OL - Ajax : Genesio joue gros

Bruno Genesio s’apprête à diriger l’un des matches les plus importants de sa courte carrière d’entraîneur au plus haut niveau, ce jeudi soir face à l’Ajax Amsterdam en demi-finale retour de la Ligue Europa (21h05). Cette rencontre pourrait bien conditionner la suite de son aventure lyonnaise.

C’est toute une saison et bien plus encore qui se joue. Ce jeudi soir face à l’Ajax Amsterdam, en demi-finale retour de la Ligue Europa (21h05), l’OL peut signer l’un des plus beaux exploits de son histoire. Joueurs, staff, comme dirigeants se croient capables de renverser la vapeur, après un match aller bien mal négocié (1-4). « Remontajax », tous les Lyonnais n’ont pas que ce mot à la bouche ces derniers jours. Bruno Genesio, en tête de file, est persuadé que ses hommes peuvent le faire. Si en apparence l’entraîneur rhodanien n’a rien à craindre pour la suite de son aventure dans la capitale des Gaules, il pourrait faire les frais d’une élimination.

Aucun entraîneur lyonnais ne fait pire

Largué depuis de longs mois en Championnat, l’Olympique lyonnais n’a plus que la Ligue Europa pour espérer sauver une saison bien terne. Si Bruno Genesio avait réussi le pari d’emmener son équipe sur la deuxième marche du podium de Ligue 1 la saison dernière, cette année est bien plus compliquée pour lui. Le technicien rhodanien a souvent été pointé du doigt par les observateurs et les supporters, qui lui reprochent de ne pas avoir de philosophie de jeu. L’ancien adjoint de Rémi Garde et Hubert Fournier, avait même fini par se braquer, en février dernier. « Je n’ai pas envie d’expliquer ma philosophie de jeu, je suis fatigué de toutes ces questions, j’en ai un petit peu assez d’être remis en question sans arrêt sur tout ce que je fais, qu’on joue en losange, en carré, en triangle, en rectangle, à quatre, à cinq, à trois, à deux, voilà. Je ne me justifie plus, je fais mes choix, je les assume et ça s’arrête là », avait-il lancé.

Il faut dire que l’entraîneur lyonnais n’a jamais réussi à trouver la bonne formule pour son OL. Hésitant de longs mois entre le 4-2-3-1 et le 4-3-3, il semble avoir définitivement choisi la première option. Mais ce n’est pas le seul problème. Il n’a jamais vraiment réussi à trouver paire idéale en défense centrale, a souvent été pointé du doigt dans le choix de ses hommes, et son coaching n’a pas toujours été très bon. La mauvaise saison lyonnaise se traduit dans les statiques. Avec 21 défaites toutes compétitions confondues, Lyon égale presque son triste record de la saison 1982-1983 (22 défaites). Pire, Bruno Genesio, avec 36%, est devenu l’entraîneur lyonnais au XXIe siècle, avec le plus gros ratio de défaites. En coupe d’Europe, le bilan du coach de l’OL est encore favorable (six victoires, deux nuls, cinq défaites). Il devra ajouter une large victoire face à l’Ajax, pour sauver une saison décidément bien décevante.

Jean-Michel Aulas a semé le doute quant à son avenir

Contre vents et marrées, Jean-Michel Aulas a toujours publiquement soutenu Bruno Genesio. Les deux hommes s’apprécient et jouissent d’une relation privilégiée. Le président lyonnais et son entraîneur s’entretiennent régulièrement, et s'accordent une véritable confiance. Dans les faits, pas de quoi inquiéter le technicien rhodanien pour la suite de son aventure à l’OL, donc. Une petite phrase de JMA a quand même semé le doute la semaine dernière. Au lendemain de la claque reçue à Amsterdam, le boss de l’Olympique lyonnais rappelait sur RMC, qu’il avait « une confiance absolue en Bruno (Genesio, ndlr), avant d’ajouter, évidemment que si les choses ne se déroulent pas comme on l'imagine, on a toujours la possibilité de changer. » Aulas, par nature, est une personne très optimiste et croit dur comme fer, les Lyonnais capables de se qualifier en finale de la Ligue Europa. Si tel n’était pas le cas, les choses pourraient donc bouger sur le banc de Lyon cet été.

L’enjeu de cette demi-finale retour de Ligue Europa est donc d’une extrême importance pour Bruno Genesio. Le résultat de la rencontre devrait certainement conditionner la suite de sa carrière à l’Olympique lyonnais, si l’on se fie aux propos de Jean-Michel Aulas. L’entraîneur de l’OL ne se met pourtant aucune pression particulière. « Je ne prends pas ce match comme un challenge personnel pour sauver ma saison ou quoi que ce soit. C’est le club et l’équipe qui m’intéressent, qui m’animent », affirmait-il ce mercredi. L’ancien adjoint de Rémi Garde et Hubert Fournier semble avoir préparé ce rendez-vous avec sérieux et ambition. A l’aller les joueurs n’avaient « pas respecté les consignes du coach », selon Alexandre Lacazette. Ce jeudi, le technicien rhodanien a « insisté sur le mental, sur le fait qu’on n’était qu’à la mi-temps et que l’exploit était possible. On a beaucoup parlé mais maintenant, il faut montrer qu’on en est capables sur le terrain car c’est le plus important. » A Bruno Genesio de montrer qu'il a encore sa place sur le banc de l'Olympique lyonnais.

18 commentaires
  1. sonny69dinallo - jeu 11 Mai 17 à 9 h 03

    Génésio sera remplacé quelque soit le résultat de ce soir et même d'une éventuelle victoire en finale.
    A la lecture de l'article, on se rend compte que la bonne idée Garde s'est transformée en fausse bonne idée Fournier puis Génésio
    Aujourd'hui c'est d'un entraîneur expérimenté, hors lyonnais qu'il faut choisir pour qu'il puisse apporter un supplément d'âme aux joueurs formés au club

  2. Burp - jeu 11 Mai 17 à 9 h 03

    Le nombre de défaite augmente pour chaque entraîneur
    Le prochain devrait frôler le 50%

  3. Burp - jeu 11 Mai 17 à 9 h 11

    Ca va devenir compliqué d'être formidablement heureux avec l olympique lyonnais

    1. Naka De Lyon - jeu 11 Mai 17 à 12 h 20

      Pourquoi ? Les féminines ne te rendent pas heureux ? La cfa te rendent pas heureux ? Les jeunes te rendent pas heureux ?
      il y a pleins de raison d'etre formidablement heureux avec l'Olympique Lyonnais . ^^
      L'Olympique Lyonnais est un club , une institution........
      L'Olympique Lyonnais ce n'est pas QUE l'equipe premiere . 🙂

      1. Gones2wano - jeu 11 Mai 17 à 12 h 42

        Personne moi les féminine je m'en fou complètement, les jeunes sa m'intéresse mais ça rend pas plus heureux que cela, le plus important et la priorité c'est les pro, si eux ne marche pas bien c'est la le vrai souci

  4. MagnifiqueAngel - jeu 11 Mai 17 à 9 h 25

    Pour moi cette saison a été un avertissement à notre système de management qui n'a plus lieux d'être. On arrive maintenant à une époque ou un club ne peut plus être gérer comme une épicerie familiale de quartier. Le club est à l'image de la philosophie de jeu sur le terrain : Sans aucune structure. Des gens occupent des postes sans avoir aucune références si ce n'est d'être ancien joueur. Notre " coach " est en place seulement parce que Bernard Lacombe le voulait pour garder la main sur l'équipe. On a pas de directeur sportif, ni de cellule de recrutement. À côté les autres équipes se mettent en place tranquillement mais sûrement. On ne peut pas continuer comme ça

  5. Juninho Pernambucano - jeu 11 Mai 17 à 10 h 15

    Espérons que JMA ait gardé sa lucidité et préparé la saison prochaine avec une nouvelle équipe et un nouveau staff car c'est la chute assurée si on continue ainsi , en perdant qui plus est 3 de nos meilleurs joueurs au moins .
    S'il pouvait faire un pont d'or à Lucien Favre je lui en serait infiniment reconnaissant .
    Il est en contact avec lui depuis l'affaire Hubert Fournier , je ne peux pas croire qu'il ait tiré un trait sur lui .

  6. janot06 - jeu 11 Mai 17 à 10 h 34

    Il est inimaginable d'envisager la prochaine saison avec le même coach à la tête de l'OL.
    J'ose espérer que JMA a gardé suffisamment de lucidité pour en convenir et adopter les réformes nécessaires - coaching, DS, cellule de recrutement - afin que le club franchisse enfin le palier nécessaire non seulement pour revenir au top niveau, mais aussi pour sa survie.
    Attention, la concurrence va devenir encore plus vive la prochaine saison avec les restructurations de clubs tels que l'OM ou Lille, pour ne citer que ceux-là.

  7. XUO - jeu 11 Mai 17 à 11 h 17

    1 - A l’aller les joueurs n’avaient « pas respecté les consignes du coach », selon Alexandre Lacazette.
    2 - Au lendemain de la claque reçue à Amsterdam, le boss de l’Olympique lyonnais rappelait sur RMC, qu’il avait « une confiance absolue en Bruno (Genesio, ndlr), avant d’ajouter, évidemment que si les choses ne se déroulent pas comme on l’imagine, on a toujours la possibilité de changer. »
    3 - « Je ne prends pas ce match comme un challenge personnel pour sauver ma saison ou quoi que ce soit. C’est le club et l’équipe qui m’intéressent, qui m’animent »

    Ces trois déclarations suffisent à elles-seules pour déterminer l'avenir de Genesio. A-t-on besoin de savoir s'il a tué son père, violé sa mère, ou l'inverse et bouffé le chien pour le condamner ?

    1. Naka De Lyon - jeu 11 Mai 17 à 12 h 22

      Connaissant jma , tu sens pas le ranieri toi ?

    2. Naka De Lyon - jeu 11 Mai 17 à 14 h 04

      Serieux ? J'avais entendu que nice etait dessus mais pas qu'il leurs avait deja dit oui

  8. gerard mansoif - jeu 11 Mai 17 à 11 h 45

    Bonjour à tous. Pour moi l'avenir de Genesio est déjà scellé. Le résultat de notre parcours en EL n'aura pas d'incidence. Il me semble qu'il faut aller voir ailleurs qu'à l'OL. Et il faudra faire attention car d'autres clubs vont fortement se renforcer à l'intersaison. En tout cas , cela tait longtemps que l'Ol ne m'a pas fait vibrer le temps d'un match. J'espère que ce sera ce soir ALLEZ L'OL

  9. Naka De Lyon - jeu 11 Mai 17 à 12 h 13

    C'est quoi ce titre ???
    C'EST L'OL QUI JOUE GROS PAS GERBESIO !!!

  10. Juninho Pernambucano - jeu 11 Mai 17 à 12 h 47

    Aulas joue gros. Et MU aussi , qui joue sa saison sur une victoire en europa league .

  11. butalorsyouarefrench - jeu 11 Mai 17 à 13 h 08

    Genesio a eu le mérite de permettre à l'OL de dominer (une fois de plus) l'ASSE et l'OM.
    Aprés tout, cela fait aussi partie de notre identité !
    Qu'il en soit au moins remercié ?

  12. ObjectifEurope - jeu 11 Mai 17 à 14 h 00

    Moi je trouve que la dernière année PUEL, c'était pire.
    Je me souviens de soirée à Gerland où il faisait froid et le jeux pratiqué...., c'était horrible.
    Je pense qu'AULAS changera dès qu'il aura un coach digne de ce nom en remplaçant. Il avait essayé Favre qui malheureusement pensait allait en Allemagne.
    Après, pas facile de changer. La preuve, les autres ne font pas mieux.
    GARCIA, perso je le trouve nul
    EMERY, il est sois disant très fort, mais il a besoin d'une saison de transition...(Il a pris JESE 25 millions ...)
    MARCELO, c'était du n'importe quoi même si des fois exceptionnels
    et les coachs italiens, rien ne dit qu'ils veulent venir en France...

    1. tronz7z - jeu 11 Mai 17 à 19 h 15

      Pep est le pire de L1 donc n'importe quel coach avecune identité de jeu (différents schémas tactique etc).
      Gallardo, Ranieri, Laurent Blanc et tant d'autres nous conviendrait. Bien qu'il soit tous différents, ils ont déjà tous eu de la réussite avec un ou plusieurs clubs PRO, chose que Pep n'a jamais réussi même en AMATEUR

  13. ol-91 - jeu 11 Mai 17 à 19 h 45

    Ayons confiance car Genesio est un malin. Il a tout fait pour que l'équipe se plante à l'aller pour la faire exploser au retour. Le suspense fait partie du sport.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut