©PHOTOPQR/LE PROGRES/Stephane Guiochon – MATHIEU VALBUENA ET JEREMY JACQUEMOT (MaxPPP TagID: maxsportsworldtwo491247.jpg) [Photo via MaxPPP]

OL - Ajax : une "remontajax" pour marquer l'histoire

En mauvaise posture après sa défaite 4-1 au match aller à Amsterdam, l'Olympique lyonnais devra réaliser un exploit ce soir (21h05) au Parc-OL s'il veut aller en finale de l'Europa League. La jeunesse des ajacides, l'ambiance électrique du Parc-OL et le retour d'Alexandre Lacazette sont des motifs d'espoir pour le septuple champion de France.

"Il faut l'union sacrée pour cet évènement". C'est le message prôné par Jean-Michel Aulas à la suite de la victoire de l'OL face à Nantes dimanche dernier (3-2) en Ligue 1. Entrer dans l'histoire, pour avoir l'occasion de disputer la première finale européenne depuis la naissance du club. En conférence de presse, Maxime Gonalons, le capitaine rhodanien, n'y est pas allé par quatre chemins avant ce match synonyme de dernière chance pour sauver une saison bien terne sur le plan sportif : "Si on n'y croit pas, mieux vaut changer de métier". Ce message conquérant du numéro 21 contraste avec les doutes sur son avenir qu'il a laissé apparaître dans Le Progrès hier, des mots qui ont agacé les dirigeants et supporters lyonnais. Ces derniers lui reprochent d'avoir mis en avant sa situation personnelle à la veille d'une rencontre décisive : "Il me faudra des garanties sur l'avenir. Il y aura des discussions. On se mettra autour d'une table comme on l'a toujours fait. Ce seront des négociations importantes. Je ne veux pas rester à si les ambitions sont à la baisse. Et on trouvera la meilleure solution. J'ai besoin d'avoir des ambitions en face de moi".

Les espoirs et les raisons d'y croire

La tâche du jour s'annonce compliquée pour l'OL. Il n'empêche, les récentes performances des gones en Europa League ont montré que les joueurs de Bruno Genesio ont cette capacité de faire exploser les défenses adverses. Face à l'AS Roma, l'OL avait su inscrire quatre buts dans son antre, un match dans lequel les Lyonnais n'apparaissaient pas comme les favoris. Ils ont également su inscrire sept buts lors du match retour face à un autre club néerlandais, l'AZ Alkmaar. Entre Rhône et Saône, l'espoir fait vivre. L'espoir et les souvenirs des 16 victoires avec plus de trois buts d'écart en coupe d'Europe jusqu'à aujourd'hui. Et ce souvenir du 6 décembre 2001, après une défaite 4-1 en Belgique, les Lyonnais s'étaient imposés 3-0 à Gerland en 8es retour de la coupe de l'UEFA. Ce soir là, Sonny Anderson avait été le héros de ce match avec un triplé retentissant. Un costume que devra enfiler Alexandre Lacazette s'il veut entrer un peu plus dans le coeur des supporters et dans l'histoire de son club formateur.

De Bosz ne va rien changer

Au tour précédent, les joueurs de l'Ajax étaient opposés à Schalke 04. Le club allemand, habitué aux joutes européennes, s'était incliné 2-0 lors du match aller aux Pays-Bas. À l'instar du Parc-OL, la Veltins-Arena est un stade où règne une chaude ambiance et il n'est pas simple de s'y imposer. En enflammant le match, bien aidé par son public, Schalke avait su rattraper son retard au terme du temps réglementaire (2-0 / 2-2 sur l'ensemble des deux matchs). Avec une moyenne d'âge de moins de 24 ans, l'équipe hollandaise était promise à un scénario crispant lors des prolongations. Sans douter, ils ont su trouver les ressources nécessaires pour inscrire deux buts par l'intermédiaire de Viergever et Younes. L'Ajax Amsterdam est une équipe à la fois insouciante, audacieuse et bien en place tactiquement. L'Olympique lyonnais devra rattraper un retard de trois buts pour pouvoir espérer une qualification en finale de l'Europa League, le tout sans en encaisser. Une mission encore plus ardue lorsque l'OL encaisse 44 buts en 36 rencontres de Ligue 1. Ces derniers jours, Franck De Bosz a insisté auprès de ses joueurs pour les rassurer avant cette demi-finale retour, ces derniers devront jouer sans complexes, d'infériorité à l'idée d'accéder en finale d'une coupe européenne pour un effectif aussi inexpérimenté, et de supériorité après une large victoire au match aller face aux rhodaniens. En conférence de presse d'avant match, le technicien a également souligné que son équipe a "souvent bien joué à l'extérieur" cette saison. Les Lyonnais sont prévenus, leur adversaire ne viendra pas pour fermer le jeu mais bien pour marquer ce fameux but à l'extérieur qui réduirait, quasi-définitivement, les chances de qualification des hommes de Bruno Genesio. De quoi laisser des espaces et des opportunités de marquer des buts. À l'OL d'écrire une nouvelle page de son histoire.

4 commentaires
  1. jeepy - jeu 11 Mai 17 à 6 h 49

    Lorsque l'on voir les joueurs retenus (toujours les mêmes !), aucune innovation, surtout dans la création
    du jeu, avec une défense à faire peur... Et un milieu très performant avec Gonalons, complètement dépassé hormis dans les parlottes. On ne voit pas comment on peut marquer trois buts sans en prendre un seul á l'Ajax.

  2. jeepy - jeu 11 Mai 17 à 7 h 50

    J'espère qu'ils ont regardé le REAL .... De l'engagement, un jeu rapide á une touche de balle, sans dribbles... C'est une autre dimension ! Benzema magnifique.. Royal...

  3. DUBOL - jeu 11 Mai 17 à 8 h 12

    Bon, quand je suis rationnel je n'y crois pas beaucoup, parce qu'on risque fortement de voir une équipe de départ sans l'audace qu'il faudrait pour ce genre de match.
    Voir un Tolisso en 10 par exemple serait une très mauvaise idée puisqu'il va falloir de l'impact dans la récup et mettre un vrai créateur à la relance.
    J'aimerais tant voir un losange par exemple pour densifier au milieu avec Darder Tousart Tolisso Fekir derrière Cornet et Lacazette...
    Bref, peu importe, espérons l'irrationnel ! Qu'ils m'offrent un beau cadeau d'anniversaire (j'espère que ça nous portera chance) ! 🙂

  4. OLBeijing - jeu 11 Mai 17 à 18 h 42

    Plutôt valbuena derrière fekir et lacazette non? Derrière lui je met ferri tousard tolisso.

    Enfin on peut rever hein ^^

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut