©PHOTOPQR/LE PROGRES/GUIOCHO

OL - Caçapa : "C'est Mapou qui a travaillé"

Cette saison, l'arrivée de Caçapa s'est révélée providentielle pour le secteur défensif lyonnais. Pour Lyon Capitale, le brésilien s'est confié sur sa relation avec Mapou Yanga-Mbiwa.

De retour à Tola Vologe en janvier dernier, après sept saisons passées sous le maillot de l'OL entre 2000 et 2007, Claudio Caçapa endosse désormais le costume d'entraîneur des défenseurs. Véritable représentant de la domination lyonnaise lors de la dernière décennie grâce à son association en charnière avec Müller, Edmilson puis Cris, le Brésilien a cette fois l'ambition de redorer la défense lyonnaise, peu rassurante depuis quelques saisons. À l'heure du bilan de ses six premiers mois dans le staff de Bruno Genesio, Claudio Caçapa a notamment réussi un défi de taille : redonner confiance à Mapou Yanga-Mbiwa.

"Un mec qui te regarde dans les yeux et qui réclame du travail"

En perdition entre août et décembre, l'ancien montpelliérain recruté 10 millions d'euros à l'AS Roma lors du dernier mercato est décevant. Allant même jusqu'à marquer contre son camp contre l'OGC Nice (3-0), l'international français (4 sélections) est conscient de son niveau : "Il fallait vraiment faire face à ma nullité, a-il déclaré il y a quelques jours." Malgré tout, Claudio Caçapa estime pour Lyon Capitale que c'est bien Mapou qui s'est remis au travail : "Il lui manquait juste de la confiance. Et puis, Mapou, c'est un travailleur. C'est un mec qui te regarde droit dans les yeux et qui réclame de travailler toujours davantage. Comme je lui ai dit, le travail, ça paie toujours." Aujourd'hui, Mapou Yanga-Mbiwa fait en effet partie des meilleurs joueurs de l'Olympique lyonnais sur la seconde partie de saison, possédant même une chanson à son nom. 

La vidéo, un rôle central

Pour parvenir à ce résultat, Claudio Caçapa utilise notamment la vidéo, qui permet selon lui d'avoir un jugement précis et détaillé : "J'ai compilé ses bons matchs à Montpellier, Newcastle et l'AS Roma, avec des mauvais qu'il avait fait à Lyon, puis je lui ai dit : "Ça c'était le Mapou du début, et regarde le Mapou du début de saison. On doit pouvoir changer certaines choses ..."

Retrouvez l'intégralité de l'interview dans Lyon Capitale-le mensuel de juin (n°756).

2 commentaires
  1. Hiro Nakamura - ven 27 Mai 16 à 18 h 48

    Et Muller ! Vous avez oublié Patrick Muller dans la liste de ses partenaires en DC..^^
    Et lui aussi c'était un très bon défenseur !

  2. Altheos - sam 28 Mai 16 à 10 h 34

    Science du placement, anticipation, qualité de relance, pouvant dépanner à droite et au milieu.
    Sacré joueur ce Patrick Müller, j'étais vraiment content quand il revenu à l'OL !

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut