OL : Aulas réélu au conseil d'administration de la LFP après des semaines d'incertitudes

Après plusieurs semaines de tensions ouvertes entre dirigeants de Ligue 1, l'élection du nouveau conseil d'administration de la Ligue de Football Professionnel (LFP) a eu lieu. Le président de l'Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas, a été réélu et siégera donc dans cette instance.

La LFP a été l'objet de conflits depuis le mois dernier. Alors que son assemblée générale devait élire un nouveau président et composer le nouveau conseil d'administration en octobre, les présidents de Ligue 1 n'étaient pas parvenus à un accord pour présenter les huit futurs administrateurs. Une division entre "gros" clubs - au rang desquels se trouve l'OL - et "petits" clubs avait éclaté. Le vote n'avait pu avoir lieu, faute d'un nombre suffisant de participants, conséquence directe des tensions exacerbées.

Jean-Michel Aulas conserve son siège

Les décideurs étaient à nouveau convoqués ce matin afin de procéder au vote qui aura tant fait parler dans la sphère du football professionnel. Et malgré les avertissements adressés par certains présidents, sur fond de désaccords concernant la répartition future des droits de diffusion télé, un accord avait été trouvé hier soir. Ce matin, Jean-Michel Aulas a été réélu. Il continuera donc d'être membre du conseil d'administration de la LFP, aux côtés, entre autres, de Nasser Al-Khalaïfi (PSG), Vadim Vasilyev (Monaco), Jean-Pierre Rivière (Nice) ou Laurent Nicollin (Montpellier).

7 commentaires
  1. jeepy - ven 11 Nov 16 à 16 h 22

    C'est une bonne chose... Maintenant c'est à lui de se modérer dans ses propos et ses attaques au PSG, à Monaco, l'OM et aux Verts... Cela fera du bien à tout le monde !

  2. Hiro Nakamura - ven 11 Nov 16 à 16 h 41

    Bonjour,
    Tout à fait normal que JMA ait été réélu. La tentative de mise à l'écart dont il a fait l'objet par des petits présidents conservateurs de petits clubs était tout simplement absurde et scandaleuse !
    Par contre s'il avait pu s'abstenir de proposer la candidature de son copain Domenech, l'un des plus grands fossoyeurs du foot français, ça aurait été mieux. Heuresement que l'AG a fait capoter le plan. Une fois de plus, il a été ridicule et malheureusement ça devient de plus en plus fréquent chez lui...
    Ps : une femme à la tête de la LFP, une réaction Monsieur Lacombe ?

  3. ol-91 - ven 11 Nov 16 à 18 h 07

    Domenech est le bouc émissaire tout trouvé du désastre du football français.

    1. Hiro Nakamura - ven 11 Nov 16 à 18 h 40

      Je sais que tu l'aimes bien mais tu n'as jamais été lucide sur le cas Domenech. Renseigne toi sur ses années à la DTN, tu comprendras tout le mal qu'il a fait au foot français dans la formation des joueurs et des entraîneurs. Sans parler de ses années à la tête des espoirs où il n'a rien fait et de son mandat de sélectionneur de l'équipe A qu'il est inutile de détailler à nouveau. Pour moi cet homme ne doit plus jamais entraîner ou exercer de fonctions dans un club et dans les instances.
      Cela étant je suis d'accord avec toi pour dire qu'il n'est pas l'unique responsable. Les premiers responsables sont les différents présidents qui se sont succédé à la tête de la FFF.

  4. Pamo01Michel - sam 12 Nov 16 à 13 h 50

    On peut observer tout ce qui a été fait pour le foot français par M. Aulas et par M. Nakamaru, et on peut juger de celui qui est effectivement ridicule !!!!!

  5. Hiro Nakamura - sam 12 Nov 16 à 14 h 53

    Tu peux m'expliquer quel est le rapport ? On peut avoir fait de grandes choses pour dans sa vie mais traverser une mauvaise passe (voire être usé) au bout d'un moment. De très nombreux exemple le prouve...
    De plus, ton raisonnement par rapport aux critiques ne tiendra jamais la route. Est ce qu'il y a besoin d'être cuisinier pour estimer que la cuisine d'un resto n'est pas bonne ? D'être réalisateur pour dire qu'un film est mauvais ? Non ! Ben là c'est pareil. Tu peux ne jamais avoir été dirigeant de foot mais juger en toute objectivité que tel ou tel acte n'est pas bon . Et chez Aulas ça arrive beaucoup trop souvent depuis quelques temps, qu'on le veuille ou non.

  6. OLVictory - mar 15 Nov 16 à 8 h 40

    Au début je pensais que c'était une blague de journalistes, mais non, Aulas a effectivement essayé de pousser Domenech à la tête du foot pro français ! Il ose tout. J'aurais presque envie de rire si c'était pas si lamentable.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
  • BerlutiFL33139 OL : Aulas tacle Juninho au sujet de Cherki
    @ tongariro Pour certains athlètes, le soucis du vaccin n'est pas philosophique, il est chimique par le risque de sa recombinaison avec d'autres mollecules exogènes et donc outre la conséquence…
  • Mopi do Brasil OL : Aulas tacle Juninho au sujet de Cherki
    C'est pour cela que Tousart lui-même a dit il y a quelques jours qu'il a beaucoup de respect et d'affection pour Juni, que leur relation a été très bonne. Le…
  • Mopi do Brasil OL : Aulas tacle Juninho au sujet de Cherki
    @cavegone Là, tu deviens de mauvaise foi. Il y a des arguments qui sont présentés ici tous les jours pour justifier que le maintien d'Aulas à la présidence du club…
  • Mopi do Brasil OL : Aulas tacle Juninho au sujet de Cherki
    C'est pas de l'ingratitude, mais il est de plus en plus insupportable. On ne va pas se forcer à apprécier ce qu'il devient, coute que coute, parce qu'on a fortement…
  • Mopi do Brasil OL : Aulas tacle Juninho au sujet de Cherki
    Aulas dit ça juste pour faire croire que Jeffinho est un crack. Tous les socios de Botafogo s'en foute de son départ car c'est un pari qu'ils jugent trop risqué.…
  • Mopi do Brasil OL : Aulas tacle Juninho au sujet de Cherki
    Aulas embrasse surtout l'argent qu'il a retiré de l'OL le mois dernier, en vendant ses parts et celles de ses co-actionnaires au delà des valorisations les plus hautes, de sorte…
  • Mopi do Brasil OL : Aulas tacle Juninho au sujet de Cherki
    C'est de l'analyse de très haute volée. Ça donne envie de créer des emplois en France, de prendre des risques, de sacrifier sa vie privée, car oui, être entrepreneur, c'est…
  • Olympien First OL - Mercato : Aulas raconte ses discussions avec le PSG pour Cherki
    Je pense qu'il ne faut pas "surinterpréter" les propos de Jean-Michel Aulas, et systématiquement à charge. Effectivement, la proposition du PSG était vraiment faible (un peu comme pour le rachat…
Faire défiler vers le haut