OL – Ajax : quand Sonny Anderson raconte son atypique préparation avant Bruges

Les Gones se souviendront longtemps de ce match face au FC Bruges (3-0) lors des seizièmes de finale retour de la Ligue Europa en 2001. Sonny Anderson se remémore cette rencontre et sa préparation encore plus, auteur d’un triplé gagnant.

Si l’ensemble des Lyonnais croient en la « Remontadajax », c’est en partie grâce au bon souvenir de Bruges. Nous sommes le 6 décembre 2001 lorsque les joueurs lyonnais reçoivent en match retour les Belges, pour le compte des seizièmes de finale de la C3. Ils ont perdu quatre à un à l’aller et doivent remonter trois buts pour se qualifier. La situation rappelle celle que le club de Jean-Michel Aulas s’apprête à vivre seize ans après, ce jeudi (21h05 au Parc OL). A l’époque, l’Olympique lyonnais compte sur ses attaquants pour renverser la tendance. Et ils y parviennent grâce à trois buts de Sonny Anderson. Dans Le Parisien et Aujourd’hui en France, la star lyonnaise se souvient. « C'est le seul match de ma carrière que j'ai joué en ne pensant qu'à moi, avoue le Brésilien. J'avais été égoïste dans ma préparation mentale. Je me suis concentré pendant dix jours pour marquer. J'avais complètement loupé mon match aller et je n'ai presque pas pensé au collectif ». Des déclarations surprenantes.

« Si j’ai la chance de réaliser le même exploit que Sonny, c’est avec plaisir que je le ferais »

Cette saison, les espoirs se fondent sur Alexandre Lacazette. « La présence d’Alexandre change beaucoup de choses. On sait qu’il est capable de marquer à n’importe quel moment. C’est notre leader d’attaque », a expliqué Bruno Genesio. L’international français a, lui, indiqué à la chaîne OL TV « Si j’ai la chance de réaliser le même exploit que Sonny, c’est avec plaisir que je le ferais... mais je ne me vois pas dans le rôle de sauveur. Je fais partie d'un groupe et j’ai envie d’aider mes partenaires en marquant ou en les faisant marquer ». Espérons que « Alex » soit dans un grand soir et use de son individualité pour faire la différence.

12 commentaires
  1. Naka De Lyon - jeu 11 Mai 17 à 11 h 44

    MON JOUEUR PRÉFÉRÉ A VIE !!!!!!
    J'ai ete emu de beaucoup de depart a lyon avec la petite larmes qui coule mais lui c'est le seul ou j'ai pleuré son depart au sens premier du terme .
    Je suis fier de l'avoir vu jouer chez nous , d'avoir ete assez grand a cette époque pour comprendre ce que j'avais sous les yeux .
    Le seul joueur ou j'ai fait le jubilé

    1. Altheos - jeu 11 Mai 17 à 11 h 48

      Choix tout à fait respectable 😉
      Pour l'OL, j'avoue que Juni me fait davantage frissonner.
      Sinon, il y eu Canto à Manchester, Gerard à Liverpool.
      Et puis ZZ, Raul, Giggs, Beckham, Scholes et CR7.

      1. Naka De Lyon - jeu 11 Mai 17 à 12 h 46

        Perso c'est tout club confondu lol , je sais pas il avait un truc sur le terrain qui m'hypnotisait quand il prenait le ballon , j'ai retrouver ca chez zizou aussi ( qui etait bien plus techique bien sur ) , un joueur beau a voir jouer balle au pieds .
        Les petits coups rapide que Sonny donnait a la balle quand il se mettait a accelerer j'adooooorais ca je trouvai ca trop classe .
        D'ailleurs quel classe il avait ce joueur .
        Son but contre porato restera gravé dans ma tete a vie comme le but de sam contre tottenham........Le geste pur .

      2. Naka De Lyon - jeu 11 Mai 17 à 13 h 16

        Juste pour le plaisir parce que y a pas de mal a se faire du bien 😉
        https://www.youtube.com/watch?v=tR8b2IaRoPU
        Celui dont jte parle atheos a le numero 14 . Un bijou footballistique .
        En direct ce but m'avais vrmnt marqué comme si le temps c'etait arrêté , d'habitude on pousse jusqu'àu bout de l'action mais la tout le stade le stade s'etait tut ayu moment de sa frappe avant d'exploser quand les filets ont vibrés . C'etait juste magique un de mes plus beaux moment vecu a gerland .

  2. Juninho Pernambucano - jeu 11 Mai 17 à 13 h 00

    L'attaquant avec le plus de classe que j'ai jamais vu .
    Sa technique éblouissante était un spectacle à elle toute seule .

  3. Forest Gone - jeu 11 Mai 17 à 13 h 19

    Si je suis fan de l'OL, c'est grâce à lui. Quel seigneur! Mais ma foie en l'OL a tendance a vaciller ces derniers temps.

  4. XUO - jeu 11 Mai 17 à 13 h 46

    J'ai découvert Sonny avant tout le monde ici présent. Il venait de débarquer au Servette. Je le regardais sur la TSR. Quelle classe ! Ses contrôles orientés, à montrer dans les écoles de foot. Bordeaux européen a vite appris à le connaître.
    Il y a eu un avant Sonny avec Combin, Rambert, di Nallo, Lacombe...Et puis un après : le Lyon européen.

    1. Naka De Lyon - jeu 11 Mai 17 à 13 h 49

      Cavegoal et flo maurice t'en fait quoi ?

      1. XUO - jeu 11 Mai 17 à 14 h 15

        Caveglia et Maurice pas mauvais mais à ranger derrière ceux cités ci-dessus. Demande aux anciens : dada and else.

      2. Naka De Lyon - jeu 11 Mai 17 à 17 h 33

        Eh oh y a une histoire entre l'epoque rambert et l'epoque Sonnygoal .

  5. stylo - jeu 11 Mai 17 à 13 h 50

    c'est chié mais les patates de loin ça a de la gueule quand même, qu'est ce que ça manque à nos joueurs, je ne sais pas pourquoi on a oublié d'utiliser ce type d'armes contre les adversaires regroupés. autre chose, mais je trouve que nos remontées de balle sont trop lentes, la logique des attaques placées demande une trop grande technique contre les bus mis devant le but.

  6. sonny69dinallo - jeu 11 Mai 17 à 16 h 59

    Sonny c'est la classe et la détermination tout ce qu'il faut pour un attaquant... Lacazette s'en rapproche de plus en plus.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut