"L’OL s'est acheté de la patience avec ce bilan comptable", assure Nicolas Puydebois

Avec 13 points sur 15, l’OL réalise son meilleur début de saison depuis dix ans. Notre consultant, Nicolas Puydebois, estime que le groupe peut faire encore mieux mais a la chance de pouvoir travailler sereinement avec ce bon début de saison comptable.

Quatre victoires à domicile en autant de match, un nul certes rageant à Reims mais cherché grâce à une force de caractère. Il y a bien longtemps que l’OL n’avait pas connu pareil début de saison. C’est simple, il faut remonter à la saison 2021-2013 pour voir les Lyonnais signer 13 points sur leurs cinq premiers matchs en championnat. C’était à l’époque de Rémi Garde mais Alexandre Lacazette ou encore Anthony Lopes étaient déjà là. De l’eau a coulé sous les ponts depuis et ce démarrage en fanfare est presque surprenant. Après une dernière saison chaotique, ces cinq premières journées représentent une vrai bouffée d’oxygène.

"Comptablement oui, c’est un bon début de saison. Dans les années passées, l’OL avait plutôt tendance à faire des contre-performances contre ces clubs, a avancé notre consultant, Nicolas Puydebois, pour le retour de "Tant qu’il y aura des Gones". Force est de constater que cette année, ils engrangent des points, prennent de la confiance avec la possibilité de de travailler sereinement. Tout n’est pas parfait mais on les voit monter en puissance."


"L'OL a gagné en maturité avec l'arrivée de certains joueurs"


Quatrième de Ligue 1 avec un match en moins, l’OL peut devenir co-leader du championnat en cas de victoire dans le match en retard contre Lorient. L’enthousiasme est de mise entre Rhône et Saône même si Peter Bosz l’a rappelé lundi en conférence de presse. Ce bilan comptable doit aussi tenir compte des quatre matchs sur cinq joués à la maison. Mais peut-on vraiment bouder son bonheur de voir l’OL enfin régulier dans les résultats après une saison en montagnes russes ? Les plus exigeants mettront en avant le calendrier lyonnais avec deux promus et des équipes amenées à jouer dans la seconde partie de tableau.

Seulement, la saison dernière, la programmation avait été toute aussi favorable et s’était bouclée avec seulement 8 points et 8 buts encaissés. Le différentiel est là et à la fin de la saison, ces "points pris qui ne sont plus à prendre" pourraient valoir chers dans la course à l’Europe. C’est en tout cas le point de vue de notre consultant. "C’est un calendrier qui était plutôt favorable mais entre 'être favorable' et se le rendre favorable et le bonifier, c’est autre chose, détaille l'ancien gardien lyonnais. Ils ont fait carton plein à domicile et ce n’est pas anodin, ça va dire que l’OL est bien chez lui, maître chez lui et on sait que ça passe par là pour faire une grande saison."


"Un entraîneur est jugé à ses résultats"


Les déplacements à Lorient et Monaco cette semaine ainsi que la réception du PSG juste avant la trêve internationale devraient livrer un avis plus juste sur la qualité de cet effectif. Avec les retours d’Alexandre Lacazette et Corentin Tolisso, l’OL a "gagné en mentalité et en maturité". Après cinq journées, ils ont fait le boulot et c’est bien ce qui leur était demandé avant le coup d’envoi de ce nouvel exercice. Avec un quasi sans-faute, l’OL "peut travailler sereinement avec ce bilan comptable" et ainsi monter son niveau d’exigence. S’il y a eu du mieux contre Auxerre et Angers, tout n’est pas encore parfait dans le jeu. Peter Bosz en est conscient et assure que le jeu va s’améliorer au fil des semaines.

Sur le plateau de TKYDG, Nicolas Puydebois a déjà noté une amélioration et concède que l’équilibre entre résultat et beau jeu reste mince. "Il manquait de vitesse dans les transmissions, ça ronronnait contre des blocs bas. On faisait comme au handball, aller de droite à gauche. Je pense que c’est quelque chose qui a été corrigé ces derniers matchs avec beaucoup d’occasions. On juge un entraîneur à ses résultats. On veut du résultat et du beau jeu. Aujourd’hui, il y a le résultat, il reste à travailler le jeu. On a de l’exigence à Lyon avec des supporters qui veulent du résultat mais en pratiquant du beau jeu. C’est un peu le paradoxe lyonnais."

Le Lyonnais a l'habitude d'être exigeant et ce n'est pas au sein du Parc OL qu'il va changer ses habitudes. A Peter Bosz de trouver ce fameux équilibre permettant de ne pas avoir à choisir entre "le fromage et le dessert" et de savourer le festin offert à Décines.

9 commentaires
  1. Moimoi - mar 6 Sep 22 à 9 h 40

    Le fromage et le dessert de Razik ont été mangés par Nico 😉
    (On t'aime Nico)
    (Et aussi Razik)

    Tout à fait d'accord avec les propos de Nico, ces victoires - pas toutes faciles, loin de là - permettent à l'entraîneur de ne pas avoir la pression qu'il aurait eu si l'équipe avait poursuivi son parcours de la dernière saison.

    Je suis amateur de beau jeu, mais pour les matches post-Lorient, je suis prêt à fermer les yeux sur le contenu si les résultats suivent, car cela sera des adversaires d'un tout autre niveau que Troyes et Angers.

    Par contre, l'expression des "points pris qui ne sont plus à prendre"... je ne la trouve pas terrible. Tous les points sont à prendre, de force, s'il le faut !

    Signaler
    1. Juni forever OL - mar 6 Sep 22 à 10 h 31

      +1
      Ce duo est à la fois marrant et très pro 🤣
      J'ai trouvé leur invité très pertinent

      Razik tient son régime, c'est le plus difficile car souvent la reprise de poids est automatique et pire au final qu'avant régime
      S'il arrive à faire du sport et manger equilibré aux heures des repas, ça sera gagné !
      Pas besoin de toutes ces arnaques alimentaires 🤣😉
      Faut du Courage

      Signaler
      1. Razik Brikh - mar 6 Sep 22 à 19 h 07

        Merci à vous deux 🤣

        Oui, c'est exactement ça. Il faut varier l'alimentation, je dois toujours faire attention. Et vite retourner à la salle de sport 😁

      2. Dede Passion 69 - mar 6 Sep 22 à 19 h 11

        Salut Razik,

        Roland ,le créateur d'OLPassePresent, ne t'avait d'ailleurs pas reconnu au stade, il y a q.q. semaines avant la 1ère émission !!!😉😜
        C'est dire !

      3. Razik Brikh - mar 6 Sep 22 à 21 h 47

        Bonsoir Dede,

        Dis-moi, tu es bien informé 😅

  2. poussin - mar 6 Sep 22 à 10 h 49

    tiens tiens , "bilan comptable" mais de quoi on parle içi !!! OL ne tourne plus qu'autour de ce sujet depuis un certain temps. Je préfère son analyse sportif que ses frasques en compatibilité.

    Pour ma part je ne retiendrai que ça :
    "l’OL a gagné en mentalité et en maturité"
    ""C’est un calendrier qui était plutôt favorable mais entre 'être favorable' et se le rendre favorable et le bonifier, c’est autre chose"
    "Aujourd’hui, il y a le résultat, il reste à travailler le jeu"

    Signaler
    1. Darn - mar 6 Sep 22 à 11 h 41

      Je trouve quand même un peu dur le "travailler le jeu" ; nos matchs restent quand même assez agréable à regarde, il y a du mouvement. Je pense qu'il faut digérer le départ de Paqueta, et trouver "son remplaçant" parmi les joueurs actuels. La fluidité sera plus importante d'ici quelques matchs.

      Signaler
      1. poussin - mar 6 Sep 22 à 11 h 48

        j'entends par "travailler le jeu" de trouver un équilibre au milieu depuis le départ de paqueta et le retour de tolisso. Il va falloir trouver le trio complémentaire qui sera jouer ensemble sur la durée et voir aussi si notre défense peut tenir le choc contre des équipes plus percutentes et joueuses. donc je rejoins pleinement ton avis sur ce qu'il reste à travailler pour plus de régularité et de stabilité.

  3. OLVictory - mar 6 Sep 22 à 11 h 55

    D'accord avec Poussin, on attaque les cols hors catégories alors qu'on n'a fait que de la descente pour l'instant.
    C'est à partir de demain à 19h que l'on aura une idée réaliste de cette équipe

    Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut