Alexandre Lacazette avec Anthony Lopes lors d'OL - Monaco en 2016
Alexandre Lacazette avec Anthony Lopes lors d’OL – Monaco en 2016 (Photo by PHILIPPE DESMAZES / AFP)

OL : Alexandre Lacazette assure qu’Anthony Lopes "s’est calmé"

Pointé du doigt pour ses sorties spectaculaires et parfois incontrôlée, Anthony Lopes a reçu le soutien d’Alexandre Lacazette. Le capitaine de l’OL estime que le gardien a changé depuis son départ du club en 2017.

Les deux ne sont pas loin d’être inséparables. D’ailleurs, savoir qu’Anthony Lopes a joué les entremetteurs pour convaincre Alexandre Lacazette de revenir à l’OL durant l’été montre qu’il y a bien plus qu’une relation professionnelle entre les deux joueurs. Ils ont été formés ensemble, ont pratiquement commencé en même temps et représentent cet ADN OL mis en avant par le club pour remonter la pente. Dimanche, Anthony Lopes ne cachait pas sa joie de voir son pote empiler les buts depuis l’arrivée de Laurent Blanc.

Entre les deux, la bienveillance est de mise et en bon capitaine, Lacazette est venu à la rescousse de son gardien et de la mauvaise réputation qui le précède. En prenant un rouge sur une sortie hasardeuse lors de la 1re journée de championnat, Anthony Lopes n’avait pas forcément arrangé son cas et s’était retrouvé suspendu trois matchs un peu à cause de ses antécédents. A 32 ans, Lopes a changé et le numéro 10 s’en est bien rendu compte en revenant, cinq après son départ.

"C’est un gardien qui est très explosif, très agressif mais ce n’est pas un gardien méchantcontrairement à ce que peuvent penser les gens,. C’est vrai que des fois, ses sorties c’est spectaculaire, on a l’impression qu’il veut faire mal. Croyez moi, le Antho d’avant, il voulait faire mal mais il s’est calmé, a tempéré Lacazette à Le Media Carré. Maintenant, il veut aider l’équipe et ne pas encaisser de but."

Pour le moment, Lopes n’a réalisé que deux clean-sheet cette saison. Il espère bien en connaitre un deuxième de suite dès dimanche dans l’ambiance électrique du Vélodrome.

1 commentaire
  1. Juninho Pernambucano - jeu 3 Nov 22 à 11 h 00

    Ce sont nos deux leader , un capitanat bicéphale .
    Il manque un patron au milieu et un autre en défense ( rôle que LB souhaite donner à Boateng ) , et on a une équipe qui peut faire quelque chose à nouveau en haut du tableau .

    Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut