Lyon’s French Algerian midfielder Rachid Ghezzal (R) celebrates with his teamates after scoring a goal during the French L1 football match Olympique Lyonnais (OL) vs Guingamp (EAG) on March 6, 2016, at the New Stadium in Decines-Charpieu, central-eastern France. AFP PHOTO / JEFF PACHOUD / AFP / JEFF PACHOUD

OL : la force de la confirmation

Ce dimanche, l'OL a confirmé en s'imposant 5 buts à 1 face à Guingamp, une semaine après la victoire contre le PSG. Avec la manière.

A l'issue du match, même si Bruno Genesio pointait une suffisance à la mi-temps au micro de Canal + (en bon perfectionniste), tous les regards étaient portés vers l'AS Monaco et ce match de la 37e journée. Est-ce un peu tôt pour en parler ? En tout cas, si ce match est dans toutes les têtes, c'est que l'OL considère avoir des certitudes sur les matchs à venir. Voici pourquoi.

Un jeu rapide et direct

Venus pour défendre bas et attendre les opportunités de contre dans leur 4-4-1-1, les Guingampais savaient que leur adversaire allait avoir le ballon tout le long du match (60/40 au final). Mais de quelle manière ? On le sait, contre les équipes comme l'EAG, Lyon avait tendance à trop jouer de manière horizontale, ce qui faisait le jeu du rival en question car sans véritable danger. Sauf que depuis quelques matchs, les Gones jouent vers l'avant, portent moins le ballon et vont vite. Les trois buts de la première période symbolisent ce renouveau lyonnais.

Sur le premier, après une récupération de ballon de Gonalons, celui transmet tout de suite à gauche pour Cornet. Le jeune attaquant avait vu Lacazette dans l'axe au préalable décrocher, il lui donne donc en une touche. L'international tricolore remet aussi en une touche pour l'ancien messin, qui frappe sur le poteau avant que Ghezzal ne pousse le cuir au fond. Les hommes de Gourvennec ne peuvent pas suivre car cela va trop vite. Avec du recul, cela ressemble à des combinaisons travaillées à l'entraînement, étant donné les déplacements de chacun et l'endroit où ils passent le ballon : un joueur qui décroche vers le porteur, l'autre qui prend la profondeur dans le dos de celui qui décroche. Si cela est possible, c'est notamment grâce aux ailiers, et à Darder.

Darder et les ailiers

Sur ce match contre les Bretons, les ailiers ont été particulièrement en vue. Déjà du point de vue statistique, avec un but et deux passes décisives pour Ghezzal, et un but pour Cornet (plus la frappe qui donne le but de Ghezzal). Sur leurs côtés, ils ont fait la misère à leurs latéraux respectifs, multipliant dribbles et appels vers l'extérieur, ainsi que courses vers l'intérieur, ce qui les rendait assez imprévisibles. Surtout, ce qui a fait leur force, c'est encore une fois leur capacité à jouer vite et en peu de touches (au contraire de Valbuena lorsqu'il joue sur un côté), et cela s'est avéré efficace sur les 2e et 3e buts des Rhodaniens. Ici, un homme leur vient en aide, Sergi Darder. Après sa grosse performance contre le PSG, l'Espagnol a confirmé qu'il avait vraiment du potentiel.

Il a joué 68% de ses ballons vers l'avant, tout en perdant seulement 18% de ceux-ci (ce qui est fort pour un milieu relayeur). N'hésitant pas à aller au pressing, c'est surtout sa justesse technique qui a fait la différence. Sur la deuxième réalisation de son équipe, il profite d'un espace entre les défenseurs pour prendre la profondeur et sur un long ballon de Yanga-Mbiwa, c'est là qu'il fait la différence en déviant en une touche d'une aile de pigeon pour Ghezzal. Contrôle passe pour Lacazette, qui passe en force et marque. Encore peu de touches, un jeu rapide, mais cette fois avec du jeu long, preuve d'une certaine variété. Le troisième but est un concentré de tout cela. Contre-attaque, jeu en deux touches maximum, cours et long à la fois, avec ce trio Darder - Ghezzal - Cornet (dans l'ordre) qui fait avancer le ballon vers l'avant, et non latéralement. Certes, l'opposition proposée a bien aidé, mais il y a encore quelques semaines, l'OL serait retombé dans ses travers après l'égalisation. On reste prudent pour la suite, mais l'espoir est permis.

14 commentaires
  1. Ismael Bakekolo - mar 8 Mar 16 à 9 h 33

    Avec l'apport de Tolisso et Bedimo, on peut faire encore plus mal.

  2. OL-38 - mar 8 Mar 16 à 10 h 28

    Bonjour à tous,
    Super article, L'OL dois garder cette bonne dynamique. En continuant de bien travailler ces combinaison à l'entrainement, qui ont bien marcher Dimanche. Après Darder continue d'impressionner, Il apporte beaucoup et sait se montrer décisif. Il dois continuer comme ça.

  3. kcn - mar 8 Mar 16 à 11 h 15

    Darder, c'est peut-être lui notre nouveau Juninho ? même si il n'évolue pas au même poste, il peut devenir son remplaçant naturel.
    Il faudrait le voir tirer les coups francs !
    Sinon, l'équipe se lâche enfin et donne du plaisir...

    1. Altheos - mar 8 Mar 16 à 13 h 23

      Moi je trouve au contraire que dans le 4-3-3 actuel, il est vraiment proche du positionnement et du rôle qu'avait Juni à l'époque, même si celui-ci préférait l'axe gauche du milieu de terrain (Darder a joué à droite contre Paris et Guingamp).

      1. rastaman - mar 8 Mar 16 à 20 h 01

        n'empêche que j'ai pensé à juni en le voyant jouer dernièrement , il me semble qu'au niveau de la vitesse d'exécution il est aussi très vif..en tout cas comme toi et OLV je pense que Darder est un futur grand joueur...

  4. OLVictory - mar 8 Mar 16 à 11 h 30

    Darder c'est un mélange de Juninho, d'Iniesta, de Platini, de Zidane et de XaviAlonso. Mais en mieux. 😆

    1. JojoOL - mar 8 Mar 16 à 11 h 39

      un peu de Neuer assi

  5. nespero - mar 8 Mar 16 à 16 h 58

    On n'a gagné que 2 matchs d'affilés!! D'ailleurs on a encore jamais fait mieux cette saison en championnat!!!
    Réponse contre rennes dimanche....un vrai test

  6. rastaman - mar 8 Mar 16 à 18 h 46

    contre rennes à l'extérieur ça va être très compliqué surtout qu'ils ont avec Gourcuff et Dembélé deux sacré joueurs , bon ok Gourcuff n'est pas encore à 100 pour cent , donc tant mieux mais rennes est une équipe qui joue , il faudra vraiment faire un match parfait pour pouvoir les contrarier , j'y crois car l'ol a surement moins la pression que Rennes...et puis si l'on fait un super match , je pense qu'on peut gagner....allez l'ol...y'aura pas grenier et ferri sera là ...donc...

  7. rastaman - mar 8 Mar 16 à 18 h 48

    je ne dis pas que grenier est moins bon que ferri mais qu'il n'est surement pas a 60 pour cent de ses capacités. Faut le ménager....

  8. OL48 - mar 8 Mar 16 à 18 h 48

    En ce qui concerne Guezzal et Cornet, j'ai constaté qu'ils ont vraiment tendance à repiquer au centre.
    Contre Guinguanp qui n'a pas une défense de fer, ça n'a pas posé le moindre problème.
    Par contre, dans un match hermétique où l'adversaire dispose d'une grosse défense, il faudra qu'ils soient capables de s'adapter en débordant majoritairement sur leur aile, sous peine d'engorgement stérile.

  9. Roseinrio Teeinbed - mar 8 Mar 16 à 19 h 04

    Cest dimanche qu il faut confirmer , la Genesio aura des choix a faire et doit faire jouer les meilleurs actuellement !

  10. ol-91 - mar 8 Mar 16 à 22 h 23

    Tout ça demande à être confirmé.

  11. OLVictory - mer 9 Mar 16 à 8 h 50

    Et on sait comment lui faire mal, Cf deux fois 5 buts contre Montpellier.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut