Eugénie Le Sommer lors de Rodez - OL en Coupe de France féminine
Eugénie Le Sommer lors de Rodez – OL en Coupe de France féminine (@FFF)

OL : Eugénie Le Sommer veut "gagner la Coupe de France" cette année

L’OL n’a pas tremblé face à Rodez pour son entrée en lice en Coupe de France féminine. Grâce à un très large succès, les Fenottes sont qualifiées pour les 8es de finale d'une compétition qui leur a échappé la saison dernière.

Le piège d’un match de reprise ne s’est pas refermé sur l’OL samedi à Rodez. Pendant que leurs homologues masculins ont eu toutes les peines du monde à se défaire du FC Metz, les Fenottes n’ont eu à souffrir de l’adversité dans l’Aveyron. Ayant fait le break après seulement huit minutes, l’OL s’est offert une promenade de santé à Rodez avec un large succès (8-0). "C’est toujours important de marquer et de signer de gros scores comme ça, a avoué Eugénie Le Sommer à OLPlay après la rencontre. On a pris du plaisir à jouer et à marquer autant de buts mais il faut continuer à travailler mais c’est toujours bon pour la confiance." Si la programmation de la FFF a fait qu’il a été impossible de suivre ce 16e de finale de Coupe de France féminine en direct, les Lyonnaises n’ont pas manqué de commencer l’année 2023 de la meilleure des manières.


L'OL éliminé par le PSG en 8es la saison passée


Grâce à ce succès en Aveyron, les joueuses de Sonia Bompastor ne sont déjà plus qu’à quatre rencontres d’un deuxième trophée cette saison après le Trophée des championnes. Eliminées dès les huitièmes la saison passée, les coéquipières de Le Sommer, auteure d’un doublé samedi, ont à coeur de revoir le nom de l’Olympique lyonnais sur le palmarès de la coupe. "C’est forcément un gros objectif de la saison parce que l’année dernière, on n’a pas réussi à aller chercher ce trophée donc on veut vraiment retrouver ce trophée et gagner la Coupe de France. On a passé la première étape, il y en a d’autres." Elles se comptent au nombre de quatre. Une finale qui semble si près et pourtant encore si loin.

8 commentaires
  1. isabielle - dim 8 Jan 23 à 12 h 47

    Qui a dit qu'à son âge elle était "cramée" ?
    Sur le match d'hier, je l'ai vue toujours aussi vive et rapide sur 30 à 40 m, toujours aussi pugnace dans le pressing, très souvent bien placée, régulièrement active pour les appels en profondeur, très mobile sur tout le front de l'attaque.... pendant 90 mn.
    Certaines attaquantes, bien plus jeunes, n'ont pas le même abattage, tentent moins et ne provoquent pas la réussite.
    Pour Eugénie, c'est 2 buts et 2 passes décisives..... et quelques hors-jeux litigieux alors qu"elle partait au but.
    Elle reste un bel exemple d'attaquante polyvalente - dans son placement et ses déplacements - qui devrait en inspirer plus d'une.... même en EDF ! .... mais la 'Gracieuse' a de la m...e dans les yeux et du métal dans le cerveau !

    Signaler
    1. undeuxtrois - dim 8 Jan 23 à 14 h 15

      Autant qu'il faut relativiser sur ses mauvaises performances précédentes, il faut aussi ne pas s'emballer sur une bonne performance. Avant ce match contre Rodez, elle restait sur 2 buts et 3 passes décisives en 15 matchs. On a connu mieux venant d'elle.

      Elle est utile contre les petites équipes, mais ce n'est plus la titulaire de cette équipe. Il faut aussi accepter que c'est une joueuse qui n'a plus le niveau qu'elle avait, et qui a quand même pas mal de lacunes techniques.

      Par contre, incompréhensible de la part de Rodez "d'ouvrir le jeu" de la sorte. C'est une bien faible équipe qui en plus n'est pas rigoureuse tactiquement. C'est une bonne victoire compte tenu des difficultés affichées contre les petits ces derniers mois, mais il va falloir aller chercher plus loin.

      Signaler
      1. isabielle - dim 8 Jan 23 à 16 h 50

        On apprend plus en jouant au foot qu'en se regroupant à 10 devant les cages pour ne pas perdre... il y a toujours un fait de jeu défavorable, qui te fait perdre quand même, quand tu rencontre plus fort que toi.
        Mais c'est bien vrai qu'il y a peu de talents offensifs en D1 Arkema, et trop peu d'équipes tactiquement capables de construire durablement...

  2. dede74 - dim 8 Jan 23 à 13 h 16

    Bonjour isabielle,

    "mais Diacre a de la m..rde dans les yeux et du métal dans le cerveau !"

    De l'acier inox certainement !

    Signaler
  3. knoumkoufou - dim 8 Jan 23 à 14 h 51

    Toujours 0-0 à 20 mns Orléans-PSG

    Signaler
  4. knoumkoufou - dim 8 Jan 23 à 15 h 18

    0-0 mi-temps.

    Signaler
  5. knoumkoufou - dim 8 Jan 23 à 15 h 32

    Geyoro, Diani, Karchaoui rentrent.

    Signaler
  6. knoumkoufou - dim 8 Jan 23 à 15 h 45

    1-2 ! Allez USO

    Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut