Corentin Tolisso face à Dango Ouattara (Lorient – OL) (Photo by JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)

OL : Corentin Tolisso promet de "ne jamais abandonner"

Sorti sur blessure juste avant la pause contre Rennes, Corentin Tolisso va encore manquer quelques matchs. Le milieu de terrain promet de "ne pas lâcher".

Ses larmes ont laissé transparaitre la douleur de devoir quitter une nouvelle fois le terrain prématurément. Pour sa première sur le banc de l’OL, Laurent Blanc n’a pas pu s’appuyer comme il le souhaitait sur Corentin Tolisso. Une nouvelle fois lâché par son physique, le milieu est sorti après 40 minutes de jeu à Rennes. Au lendemain de cette défaite en terres bretonnes, le club lyonnais a annoncé "une lésion à la cuisse gauche et que son absence sera déterminée en fonction de l’évolution de la blessure."

Revenu à l’OL pour en finir avec tous ces soucis physiques connus au Bayern Munich, Corentin Tolisso avait concédé que le corps fonctionnait avec la tête et qu’un vrai travail avait été fait sur ce point. Malheureusement, les premiers mois de ce retour restent dans la lignée de ceux en Bavière. Forcément touché par cette énième blessure, l’international français, qui a fait une croix sur le Mondial au Qatar, ne veut pas baisser les bras.

"Malheureusement, je me retrouve une nouvelle fois blessé, a écrit Tolisso sur Instagram. Mais je ne lâcherai pas et je n'abandonnerai jamais. C'est la dure loi du sport. Je vais continuer de travailler dur avec le staff de l'OL pour revenir le plus rapidement possible et être à nouveau à 100%. Merci pour votre soutien et vos nombreux messages. Restons soudés."

Reste désormais à savoir quand rejouera le natif de Tarare. Avec une absence qui pourrait aller jusqu’à quatre semaines, le staff de Laurent Blanc pourrait bien être amené à le laisser au repos forcé jusqu’à la reprise pendant la trêve hivernale.

12 commentaires
  1. Moimoi - mar 18 Oct 22 à 9 h 47

    Corentin Tolisso promet de "ne jamais abandonner son contrat de cinq ans avec l'OL".

    1. exile97 - mar 18 Oct 22 à 10 h 00

      Ça c'est méchant gratuit et bête,

      1. Moimoi - mar 18 Oct 22 à 10 h 10

        Ah c'est tout moi ça : bête, méchant et gratuit !

      2. Mym’b - mar 18 Oct 22 à 18 h 56

        C'est méchant, mais c'est un peu vrai.
        Quand il s'est blessé, j'ai toute suite pensé "Mince...il a combien d'année de contrat?" (la honte... 🙂 )
        Au passage, je me souviens que Gourcuff, suite à ses blessures récurrentes avait proposé de baissé son salaire.

    2. Olyonn@is - mar 18 Oct 22 à 11 h 55

      5 ans....😓😓😓😮‍💨😖

  2. Baloune74 - mar 18 Oct 22 à 10 h 38

    Courage à lui. Il va manquer à l'OL.

  3. Tahiti - mar 18 Oct 22 à 11 h 41

    On voit une vraie différence dans le comportement de l'équipe quand il est la et quand il n'est pas la, même sur une jambe il apporte de la diversité au jeu de l'OL avec des long ballons des transversales. En revanche il est au niveau de l'équipe sur le plan athlétique, catastrophique avec zéro impact et en plus de tout ça fragile.

    Quand je vois encore parler de Caqueret comme étant un excellent joueur au mauvais endroit et mal entouré je suis désolé mais non. Il a du potentiel, comme 90% des jeunes pro mais il a aussi de grosse lacune qu'il va devoir compenser par le travail.

    Il n'a aucun impact physique, il est mauvais de la tête, il n'a pas une bonne frappe de balle. s'il ne progresse plus il aura atteins le même plafond de verre que Tousart et Aouar. (qui ont eux aussi cette Demi de LDC à leur actif)

    Aouar est dans le même cas, il a une vision du jeu incroyable mais il est incapable de répéter les efforts plus de 15min par match il est complètement cramé. Dimanche il a joué 20min on menait 1-0 et puis on a plus entendu parlé de lui. Notre milieu s'est fait gentiment bouffer physiquement.

    1. Moimoi - mar 18 Oct 22 à 12 h 04

      Si cela n'était que le milieu...

      A noter que, d'après Le Progrès, "Il y a malheureusement des chances pour qu’il soit absent jusqu’en janvier".

  4. Darn - mar 18 Oct 22 à 11 h 42

    Je lui souhaite bien du courage, et le mental nécessaire pour se relever.
    Je respecte un joueur si profondément affecté par le fait d'être blessé.

    1. Olyonn@is - mar 18 Oct 22 à 11 h 57

      C'est désolant le milieu de terrain est aujourd'hui décimé,pourtant il y a un an c'était notre force.Quel carnage.🤮🤢

      1. Darn - mar 18 Oct 22 à 14 h 10

        Au début de la saison, j'ai crû que ce serait notre force.
        La vérité c'est qu'aucune ligne ne fait notre force.

      2. Tongariro - mar 18 Oct 22 à 14 h 22

        On aura eu le meilleur milieu de terrain de L1 (avec Paris, et encore) grâce au flair de Juni, c'est ce qu'on retiendra.
        La chute, depuis, est assez colossale.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut