(Photo by JEFF PACHOUD / AFP)

OL : dix-huit décisions modifiées avec le VAR

Quatrième du championnat, l'OL n'aura pas été épargné par l'utilisation du VAR, avec dix-huit interventions lors de ses rencontres cette saison.

Apparu en Ligue 1 lors de la saison 2018-19, le VAR n'a pas résolu tous les problèmes liés à l'arbitrage. Alors que cela devait apporter une aide précieuse aux arbitres et limiter les erreurs, le VAR a également amené beaucoup de confusion. Avec dix-huit décisions modifiées, l'OL est l'équipe où le VAR est le plus intervenu cette saison.

Douze décisions inversées en défaveur de l'OL

Dimanche soir face à Nice (2-3), lors de la 38e et dernière journée de Ligue 1, le VAR est intervenu à deux reprises et deux fois en défaveur des Lyonnais. Une fois pour valider le but de Kasper Dolberg, annulé dans un premier temps pour une position de hors-jeu, puis pour refuser le but inscrit par Houssem Aouar, également pour une position de hors-jeu. Deux décisions qui portent le total à douze concernant l'intervention du VAR en défaveur de l'OL, cette saison. Seules six décisions ont été prises en faveur du club de Jean-Michel Aulas, soit un ratio de -6. Seul Nantes (-7), présente un pire bilan cette saison.

21 commentaires
  1. Moimoi - mar 25 Mai 21 à 14 h 45

    Cet article sera l'explication de notre classement pour certains.

    1. Juni forever OL - mar 25 Mai 21 à 15 h 05

      Ca a un impact quand même

      1. Moimoi - mar 25 Mai 21 à 15 h 26

        Certes, mais la var est l'avenir du foot, il faut s'y faire.

      2. florentdu42 - mar 25 Mai 21 à 15 h 28

        Non, je ne pense pas que cela ai un impact nefaste, dans le sens ou, surtout pour le match face a Nice, c'était 2 erreurs d'arbitrages si le but de Dolberg n'avait pas été accordé et si celui d'Aouar l'avait été.

        Après, la VAR est mal utilisé selon moi sur les penaltys. L'arret sur image amplifie et donc modifie la perception d'une faute.

  2. ciresglover - mar 25 Mai 21 à 14 h 50

    totalement d'accord sur le fait que cela casse le match crée beaucoup de confusion et même les joueurs ne savent plus si ils ont marqué ou pas (2eme but de KTE dimanche).
    Ensuite si la décision rend "justice" est ce qu'on peut s'en plaindre si il y a vraiment hors jeu ou faute dans la surface ou main...il faut reconnaitre que cela évite des resultats discutés meme si on a vu que cela reste à l'appreciation d'arbitres humain donc.....soumis à erreur. y avait il penalty sur Aouar dimanche???

    dans l'ensemble l'impression reste negative tellement elle casse l'atmosphere et la fluidité du match.
    y aura t il un jour un outils satisfaisant? on l'espere.

    1. le_yogi - mar 25 Mai 21 à 15 h 11

      Merci pour ce commentaire lucide et mesuré (pas facile sur un sujet qui déchaîne autant les passions) et je pense pour ma part que si l'outil n'est pas encore arrivée à maturité (essentiellement dans l'utilisation qui est en faite), on peut se dire que ça ira en s'améliorant (formation des arbitres, amélioration de la technologie) il ne faut pas désespérer. Le seul hic c'est que c'est les instances du foot qui planchent dessus, et j'ai assez moyennement confiance en leur bienveillance vis à vis du sport ^^

  3. OLVictory - mar 25 Mai 21 à 14 h 53

    Une fois de plus le VAR a gâché le spectacle hier par ses temps morts insupportables.
    Les apprentis sorciers qui ont milité pour cette hérésie auraient mieux fait d'aller gâcher un autre sport, à leur convenance, et laissé le foot à ses qualités, c’est-à-dire la continuité du jeu et la joie spontanée sur les buts. Pas merci d'avoir tout fait pour gâcher ça !

    1. OL-91 - mar 25 Mai 21 à 15 h 02

      Ces longs temps d'arrêt peuvent facilement faire partie d'une stratégie pour casser la dynamique d'une équipe trop dominatrice. Évidemment, paranoïa mise à part.

    2. le_yogi - mar 25 Mai 21 à 15 h 14

      Les temps d'arrêts seraient-ils si longs si les joueurs n'encerclaient pas l'arbitre pendant 5min pour contester ? Je sais bien que c'est un sport différent en terme de rythme, mais au rugby il y a au moins ce bon côté qu'on ne perd pas son énergie en contestations stériles et qu'on se remet tout de suite dans le match passé un bref échange. Même si la décision peut paraître injuste sur le coup. La relation avec l'arbitre est beaucoup mieux pensée, il se veut plus pédagogue que petit gendarme autoritaire, et il a le respect des joueurs en retour, qui savent qu'il veille aussi à leur sécurité.

    3. Jeanmasse 39 - mar 25 Mai 21 à 15 h 56

      +1000000

      Je me demande si un jour ça va faire comme pour la super league et que les amateurs de ce sport vont reprendre les rennes sur ce sport magnifique et faire stopper toutes ces soi disants progrès
      Attention je ne dis pas qu’un sport ne peut pas évoluer mais oui la vidéo c’était couru d’avance que ça ne fonctionnerait pas

  4. OL-91 - mar 25 Mai 21 à 15 h 00

    Le plus douloureux est de voir Millot qui doute de son premier discernement, demander la VAR pour voir s'il est encore possible de se déjuger en défaveur de l'OL.

  5. Marteleur - mar 25 Mai 21 à 15 h 31

    Il y avait pénalty pour Lyon Sur Aouar , et je pense qu'à 3 --- 1 c'était un autre dialogue ,ceci dit jugeons surtout sur le manque de réalisme des joueurs , un déchet énorme KTO , SLIMANI affligeant à ce niveau/

  6. Jeanmasse 39 - mar 25 Mai 21 à 15 h 52

    Ne donnez pas du grain à moudre à Jean Mich par pitié

  7. Gone_Away - mar 25 Mai 21 à 16 h 00
    1. westkanoute - mar 25 Mai 21 à 16 h 16

      😢😢😢
      Regrets éternels.

  8. Altheos - mar 25 Mai 21 à 16 h 32

    Le problème avec la VAR, c'est que la décision est prise in fine par un humain, avec tout ce que ça peut engendrer en terme de sensibilité, etc.
    C'est un outil supplémentaire qui doit aider à prendre une décision. Et non pas une décision en soi.
    Ceci dit, je n'ai pas le souvenir qu'un arbitre ayant été consulté la VAR ait maintenu sa décision initiale.
    Le problème est surtout là : sur les deux buts par exemple, l'arbitre même avec les images, aurait pu laisser l'avantage à l'attaque qui est normalement la consigne en cas de doute, surtout quand on voit que ça se joue à chaque fois à un orteil ou à une oreille près. C'est ridicule.
    Et franchement, je préférai largement avant la vidéo. Y'avait autant de débats, que la VAR n'a absolument pas éteints, mais le principe de l'humanité de l'arbitre, source d'erreur, était admis. Même quand ça va à notre encontre (y'avait péno sur Nilmar bordel !).
    Finalement, après plusieurs années d'utilisation, je me dis que Platini avait raison : la vidéo tue un peu plus le foot à chaque fois.

    1. OLVictory - mar 25 Mai 21 à 16 h 43

      Bien sûr que Platini avait raison. Son avis était impopulaire, mais il avait déjà tout compris avant que ça se mette en place. On peut dire beaucoup de choses de lui, mais on ne peut pas lui enlever sa parfaite vision du jeu, comme lorsqu'il était joueur.

      On nous a vendu le VAR comme étant une aide à l'arbitrage et c'est faux pour une bonne partie des situations jugées.
      Autant c'est intéressant pour les HJ, autant pour les contacts ou les "mains" dans a surface, c'est toujours jugé par un humain, donc contestable et contesté (il suffit de lire ici) et les règles du foot restent les mêmes, c'est -à-dire impossibles à arbitrer derrière une caméra

  9. fidelalol - mar 25 Mai 21 à 16 h 46

    Adaptation du tube des Boggles
    "Video killed the footballers- stars"

    1. OLVictory - mar 25 Mai 21 à 16 h 52

      Video killed the soccer appeal.

  10. Sony07 - mar 25 Mai 21 à 18 h 04

    La Var a ses défauts, mais il ne faut pas oublier qu'avant la VAR les décisions arbitrales étaient tout autant contestées encore plus quand on revoyait les images au ralenti....

  11. OL-91 - mar 25 Mai 21 à 18 h 15

    La VAR est ce qu'on a trouvé de mieux pour compenser en L1 la cécité arbitrale (et l'absence de labrador)

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut