(Photo by JEFF PACHOUD / AFP)

Nîmes - OL : une victoire pour y croire encore

Dans cette lutte pour la 3e place et la Ligue des champions, l’OL n’aura pas le droit à l’erreur ce dimanche. L’Olympique lyonnais doit repartir avec les trois points de son déplacement à Nîmes, tout en espérant un accroc de Monaco face à Rennes.

Le traditionnel multiplex de fin de saison fait son retour ce dimanche. L’Olympique lyonnais voyagera à Nîmes pour la 37e journée de Ligue 1. Un déplacement chez le 19e qu’il faudra prendre au sérieux. En effet, dans cette lutte pour la 3e place avec Monaco, Rudi Garcia et ses joueurs n’auront certainement pas le choix de réaliser un sans-faute sur ces deux derniers matches.

L’entraîneur rhodanien a parfaitement conscience des enjeux de cette rencontre "On n'a pas de calcul à faire. Il faut gagner nos affiches, a-t-il martelé. Ce sera encore difficile, mais il faudra l'emporter en espérant un faux pas adverse. Je pense vraiment qu'au moins une équipe devant nous ne remportera pas ses deux dernières rencontres. Nous, nous sommes obligés de tout gagner. Il faudra être déterminés mais en gardant la tête froide. Il y a énormément de suspense à tous les étages. Tout peut arriver. Lorsqu'on a un objectif, ça donne un surplus d'énergie. On sait que notre adversaire l'aura, mais nous aussi."

Nîmes lutte pour ne pas descendre

En face, les Gardois lutteront pour leur survie. Il leur faut absolument l’emporter pour espérer sortir de la zone rouge. Ils seront donc extrêmement motivés pour faire tomber l’OL. « Il faut être focalisé sur Lyon qui a cette épée de Damoclès au-dessus de la tête car pour eux, une qualification en Ligue des champions, c'est presque vital. Ils sont dans l'obligation de venir gagner ici », a affirmé Pascal Plancque, l'entraîneur nîmois. Un moyen également de décharger la pression qui va irrémédiablement peser sur les épaules de son groupe

De son côté, l’ASM accueillera Rennes pour une affiche a priori au moins aussi difficile. En cas de succès, l’Olympique lyonnais mettrait la pression sur les Monégasques, toujours maîtres de leur destin. La Ligue des champions est sur toutes les lèvres du côté du Rhône. Mais après avoir affiché ses ambitions, le club doit désormais valider cela sur le terrain, comme lors des dernières journées.

12 commentaires
  1. Moimoi - dim 16 Mai 21 à 9 h 00

    Me semble avoir déjà lu ça.

  2. Moimoi - dim 16 Mai 21 à 9 h 14

    Tenez, pas mal le coach : "quand on a un objectif, ça donne un surplus d'énergie. Les Nîmois l'auront dimanche, mais nous aussi. On doit rattraper ceux qui sont devant nous au classement".

  3. Moimoi - dim 16 Mai 21 à 9 h 17

    Du côté des réserves, il y avait un match amical intéressant cette après-midi entre celle de l'Olympique Lyonnais, pensionnaire de N2, et celle de l'OGC Nice, qui évolue en National 3.
    Et c'est finalement un match nul entre les jeunes Gones et les jeunes pousses des Aiglons qui a eu lieu, avec un score de 2 buts partout au terme des 90 minutes.
    Du côté de l'OL, les buteurs sont Florent Da Silva, qui a déjà fait son apparition dans le groupe professionnel cette saison, et Bradley Barcola. Nice obtient un bon résultat avec ce nul
    (Foot national).

  4. JUNi DU 36 - dim 16 Mai 21 à 9 h 49

    Yes tout le monde perd les 2 matchs nous on gagne et on est champion 😁

  5. XUO - dim 16 Mai 21 à 10 h 09

    La déclaration de Garcia mérite une étude de texte.
    " Je pense vraiment qu'au moins une équipe devant nous ne remportera pas ses deux dernières rencontres. " Une équipe devant nous, AU MOINS, ne remportera pas une des deux dernières rencontres, aurait été plus juste. De toute façon, cette réflexion est complètement inutile.

    " Ce sera encore difficile, mais il faudra l'emporter en espérant un faux pas adverse." Espérer demande-t-il beaucoup d'efforts? De la part de qui ? A quels moments ?

    " Nous, nous sommes obligés de tout gagner. " Cette ardente obligation devrait habiter tous les acteurs, quelle que soit la rencontre à l'ordre du jour. TOUT gagner, vous rendez-vous compte, DEUX matchs !!!

    " Lorsqu'on a un objectif, ça donne un surplus d'énergie. " Gwendal Chabas rapporte le propos en évoquant le " martèlement " Cela allait sans dire mais cela va-t-il mieux en le disant? Pas sûr, dans la mesure ou le propos précédent n'a pas trouvé d'échos au cours de la seconde partie du championnat.

    Voilà bien de la tchatche pour retenir l'attention des journalistes qui, comme chacun le sait, ont horreur du vide.

    En revanche, " Il faudra être déterminés mais en gardant la tête froide." mérite d'être retenu car particulièrement adapté à la situation.

    1. montcoua - dim 16 Mai 21 à 10 h 46

      Ne t'enflamme pas et ne confond pas la rue d'Ulm et Le groupama stadium... 😉

    2. poussin - dim 16 Mai 21 à 13 h 50

      +69 xuo

    3. OL-91 - dim 16 Mai 21 à 14 h 05

      Ce ne sont que des discours de stimulation. Tous les coaches tiennent les mêmes propos.

    4. SergioLeglise - dim 16 Mai 21 à 14 h 08

      Ils sont sourds aux stimulations. Ou la stimulation rend sourd ?

      1. XUO - dim 16 Mai 21 à 14 h 24

        Excuse-moi, je ne t'entends pas bien, j'ai une banane dans l'oreille....

      2. SergioLeglise - dim 16 Mai 21 à 18 h 32

        L'Echo des savanes aussi ! Décidément on a une culture commune !

  6. Juni forever OL - dim 16 Mai 21 à 12 h 59

    Allez l'OL

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut