Alexandre Lacazette après son but contre Troyes
Alexandre Lacazette après son but contre Troyes (Photo by JEFF PACHOUD / AFP)

OL : Lacazette rejoint Dembélé et se rapproche de Memphis

En offrant la victoire à l’OL dimanche, Alexandre Lacazette a inscrit son 33e but au Parc OL. Il rejoint Moussa Dembélé comme dauphin de Memphis Depay et ses 41 buts.

Son cri de rage va commencer à devenir l’une de ses marques de fabrique. Depuis deux matchs, Alexandre Lacazette vient jouer les sauveurs et rapporter des points ô combien importants. Après son but dans le temps additionnel à Montpellier, le capitaine de l’OL a remis ça dimanche contre Lille. Etant servi parfaitement par Nicolas Tagliafico, Lacazette n’a eu qu’à mettre son pied en opposition pour inscrire l’unique but d’OL - Lille et offrir une deuxième victoire de suite à son équipe. Après la rencontre, Laurent Blanc n’a pas manqué de saluer cet instinct de buteur retrouvé.

"Mettez des ballons dans la surface et vous verrez qu’il marquera des buts. Vous pouvez retracer sa carrière, c’est un joueur de surface. Avec Dembélé, tant qu’il y aura du mouvement sur les côtés et des centres, il va marquer."

Son association avec Moussa Dembélé est prometteuse même si elle demande logiquement à être peaufiner. D’ailleurs, avec ce but dimanche, Alexandre Lacazette est revenu à hauteur de son compère d’attaque. Premier buteur de l’histoire du Parc OL en janvier 2016, le numéro 10 lyonnais en est désormais à 33 buts inscrits dans le stade de Décines, soit autant que Dembélé. Les deux attaquants actuels de l’OL ont désormais Memphis Depay dans le viseur. Avec 41 réalisations, le Néerlandais est le joueur le plus prolifique de l’histoire de l’antre décinoise. A voir si l’un des deux réussira à le rattraper d’ici la fin de la saison.

22 commentaires
  1. JUNi DU 36 - mer 2 Nov 22 à 12 h 17

    Pour l'instant on a tjrs pas trouver l'égal de Sonny. Peut être un jour...

    Signaler
    1. Moimoi - mer 2 Nov 22 à 12 h 42

      C'est pas demain la veille mon pauvre Juni, et ça sera encore moins probable avec l'évolution du foot et du club....

      Signaler
    2. Dede Passion 69 - mer 2 Nov 22 à 12 h 50

      Juni,

      Des joueurs de la trempe de Sonny, il y en a moins d'un par décennie .
      Chez nous, en tout cas .....

      Signaler
      1. JUNi DU 36 - mer 2 Nov 22 à 13 h 33

        Dede.
        Hormis Paris et Monaco c'est pareil aussi ailleurs, et dès qu'un joueur commence à devenir grandissime il est vendu à l'étranger de toute façon.
        Si nos plus grand joueurs français restaient dans notre championnat on gagnerait sûrement beaucoup plus de coupe d'Europe.
        Regarde l'OM de l'époque, meme si il y a eu sûrement de la triche ils méritaient de gagner une coupe, entre des internationaux français et 3 ou 4 étrangers ils avaient une sacré équipe, que des très bons joueurs pratiquement.

      2. Olyonn@is - mer 2 Nov 22 à 13 h 47

        L'arrêt Bosman a fait très mal.Avant ça on était deuxième de l'indice UEFA.😔Il faudrait aussi que les autres pays payent les mêmes impôts.Apres il y a le cas des clubs Anglais qui à terme économiquement menacent l'équilibre en Europe.(Bon a part certains très gros clubs 5 ou 6 pas plus)...

      3. OLVictory - mer 2 Nov 22 à 14 h 04

        "😔Il faudrait aussi que les autres pays payent les mêmes impôts"

        Bah oui, tous les autres pays vont changer leur fiscalité pour adopter celle de la France, qui, c'est bien connu, est une réussite parfaite !

  2. Absa7799 - mer 2 Nov 22 à 12 h 50

    Gamin, je voyais Caveglia claquer des coups francs et après son départ, saison après saison on attendait le futur Caveglia. Il y'en a jamais eu.
    A la place on a eu Juninho, maintenant on attend un Juninho.
    Après Anderson on a eu Benzema et Lacazette. Lacazette peut avoir un aussi bon rendement qu'Anderson. On est encore sur une phase de réglages de Laurent Blanc, la trêve de la coupe du monde va lui donner plusieurs semaines pour tirer le meilleur de chaque joueur. Vu son démarrage on peut y croire.
    Dommage que Marseille soit éliminé, sans coupe d'Europe ils redeviennent un concurrent sérieux pour le podium.

    Signaler
    1. JUNi DU 36 - mer 2 Nov 22 à 13 h 06

      La différence entre Sonny et les autres c'est que le terrain n'était pas préparé pour lui, le prez a cassé la tirelire en sachant très bien que ce serait un coup formidable. Sonny était déjà un des meilleurs attaquant au monde quand il est arrivé. C'était l'époque où JMA faisait encore des bons choix pour faire progresser le club. Les mauvais choix sont arrivés avec le Crispé, et depuis on rame on rame et on rame encore...

      Et puis Sonny marquait des buts à n'importe quel sauce. Et en citant Caveglia justement ce sont les deux seuls qui étaient capable de décocher des tirs de 30 à 40 m qui faisaient mouche pratiquement à chaque fois.

      Signaler
      1. Bioman - mer 2 Nov 22 à 13 h 40

        Anderson jouait 6 à Barcelone, quand Aulas est allé le cueillir. Il connaissait la D1, et était vraiment ce qui devait se faire de mieux en attaque, mais n'a, de mémoire, pas performé en Europe ailleurs quand D1 des 5 championnats majeurs.
        Le fait d'être remplacent du remplacent à l'époque, a été pour l'OL une vraie aubaine de recrutement, dont on connait l'apport qu'il a pu avoir par la suite.

  3. Olyonn@is - mer 2 Nov 22 à 13 h 04

    On a eu Lisandro aussi.🤩C'etait la dernière fois que l'OL a mis vraiment des billes sur un top player.Tous les autres c'était des pari...Comme par hasard il y a une dizaine d'année...

    Signaler
    1. Tigone - mer 2 Nov 22 à 13 h 14

      Bien d'accord que posé 20 millions sur un joueur de plus de 26/27 ans c'est différent que posé 20 millions sur un jeune de 20ans !
      Dans un cas on veut renforcer l'équipe et dans l'autre on espère faire une plus-value à la revente !!!

      Signaler
    2. JUNi DU 36 - mer 2 Nov 22 à 13 h 21

      Oui Olyonn@is bien sur, mais pour lui aussi le terrain était plus ou moins préparé, il y avait encore des très bons joueurs dans l'équipe, Lloris, Kim, Cris, Gomis etc...
      Pour Sonny il y avait aussi des bons joueurs mais c'était plutot des joueurs du cru à qui il manquait ce ptit plus pour gagner des titres. Ce ptit plus s'est Sonny qui l'a apporté, qui a fait passé ce cap au club, c'est à ce moment qu:on est tombé dans une autre dimension. Et ce qui est génial c'est qu'il a poussé les delmotte et cie à devenir des meilleurs joueurs.

      Sonny est le joueur clé des titres qui ont suivit. Pour l'instant hormis Juni personne n'est arrivé à la cheville de notre immense champion.
      Et comme dit Moimoi plus haut on est pas prêt de revoir un joueur pareil.

      Signaler
      1. Olyonn@is - mer 2 Nov 22 à 13 h 39

        @Tigone et Juni du 36.Salut et bien j'approuve ce que vous dites 👍.Pour Sonny c'est vrai que le transfert était incroyable pour l'époque, j'étais trop content,et de recruter pierre Laigle aussi un très bon joueur,je ne sais pas si on reverra ça un jour dans notre club.

      2. Tongariro - mer 2 Nov 22 à 13 h 48

        En effet, j'ai beau adoré Licha aussi (et j'oublie pas Lacaz', Benzema, Caveglia et cie en 9), le plus grand 9 de l'histoire de l'OL (en tout cas de l'histoire récente) est objectivement Sonny car c'est lui qui a permis de passer le palier manquant, comme le souligne junidu36 !
        Cela étant dit, mon coeur aura toujours une tendresse spéciale à l'égard de Licha et son doigt sur la tempe.

      3. Olyonn@is - mer 2 Nov 22 à 13 h 55

        Hé tu oublie Elber! Ok je sors.....

  4. Absa7799 - mer 2 Nov 22 à 13 h 25

    Pour les tirs hors surface qui allaient au fond des filets on a eu Bastos et Kallstrom, deux milieux avec une frappe lourde. Fred également s'y essayait de temps à autre, j'ai souvenir d'un but de Fred sur passe décisive de Coupet juste après le rond central.
    Et bien sûr Fekir et son but à la première journée.

    Signaler
    1. JUNi DU 36 - mer 2 Nov 22 à 13 h 36

      Oui c'est vrai mais la fréquence était pas la même.
      Tu parle de Fekir, en voilà un joueur si il n'avait pas été blessé gravement qui aurait pu nous faire passer un autre cap , il avait ce ptit truc que beaucoup n'ont pas eu à l'ol.
      D'ailleurs il est en train de faire se boulot au Betis, ce club n'a jamais été aussi performant depuis qu'il est arrivé.

      Signaler
      1. Tongariro - mer 2 Nov 22 à 13 h 49

        Ouai Fekir sans les croisés il aurait pu aller haut, très haut, très très haut...

  5. Olyonn@is - mer 2 Nov 22 à 13 h 53

    Oui c'est dommage.

    Signaler
  6. poussin - mer 2 Nov 22 à 18 h 50

    Salut, vous êtes vachement nostalgique les gars !! on dirai des supporters stéphanois qui ressasent le passé. On en a eu des bons voie des très bons attaquants . Et je pense que ceux qu'on a actuellement sont quand même pas mal au vu du contaxte actuelle du club (dembele, lacazette). On en a vu défiler des 9 de qualités : chiesa, caveglia, Anderson, benzema, licha, Lacazette , Memphis mais il y a eu aussi quelques loupé Carew, Elder, Nilmar , Vairelles et d'autres moyens comme Gomis ,ou Fred .

    Enfin bref, on va voir sur Laurent Blanc arrivera à remettre la machine en route ou se cassera les dents sur l'irrégularité de nos joueurs : 2 victoires et 1 défaite (après 5 défaites consécutives) laisse entrevoir un espoir .

    Signaler
    1. JUNi DU 36 - mer 2 Nov 22 à 19 h 18

      Salut poussin.
      Parfois ça fait du bien de parler du passé, de toute façon il n'y a rien eu de transcendant ni titres depuis les deux avec Rémi, donc les bons souvenirs récents ils sont plutôt rare, en tout cas en ce qui me concerne.

      Signaler
  7. Absa7799 - jeu 3 Nov 22 à 9 h 03

    @Poussin, perso Elber est le seul que tu as cité que j'ai pas apprécié. Carew a eu certes un rendement plutôt faible, mais quelques beaux buts tout de même.
    Vairelles m'a impressionné par son mental, je me souviens d'un OL Bastia à Gerland où il était déjà bien pris en grippe par les supporters, on est mené à la maison penalty sifflé pour l'OL et personne osé prendre la responsabilité du coup il s'y comme.

    Nilmar, toujours volontaire, une bonne pointe de vitesse, juste un peu frêle, et avec un autre arbitre il écrivait une page de l'OL.

    Fred et Gomis grand fan, pour moi c'est pas des 9 mais de super 9 et demi, que ce soit Gomis pour son jeu aérien, ou Fred et sa protection de balle, les deux étaient très recherché par les gardiens quand il fallait sauter le milieu car ils étaient capables de distiller de super ballons, un peu le rôle que l'on attend de Dembelé pour Lacazette.

    Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut