L'OL "en négociations exclusives" pour racheter le club de Rapinoe

L'Olympique lyonnais a annoncé, lundi, l'ouverture de négociations exclusives pour racheter le Reign FC, l'équipe américaine de football féminin qui compte dans ses rangs la superstar Megan Rapinoe.

Cet investissement "devrait permettre de consolider la place de l'OL en tant qu'acteur majeur du football féminin dans le monde", explique l'OL dans un communiqué. Il va aussi permettre de conforter le développement de la marque OL aux Etats-Unis, un des deux marchés internationaux ciblés par le groupe lyonnais avec la Chine. Au moment de la présentation des comptes annuels de l'OL, son président Jean-Michel Aulas avait indiqué vouloir acheter une "franchise" de football féminin aux Etats-Unis, sans identifier quelle était sa cible.

Entamant sa huitième saison en première division américaine, le Reign FC évolue au Cheney Stadium de Tacoma, non loin de Seattle (état de Washington, nord-ouest des Etats-Unis). Le montant de cette acquisition n'a pas été rendu public mais M. Aulas avait indiqué qu'il se chiffrerait "en millions d'euros". L'opération, avait-il alors dit, sera financée par le groupe sur ses fonds propres, ce qui implique un montant relativement modeste.

La section féminine de l'OL domine de la tête et des épaules l'Europe du football, ce qui lui a permis d'attirer dans ses rangs plusieurs stars américaines, comme Megan Rapinoe, qui a porté les couleurs de Lyon pendant une saison, ou Alex Morgan. Aux Etats-Unis, le football est d'abord une affaire de femmes et l'équipe nationale a remporté cette année... à Lyon son quatrième titre mondial, avec Rapinoe comme capitaine, meilleure buteuse et meilleure joueuse du tournoi.

Le championnat national, le National Women's Soccer League (NWSL) est une ligue fermée de neuf équipes dont le Reign FC est un membre fondateur. Le club a terminé deux fois premier de la saison régulière et a été deux fois finalistes des play offs (en 2014 et 2015). Les deux parties ambitionnent de finaliser la transaction avant le 31 janvier afin que l'OL puisse être installé aux manettes avant la reprise du championnat 2020, le 9 mars.

17 commentaires
  1. JUNi DU 36 - lun 25 Nov 19 à 20 h 04

    Au faite pourquoi déjà Rapinoe est resté qu'un an à l'ol ?

    1. Kim Kallschtroumpf - mar 26 Nov 19 à 22 h 04

      Pour les quelques matchs que j’avais vu d’elle, elle n’était pas titulaire et les rentrées en jeu étaient neutres. Une grosse concurrence, une grande réputation aux US, je ne pense pas que c’était intéressant pour elle comme pour nous d’attendre qu’elle s’adapte au jeu européen. ( je suppose).

  2. Le Condor - lun 25 Nov 19 à 20 h 20

    Super nouvelle,

  3. Juni forever OL - lun 25 Nov 19 à 22 h 46

    Seulement 9 franchises en foot feminin ?
    Il y a un truc qui m'échappe

    1. Juni forever OL - mer 27 Nov 19 à 8 h 55

      J'ai toujours entendu que le foot féminin usa était très développé mais avec seulement 9 franchises professionnelles pour un pays grand comme l'europe, ça veut dire que c'est davantage un sport universitaire ?

  4. Le_Lyonniste - lun 25 Nov 19 à 22 h 54

    Quel serait le futur nom ?

    1. OLBeijing - mer 27 Nov 19 à 9 h 11

      Reign Olympic XD

  5. OLVictory - mar 26 Nov 19 à 8 h 41

    C'est compliqué de gagner de l'argent avec une franchise US féminine. Aulas s'attaque à du lourd

  6. OLVictory - mar 26 Nov 19 à 10 h 37

    Sur le site du Reign FC :

    "Notre ambition a toujours été de diriger le meilleur club de football féminin du monde", a déclaré Bill Predmore, propriétaire majoritaire du Reign FC. "C'est une distinction que les LO détiennent depuis longtemps, ce qui en fait l'organisation parfaite pour nous aider à atteindre nos objectifs à long terme pour le club.

    Les propriétaires majoritaires actuels du Reign FC, Teresa Predmore et Bill Predmore, conserveront une participation minoritaire dans le club après la finalisation de la vente à OL Groupe, et Bill Predmore sera le CEO du Reign FC.

    La saison 2019 s'est également terminée avec la meilleure performance financière de l'histoire du club, avec des revenus records provenant de la vente de billets, de marchandises et de commandites.

    Le club a également établi plusieurs records de fréquentation au cours de la saison, dont 7 479 spectateurs pour son match contre les Chicago Red Stars, le meilleur affluence de tous les temps au cours des sept saisons du club.

    La NWSL - largement considérée comme la ligue féminine la plus compétitive au monde - entamera sa huitième saison sans précédent en mars 2020. Le NWSL verra également son tableau actuel de neuf équipes s'agrandir, le Proof Louisville FC s'étant déjà engagé à se joindre à lui pour la saison 2021. La NWSL a récemment mis en place de nouvelles règles d'indemnisation pour la saison 2020, ce qui permettra aux clubs de faire de nouveaux investissements substantiels dans les salaires des joueuses dans le but de continuer à améliorer la qualité et la compétitivité de la ligue.

    "La croissance du club, de la ligue et du sport exige un investissement accru dans nos installations, notre personnel, nos joueurs et la ligue ", a déclaré Predmore. "L'OL a la capacité de faire les investissements nécessaires, ainsi que les connaissances et l'expérience nécessaires pour faire ces investissements de la manière la plus susceptible de produire des résultats. Nous croyons que la combinaison de l'expérience et de l'expertise de l'OL avec notre connaissance du marché et de la ligue permettra aux investissements futurs d'avoir un impact optimal sur le club et sur la NWSL."

    La Reign Academy, qui appartient au Reign FC et qui est gérée par ce dernier, fera également partie de la famille OL. Reign Academy, qui a doublé de taille pour la saison 2019/2020, continuera d'étendre sa portée dans la région en améliorant les programmes qui sont exclusivement axés sur les joueuses d'élite par l'entremise de ses équipes de la Soccer Girls' Development Academy des États-Unis et sur les joueuses de tous âges et aptitudes par l'entremise des programmes Réserves et Pré-Académie. Teresa Predmore continuera d'occuper le poste de présidente de Reign Academy après la conclusion de la transaction avec OL Groupe.

    Reign FC et OL Groupe s'attendent à ce que la transaction soit conclue avant le 31 janvier 2020.

    1. OLVictory - mar 26 Nov 19 à 10 h 43

      Avec ce genre de discours Aulas doit être comme un poisson dans l'eau, il trouve enfin des dirigeants qui parlent le même langage que lui. A défaut de la même langue.

    2. OLVictory - mar 26 Nov 19 à 10 h 47

      Le stade du Reign FC se situe à Tacoma dans l'état de Washington, qui n'est pas du tout à côté de la capitale Washington mais à quelques kilomètres de Seattle, au coin nord-ouest des USA. Une région magnifique que j'aimerais visiter un jour, bien plus attrayante que le sempiternel ouest américain vu et revu.

      C'est la région la plus avancée aux USA pour la protection de l'environnement.

      1. le_yogi - mar 26 Nov 19 à 18 h 52

        Oui, à l'exception de la plus grosse usine Boeing qui est là-bas, attention à l'empreinte carbone ^^

        Région très bien dépeinte par la fabuleuse série Twin Peaks 🙂

      2. OLVictory - mer 27 Nov 19 à 11 h 06

        Grand débat, l'empreinte doit-elle se calculer là où on fabrique ou là où on utilise le produit ?
        En France nous sommes très peu industrialisés et donc peu pollueurs mais on consomme ce qui est fabriqué ailleurs, c'est facile comme posture.

  7. dada - mar 26 Nov 19 à 11 h 43

    C'est sur le nord ouest des Usa ressemble au Canada contrairement au sud plus sec. Il y a un magnifique parc national.
    A voir pour les amoureux de dame nature. Seattle c'est le Vancouver américain

    1. OLVictory - mar 26 Nov 19 à 12 h 48

      C'est la même région tout ça, à peine 100 km entre les deux je crois.

      1. dada - mar 26 Nov 19 à 13 h 32

        Oui c'est proche

      2. OLBeijing - mer 27 Nov 19 à 5 h 05

        Surtout des gros fan de "soccer" dans le coin.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut