(Photo by PASCAL PAVANI / AFP)

OL - Droits TV : Amazon, DAZN et Discovery ont fait une offre mais...

Le géant du commerce en ligne Amazon, la plateforme de streaming DAZN et le groupe Discovery ont formulé lundi une offre pour la réattribution de l'essentiel des droits TV de la Ligue 1. Des  "offres néanmoins insuffisantes" pour la Ligue de football professionnel (LFP).

Amazon, DAZN et Discovery ont formulé une offre lundi pour la réattribution de l'essentiel des droits TV de la Ligue 1. Ces trois groupes, inattendus dans cette consultation de marché boycottée par Canal+ et beIN Sports, n'ont pas atteint le prix de réserve fixé par la Ligue de football professionnel (LFP), qui s'est donné un délai de 48 heures de réflexion, selon la LFP dans un communiqué. Interrogés par de nombreux médias dont l'Agence France-Presse, DAZN et Amazon n'ont pas souhaité faire de commentaires sur les contours de leurs offres.

"Discovery s’intéresse à toutes les opportunités"

Quant à Discovery, maison-mère de la chaîne Eurosport, elle a indiqué qu'"afin de continuer d'enrichir son offre sportive et l'expérience des fans, Discovery est dans une démarche permanente de renouvellement et d’acquisition de droits", dans un communiqué transmis à l'AFP. "A ce titre, Discovery s’intéresse à toutes les opportunités et se tient prêt à s'engager durablement avec un partenaire si leur parcours commun s'inscrit dans la stratégie de développement du groupe", a-t-elle ajouté sans plus de détails.

Pour les dirigeants du football français, ces trois candidats étaient inespérés, même si le montant qu'ils ont proposé n'a pas été dévoilé.

10 commentaires
  1. patsso - mar 2 Fév 21 à 10 h 01

    C'est déjà çà, on avance !

  2. OLVictory - mar 2 Fév 21 à 10 h 02

    IL faut croire que le produit L1 n'est pas si moisi que ça.
    La vengeance est toujours mauvaise conseillère, j'ai peur que C+ vienne de créer lui-même les conditions pour lancer ses futurs concurrents sur le marché

  3. GoneCatalan - mar 2 Fév 21 à 10 h 21

    Mediapro et Canal + ont ramené le produit Ligue 1 à son vrai prix.
    C'est à dire en dessous du prix de réserve. Ça fait peur.

  4. Juni forever OL - mar 2 Fév 21 à 10 h 53

    Faut pas se leurrer, la L1 ne valait pas 1 milliard il y a 2 ans, comme maintenant elle n'en veut pas 600 millions puisque personne ne se bat pour !
    Juste a mon avis, la LFP aurait pu mettre en jeu les droits pour cette saison uniquement, quitte a vendre un produit soldé et redémarrer un appel d'offre en juin ... Mais il aurait fallu casser le lot de canal et bein a 330 pour cela.
    Comme on pourrait imaginer que la folie dictature sanitaire, qui nous empêche d'aller dans les stades par ex, cessera en juin, les médias seraient plus enclin à investir pour les années suivantes !
    Je pense que labrune est un couillon de plus dans cette histoire, ça sent le bon vieux nysna tout ça !!

    1. Id92 - mar 2 Fév 21 à 11 h 30

      Le marché actuel est compliqué, et la LFP s'est mise dans une position inconfortable. C'est donc difficile de négocier des droits TV à la hausse ou même à leur juste valeur. C'est comme acheter une maison à prix cassé parce que l'ancien propriétaire a urgemment besoin de cash à très court-terme alors que le bien vaut 40% plus cher dans un contexte normal.

      Mais rappelons nous quand même que lors de l'appel d'offre initial, les offres hors mediapro montaient bien à 1 milliard, ce qui prouve qu'à un moment, le foot français les valait bien. Mais à cause d'un mélange d'incompétence, de malchance et d'égos mal placés, on a pas pu en profiter.

      Je dirais aussi qu'il est difficile de négocier des droits TV uniquement pour cette saison (dont la moitié est déjà passée). Les diffuseurs veulent probablement plus (difficile d'attirer des clients et rentabiliser l'investissement s'ils ne sont même pas sûrs d'avoir les droits de la saison prochaine) et les clubs ont besoin de visibilité à moyen terme.

      Je pense vraiment qu'il n'y a pas de bonne solution à la situation actuelle, juste peut-être une moins pire si la LFP arrive à être de fins négociateurs et qu'on a de la chance.

      1. Juni forever OL - mar 2 Fév 21 à 11 h 36

        Oui mais là, le prix cassé, c'est jusqu'à 2024 !!

      2. Id92 - mar 2 Fév 21 à 11 h 45

        Si aucun diffuseur n'est intéressé pour 6 mois, la ligue va devoir choisir entre 0€ ou prix cassé jusqu'à 2024. Le choix est vite fait.

        Si un diffuseur est intéressé et paie pour 6 mois avec un gros discount, ça veut dire que potentiellement, les clubs vont arriver au mercato d'été sans connaître leurs budgets de la saison prochaine tout en se traînant un déficit monstre. On aura juste déplacé le problème, car rien ne garantit qu'un appel d'offre plus tardif améliorera les choses alors que les clubs sont déjà au bord de la rupture. Comme le disaient beaucoup de gens ici à un moment, " un tiens vaut mieux que deux tu l'auras".

        Encore une fois, la situation est tellement mauvaise qu'il n'y a pas de bonne solution

  5. Moimoi - mar 2 Fév 21 à 15 h 01

    Cette humiliation.

  6. poussin - mar 2 Fév 21 à 19 h 21

    On assiste à la mort du foot français !! que fait l'état , la ligue ? hallucinant de voir une débâcle pareil avec Labrune au commande qui demande de l'aide à Aulas .

  7. Dede passion 69 - mar 2 Fév 21 à 20 h 57

    Canal et Saada devraient rencontrer la ligue jeudi ( info non confirmée)

    Alors qu'ils doivent payer vendredi , la quote part des droits à 330 millions à Bein, pour qu'ils soient versés à la ligue.
    A priori ,ils diffuseront bien leurs 2 matchs du samedi et dimanche, sauf coup improbable de dernière minute.

    A suivre ,saison....épisode...

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut