Lyon’s French head coach Hubert Fournier (C) attends a training session on the eve of the Champions League football match Olympique Lyonnais (OL) vs Valencia CF on September 28, 2015, at the Gerland Stadium in Lyon, central-eastern France. AFP PHOTO / JEFF PACHOUD

OL : le 4-3-3, une réalité

Depuis le début de saison, surtout avec l'arrivée de nouveaux joueurs et un niveau de jeu pas encore au rendez-vous, les supporters préconisaient un passage au 4-3-3 pour l'OL. Apparemment, Hubert Fournier les a devancés.

Lors des deux derniers matchs de l'OL avant la trêve internationale, à savoir contre Valence en Ligue des champions et Reims en championnat, il semblerait que les Rhodaniens aient quelque peu modifié leur dispositif, sans grande révolution toutefois dans la manière de jouer. Avec les arrivées de Mathieu Valbuena et Sergi Darder, et l'absence de Nabil Fekir, il fallait s'adapter dans tous les cas.

Passage en 4-3-3 et Valbuena dans l'axe

OL Reims positionnement 1
Comme on peut le voir sur cette image, l'OL évolue bien en 4-3-3 dans les faits. Les latéraux sont hauts, et ce au bout de 15 minutes contre Reims.

Plutôt que de s'appuyer sur un joueur comme Nabil Fekir en attaque, pour avoir le contrôle du ballon et faire remonter le bloc, les Lyonnais utilisent un autre joueur et donc un autre procédé pour faire de même. Cela a surtout été constaté lors de la réception du Stade de Reims, mais Claudio Beauvue commence visiblement à trouver son rôle dans le collectif. En effet, c'est lui qui décroche pour attirer les défenseurs vers lui, ce qui permet à Lacazette et Valbuena d'être dans son dos et dans la profondeur. Dans ce cadre, les longs ballons sont plus efficaces et deviennent une option intéressante lorsque les équipes sont regroupées, ce qui a été souvent été le cas depuis le début de saison. Par conséquent, même si Valbuena garde sa liberté de mouvement offensive, il n'est plus obligé de créer le jeu et de descendre très bas sur le terrain pour venir chercher le ballon, ce qui gênait ensuite les milieux et la transmission du cuir. De plus, il se recentre sur le terrain et s'avère être un soutien de poids à Alexandre Lacazette. Cela lui enlève de la pression, et il joue plus libre, plus juste, en étant dans les intervalles comme il sait si bien le faire. Tout cela est possible parce que la donne a changé au milieu.

Le triangle du milieu inversé

OL Reims positionnement 2
Schéma identique à l'image 1, où on note aussi la forme du triangle du milieu. Gonalons en pointe basse, Ferri (Tolisso d'habitude) et Darder plus hauts de chaque côté pour soutenir les attaques.

Historiquement, surtout durant les grandes années de domination de l'OL, le triangle du milieu lyonnais avait sa pointe vers le haut (Juninho), soutenu par une paire défensive (Essien - Diarra, puis Tiago - Diarra). Du jeu au sol, rapide, en direction des ailiers, et qui laissait une grande liberté de mouvement à Juni grâce à sa garde rapprochée. En 2015, la pointe est vers le bas avec Gonalons en sentinelle, et la nouveauté réside dans le fait que deux joueurs soient plus offensifs avec Tolisso et Darder. En effet, Max sait assumer seul depuis quelques saisons maintenant la charge de la récupération, même s'il tarde à retrouver son vrai niveau. Dorénavant en revanche, deux pistons l'entourent. Comme dis plus haut, la manière d'aller vers l'avant a légèrement changé pour les Gones. Si Beauvue est ce point de fixation, et que Lacazette et Valbuena sont dans son dos, les milieux doivent se projeter pour venir en soutien lors du deuxième ballon, qu'il soit à terre et maintenant dans les airs. Cela tombe bien, c'est ce qu'aiment faire Tolisso et Darder, deux hommes dotés d'un gros volume de jeu des deux côtés du terrain.

Valbuena - Jallet, une relation naissante

OL Valence positionnement

La disposition lyonnaise est encore plus visible en Ligue des champions. Sur la première période période contre Valence, les trois secteurs de jeu sont bien distincts. Devant, on a trois joueurs dont Valbuena.

 

Côté positif de la chose, le jeu de l'OL se rééquilibre quelque peu (contre Reims par exemple, 40% du jeu passe à gauche, 20% dans l'axe et 40% à droite) et les latéraux sont utilisés au maximum de leur capacité. Avec Darder, Jallet a quelqu'un qui peut couvrir ses montées, d'où son positionnement plus haut sur le terrain. Aussi, on remarque une relation privilégiée entre le latéral droit et Valbuena (contre Valence, les deux joueurs se sont échangés plus d'une vingtaine de ballon chacun, soit largement plus qu'avec tous les autres). La relation technique est évidente entre les deux, et cela autorise le 9 lyonnais à se positionner dans l'axe dans l'attente d'éventuels centres, pendant que P'tit Vélo soutient le latéral international en dédoublant ou en combinant avec lui. A concrétiser par des buts désormais.

39 commentaires
  1. Tugudum - lun 12 Oct 15 à 10 h 33

    Les gars, vous savez que sur Paint vous pouvez tracer des traits droits ?

  2. Coco du Nord - lun 12 Oct 15 à 10 h 58

    Analyse très intéressante, beau boulot !

  3. Razik Brikh - lun 12 Oct 15 à 11 h 10

    @TUGUDUM : Exact 🙂 On ne peut pas être bon de partout mais on va essayer de s'améliorer 🙂

  4. Slaimer - lun 12 Oct 15 à 11 h 24

    Oui c'est vrai analyse très intéressante, avec les joueurs que l'on a et si les blessés revienne un peu on aura beaucoup de possibilité.

  5. Sebjx - lun 12 Oct 15 à 11 h 52

    Après, un 433 avec des joueurs offensifs qui restent autant plein axe... Est-ce que c'est vraiment un 433 ?

    Parce que le but et l'utilité première qu'aurait un 433 à l'OL, ce serait d'apporter un vrai soutien à nos latéraux sur les côtés. Offensivement, ça permettrait d'avoir des actions mieux construites et plus décisives dans les couloirs, avec une utilisation de la largeur bien plus crédible. Et défensivement, ça redonnerait un certain équilibre avec notamment des milieux qui pourraient rester plus axiaux si les ailiers du 433 reviennent un peu défendre sur les côtés...

    Si c'est juste pour dire qu'on joue sans vrai N°10 mais avec un trio de joueurs qui restent dans l'axe (comme sur les schémas présentés dans l'article), un 433 ne changera pas grand chose franchement. Ce qu'il faut véritablement, c'est que 2 des 3 joueurs offensifs fassent de vrais efforts pour participer au jeu sur les côtés.

    1. fandelol - lun 12 Oct 15 à 13 h 14

      Je suis d'accord avec toi. Valbuena a beau jouer haut, pour moi ça reste un 4-4-2 losange. Ya rien sur les côtés à part nos défenseurs latéraux, donc c'est pas un 4-3-3

  6. SergioLeglise - lun 12 Oct 15 à 12 h 14

    C'est intéressant, reste qu'il est dommage de demander à Darder ou Ferri ou Tolisso de remplacer un latéral , à un joueur offensif d'avoir de trop grosses tâches défensives (dans la longueur du terrain) et à un latéral de jouer aussi ailier. Du coup, c'est ce que l'on voit, déperdition d'énergie et des joueurs mal placés et facilement débordés. Avec nos forces actuelles, 3 défenseurs centraux me semblerait plus judicieux, ainsi les latéraux seraient un peu plus libres, donc dangereux, les pistons du milieux plus efficaces puisque moins dispersés, et les joueurs offensifs plus concentrés sur leurs vrais objectifs. Mais quelle que soit le système si les joueurs ne se défoncent pas, ça ne sert à rien.

    1. Slaimer - lun 12 Oct 15 à 12 h 21

      Non non non pas 3 défenseurs centraux ... Aucune équipe en LDC ne joue avec se système ça prouve bien quelque chose.
      Je trouve cette disposition utile quand tu subit le jeu mais pas quand tu veux le faire...
      Comment avoir la possession du ballon si tu as 6 joueurs à base défensive dans le champs.

      1. fandelol - lun 12 Oct 15 à 13 h 16

        Le Barca l'a souvent utilisé, la juv aussi, pour citer qu'eux. Et je pense pas que leurs résultats soient pourris.
        Moi je trouve qu'on aurait un équilibre bien meilleur comme ça, surtout au vu de notre effectif où l'on ne dispo d'aucun bon ailier.

      2. Slaimer - lun 12 Oct 15 à 16 h 36

        Je suis un grand fan du Barca et dit moi les matchs ou ils ont jouer à 3 défenseurs les deux dernières années je suis preneur.
        Et comme je l'ai dit la Juve à jouer quelque fois avec 3 défenseurs, comme contre Monaco en LDC est ils se sont fait tourné.
        Ils sont passé avec une chatte énorme, un arbitrage en leur faveur contre une équipe 2 fois moins forte.

  7. OLVictory - lun 12 Oct 15 à 12 h 21

    On est mûrs pour passer à 3 défenseurs derrière et laisser monter davantage nos latéraux, dans un 3-4-3, qui passerait en 3-5-2 en phase défensive. Actuellement en phase défensive on conserve plus ou moins déjà nos deux pointes et Valbuena redescend défende. Ce 3-4-3 serait bien plus efficace que le 4-3-3 dont on parle ici. C'est le schéma que je préconise depuis l'arrivée de Rafael et de Valbuena et Fournier y vient tout doucement, à son rythme, sans jamais se presser et sans rien brusquer. Après il faut réfléchir à la rentrée des blessés, est-ce que ça inversera les besoins et est-ce qu'il sera nécessaire de revenir au losange ? A mon avis non, Fékir va revenir en fin de saison et Lacazette risque de partir à ce moment-là. Le losange c'était fait sur mesure pour Lacazette et Gourcuff, donc ça ne sert plus à rien.

    1. fandelol - lun 12 Oct 15 à 13 h 21

      Bien d'accord avec toi. Par contre, Lacazette, pas sur qu'il parte si il continue comme ça lol. Après, on en revient au même soucis, on n'a aucun véritable ailier et beaucoup de milieux axiaux. Tu fais comment pour caser Valbuena Grenier Gonalons Darder si tu joues avec 2 pointes et 3 DC? Et encore, je cite pas Ferri, Fofana ni Tolisso, et encore moins ceux derrière. Tout ça pour 3 postes, pourquoi pas mais faudra vendre alors.

      1. OLVictory - lun 12 Oct 15 à 13 h 36

        Pas de deux pointes dans ce que je propose, mais trois joueurs offensifs en attaque (3-4-3) dont un (Valbuena) qui redescend en phase défensive (3-5-2).
        Gonalons reste à son poste, les deux milieux latéraux sont parmi Bedimo, Jallet, Tolisso, Ferri et surtout Rafael (cette compo lui conviendrait mieux que n'importe quelle autre) et le seul relayeur sera Grenier ou Darder.
        Fofana on verra quand il reviendra, mais si tout le monde est là rien n'empêche de changer de système à nouveau. Si on cherche un système qui fonctionne bien avec Fékir et Fofana alors qu'ils sont absents c'est un peu contreproductif
        Les défenseurs centraux sont Morel, Umtiti, Bisevac, Mapou et en cas de pénurie Gonalons qui a prouvé sa valeur à ce poste. Au pire Rose et Koné, mais en 6e et 7e position dans la liste.

    2. Sebjx - lun 12 Oct 15 à 14 h 16

      Au final, un 343 ou un 433 avec une pointe basse, ce sont 2 schémas très proches. Tout comme le 352 est très proche d'un 41212 en "losange". Par contre, il existe une très grosse différence entre ces deux types de systèmes : la présence ou non de joueurs offensifs sur les côtés. Et pour moi, quand on parle de changement tactique à l'OL, c'est de ça dont il faut parler et pas d'autre chose.

      Le débat, c'est de savoir si on préfère :
      * Aligner deux joueur axiaux soutenus par un troisième, en ne leur demandant pas spécialement de s'écarter ni de revenir défendre sur les côtés (41212 et 352)
      * Aligner un seul joueur plein axe, en demandant aux deux autres de se positionner très souvent sur les côtés, que ce soit pour soutenir les latéraux voire les suppléer en phase offensive mais aussi pour venir défendre en premier rideau sur les latéraux adverses (433 ou 343)

      Perso, ça fait longtemps que je suis très critique à l'encontre de la première option qu'avait mis en place Rémi Garde. Parce qu'une équipe comme l'OL, si elle veut retrouver un collectif de niveau européen, elle doit aligner un schéma de jeu équilibré et demander des efforts défensifs à une très grand majorité de ses joueurs.

      1. OLVictory - lun 12 Oct 15 à 14 h 30

        Le schéma avec deux pointes a été mis en place par Garde car nous n'avions pas d'attaquant capable de tenir le poste seul en pointe. Le seul que nous avions a été vendu sans avoir pu jouer avec nous.
        C'est bien d'exiger ou de critiquer, mais qui tu mettrais seul en pointe ? Beauvue ? 😆

    3. Sebjx - lun 12 Oct 15 à 14 h 41

      L'effectif actuel est taillé pour jouer en losange, donc forcément il y a des manques pour un système différent...

      Mais aligner Lacazette seul en pointe, ça n'aurait rien d'aberrant (comme Wiltord à l'époque).

      Valbuena sur un côté, ça ne me poserait pas de soucis non plus voire je serai plutôt pour.

      Et pour le troisième joueur, si Rafael est disponible, ça peut être une solution crédible. Sinon, aligner Beauvue/Kalulu/Cornet sur un côté leur permettrait peut-être d'être moins en difficulté dans les duels et de mieux exploiter leurs qualités pour jouer en profondeur. Beauvue l'a fait pendant des années, Cornet le fait en EDF espoirs et physiquement parlant, je ne vois pas Kalulu réussir dans l'axe au plus haut niveau... Donc pourquoi pas.

      Et surtout, je ne vois pas pourquoi ce serait pire que de voir Morel ou Jallet jouer un rôle d'ailier, dans les 30 derniers mètres voire dans la surface adverse...

  8. Slaimer - lun 12 Oct 15 à 12 h 24

    La seule équipe que j'ai vu joué comme cela en LDC c'était la Juve contre Monaco... Et bah conclusion sur les deux matchs ils passent avec une chance monstrueuse contre une équipe qui était censé être deux fois moins forte.

    1. OLVictory - lun 12 Oct 15 à 13 h 48

      Tout dépend de l'effectif. Puisque tu parles de LDC et de cette demi-finale, je ne pense pas avoir déjà vu jouer une équipe dont l'effectif était aussi amoindri que l'OL en ce moment. Il faut bien s'adapter aux joueurs valides et si la Juve y est parvenu avec ce schéma alors pourquoi il serait mauvais pour nous ?
      Guardiola a bien fait jouer le Bayern comme ça quand ils avaient aussi une dizaine de blessés au printemps dernier et pourtant personne ne conteste la qualité de coach de Pep. Il l'avait déjà fait avec le Barca d'ailleurs.
      La pénurie de joueur oblige à repenser le schéma de jeu, c'est un fait et il faut y répondre avec un maximum d'ouverture d'esprit pour évaluer toutes les solutions et trouver la meilleure.

    2. Smofi - lun 12 Oct 15 à 14 h 46

      Nop la Juventus jouait en 442 losange en phases offensives et 442 plat en défense..

  9. Julien Saubin - lun 12 Oct 15 à 13 h 23

    Euh désolé mais il me semble qu'à l'époque des Juninho - Diarra - Essien, le triangle du milieu avait aussi une pointe basse !! Avec Juni et Essien en milieu haut un peu excentré, et Juni à gauche .
    Exactement comme aujourd'hui en somme ...

    1. OLVictory - lun 12 Oct 15 à 13 h 38

      Essien est un cas particulier il pouvait tenir deux postes en même temps dans un match.
      On ne peut pas reproduire un schéma avec Essien dans une équipe qui n'a pas ce joueur, sinon ça risque de mal se passer.

      1. Slaimer - lun 12 Oct 15 à 16 h 37

        Un peu d'accord avec vous deux, Essien peut jouer partout.
        Mais Julien à raison c'était plus un triangle offensif, et aussi quand il y avait Tiago

  10. OLVictory - lun 12 Oct 15 à 14 h 14

    je viens de lire à l'instant que le 3-5-2 avait été testé à l'entrainement la semaine dernière avec Mapou-Gonalons-Umtiti. Ca se rapproche...

    1. Smofi - lun 12 Oct 15 à 14 h 39

      Ah bon ? Ou ça ? ça m'intéresse.

  11. Sebjx - lun 12 Oct 15 à 14 h 32

    Comme je le disais juste au-dessus, on resterait sur le même schéma au final en passant 352. A ceci près qu'avec un Gonalons officiellement DC, on aura encore plus de mal à faire du jeu quand on aura la possession et que le duo de MC aura encore plus de boulot en défense vu que Gonalons sera globalement un cran plus bas.

    Après, M'Biwa et surtout Umtiti ont sans doute des qualités pour faire beaucoup de bien sur les côtés dans une charnière à 3. Mais de là à changer radicalement notre façon de jouer alors que finalement, Gonalons aura juste reculer de 10m... Mouai

    1. Sebjx - lun 12 Oct 15 à 15 h 15

      Notre problème actuel, c'est que sans Bedimo notre côté gauche est mort (il lui fallait un vrai remplaçant que Morel n'est pas du tout) et que devant, Lacazette a vraiment du mal à trouver des automatismes avec les recrues estivales.

      Du coup, toute notre construction s'appuie sur ... Jallet, qui est un latéral intéressant mais ne sera jamais un leader technique dans une équipe comme la notre.

      Franchement, quand tu regardes notre effectif, j'ai pas peur de le dire : entre M'Biwa et Darder, y a une recrue de trop sachant qu'on a finalement gardé Koné, Rose et Mvuemba. Et avec l'argent économisé, fallait prendre un latéral/ailier gauche digne de ce nom pour avoir un effectif correct à ces postes cruciaux du losange.

      Là, on a Rose et Mvuemba en réserve, Ferri sur le banc et... Morel latéral/ailier gauche titulaire lol

  12. OL-38 - lun 12 Oct 15 à 14 h 37

    Bonjour à tous,
    Alors ce triangle avec Darder dedans serait la meilleur solution.

  13. lyonnais974 - lun 12 Oct 15 à 15 h 58

    Peu importe le système si les joueurs non pas envie de fournir les effort nécessaire pour tenir le poste convenablement ben ton système tombe à l'eau..nous avons les joueurs pour jouer n'importe quelle système meme si le 442 en losange permet quand l'équipe est au complet de mieux faire exprimer les qualités offensive du groupe c tout.
    Lacazette na pas retrouver totalement confiance en lui Gonalons lui doit encore se réveiller et doit se sortir de son petit confort, Valbuena doit apprendre a lâcher le ballon plus vite, beauvu doi aapprendre se déplacer en fonction de son partenaire !!

  14. Sebjx - lun 12 Oct 15 à 16 h 23

    Quand Bedimo est absent, on se retrouve quasiment condamné à aligner Morel ou Ghezzal et ça, dans n'importe quel système.

    C'est quand même un vrai problème dans notre effectif. Grosse erreur dans le recrutement, à rattraper dès ce mercato d'hiver si possible... On a quelques joueurs qu'on peut se permettre de vendre, espérons que ce sera fait et qu'un latéral/ailier gauche débarquera.

    1. Slaimer - lun 12 Oct 15 à 16 h 38

      Est ce que Rafael ne pourrait pas jouer à la place de Bedimo ?

      1. Sebjx - lun 12 Oct 15 à 16 h 41

        Malheureusement, on n'a pas trop eu l'occasion de le savoir vu qu'il est blessé depuis un petit moment. Mais de mémoire, Fournier l'avait évoqué à son arrivée. Sa "polyvalence". Après, ça ne sera jamais un gaucher quoi... Mais bon, qu'il soit meilleur que Morel ou Ghezzal, j'ai aucun doute. Tolisso aussi d'ailleurs.

      2. OLVictory - mar 13 Oct 15 à 7 h 06

        Rafael c'est pas un défenseur, déjà, alors droite ou gauche c'est sûrement un peu pareil, c'est mauvais.

  15. Nabil Benyoucef - lun 12 Oct 15 à 22 h 55

    @ Julien

    Quand je parle de pointe haute avec Juninho, je parle concrètement sur le terrain. Avec Essien oui il occupait les deux postes de part son volume de jeu incroyable, mais au final il aidait beaucoup plus Diarra dans les taches défensives, surtout en Ligue des champions, même s'il se projetait vite vers l'avant. Pour Tiago, son profil se rapprochait un peu plus de celui de Ferri (toutes proportions gardées bien sûr), à savoir un joueur technique qui joue simple, doté d'une bonne relance et aidant son 6 lors des tâches défensives (ce qu'il fait globalement avec l'Atletico aujourd'hui). Tout cela pour dire que ces deux joueurs n'avaient pas le même rôle que Juni, qui lui était libre au niveau du jeu et placé plus haut sur le terrain. Tandis qu'actuellement, nous n'avons pas de joueurs de ce profil donc on compense avec deux relayeurs.
    J'espère avoir été plus clair à ce sujet, qui je sais a suscité l'emoi bien au-delà de ce site ?

    1. OLVictory - mar 13 Oct 15 à 7 h 10

      Tous ceux qui ont vraiment suivi cette période de l'OL et qui connaissent un peu le foot seront d'accord avec toi, c'est une évidence. Quand tu dis qu'on n'a pas de joueur de ce profil, on a un petit Juni dans l'effectif, mais il ne joue que trop rarement...

      1. rastaman - mar 13 Oct 15 à 13 h 55

        de qui tu veux parler ???

  16. SergioLeglise - mar 13 Oct 15 à 10 h 00

    On avait surtout une très bonne défense, c'est bien notre problème actuel. A l'inverse d'OlVictory, je pense qu'en mode offensif c'est le libéro, dépositaire de l'orientation du jeu qui monte d'un cran (dans ce cas Gonalons) et non pas le 10 qui descend en mode défensif. Défendre le losange à l'heure actuelle est courir à notre perte, les joueurs ne sont pas suffisamment impliqués et n'ont plus de repères. Je pense vraiment qu'il faut alléger le travail des latéraux et recadrer les milieux. Mais surtout on a pas de défense centrale.

    1. rastaman - mar 13 Oct 15 à 13 h 57

      t'as pas complètement tort...

  17. rastaman - mar 13 Oct 15 à 13 h 58

    on a surtout trop de blessés....

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut