Corentin Tolisso, en discussion avec Maxence Caqueret et Karl Toko-Ekambi à l’échauffement avant OL – Angers (Photo by JEFF PACHOUD / AFP)

OL : des milieux de terrain trop rarement décisifs

Sur les 7 premières journées de Ligue 1, les milieux de terrain de l'OL ont délivré seulement une passe décisive et n'ont pas inscrit le moindre but. Un problème qui trouve sa source dans plusieurs explications.

Le bilan est très (trop) maigre après 7 matches de Ligue 1 et plus de 630 minutes disputées. Dans leur globalité, les milieux de terrain de l'OL, comprenez là Maxence Caqueret, Johann Lepenant, Houssem Aouar, Romain Faivre, Corentin Tolisso et Jeff Reine-Adélaïde, n'ont délivré qu'une seule passe décisive cette saison. Il faut ajouter à ce faible total le 0 concernant les buts inscrits.

Autant dire que l'entrejeu rhodanien ne se montre que trop rarement décisif. Le seul à avoir ouvert son compteur statistique est Faivre avec une offrande pour Castello Lukeba contre Angers sur corner (5-0). Cela signifie que les défenseurs centraux que sont Thiago Mendes (une passe décisive) et Lukeba (une réalisation) ont plus contribué statistiquement.


Trois éléments créatifs qui jouent peu


Cette faiblesse peut trouver plusieurs explications. La première est que les trois joueurs les plus créatifs, que sont a priori Faivre, Aouar et Reine-Adélaïde, se partagent un temps de jeu plutôt réduit, notamment pour le deuxième nommé (30 minutes cette saison). L'ancien Brestois a lui joué 213 minutes et l'ex-Angevin 111. Dans l'entrejeu, Peter Bosz apprécie faire confiance à Tolisso, Caqueret et Lepenant, trois éléments plus travailleurs et organisateurs de la première relance qui cumulent 1 238 minutes depuis le début de cet exercice 2022-2023.

Or, on a pu remarquer, notamment à Monaco, que lorsque les trois évoluent ensemble, l'international Espoirs est celui qui se situe le plus haut sur le terrain, ce qui n'est pas sa zone préférentielle. Il en est de même pour le jeune arrivé de Caen cet été. Le champion du monde 2018 a lui déjà exprimé sa préférence pour le rôle de sentinelle. Visiblement, les qualités de ces garçons s'expriment ailleurs que proche du but adverse, ce qui ne leur permet pas (ou du moins pour le moment), d'apporter significativement le danger offensivement.


Cherki peut-il être la solution avec sa dynamique actuelle ?


Le souci est que pour l'instant, ni Faivre ni Reine-Adélaïde n'ont apporté suffisamment satisfaction pour s'affirmer comme un élément-clé, même si le premier nommé a été titularisé à trois reprises, contre une fois pour Reine-Adelaïde et Aouar. Néanmoins, le manque de créativité est souvent criant dans les rencontres lyonnaises, ce qui peut pousser à s'interroger sur la composition du milieu de terrain. Décisif lors de ses dernières entrées, Rayan Cherki pourrait avoir ce rôle dans le cœur du jeu, avec à ses côtés deux joueurs plus défensifs dont la tâche serait plutôt de récupérer les ballons et d'assurer la distribution vers les attaquants.

Mais avant le 29 août, l'OL avait dans ses rangs ce footballeur capable de créer pour lui et pour les autres. En vendant Lucas Paquetà à West Ham cet été, le club rhodanien a certes gagné de l'argent, mais il a aussi perdu en créativité. Et ce départ n'a pas été remplacé par un joueur doté des mêmes qualités et avec les mêmes références. Même si le Brésilien était beaucoup moins bon et décisif sur le fin de son aventure dans le Rhône, ce qui est aussi à souligner.


Le milieu, un élément-clé pour le match contre Paris


Face au PSG dimanche, le choix de Peter Bosz dans cette zone du terrain sera crucial pour gêner au maximum la paire Vitinha - Verratti. Reste à savoir si l'entraîneur néerlandais reconduira les mêmes éléments que lors du revers à Monaco, ou si du changement est à prévoir pour améliorer ce secteur de jeu.

18 commentaires
  1. Juni forever OL - sam 17 Sep 22 à 19 h 22

    Ah mince, je croyais que lepenant caqueret était le meilleur duo d'Europe 🤣

    Signaler
  2. Poupette38 - sam 17 Sep 22 à 19 h 44

    J'ai regardé distraitement le match de B. Guimaraes avec Newcastle, j'ai vu quelques unes de ses passes, de vrais bijoux .
    Bruno et Lucas en voilà des milieux décisifs 😥 😡

    Signaler
    1. Juni forever OL - sam 17 Sep 22 à 19 h 47

      C sur, passer du duo de brésilien au duo français actuel, c'est une vraie progression sportive 🤣
      Et ça veut viser le podium, l'OL, c'est l'hôpital qui se fou de la charité
      C'est pour ça que s'en prendre a Bosz, ça me fait doucement rire

      Signaler
      1. Cicinho - sam 17 Sep 22 à 19 h 55

        On était 13ème après 19 matchs la saison passée, avec Paqueta et Guimaraes sur le terrain, et Bosz sur le banc...

      2. Juni forever OL - sam 17 Sep 22 à 20 h 31

        Oui, tout s'est cassé la gueule quand bosz a placé paqueta en 9, connerie monumentale certes mais
        On avait une défense en bois et a part toko sur le côté, personne de bon en attaque, dembelé blessé ...
        Ça a été mieux en fin de saison quand il a retrouvé son niveau

    2. Juninho Pernambucano - dim 18 Sep 22 à 9 h 17

      Un duo comme ces deux la , on n'en reverra jamais à l'OL .
      Juni avait réussi l'exploit de les faire venir , mais le club a salopé tout son travail .

      Signaler
      1. kedocteur - dim 18 Sep 22 à 11 h 33

        certes c'était un exploit, mais que dire de Sylvinno, Jean Lucas, Camilo ,Gouiri expédié à Nice pour une bouchée de pain?

      2. Juninho Pernambucano - dim 18 Sep 22 à 11 h 48

        Camilo imposé par l'agent de Guimaraes pour avoir le joueur .
        Jean Lucas bradé à monaco sans son accord
        Gouiri choix de Garcia contre l'avis de Juni qui demandait au contraire qu'il l'intègre
        J'en passe et des meilleures

    3. Olyonn@is - dim 18 Sep 22 à 12 h 42

      @Poupette.Guimares/Paqueta le travail de Juninho du milieu de terrain à été foutu en l'air.😫

      Signaler
  3. OL-91 - sam 17 Sep 22 à 21 h 24

    Nos jeunes milieux actuels parviennent à jouer 95 minutes sans débander, mais ils ne tirent pas de coups.

    Signaler
    1. Darn - dim 18 Sep 22 à 8 h 51

      C'est tout le problème de la fougue de la jeunesse.

      Signaler
  4. Cac40 - dim 18 Sep 22 à 0 h 10

    Si on veut gêner le duo parisien dans leur zone, Faivre par son volume de courses est le plus adapté. Soutenu par Tolisso et Caqueret ça peut le faire.
    Après je ne serais pas surpris que Paris fasse tourner aussi vu l'enchaînement des matchs de leur côté. On pourrait voir Fabian Ruiz débuter.

    Signaler
    1. Olyonn@is - dim 18 Sep 22 à 12 h 47

      Faivre n'a pas enchaîné les matchs,Bosz ne lui fait pas confiance,JRA pareil,Caqueret fait du Caqueret, Lepenant est milieu def,Tolisso...On a qu'à essayer Cherki pas le choix...

      Signaler
      1. Juninho Pernambucano - dim 18 Sep 22 à 13 h 03

        Faivre c'est un peu notre nouveau Shaquiri .
        Beaucoup d'espoir mais pas grand chose sur le terrain , une sorte de Ben Arfa du pauvre .

        JRA il patine et veut trop montrer quand il joue , du coup il est mauvais il déjoue.
        Il faut simplifier ton jeu , on n'est pas en footsal !

        Caqueret ... dépend beaucoup de son physique et quand il est un peu moins bien c'est dur , il devient quelconque .

        Aouar n'est plus dans l'effectif il est puni pour ne pas avoir rapporté des sous à Ponsolas .

        Cherki est vu comme un joker capable de percuter mais seulement dans le money time , le reste du temps on lui demande de rester sagement à cirer le banc .

        El Arouch c'est bien mais jugé trop jeune , 18 piges quand même déjà , on le vendra au plus offrant dans un an ou deux .

        Il ne reste pas grand chose en magasin pour imposer un jeu de possession et faire du jeu offensif à la mode ajax 70 !

  5. claudemartinez69yahoo-fr - dim 18 Sep 22 à 5 h 08

    contre Monaco voir Caqueret en position de 9 1/2 fout la trouille avec ses tirs foireux . c'est Bosz qui choisit les joueurs et le schéma tactique .il a tout faux depuis qu'il est la . cette saison est un copié collé de la dernière saison . plusieurs joueurs jouent contre nature car ils ne sont pas à leurs vrais postes . c'était le moment d'intégrer Aouar dans le groupe pour essayer une alternative . Ses choix seront sa perte ce soir ou contre Lens au plus tard

    Signaler
  6. gonebad - dim 18 Sep 22 à 9 h 16

    on a un milieu dans une equipe qui est mine de rien 5 eme , on était combien l année derniere avec Paqueta et Guimaraes ? Alors peut etre que c est moins spectaculaire , et encore . on a 3 attaquants pour marquer des buts les milieux sont la pour recuperer et distribuer voir tirer , marquer . en fait cette reflexion c est n importe quoi , juste pour faire reagir . nos milieux sont bons mais avec un style different , Caqueret ,Lepenant , sont tres prometteur et aouar , m..... il joue pas

    Signaler
  7. Juninho Pernambucano - dim 18 Sep 22 à 9 h 20

    On focalise sur ce Qsg , mais à Lens ils vont prendre une branlée quoiqu'il arrive , ils vont se faire marcher dessus comme la saison dernière , car les caractéristiques du groupe actuel sont inchangées.

    Signaler
  8. Juninho Pernambucano - dim 18 Sep 22 à 10 h 42

    l'an dernier il avait essayé Shaqiri dans l'axe après avoir compris ( il lui a fallu très longtemps ) que celui ci ne pouvait plus performer dans le couloir .
    Evidemment il était meilleur à ce poste mais il l'a enlevé juste après et remis sur le banc ou sur le côté .
    Rapidement le suisse en a eu marre et fait ses valises .
    Quant tu as un coach incohérent qui tatonne et trimballe les joueurs de poste en poste et change tous les matins de tactique , de système , en plaçant souvent les joueurs à un poste qui n'est pas le leur ( on se souviendra longtemps du gâchis paqueta en 9 , le faisant déjouer et régresser ) c'est impossible de s'adapter .
    Je pense que le staff est au courant et a fait cette analyse depuis longtemps , mais je ne sais pour quelle raison obscure ( je pense c'est financier , je ne vois pas d'autre possibilité ) , ils ont redonné les clés à celui ci .
    Là il balade Tolisso , un coup en 8 , un autre en 6 , il hésite à sortir Leprenant , il sait pas s'il doit faire jouer Cherki ou pas , si Dembélé rentre ou pas .
    Il changera encore au gré des évènements contraire .
    Si j'avais pu changer 10 joueurs je l'aurai fait a la mi temps , mais l'arbitre n'aurait pas été d'accord .
    ça restera quand même comme une des phrases cultes de ce coach étonnant .

    Ce n'était pas mauvais , c'était très mauvais , voila !

    ça me rappelle une phrase culte de Louis de Funès dans un de ses films .

    Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut