recrute 2 avant-centre que sont tkw et kte.
        Après concernant l'irrégularité je ne sais pas.de quoi cela vient:
        La condition physique comme tu l'indiques ou un problème de concentration qui peut etre éprouvant aussi.

      3. Juni forever OL - lun 10 Mai 21 à 19 h 58

        Garcia n'est pas responsable d'avoir joué une C1 en plein mois d'août et d'être allé en demi ce qui a eu pour conséquence de graves carences dans la préparation de la saison, d'ailleurs, toutes les équipes présentes dans cette C1 ont eu beaucoup de mal cette saison ...
        Et n'est pas responsable du mercato de fin d'été prolongé jusque fin septembre il me semble avec les caprices de départs de certains joueurs ...
        Lille n'a pas eu à gérer ces 2 paramètres la !
        Garcia, si ce n'est pour mettre un "immense" coach a sa place, autant le conserver

      4. JUNi DU 36 - lun 10 Mai 21 à 20 h 21

        Ouai enfin les autres étaient beaucoup plus fatigué que l'ol, faut pas oublier qu'ils ont fini leur championnat,nous on a seulement le match retour contre la Juv et 2 matchs dans le finale 8, ce n'est quand même pas ces 3 matchs qui les ont cassés. Je penserais plutôt qu'il y a eu une très mauvaise préparation physique avant...
        @ weskanoute. 2 avant centre qui ne joueront pratiquement jamais avant centre puisque Depay aura occupé 90 % des matchs à ce poste

      5. cavegone - lun 10 Mai 21 à 22 h 23

        Peut-être avez vous raison tous les 4.

        De toute façon on voit deux positions claires : ceux qui considèrent que Garcia est nul et les autres (JF OL et OL91 on est ultra minoritaires).
        Moi je considère que ce sont les joueurs qui sont nuls, mentalement avant tout.
        Mais comme je ne suis pas un gros bourrin aveugle, j'admets pouvoir me planter.
        On verra l'an prochain ce qu'arrive à faire l'entraineur avec ces joueurs là.
        On joue tous à faire l'entraineur façon football manager, et je vous avoue qu'avec cet effectif, je serais vraiment embêté.

      6. jolann69 - mar 11 Mai 21 à 11 h 03

        @cavegone, sauf que le prochain n'aura pas la même équipe. Elle sera peut être meilleure, mais j'en doute, elle sera probablement moins bonne puisque notre meilleur joueur et capitaine partira gratos et nous n'aurons donc pas les fonds pour trouver un joueur équivalent, et si en plus non qualification en LDC, nous n'aurons ni les fonds ni l'attractivité nécéssaire pour engager de bon joueurs. Nous allons donc devoir faire des "paris", soit en recrutant des jeunes joueurs dans des championnats inférieurs, soit faire confiance aux jeunes de notre centre de formation, tu sais ceux comme Cherki (1 seule titularisation pour l'instant) ou Bard, qui n'ont quasiment pas jouer grâce à une gestion impeccable du turn-over de notre coach actuel.
        Pour moi, tous les joueurs de l'effectif cette année ont eu un rendement inférieur à ce qu'on pouvait espérer, et aucun joueur n'a réellement progresser cette année, soit pour moi deux des missions les plus importantes qui incombent à l'entraineur (juste après les résultats).

  6. Zens - mar 11 Mai 21 à 0 h 35

    Pour moi aucune comparaison n'est possible avec les années 2000. Le titre étant acquis relativement tot avec des 2e à 65 points, les gônes relachaient leur effort dans les derniers matchs. Un OL à bloc aurait largement pu passer la barre des 85 voire des 90 points.

    1. jolann69 - mar 11 Mai 21 à 8 h 39

      Tout à fait. Et puis si nous avons plus de point aujourd'hui que lors de nos titre de champions, c'est que le niveau de la ligue 1 est beaucoup moins homogène qu'à l'époque. L'écart ne serait-ce en terme de budget c'est énormément creusé par rapport à cette époque.

    2. Altheos - mar 11 Mai 21 à 10 h 03

      C'est pas tout à fait exact.
      Sur les 7 titres de la période 2000, l'OL n'en a gagné que 3 en "écrasant" la concurrence (le dernier de LeGuen et les deux de Houllier).
      Pour les 4 autres, la lutte a été très serrée jusqu'au bout (le premier avec Lens, les deux suivants avec Monaco et le dernier avec Bordeaux). Le premier et le dernier titre ont été acquis à la dernière journée.
      Pour 2003 et 2004 la lutte avec Monaco a été assez épique. En 2003 par exemple, l'OL a 10 points de retard en janvier sur l'ASM par exemple.
      On idéalise fortement cette période comme je l'ai déjà dit.
      Peut être que les deux années d'Houllier on a un peu fini en roue libre (surtout la 2eme après l'élimination en C1 par la Roma) et qu'on aurait pu finir un peu plus haut encore éventuellement.
      Il ne faut pas réécrire l'histoire. Sur ses 7 titres, l'OL n'en a gagné que 3 assez nettement. Les 4 autres ont été des luttes jusqu'au bout.
      Donc non, "Le titre étant acquis relativement tot avec des 2e à 65 points" ce n'est pas une vérité absolue.

  7. XUO - mar 11 Mai 21 à 10 h 33

    De mémoire ( elle me revient parfois ), la dernière année d' Houllier était très particulière. Le coach avait 18 internationaux dans le groupe. Sur la lancée du Mondial, ils totalisaient quasiment 50 points à mi-parcours. Et puis, comme prévu, ils ont fléchi par la suite. C'était on ne peut plus normal.

    1. SergioLeglise - mar 11 Mai 21 à 10 h 35

      C'est mon histoire Fred vs Carew !

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut