Nancy - OL : Aulas encense le staff nancéen

Souvent critique envers ses confrères, Jean-Michel Aulas ne l'est pas lorsqu'il s'agit d'évoquer Jacques Rousselot, président de l'ASNL. À quatre jours de leurs retrouvailles, il profite d'un entretien avec l'Est Républicain pour saluer le travail du staff nancéen.

Lyon affrontera Nancy, dimanche, à 15h. L'occasion pour Jean-Michel Aulas de féliciter Jacques Rousselot, président de l'ASNL depuis 1995, tout en glissant un tâcle contrôlé envers la pelouse du Stade Marcel-Picot. "Le synthétique ne m'enlève pas le plaisir de revenir à Nancy où j'entretiens d'excellentes relations avec beaucoup de monde, notamment avec le président" . Avant d'en rajouter une couche. "Le foot français a besoin d'entrepreneurs comme lui, c'est l'un des grands présidents de notre championnat, je le pense très sincèrement" .

Celui qui gère l'OL d'une main de fer depuis 1987 ne cache pas sa proximité avec le président nancéen. "J'ai assisté à plusieurs matchs de l'Euro 2016 en compagnie de Jacques Rousselot, c'est quelqu'un que j'estime beaucoup" , précise-t-il.

En 2011, alors que JMA cherche un remplaçant à Claude Puel sur le banc lyonnais, le président Rousselot lui propose de récupérer Pablo Correa, entraîneur de l'AS Nancy-Lorraine entre 2002 et 2011, et de retour à son poste depuis 2013. "C'était une bonne idée" , admet Aulas. "On avait sérieusement étudié le profil de Pablo Correa (...) Je le considère comme un entraîneur de grande qualité" , affirme celui qui lui préférera une solution interne en la personne de Rémi Garde.

9 commentaires
  1. sonny69dinallo - mer 10 Août 16 à 15 h 13

    Quel joueur offensif souhaite piquer JMA à Nancy ?

  2. Minolt - mer 10 Août 16 à 15 h 31

    Non je pense qu'il y a pas mal de sincérité dans ce que dit Aulas. Rousselot et JMA ça fait des années qu'ils se connaissent et sont amis. Rousselot a vite compris le business model de l'OL et a aidé JMA à le mettre en oeuvre il y a quelques années en le soutenant devant les commissions de présidents de clubs et dans la presse. D'ailleurs Rousselot espère toujours racheter le Marcel Picot pour faire un modèle comme l'OL, à l'échelle de l'ASNL.

  3. ol-91 - mer 10 Août 16 à 16 h 05

    Deux entrepreneurs.

  4. gones 02 - mer 10 Août 16 à 20 h 23

    Il a dit ça aussi : Aulas attaque le PSG sur le compte de BeInSports

    Foot01.com

    Il ne s’en cache pas, et il n’agace pas que sa cible directe avec ses propos, Jean-Michel Aulas en a marre de la domination du PSG, devenue trop évidente avec l’aide financière du Qatar derrière le club de la capitale.

    Pour le président lyonnais, la formation francilienne fait du tort à la Ligue 1, à sa compétitivité et à son attrait, même si le PSG a aussi fait connaître le championnat de France à l’étranger. La situation des droits télés en France est néanmoins pour Jean-Michel Aulas l’occasion de faire une comparaison loin d’être anodine. Notamment avec les difficultés d’un partenaire historique qu’est Canal+, face au nouvel arrivant bein SPORTS qui a beaucoup raflé à ses débuts, avec notamment un prix d’abonnement très bas, même s’il génère des pertes financières colossales.

    « Ce PSG-là tue la concurrence, c’est comme beIN qui met son abonnement à 14 euros pour assommer Canal… Je rentre de Chine où les droits TV de la Liga espagnole viennent d’être achetés 50 millions d’euros. Ceux de la L1 ont été vendus 250.000 euros… En Espagne, il y a deux géants comme le Real et le Barça mais il y a une saine émulation qui tire toutes les équipes vers le haut. C’est ce qui a aidé l’Atletico Madrid à jouer la finale de la Ligue des Champions et au FC Séville de remporter l’Europa League. Encore une fois, j’insiste sur la notion d’intérêt commun. Regardez aussi la Premier League anglaise, ce championnat est devenu prisé par le monde entier grâce à la concurrence que se sont longtemps livrés Manchester United, Arsenal, Liverpool et Chelsea dans le « big four ». Tous les autres clubs anglais ont fini par en profiter, comme Leicester qui a touché d’importants droits TV l’ayant aidé à devenir champion d’Angleterre », a expliqué Jean-Michel Aulas dans les colonnes de l’Est Républicain. Néanmoins, si la Ligue 1 touche des droits télés record de 748 ME par an, elle doit aussi dire merci à bein SPORTS, qui a évité un monopole total de la part de Canal+, avec la baisse des droits qui était attendue avec.

  5. OLVictory - jeu 11 Août 16 à 8 h 25

    La situation d'avant c'était Canal qui avait le monopole et des droits TV qui avaient tendance a baisser.
    L'arrivée de BeIn a apporté de la concurrence avec augmentation des droits pour les clubs.
    Qu'Aulas critique ceci montre bien que son discours n'a aucun fondement sérieux, il edtven totale contradiction avec lui-même et c'est malsain.

  6. Alain Vargnieu - jeu 11 Août 16 à 10 h 11

    Mr Aulas, les bouffons, ok, vous etes qui ,vous pour lui manquer de respect,des lèches burnes qataris, ça se sent;en France y a + d émulations des droits tv,canal est mort,reste qui Bein, des qataris, ben voyons,sur que pour les lèches burnes qataris, c est pain béni;nous avons les droits tv les+bas d Europe et avec la main mise de l état qatari ,sur le club de foot ,de la capitale de France,(c est extraordinaire ça hein les lèches burnes et ça vous choque pas)ça va pas s arranger,mais tout est calculé par les qataris,tout est fait pour eux.Bref c est comme la coupe du monde de foot qu on leur a donnée(enfin magouillée),bientôt le champion de France(le psg)sera sacré au mois d octobre,c est sur que ça va pas intéresser les publicistes et les tv;bref le petit monde parisien est content et les qataris rient,tout va bien,bandes de moutons ,pauvres nazes,je suis dégoutté de tous ces cons agenouillés devant le Qatar ,heureux comme des couilles tendues,j espère sincèrement que ça va vite se péter la gueule,parce que malheureusement,ce ne sont pas les vendus pourris des instances du foot national ou international qui vont faire quoi que se soit

  7. BenzBK - jeu 11 Août 16 à 10 h 54

    Je pense que le problème de fond est surtout que le championnat de ligue 1 intéresse peu de monde à l'étranger et pour diverses raisons (Football pas du tout spectaculaire, peu de stars, tribunes vides, pas de suspens, peu de clubs prestigieux en coupe d'europe). Le PSG contribue à rendre la ligue 1 ennuyeuse mais permet d'apporter un rayonnement à l'international, ce qui est déjà un bon début. Il faudrait maintenant réussir à rendre la ligue 1 agréable à regarder, en espérant que l'effet Euro 2016 est un impact sur les billetteries (même si je n'y crois pas trop) et que Lyon et Monaco arrivent à redevenir compétitif en coupe d'europe. Pour le reste, même si Paris a un budget faramineux, il ne m'impressionne pas autant qu'un club comme le Réal ou Barcelone.

  8. Hans Koumba - jeu 11 Août 16 à 19 h 53

    Aulas a tord de critiquer Paris sans Paris le championnat français ressemblerait au championnat belge

    1. ol-91 - jeu 11 Août 16 à 23 h 10

      ...et il ressemble à quoi maintenant ?

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut