Lyon’s French midfielder Nabil Fekir celebrates after scoring a goal during the French L1 football match between Caen (SM Caen) and Olympique Lyonnais, on August 29, 2015, at the Michel d’Ornano stadium, in Caen, western France. AFP PHOTO/ JEAN-FRANCOIS MONIER

OL : Fekir, comment l'intégrer ?

L'entraînement du vendredi 4 mars a marqué le retour de Nabil Fekir dans le groupe. S'il ne reviendra que le 9 avril, le staff doit déjà se demander comment en tirer le meilleur.

Au milieu de ses coéquipiers, sourire Colgate vissé sur le visage, Nabil Fekir est apparu rayonnant lors du toro auquel il a pris part, vendredi. Le plaisir de retoucher le ballon, de s'entraîner avec ses coéquipiers après six mois passés à se soigner est immense. Ces derniers jours, l'international français a intensifié sa réathlétisation, comme prévu, et devrait, si tout va bien, faire son retour en Ligue 1 le 9 avril. Pas avant. Parce qu'avant, il y a ce déplacement à Lorient et le staff de l'OL ne prendra pas le risque de le faire jouer sur cette pelouse synthétique. Alors Nabil Fekir fera son grand retour à Montpellier avant d'être, certainement, copieusement ovationné pour son entrée dans le Parc OL lors de la réception de Nice, la semaine suivante.

Mais la question se pose : comment utiliser Nabil Fekir au mieux ? La saison dernière, il a été génial à la pointe de l'attaque au côté d'Alexandre Lacazette et, avec Hubert Fournier aux commandes, la question ne se poserait pas. Mais Bruno Genesio est à la tête de l'équipe à présent et a installé un 4-3-3 qui a fait ses preuves. Cela coïncide avec le très net regain de forme des Lyonnais. Alexandre Lacazette semblait perdu sans son compère dans cette attaque à deux pointes. Seul devant face au PSG, le numéro 10 n'a cessé de courir et l'OL l'a emporté. De ce que l'on sait de Nabil Fekir, son meilleur poste est en pointe avec Lacazette. En numéro 10, il n'a pas la même influence. Mais est-il capable de s'exiler sur le côté et d'être aussi efficace qu'il l'a été ? Les deux meilleurs joueurs au monde, actuellement, jouent sur les ailes et ont des statistiques hallucinantes. Pourquoi Nabil Fekir ne pourrait-il pas, lui aussi, être décisif à ce poste ? Bruno Genesio ne devrait pas changer son système pendant le sprint final et l'international français se contentera de jouer dans un couloir. Pour ce qui est de la saison prochaine, rien n'est moins sûr.

16 commentaires
  1. Jacks - dim 6 Mar 16 à 11 h 10

    Evidemment, sur un côté avec les libertés inhérentes aux joueurs aussi à l'aise balle aux pieds. S'il souhaite s'imposer en sélection et rejoindre les clubs récemment cités dans son interview, il ne faudra pas espérer prendre une place dans un système à deux pointes...

  2. fandelol - dim 6 Mar 16 à 12 h 28

    Un 4231 pourrait être intéressant. Le retour au losange, ça me fait un peu peur perso donc je préfère encore le voir sur une aile.

  3. zikos35 - dim 6 Mar 16 à 13 h 30

    On a vu un système a peu près efficace et cohérent contre le PSG, je ne pense pas que Genesio le chamboule pour les hypothétiques 4 ou 5 matchs de Fékir (ou plutôt bouts de match pour commencer).
    Il prendra la place de Rachid dans le système actuel.
    Après pour la saison prochaine, au coach (quel qu'il soit) de repenser le système de jeu pour avoir l'efficacité et la solidité la plus grande durant la trêve, la plupart de nos joueurs ne seront pas en sélection.

    1. samOL - lun 7 Mar 16 à 3 h 10

      Valbuena je pense, les absents ont toujours tort

  4. fekirisback - dim 6 Mar 16 à 14 h 36

    MDR Fekir jouera dans n'importe quel système c'lui qui a ramené la ldc sans la joué on a vu se que sa a donné.. C Koi cet article

    1. zikos35 - dim 6 Mar 16 à 15 h 01

      Toujours aussi intelligents vos commentaires...

      1. Lyonnais_de_la_manche - dim 6 Mar 16 à 20 h 44

        Et compréhensible...

  5. ol-91 - dim 6 Mar 16 à 16 h 13

    La bonne occasion de vendre rapidement un joueur fraîchement raccommodé ?

  6. SchOLber - lun 7 Mar 16 à 0 h 00

    Il jouera en pointe l'année prochaine, comme Messi au Barça avant l'arrivée de suarez

  7. samOL - lun 7 Mar 16 à 3 h 08

    A gauche tout simplement ! Une triplette FEKIR LACAZETTE GHEZZAL et c'est réglé !
    De tout façon, on y est obligé, y a personne pour jouer en 10 !

  8. OLVictory - lun 7 Mar 16 à 8 h 11

    En pointe avec Lacazette, c'est la meilleure tactique.

    1. Sylvestre - lun 7 Mar 16 à 14 h 01

      Ce qui veut dire revenir à un 442 et donc chambouler à nouveau toute la tactique... vue le mal que les joueurs ont eu à changer, je suis pas sûr que pendant le sprint final se soit pas dangereux.
      Moi je pense qu'il peut être très bon dans un couloir, dans un rôle d'attaque intérieur comme le sont nos deux ailiers actuels.
      Quand je dis attaquant intérieur, je parle de ces ailiers qui ne jouent pas sur leur bon pied (gaucher à gauche et droitier à droite) et qui ont comme rôle de repiquer pour frapper au but, contrairement à l'ailier qui lui est sur son bon pied pour centrer.

      1. OLVictory - lun 7 Mar 16 à 14 h 17

        Oui sans doute, compte tenu de la fin de saison qui s'approche c'est sans doute plus sûr de ne rien changer. Mais si on échoue près du but, on aura toujours le regret de ne pas avoir essayé. La décision ne sera pas facile à prendre.

  9. Monrne - mar 8 Mar 16 à 8 h 44

    Laissons le revenir tout doucement avant de faire des plans sur la comète.Il n'aura droit qu'à des bouts de matchs d'ici la fin de saison il faut le ménager.
    N'oublions pas quand même que la blessure n'est pas anodine et attendre trop de lui serait lui mettre la pression déjà qu'il l'a avec l'Euro.
    Mais je pense et j'espere qu'il sera bien conseillé et qu'il ne prendra pas de risques inutiles,compte tenu de son âge et du talent qu'il nous a laissé entrevoir il a le temps de devenir un top mondial et de nous régaler une saison ou deux encore (je rêve !!)

  10. Monrne - mar 8 Mar 16 à 9 h 13

    On sait bien que chaque cas est particulier mais il y a similitude quand à l'âge la gravité de la blessure le talent naissant:
    Après sept mois d'absence, l'international Espoir, âgé de 21 ans, avait repris en Ligue 1 le 21 novembre
    face à Reims (3-1) et avait enchaîné six matchs dont trois comme titulaire.
    Il s'agit vous l'aurez reconnu de Morgan Sanson qui a subit après son retour une rechute (lésion au ménisque) et il me semble qu' à ce jour il n'a pas été revu en L1
    Il faut impérativement éviter cela à Nabil car les rechutes à répétition ne sont jamais bon signe on le voit bien chez nous avec Geïda voir Clement qui est loin très loin de ce qu'on espérait de lui.
    Je retiens 6 matchs dont 3 titulaires après 7 mois d'absence
    Pour Nabil à Montpellier il restera 6 matchs à jouer alors cool cool la 2 eme place c'est à ses potes de l'assurer et de la lui offrir lors de la reception de Monaco dans un stade plein à ras bord.

  11. OLVictory - mar 8 Mar 16 à 10 h 08

    Tu as tout à fait raison.
    Mais la pression elle ne sera pas tellement chez nous, les derniers matchs prouvent qu'on peut y arriver sans Fekir, mais elle sera surtout en EDF.
    Lui-même a la pression pour prouver sa valeur pour être sélectionné et je pense que DD compte vraiment sur lui pour gagner cet Euro car il n'a aucun joueur de son profil.
    Tout ça va forcément le pousser à aller plus vite que si l'Euro en France ne se profilait pas à l'horizon. Ca serait dommage de se péter pour ça, des Euro et des coupe du monde il a encore le temps d'en faire une demi-douzaine !

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut