(Photo by Jeff PACHOUD / AFP)

OL : Jean-Michel Aulas optimiste pour la fin de la saison

Malgré la situation difficile de l'OL début mars, Jean-Michel Aulas reste optimiste. Le président de l'Olympique lyonnais "lutte contre la résignation".

La saison de l'Olympique lyonnais ne prend pas le tournant espéré en août. 10e de Ligue 1 alors que le mois de mars débute, l'OL connaît un exercice 2021-2022 très difficile. A la peine offensivement, il ne parvient que trop rarement à compenser par une défense solide. Mais en dépit de tout cela, Jean-Michel Aulas ne se laisse pas abattre.

En plus d'un possible bon parcours en Ligue Europa, le président rhodanien croit encore à une remontée de son club en championnat. "Il y a l'objectif du podium en Ligue 1, et je pense que les deux (la C3) ne peuvent pas être dissociés. Aujourd'hui, je lutte contre la résignation, je ne veux pas qu'il y en ait, ni à l'extérieur, ni à l'intérieur, et encore moins chez les joueurs, a-t-il insisté dans L'Equipe. On ne peut rien leur reprocher dimanche (contre Lille, 0-1), je les ai d'ailleurs félicités."


"C'est la bonne année en coupe d'Europe"


Optimiste pour les derniers mois de compétition, Jean-Michel Aulas estime que ce n'est pas sa saison la plus compliquée à la tête de l'OL. "Non, parce que j'ai la certitude qu'on va s'en sortir. Et parce qu'on traverse cet exercice avec un bon staff et des bons joueurs, des gens qui sont bien, vraiment. Il y a une crise de résultat, c'est vrai, mais sans toutes les histoires, toutes les erreurs d'arbitrage et ce point de pénalité, on serait plus haut, a assuré le dirigeant. Cela va forcément s'inverser, on a tout fait pour le mériter. C'est pour cette raison que je suis convaincu que c'est la bonne année en coupe d'Europe." Nous connaîtrons les premiers éléments de réponse le 9 et le 17 mars lors de la double confrontation face à Porto en 8es de finale de la Ligue Europa.

13 commentaires
  1. s.k - mar 1 Mar 22 à 9 h 37

    Moi qui suit pourtant d’un naturel optimiste j’ai vraiment du mal à y croire
    De toute façon on ne va pas attendre bien longtemps pour avoir un élément de réponse
    Si on passe Porto quelque soit la façon de jouer cela voudra dire qu’on a une vraie chance d’aller au bout c’est certainement l’outsider numéro 1 pour la victoire finale
    On verra bien rendez-vous en Mars

  2. dede74 - mar 1 Mar 22 à 9 h 43

    Toujours très optimiste le Président 😉
    Il a raison, sans espoir, plus de vie, sportive ou réelle.

    1. guilOLforever - mar 1 Mar 22 à 10 h 25

      C'est quand même un peu la méthode Coué.....nous verrons bientôt.
      En tout cas, pour le podium de ligue 1, c'est mort et enterré !...
      Pour une 5ème ou 6ème place, ilva falloir réapprendre à marquer des buts !!...
      Qu'il semble loin le temps où l'OL savait marquer des buts !....
      Pourtant, à bien y réfléchir, c'est pas si loin !...
      L'an dernier, on avait une autre moyenne de points marqués par match et un autre goal-average (on doit être à + 2, quelle misère !!!!)....et avec Bruno Génésio, aussi !!...
      Mais Bosz est un génie, un fin tacticien et un coach hors-paire !!!!!.....

  3. JUNi DU 36 - mar 1 Mar 22 à 10 h 11

    Pas le choix il va pas dire "on va rien gagner cette année, on ne sera pas sur le podium" Obligé d'être optimiste.
    Par contre pour l'histoire d'être plus haut si il n'y avait pas eu tout ses problèmes, heu pour les autres clubs ça se passent comment ?? , tout est gris que pour l'ol ?? Un peu de sérieux Mister prez, faut arrêter de chouiner sans arrêt, tjrs la faute des autres ou de quelques choses avec vous 👎

    Petit nul vous aussi dede hier soir 😉

    1. dede74 - mar 1 Mar 22 à 14 h 32

      Salut Juni,

      "Petit nul vous aussi dede hier soir"

      Oui ! ce n'est pas facile de jouer contre des murs en béton ! et pas très agréable à regarder ! comme tu le disais, dernièrement, des grands coups de pieds, des courses, des pertes de balle, etc. soulant !
      Le joueur, prêté par l'OL, Yaya Soumaré, est loin d'avoir la capacité de jouer en D1, du moins actuellement ! l'ailier droit, prêté par Caen (si je ne me trompe) dont j'avais parlé à l'automne, est bien plus performant.

  4. Olyonn@is - mar 1 Mar 22 à 10 h 57

    Il rêve!Un peu de retour à la réalité Monsieur le Président SVP!

  5. Arioul - mar 1 Mar 22 à 11 h 19

    Ce qu'il faut bien comprendre là, c'est qu'Aulas ne s'adresse pas aux journalistes ou aux supporters, là il parle aux investisseurs. Il doit absolument les rassurer pour pas qu'ils plient bagages et que l'action OL Group ne dévisse. Dire que tout va bien et qu'il maîtrise la situation, c'est ce qu'il a toujours fait pour retenir les investisseurs. Bientôt il va même nous dire que c'était prévu d'être 10ème à la 26ème journée.
    Et pour la coupe d'Europe, le coup de "cette année c'est la bonne", c'est aussi la 20ème fois qu'il nous la sort. Quand la finale de l'Europa ligue était au Groupama Stadium, il l'avait dit, résultat on se fait éliminer et c'est l'OM qui joue la finale chez nous. Quand on est arrivé en 1/2 finale contre l'Ajax, pareil, c'était notre année. Quand on joue le final 8 pareil, résultat on se fait éliminer par le Bayern... et je parle pas de la grande époque quand on faisait vraiment peur en Europe.
    Alors arrêtons d'être utopiste et revenons sur terre. Il faut être lucide, d'autres clubs que nous ont mieux travaillé, ont pris de meilleurs décisions, ont de meilleurs investisseurs... Paris, Nice, Rennes, Lille, Monaco, OM... ces équipes ont le vent dans le dos, ils sont plus l'avenir du foot français que nous. Tranquillement, l'OL rentre gentiment dans le rang, comme Arsenal en Angleterre. Aulas a fait le pari du stade et a construit son modèle économique dessus. Les retards de construction à cause des recours, l'arrivée en L1 d'investisseurs étrangers aux budgets quasi illimités, le covid, le fiasco mediapro et les arbitres auront eu raison de ce modèle.

    1. Beeeeen - mar 1 Mar 22 à 14 h 47

      J'adhère à une partie de ton message @Arioul mais je ne crois pas que l'OL et Arsenal soient vraiment comparables.
      La concurrence ici n'a rien à voir, et on est surtout sur un problème de gouvernance depuis 10 ans. Les choix sont mauvais, on les paye cash. Mais on a infiniment plus de ressort qu'Arsenal pour redevenir une place forte du foot Français. On fait tout de même des coups, en Europe ou en championnat (l'an dernier on est champions d'Automne, et on perd les chances de titre qu'en fin de parcours).
      L'OL rebondira, il faut certainement trouver un coach meneur d'hommes qui saura faire avec les moyens du moment.
      On ne me sortira pas de l'esprit qu'on pourrait mieux gérer Kadewere ou Cherki cette année (hors blessure j'entends) et qu'avec Dembele et Toko on a de quoi faire devant. Largement de quoi être aussi fort que l'OM qui a surtout le mérite d'avoir pris un entraineur charismatique (bien que c'est fragile et que ça peut aussi s'écrouler chez eux aussi).

      Que ça soit Blanc, Favre, Stephan, Galtier ou Jardim, je suis persuadé qu'il feraient (beaucoup) mieux que Bosz. Mais il y a d'autres noms, en Espagne ou en Allemagne qui pourraient aussi venir apporter du bon. Là on a fait un belle erreur de casting comme pour Garcia ou Sylvinho (et même Juninho en directeur sportif), pour des raisons différentes, mais tout ça reste des erreurs de casting.

      1. Arioul - mar 1 Mar 22 à 15 h 44

        Je ne suis hélas pas aussi optimiste que toi. Certes l'OL a les moyens de rebondir et peser dans le foot français, mais ce que je dis c'est que les places sont chères et d'autres clubs sont mieux armés que nous aujourd'hui pour les prendre. Le PSG déjà monopolise tout le temps une place sur le podium. Il n'en reste plus que 2, à se répartir entre Nice, Lille, Rennes, Monaco, OM, OL. Quand on voit Rennes, Monaco et surtout Nice qui ont à leur tête des milliardaires, on peut s'attendre à ce que le rapport de force soit en leur faveur à l'avenir. Lille ils ont l'habitude de bien travailler et j'ai quand même l'impression qu'ils ont moins la pression du résultat et de la présence en ligue des champions que nous.
        J'irais même plus loin, à l'avenir Paris et Nice vont prendre 2 places sur le podium, et il ne restera qu'une place à prendre pour l'OL, l'OM, Rennes, Lille et Monaco.

  6. Olyonn@is - mar 1 Mar 22 à 14 h 52

    Ne rêvez pas Président contre Lille match qu'on devait gagner on a été NUL.Incapable de se créer de réelles occasion à part un 1 contre 1 et une frappe contrer de Kadewere.Le pauvre Romain Faivre dont vous critiquer la frappe ne pouvait mieux faire.Les supporters en ont marre du barratin incessant dont vous faites preuve.On est NUL! Réveillez vous Président!!!

  7. Arnaud1975 - mar 1 Mar 22 à 18 h 48

    Plus réactif l'année dernière avec la section féminine, et depuis personne ne s'en plaint

  8. Arnaud1975 - mar 1 Mar 22 à 18 h 53

    Le blockbuster avec le Bosz de l'OL en forme de Bruce Willis, c'est un peu raté apparemment

  9. ChiesaLacombeDiNallo - mer 2 Mar 22 à 0 h 22

    L'optimisme, c'est l'espérance des imbéciles, d'après Bernanos.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut