Mediapro, Canal +, BeIN Sports : "Trouver la bonne solution", souhaite Aulas

Le football français est mis en difficulté par les diffuseurs de la Ligue 1. Mediapro a rendu les droits TV qu'il avait acquis pour la Ligue 1 et Canal + souhaite faire de même. Jean-Michel Aulas espère que les dirigeants du football hexagonal vont "trouver la bonne solution" pour sortir de cette crise.

La situation économique est compliquée pour les formations françaises. Lâchée par Mediapro, la Ligue a vu Canal + émettre le souhait de rendre lui aussi ses droits TV acquis pour le championnat. "On essaie de s'adapter à la situation. Elle est doublement difficile en France. L’an dernier, on a fait au niveau de la LFP les pires erreurs en arrêtant la compétition contrairement à tous les autres grands championnats, a rappelé Jean-Michel Aulas. On a choisi Mediapro alors qu'on aurait dû prendre un certain nombre de garanties supplémentaires."

Le dirigeant lyonnais a ensuite été relancé sur les déclarations de Maxime Saada, le président du directoire de la chaîne cryptée, cette semaine dans Le Figaro. "Le jour où on a négocié avec Mediapro et la Ligue, j’ai eu une malheureuse formule en disant que c’était un jour béni pour le foot français, mais ce n'était pas dirigé contre Canal. Il a été le diffuseur historique le plus important pour le foot français. Mais j’ai bien senti qu’il y avait une frustration de leur part. Est-ce qu'ils avaient raison trop tôt, s'interroge-t-il. C’est vrai que le groupe sino-espagnol n'a pas réussi à tenir ses engagements. C'est vrai aussi que le monde entier a été bouleversé par la pandémie."

"S'il y a eu des erreurs des dirigeants,ils seront poursuivis"

Jean-Michel Aulas espère donc que les décideurs du football hexagonal vont trouver un terrain d'entente avec un ou plusieurs diffuseurs afin de sortir de cette crise. "Il y a peut-être eu une erreur des dirigeants et dans ce cas, ils seront poursuivis, a-t-il déclaré. Il faut qu'on trouve des solutions avec Canal et tous ceux qui aiment le foot français pour que les droits TV retrouvent leur valeur intrinsèque."

Le président de l'OL a révélé que la France avait fait une requête auprès des instances européennes pour obtenir des places supplémentaires en Ligue des champions. "Je sais que des solutions vont arriver. On a fait des demandes à l’UEFA pour avoir plus de qualifiés en C1, et je pense qu'elles vont être acceptées, a-t-il indiqué. On n’a pas fait cela pour ne pas être bien traités par les diffuseurs français. J’ai aussi une confiance absolue en beIN Sports et Nasser Al-Khelaïfi. Merci à tous ceux qui vont nous aider, y compris Canal."

34 commentaires
  1. Sony07 - jeu 14 Jan 21 à 11 h 02

    C'est pas souvent que Jean Mimi fait son méa culpa il faut donc le souligner, mais ce qui m'interpelle c'est quand il dit : "Il y a peut-être eu une erreur des dirigeants et dans ce cas, ils seront poursuivis" comme il ne parle pas sans rien dire il soupçonne donc une fraude ou une malfaçon dans l'appel d'offre ?? sinon je ne comprends pas quand il parle de poursuites éventuelles

    Signaler
    1. Altheos - jeu 14 Jan 21 à 11 h 30

      Le fait de ne pas demander de garanties constitue peut être une "erreur" dans le processus d'attribution.
      Il faudrait pour cela connaître exactement le modus operandi qui doit être respecté par la LFP dans ce processus.

      Signaler
    2. OLVictory - jeu 14 Jan 21 à 11 h 59

      Pas forcément une fraude.
      Un dirigeant peut être poursuivi pour une faute de gestion et lourdement sanctionné pour cela.
      On peut lui demander de payer lui-même les dettes occasionnées par son erreur.
      Ceci concerne tous les dirigeants, formels ou de fait.

      Signaler
    3. Id92 - jeu 14 Jan 21 à 12 h 00

      Je pense aussi qu'il sous-entend qu'il y a peut-être eu une négligence criminelle de la part des dirigeants de la LFP qui n'a peut-être pas assez vérifié que Mediapro aient la capacité de payer, que ce soit en amont dans leurs directives pour la rédaction de l'appel d'offre ou après. S'il pensait à une fraude, je m'attendrais à ce qu'il utilise un autre mot "qu'erreur".

      De ce que j'ai compris, la LFP n'a jamais rencontré le fond chinois sensé garantir le paiement par exemple, et a balayé avec insouciance les doutes de certains sur le sujet. Il me semble aussi avoir lu quelque part que l'appel d'offre avait été rédigé de manière à faire monter les enchères au maximum, potentiellement aux dépens d'autres critères.

      Après honnêtement, je pense qu'il ne s'agit là que d'un coup de com de sa part, je doute qu'il y ait des poursuites juridiques à ce fiasco. Il me paraît évident qu'il y a eu de l'incompétence à certains niveaux, mais de là à convaincre un juge ou un jury que c'est condamnable pénalement ou civilement, ça m'étonnerait. Au mieux, les bonus devront être rendus, mais Quillot a déjà proposé de le faire et c'est rien par rapport aux pertes.

      Signaler
  2. janot06 - jeu 14 Jan 21 à 11 h 56

    On connait quelques noms de Présidents de clubs qui ont fait partie du comité chargé de discuter avec Mediapro (Caïazzo, Eyraud, Rivère entre autres) mais il me semble bien que lors de la finalisation de l'accord avec le groupe sino-espagnol il a été fait appel à... JMA.
    Quel a été son rôle dans cette affaire ?
    Simple conseiller ?
    Razik peut peut-être nous en dire plus à ce sujet, à moins que ce ne soit un dossier trop brûlant ?

    Signaler
  3. le_yogi - jeu 14 Jan 21 à 12 h 19

    Ce que je trouve dingue dans cet affaire, c'est avec quelle facilité on peut casser un contrat... J'y connais rien là-dedans, mais ça crée pas un précédent un peu dangereux ? Genre chaque diffuseur peut se permettre de rendre son lot quand ça lui convient plus, et sans que ça engage particulièrement de poursuites ? Ou alors comme tout le reste ça va être mis sur le compte du Covid, qui commence vraiment à avoir bon dos... C'est quand même une histoire de barge, le foot français se retrouve pieds et poings liés (peut-être parce qu'il l'a bien voulu aussi... mais c'est une autre histoire).

    Signaler
    1. janot06 - jeu 14 Jan 21 à 12 h 34

      Il me semble que pour casser un contrat, il faut avoir une bonne raison et de bons avocats.
      On sait pourquoi il y a eu cet accord à l'amiable entre la LFP et Médiapro, des poursuites contre ce dernier aurait entraîné les deux parties dans un combat judiciaire sans fin et sans solution dans l'immédiat pour le foot français pécuniairement parlant.

      Concernant Canal et son lot 3, il est clair que les dirigeants de la chaîne ne peuvent pas le rendre à la LFP car ils l'ont sous négocié à BeIn. Seul, ce diffuseur pourrait, à l'image de Mediapro, le faire mais il n'en est plus le détenteur, sauf s'il s'arrange avec Canal pour le récupérer...

      Alors, tout ça ressemble plutôt à un coup de bluff de la part de Canal pour mettre un peu plus la pression.
      En attendant, si un accord n'est pas rapidement trouvé, certains présidents de clubs vont être acculés dans une position très inconfortable.

      Signaler
      1. OLVictory - jeu 14 Jan 21 à 12 h 40

        C'est le moment de faire de bonnes affaires, il va y avoir des bons clubs qui seront bradés car les caisses sont vides, c'est le moment d'acheter !
        Si ça vous tente, cassez la tirelire 😆

      2. Darn - ven 15 Jan 21 à 8 h 10

        Je crois que Moimoi s'est positionné sur Brest. Et va acheter Jean Lucas.

    2. Id92 - jeu 14 Jan 21 à 16 h 30

      Tout dépend du rapport de force. Au final, c'est tout ce qui compte. Des lois ou des contrats qui ne peuvent être appliqués n'ont aucune valeur. C'est pareil partout.

      Légalement, Mediapro devait payer, ou le fond chinois le faire si le premier ne pouvait pas. Je suis persuadé que les chinois avaient bien l'argent, mais personne ne peut les forcer à payer du coup le contrat et sa garantie ne valent rien et la ligue a été forcé de terminer le contrat en récupérant seulement 100m.

      Actuellement, même si canal n'a pas le droit de rendre les lots sans payer ce qui était prévu, qu'est-ce que la LFP peut faire? Ca va prendre du temps devant les tribunaux pour obtenir gain de cause, et le temps manque justement. Sans compter qu'ils ont besoin de canal pour sauver les clubs de la faillite. Ils n'ont aucun moyen de pression et ne peuvent rien leur refuser ou presque, donc aucune raison que Saada se gêne.

      Signaler
    3. cavegone - jeu 14 Jan 21 à 16 h 47

      Labrune a accepté de ne pas faire jouer les clauses de pénalité contre le paiement de 100M€.
      Mediapro a donc payé sa tranquilité 100M€.
      C'est juste risible 😆

      Signaler
  4. OLVictory - jeu 14 Jan 21 à 12 h 33

    On peut tout prévoir ou presque dans un contrat, mais la condition c'est la solvabilité du contractant.
    Si ses caisses sont vides c'est foutu.

    Signaler
    1. le_yogi - jeu 14 Jan 21 à 12 h 40

      Pour Médiapro oui, mais là Canal il est pas question de ça. Ou alors je suis très mal informé sur l'état des caisses de l'ami Bolloré... Comme dit Janot ça ressemble beaucoup à un coup de bluff, ou alors ça devient le far-west total le truc, façon Westworld ^^

      Signaler
      1. OLVictory - jeu 14 Jan 21 à 17 h 11

        Il faudrait que la LFP puisse se retourner contre Canal sous-traitant de BeIn, lui même sous-traitant de Mediapro lui-même contractant de la LFP pour une partie d'un contrat qui vient d'être annulé à l'amiable par la LFPet Mediapro

        Je n'ai pas la moindre idée de ce qui est possible ou pas, mais vu le professionnalisme de la LFP, je ne suis pas persuadé qu'ils aient prévu ce cas de figure complexe. Et si c'est pas prévu...

  5. JuniAnderson - jeu 14 Jan 21 à 15 h 23

    La position de canal + est la seule qu’ils pouvaient prendre.
    Personne ne rappelle qu’ils sont en litige avec Mediapro qui les accuse d’abus de position dominante.
    Mediapro reproche à canal plus d’avoir manœuvré auprès de la LFP pour récupérer les droits télé, tout en refusant de négocier pour distribuer la chaîne, ce sur quoi Mediapro comptait beaucoup...
    Si canal avait repris les droits à bas prix, cela aurait renforcé la position de Mediapro dans cette affaire.

    J’ai également lu quelque part que le règlement de la lfp prévoit qu’il ne peut y avoir de gré à gré que si il y a eu un appel d’offre infructueux. Ce qui n’est pas le cas ici puisque l’appel d’offre avait été attribué.
    Si c’est exact, n’importe qui aurait pu attaquer juridiquement canal et la lfp pour une histoire de distorsion de concurrence (je connais pas le terme exact, je ne suis pas avocat) si canal avait repris les droits sans nouvel appel d’offre..

    L’opération de communication permet de dérisquer juridiquement canal et de mettre la pression sur la lfp pour une petite cure d’austérité.

    Ils se savent en position de force car la lfp ne pourra politiquement jamais faire confiance à de nouveaux acteurs. Les seuls capables de se positionner sont BeIn et Canal, or les 2 s’entendent bien désormais...

    Signaler
    1. cavegone - jeu 14 Jan 21 à 16 h 49

      tu as parfaitement résumé.
      merci.
      Voie royale pour Bein et Canal.
      A qui la faute on s'en fiche, au final c'est un gavage total de ceux qui restent.

      Signaler
    2. OLVictory - jeu 14 Jan 21 à 17 h 14

      Si une société solvable et qui présente des garanties arrive avec une offre supérieure, je pense que les clubs replongeraient aussitôt. Même si c'est un nouvel acteur.

      Signaler
  6. dede74 - jeu 14 Jan 21 à 19 h 47

    La LFP a validé le nouvel appel d'offres 😉

    Signaler
    1. Dede passion 69 - jeu 14 Jan 21 à 20 h 45

      Salut dede, D'où tu tiens l'info ?

      Rien trouvé sur le sujet.....
      Au fait tu es sous la neige ?.

      Signaler
      1. dede74 - jeu 14 Jan 21 à 21 h 08

        Salut Dédé,

        Non, pas de neige, hier un peu oui mais elle n'a pas tenu.
        Pour l'info, en titre sur Eurosport.

  7. rdd4 - ven 15 Jan 21 à 5 h 06

    Contrairement au autre grand pays de football, en France la ligue 1 a été subventionné, canal a sur payer dans le but de développer le produit. Par la suite le produit plus ou moins attractif, a généré quelque appétence, le fils (la ligue) c'est éloigné du père (canal)... Appel d'offre spéculation, bulle des des droit TV.... Années après années canal c'est battu pour récupérer son produit, sa création, ses années de travail et de sacrifice en surpayant, surpayant, surpayant....

    Et malgré tout ultime affront, la ligue s'offre au premier chinois venu, et renie son père Canal, privé de tout (sans la sous licence bein)....

    Aujourd'hui la position de Canal est salutaire, et indispensable !!! Reprendre en main cette ligue, remettre les nez en face de la réalité, sans la manne financiere des droit tv, les président vont enfin pensé a ce qui fait venir les gens au stade, LE JEUX, LE FOOT !!!!! Fini les match plus soporifique les un que les autres !!!!

    Maintenant c'est le moment de tout réinventer, peut etre le spotify du foot tant attendu .....

    Signaler
    1. poussin - ven 15 Jan 21 à 6 h 07

      j'ai pas le souvenir que la Ligue 1 bénéficie d'une aussi grande bonté de la part de canal + depuis toutes ses années sinon les clubs français auraient un pouvoir d'achat bien différent et à la hauteur des autres championnats européens . Canal + a perdu gros contre Bein soutenu par les quataris. Du coup, avec ce qu'il se passe aujourd'hui, il y a des règlements de compte en coulisse et beaucoup de rancœur et d'orgueil qui fait qu'on ne tombe pas d'accord et qu'on ne trouve pas de solution. Quand ce petit beau monde aura fini de se chamailler , on pourra peut être sauvez nos clubs de L1 avant qu'ils ne fassent faillite.

      Signaler
    2. le_yogi - ven 15 Jan 21 à 8 h 19

      Lecture intéressante de la situation @rdd4, et c'est vrai que le rôle de Canal en tant que diffuseur "historique" est aussi à souligner, ils ont grandement contribué à développer la L1.
      Reste que je suis un peu plus mesuré sur l'influence de ce possible revirement sur la qualité de jeu en L1. La valorisation des joueurs pour faire des transferts est déjà LA source de revenu essentielle pour beaucoup de clubs, donc on pourrait se dire qu'il y a toujours intérêt à bien faire jouer son équipe, pourtant on vient bien que ça ne fait pas tout.
      Sur l'idée d'une plateforme façon Spotify, cela semble se dessiner de plus en plus. Mais j'espère simplement qu'on arrivera à maintenir une rémunération relativement équitable pour les petits clubs.

      Signaler
      1. JuniAnderson - ven 15 Jan 21 à 8 h 28

        J’adhère a ce que tu dis concernant le spectacle.
        Les présidents doivent se regarder en face et trouver des solutions pour qu’on développe ce spectacle, qu’on arrête ces 0-0 et autres matchs soporifiques. Réduire à 18 clubs me semble nécessaire. Peut on aller plus loin ? Passer à 15 - 16 ? Il y a 6-7 équipes dans ce championnat dont le seul objectif est le maintien avant que la saison ne démarre... Qui paye pour les voir jouer ? A part quelques centaines de fans inconditionnels, Sérieusement ?
        Une répartition des droits plus fortes pour les meilleurs aussi, car en récompensant la performance, on encourage à la développer ?
        Peut être que c’est par l’arbitrage qu’il faut passer (laisser jouer plus comme en Angleterre ?).
        Cette crise pourrait être l’occasion de faire passer grands changements, j’espère que ce sera le cas.

      2. JuniAnderson - ven 15 Jan 21 à 8 h 35

        Si on veut une ligue qui fasse éclore des individualités, la ligue 2 peut faire ce taf..
        Quand on regarde le football, on veut voir des équipes, du jeu. On s’en fout de voir des pipes qui s’entendent pas avec un ou deux joueurs au dessus du lot..
        L’objectif de faire des plus value a pris le pas sur le jeu depuis longtemps, et on était les premiers à s’en plaindre ici ces dernières années...

      3. Tigone - ven 15 Jan 21 à 8 h 47

        C'est une vision particulière en gros si la ville du club n'est grande le club ne mérite pas de jouer en ligue1 ???
        Luzenac ne méritait pas ligue 2???
        C'est tout le principe du sport qui est bafoué avec cette pensé ???
        Si une équipe gagne sur le terrain le droit de jouer en ligue1 et bah elle joue en ligue1 !!!! Peu importe si les parisiens, les lyonnais ou autres ne les regarde pas à la Tv...
        C'est un peu le principe de "Paris c'est pas la France"

      4. JuniAnderson - ven 15 Jan 21 à 8 h 50

        C’est pas du tout ce que j’ai dit Tigone.
        Je prône le beau jeu. Lens, Auxerre ou Sochaux peuvent avoir toute leur place dans ce projet..
        équité sportive oui.
        Mais raz le bol des clubs qui jouent pas et les matchs de merde, désolé je paye pas pour voir ça...

      5. JuniAnderson - ven 15 Jan 21 à 8 h 52

        @tigone relis moi stp.
        Bien au contraire, ce que je propose c’est de revenir à l’essence même du sport : la performance.
        Et pas le passager clandestin qui joue à 11 derrière pour le maintien et la grosse prime sur les droits tv..

      6. le_yogi - ven 15 Jan 21 à 8 h 56

        Oui d'accord avec le boug Tigone, c'est ce qui fait la richesse d'un championnat. Il n'y a pas les mêmes enjeux pour tout le monde, et tout le monde ne peut pas viser le titre. Rappelez-vous du mano a mano Toulouse-Sochaux, Dupraz vs Renard, pour le maintien il y a quelques années. C'était du grand spectacle avec une pure intensité dramatique ! Tu nous fais du darwinisme footballistique là Juni ^^

      7. JuniAnderson - ven 15 Jan 21 à 8 h 59

        Ok. Que je ne vois pas vous plaindre du niveau de la ligue 1...

      8. le_yogi - ven 15 Jan 21 à 9 h 05

        Il y a d'autres solutions envisageables que de simplement dégager les petits clubs sur des considérations arbitraires. Passer à 18 why not, ça a marché en Allemagne, mais après c'est aussi un problème de fond qui se situe aussi sur des questions comme l'équilibre financier avec les autres championnats européens, la culture tactique de nos entraîneurs, les dirigeants magouilleurs et j'en passe ! Pourtant j'ai l'impression qu'on a des atouts sur lesquels s'appuyer, la formation notamment.

      9. JuniAnderson - ven 15 Jan 21 à 11 h 13

        L’équilibre financier vient du fait :

        - qu’on a plus de taxes et charges sociales. Ça on peut rien y faire (sauf en tant que citoyen)

        - qu’on a des revenus moindres : Droits TV, Billetterie, Merchandising.. cette partie s’explique par les faits :
        - qu’il n’y a pas de performance -> les clubs Fr sont la risée de l’Europe en Europa et Champions League. La performance attire cf Gerland qui a commencé à se remplir au moment du premier titre (j’étais abonné depuis 1993, j’ai bien vu l’évolution. Tout le monde s’en foutait du foot à lyon avant le début des années 2020. Idem à Paris avant les qsg.)
        - qu’on ne produit pas de spectacle agréable. Toutes les stats montrent que le jeu est beaucoup plus frileux que nos voisins européens (moins de buts, etc...). Et combien de fois on s’est fait chier devant un match normal de ligue 1? Sérieusement, Lorient-Dijon tu regardes? Ne me dis pas que tu t’attends à voir du spectacle en regardant ce match. Même question pour Paris-Marseille?

        Ce sont les deux seuls facteurs sur lesquels on peut jouer : jeu agréable et performance.
        Désolé d’être cru mais ce n’est pas en donnant du pognon à Nîmes pour avoir réussi à se sauver en jouant à 11 derrière qu’on va y arriver... c’est même contre-productif.

        Et oui la mentalité y est pour beaucoup. C’est quoi cette mentalité justement ? Tous ces discours à la con : « c’était un bon nul pour nous »; « l’important était de ne pas prendre de but ». Tant qu’on récompense le « maintien » comme objectif, tu auras ce genre remarque et d’attitude.

        Autres solutions : un bonus offensif, un arbitrage favorisant les attaquants,

        Les idées ce n’est pas ce qui manque. Mais il faut du changement si on veut enfin devenir un championnat compétitif. Le changement implique nécessairement qu’il y aura des gens pas contents.

  8. Tigone - ven 15 Jan 21 à 6 h 27

    Bolloré aurait dit qu'il souhaitait voir les présidents de L1 à genoux dans uns un bain de sang !!!!!
    Peut-être qu'une petite campagne de désabonnement des clients de canal le ferai réfléchir ???

    Signaler

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut