OL - Jean-Michel Aulas : "On peut créer quelque chose de grand"

Après le nul face au Shakhtar Donetsk (1-1), l'aventure européenne des Lyonnais continue. Si le président Jean-Michel Aulas avait jugé son équipe meilleure que celle des Ukrainiens, le match de ce mercredi lui a donné quelques sueurs froides.

Jean-Michel Aulas partait confiant. Pourtant, la qualification pour les 8es de finale de la Ligue des champions n'a pas été facile pour les Lyonnais, d'abord menés (1-0), avant de revenir à égalité grâce à Nabil Fekir. Objectif atteint pour le président de l'OL, qui voit son équipe aller encore plus loin dans la compétition européenne. "J'ai eu très peur parce que, vous l'avez vu, on a eu énormément d'occasions, je ne sais pas si c'est quatorze ou quinze... On avait tous en tête que Donetsk avait égalisé à la troisième minute du temps additionnel contre Hoffenheim, marquant le but qui nous empêchait d'être qualifiés. Cette année, c'est un peu le roman-feuilleton des buts marqués dans les arrêts de jeu. C'est la passion qui prédomine et on oublie complètement l'enjeu financier pour ne sauvegarder que l'enjeu du jeu lui-même [...] Et demain matin, quand je me réveillerai, je penserai aussi à l'aspect économique. J'avais, de manière peut-être un peu anticipée, dit que notre équipe était plus forte que celle de Donetsk, ce qui avait fait jaser, mais je le croyais fondamentalement. L'objectif était de se qualifier pour les huitièmes mais j'avais la conviction que si nous passions ce match, on aurait l'occasion de créer la surprise. On est le Petit Poucet de ces huitièmes, avec l'intime conviction qu'on peut créer quelque chose de grand. Bruno (Genesio) a une bonne équipe et en plus il l'utilise véritablement très bien. Si vous aviez vu la causerie qui a été faite avant ce match, vous seriez certains qu'on peut aller encore très, très loi", a affirmé Jean-Michel Aulas. 

9 commentaires
  1. Tigone - jeu 13 Déc 18 à 9 h 20

    On a pas entendu la causerie mais on a bien vu sa tactique pour se qualifier en fin de match: tous derrière, on serre les fesses et on attend que l'arbitre siffle la fin...

  2. MICAL - jeu 13 Déc 18 à 9 h 41

    Tu causes ,tu causes ,c'est tout ce que tu sais faire.(Raymond Queneau)

  3. adock356 - jeu 13 Déc 18 à 9 h 59

    Toujours aussi nul

  4. adock356 - jeu 13 Déc 18 à 10 h 00

    Toujours aussi nul dans vos propos

  5. rastaman - jeu 13 Déc 18 à 10 h 13

    moi j'ai la conviction que l’effectif est de qualité mais que notre banc surtout derrière mériterait un lessivage...

  6. OLVictory - jeu 13 Déc 18 à 16 h 37

    Nous sommes sûrement l'équipe la moins forte de ces 8es, en théorie.
    Partant de là ça peut aider nos jeunes joueurs à se motiver puisqu'ils sont irréguliers sur ce point.

  7. janot06 - jeu 13 Déc 18 à 16 h 41

    On est invaincus, oui, mais on est, avec Tottenham, les deuxièmes qui ont récolté le moins de points, 8.

    1. OLVictory - jeu 13 Déc 18 à 16 h 50

      En points UEFA on est plutôt bien, on remonte au classement.

      Et si on se qualifie en LDC la saison prochaine, le résultat de la saison noire pour nous, 2014-2015 où nous n'avons pas été en coupe européenne, ne comptera plus. On pourrait faire un gros bond en avant pour arriver autour de la 15e place. Pas forcément assez pour être dans le chapeau 2 des tirages, mais pas loin.

    2. fandelol - ven 14 Déc 18 à 15 h 23

      On avait un groupe assez homogène aussi, faut pas l'oublier. Au final, on "dompte" City et on perd des points bêtement en fin de match. Sur le contenu des matchs c'était dans l'ensemble vraiment pas mal.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut