OL – Féminines : Sarah Bouhaddi sera opérée lundi

Victime d’un choc avec Lucy Bronze lors de la finale de la Ligue des champions, la gardienne de l’OL Sarah Bouhaddi s’est fracturée le 5e métacarpien de la main, et va donc subir une opération ce lundi.

Bravoure ou imprudence, Sarah Bouhaddi ne voulait pas quitter ses coéquipières lors de la finale de la Ligue des champions remportée par l’OL (1-4). Victime d’un choc avec Lucy Bronze, la gardienne lyonnaise avait insisté pour rester sur la pelouse, malgré une douleur intense à la main. A l’issue du match, les examens ont révélé une fracture du 5e métacarpien de la main gauche. Comme elle l’a indiquée elle-même sur son compte Twitter, elle sera opérée lundi. C’est Pauline Peyraud-Magnin qui se chargera de la remplacer dans la cage rhodanienne pour les deux derniers matchs à venir, face à Rodez et lors la finale de la Coupe de France face au PSG.

4 commentaires
  1. kamelfons - ven 25 Mai 18 à 17 h 30

    Magnifique championne, ça rappelle un certain Beckenbauer jouant avec le bras en écharpe.
    Dans tous les cas Bravo

  2. janot06 - ven 25 Mai 18 à 18 h 21

    "Bravoure ou imprudence" dit l'auteur de l'article.
    Courage et esprit d'équipe pour moi ; en restant sur la pelouse, elle a permis au coach de faire encore deux remplacements dont celui de Camille qui a eu ainsi la chance de disputer son dernier match européen tout en ayant la joie de marquer, ses coéquipières assurant le job pour qu'elle n'ait pas trop à intervenir.
    Chapeau Sarah.

  3. OLVictory - ven 25 Mai 18 à 19 h 46

    J'ai un grand respect pour son courage, elle a été forte et elle montré l'exemple, bravo !

  4. Pantagruel - ven 25 Mai 18 à 22 h 34

    L'histoire lui aura donné raison mais pour moi c'était une décision imprudente, inconsciente voire un peu égoïste. A part par orgueil personnel, par honneur de ne pas sortir sur blessure je ne comprends pas pourquoi elle est restée sur le terrain. Pour avoir été gardien et avoir eu une blessure similaire, c'est impossible de jouer avec une fracture. Elle aurait pu sérieusement handicaper son équipe en encaissant un but qu'une gardienne valide aurait pu facilement arrêter et par conséquent relancer Wolfsburg.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut