OL : Ada Hegerberg ne veut pas brûler les étapes pour son retour

Depuis le 19 janvier dernier, Ada Hegerberg n'a pas disputé la moindre rencontre officielle. Après sa rupture du ligament croisé du genou droit, la buteuse de l'OL a été opérée d'une fracture de fatigue au tibia. Elle veut désormais prendre son temps pour revenir sur les terrains afin d'éviter une rechute.

En janvier dernier, Ada Hegerberg a été victime d'une rupture du ligament croisé antérieur du genou droit. La Norvégienne a fait son retour à l'entraînement cet été mais finalement, une fracture de fatigue au tibia l'a contrainte à une nouvelle opération. "Aujourd’hui, le genou est vraiment solide, on a vraiment fait du bon boulot avec Romain Segui, notre préparateur physique. J’aurais été vite de retour sur le terrain si je n’avais pas eu le tibia, raconte-t-elle dans un entretien accordé à L'Equipière. Parce que cette fracture de fatigue, c’est une autre histoire… Après l’opération, il me faut du temps pour que l’os se solidifie. Il faut que je puisse garder un certain équilibre, mettre du poids sur cette jambe mais ne pas aller trop vite dans le processus de reprise. Je dois écouter mon corps, s’il faut attendre encore un peu, je le ferai."

Cela fait donc presque un an que la buteuse de l'OL n'a pas joué un match officiel. "C’est très bizarre. Petit à petit, j’ai eu l’impression de perdre un peu mon identité de footballeuse. Je suis au travail pour jouer au foot et être performante. Être en dehors du terrain pendant une si longue période, c’est un challenge mental et je serai forcément différente maintenant, confie-t-elle. J’ai vécu quelque chose de tellement particulier. À mon retour, je ne serai ni la même femme, ni la même joueuse. J’essaie de voir les choses de façon positive, j’ai eu le temps de bosser sur autre chose, de penser et de réfléchir différemment. En tous cas, je fais le maximum pour revenir encore plus forte."

"J’ai eu des douleurs pendant toute l’année"

Au départ, elle espérait être de retour pour le "Final 8" en Espagne cet été. "C’était important d’avoir un objectif dans ma tête, mais je le prenais très tranquillement. Six mois et demi après des croisés, pour reprendre, je savais que c’était très court. Quand je me suis blessée, je me suis dit tout de suite que je prendrai le temps qu’il faudrait pour être prête mentalement et physiquement, annonce Ada Hergerberg. Avec le préparateur physique, on a fait un bon boulot, mais en fin de compte, c’est le tibia qui m’a empêchée de reprendre. J’ai eu des douleurs pendant toute l’année, les douleurs étaient là aussi pendant la rééducation. Il y a un moment où je me suis dit qu’il fallait réparer ces choses-là dans mon corps."

Dans cette interview, l'attaquante lyonnaise explique comment les Fenottes doivent faire pour conserver leur avance sur leurs concurrentes. "Il faut toujours analyser, mettre la barre plus haut chaque année, ne pas s’endormir. Les joueuses ont une grande part de responsabilité, le club aussi, notamment dans le recrutement, affirme-t-elle. Il faut prendre des joueuses qui ont la gagne dans le sang, le caractère pour réussir à s’adapter à l’ADN de l’OL."

"Je veux jouer dans le club qui gagne"

En fin de contrat en juin prochain, Ada Hegerberg reste évasive sur une éventuelle prolongation. "Pour le moment, je suis focus sur mon retour. J’ai la chance d’avoir de très bons agents qui s’occupent de tout ça. Ma priorité, c’est de revenir à fond pour l’équipe. Je suis consciente de la chance que j’ai d’être à Lyon. Je n’aime pas parler d’autres clubs, surtout quand j’ai un contrat qui dure jusqu’à 2021." Elle ne ferme cependant pas la porte à un départ à l'étranger. "Que ce soit en 2021 ou plus tard, je n’ai peur de rien, clame-t-elle. Je connais mes valeurs, je ne vais jamais avoir peur de tenter quelque chose de nouveau. Le plus important c’est de gagner, je veux jouer dans le club qui gagne."

2 commentaires
  1. LELAVALLOIS - mer 18 Nov 20 à 13 h 27

    ADA , nous t'aimons, tu as l' ADN OL, nous souhaitons que tu restes jusko bout a Lyon ...
    Bon retour bientot sur les terrajns, ton talent nous manque grave ...

  2. dede74 - mer 18 Nov 20 à 13 h 57

    Oui Ada, reviens quand tu seras en pleine forme, quand tu te sentiras prête, tu nous manques énormément mais, quand tu reviendras, tu auras tellement faim de ballon, que tu vas tout exploser 🙂
    Et puis, tu restes avec nous ad-vitam éternum, l'OL est l'équipe qui gagne alors, sauf à vouloir connaître une autre culture foot, tu ne trouveras pas mieux, sans fausse modestie 😆
    A bientôt.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut